Skip To Content

FAQ

Voici une liste des questions fréquentes concernant ArcGIS Online. Si vous rencontrez un problème lors de l’utilisation de ArcGIS Online, reportez-vous à la rubrique Dépanner qui propose des solutions.

Généralités

Cartes

Scènes

Applications

Contenu

Contenu Esri à l'affiche

Bing Maps

Ressources de développement

Partage

Administration

Présentation de ArcGIS Online

ArcGIS Online est un système SIG web collaboratif en ligne qui vous permet d’utiliser, de créer et de partager des cartes, des scènes, des applications, des couches, des analyses et des données. Vous accédez au contenu dans ArcGIS Living Atlas of the World, les applications ArcGIS et l’infrastructure cloud, où vous pouvez ajouter des éléments, publier des couches web et créer des cartes, des applications et des scènes. ArcGIS Online peut être utilisé comme faisant partie intégrante du système ArcGIS, en étendant les fonctionnalités de ArcGIS Pro, de ArcGIS Enterprise, des API ArcGIS et des ArcGIS Runtime SDK.

Présentation de ArcGIS Companion

ArcGIS Companion est une application mobile native pour iOS et Android qui permet d’accéder à votre organisation, votre contenu et votre profil ArcGIS. Utilisez l’application pour rechercher, parcourir et gérer du contenu ArcGIS, des membres et des groupes et pour partager et collaborer avec d’autres. Avec Companion, vous choisissez où ouvrir des éléments, tels que des cartes, des scènes, des applications et des couches. Vous pouvez, par exemple, ouvrir des cartes web dans Map Viewer ou dans Explorer for ArcGIS. Découvrez le contenu le plus utilisé et le plus récent de votre organisation et tenez-vous informé des dernières actualités, blogs et tweets Esri. Les administrateurs peuvent réaliser des tâches courantes, telles que réinitialiser les mots de passe des membres, activer et désactiver l’accès et changer les rôles.

Companion est accessible à tous les membres des organisations et aux développeurs ArcGIS faisant partie du programme ArcGIS Developer. Il est disponible dans toutes les langues (à l’exception du hindi et de l’ukrainien) prises en charge sur le site web ArcGIS Online.

Pour commencer, installez ArcGIS Companion sur votre périphérique mobile parmi les suivants :

Devez-vous disposer d’un abonnement pour utiliser ArcGIS Online ?

Oui. Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ArcGIS Online, votre organisation doit souscrire un abonnement annuel. Des évaluations gratuites peuvent être utilisées pour tester sa fonctionnalité complète avant de l’acheter.

Vous pouvez utiliser ArcGIS Online dans le cadre d'un abonnement annuel qui propose plusieurs formules. Chaque formule s’accompagne d’un certain nombre de membres et de crédits. Les crédits sont la devise d'ArcGIS Online. Vous les consommez lorsque vous utilisez certaines fonctions, telles que l'analyse spatiale, la création d'itinéraires ou le géocodage. La façon dont vous utilisez ArcGIS Online détermine le nombre de crédits de service que vous utilisez.

Le nombre de crédits et de membres restants est basé sur l'abonnement que votre organisation a acheté. Il est possible d'acquérir des membres et des crédits de service supplémentaires sous forme de compléments à votre plan d'abonnement. Si vous résidez aux États-Unis, vous pouvez ajouter des membres et des crédits supplémentaires en mettant à niveau votre abonnement en ligne, en appelant le 1-800-447-9778 ou en contactant votre bureau Esri local. Si vous résidez en dehors des Etats-Unis, contactez votre bureau Esri local.

Puis-je utiliser ArcGIS Online gratuitement ?

Oui, dans le cadre d’une utilisation non commerciale. Un compte public gratuit permet de créer, stocker et gérer des cartes, des scènes et des applications configurables et de les partager avec d'autres utilisateurs. Il vous permet également d'accéder au contenu partagé par Esri et les utilisateurs SIG à travers le monde.

Puis-je transférer mes données directement d'une organisation à une autre ?

Non. Le contenu publié dans ArcGIS Online est hébergé dans une organisation spécifique et ne peut pas être transféré vers une autre organisation ArcGIS Online. La plupart des contenus peuvent être téléchargés à partir d’une organisation source, puis chargés et publiés dans une autre organisation. Les exceptions suivantes s’appliquent :

  • Si vous avez une organisation d’évaluation, l’organisation et le contenu peuvent être migrés vers une organisation achetée.
  • A la fin d’une période d’évaluation, les comptes peuvent être convertis en comptes publics, avec toutes les données prises en charge dans des comptes publics. Les couches de tuiles ou d'entités hébergées que vous avez publiées au cours de la période d'essai sont perdues lors de la conversion en compte public.
  • Si vous rejoignez une organisation disposant d’un compte public, le contenu (cartes web et applications) sera migré dans l’organisation.
  • La collaboration distribuée permet de copier du contenu entre les installations de base ArcGIS Enterprise 10.7 et les organisations ArcGIS Online.

Quel est le coût associé à l’utilisation de ArcGIS Online ?

ArcGIS Online est basé sur un abonnement annuel qui propose plusieurs formules. Chaque formule s'accompagne d'un certain nombre de types d’utilisateurs et de crédits de service. Les crédits de service sont échangés contre des services hébergés premium, comme le stockage de couches web hébergées, l'exécution d'analyses et l'utilisation de cartes démographiques.

A quel moment mon organisation doit-elle envisager l’utilisation d’un stockage de données d’entité premium ?

Par défaut une organisation dispose d’un stockage de données d’entité standard. Celui-ci répond aux besoins de la plupart des organisations effectuant des workflows courants.

Avec un stockage de données d’entité standard, vous pouvez partager des ressources de base de données telles que de la mémoire, du temps processeur et des entrées/sorties (E/S) équitablement avec d’autres organisations. Les performances de la base de données peuvent fluctuer dans les limites prévues en fonction de la charge d’autres organisations. Pour améliorer les performances sollicitées par des charges de travail intensives impliquant des requêtes et des mises à jour, Esri offre des options de stockage de données d’entités premium qui fournissent des ressources de base de données dédiées à votre organisation. Avec un stockage de données d’entité premium, votre organisation obtient des ressources de base de données dédiées. Un stockage de données d’entité premium assure des performances de base de données cohérentes et garanties.

ArcGIS Online prend également en charge les couches de tuiles (raster, vectorielles et de scènes) pour transférer une demande directe d’entités pour diverses applications de visualisation. Vous pouvez générer ces couches de tuiles dans ArcGIS Online ou en externe et les charger ensuite à l’aide de ArcGIS Pro. Votre besoin de stockage de données d’entités premium peut être réduit selon l'exploitation que vous faites des tuiles dans vos workflows et applications.

Votre organisation doit envisager l’utilisation d’un stockage de données d’entité hébergé premium lorsque vous prévoyez d’exécuter les workflows suivants de façon temporaire ou systématique :

  • Les opérations qui impliquent d’intenses charges de travail de requête, de mise à jour ou de lecture/écriture sur des entités par plusieurs personnes à l’intérieur ou à l’extérieur de l’organisation. Exemples : exploration intense et simultanée de données via la cartographie intelligente, mise à jour intense et simultanée d’entités, publication intense et simultanée de couches d’entités hébergées et analyse spatiale intense et simultanée durant laquelle de nombreuses entités sont lues et écrites dans le stockage de données d’entité hébergées.
  • Partage de données de couches d’entités sous la forme de copies entre les portails ArcGIS Enterprise 10.7 et les organisations ArcGIS Online avec des transferts initiaux ou ultérieurs importants de données.

Les stockages de données d’entités premium sont proposés à trois niveaux de performance : M1 (performances améliorées), M2 (performances plus élevées) et M3 (performances les plus élevées).

Votre organisation peut tirer parti de la plateforme SaaS (logiciel en tant que service) ArcGIS Online en mettant à niveau votre stockage de données d’entité uniquement pendant les périodes durant lesquelles vous prévoyez une demande accrue.

Les coûts de stockage de données d’entité premium sont fixés par mois par opposition aux coûts variables basés sur le stockage d’un stockage de données d’entité standard.

Les organisations utilisant un stockage de données d’entité premium ne consomment pas de crédits supplémentaires pour le stockage d’entités. Les crédits sont toujours consommés pour d’autres activités basées sur la consommation telles que la génération et le stockage de tuiles, et l’exécution d’analyse.

Contactez le service client ou votre gestionnaire de compte pour la tarification, les informations relatives aux performances et la disponibilité.

Quelle est la différence entre un compte ArcGIS et un compte Esri ?

Le compte ArcGIS permet d'accéder à ArcGIS. Il peut être public ou d'organisation. Pour accéder aux ressources web Esri, telles que My Esri et GeoNet, vous devez détenir un compte ArcGIS permettant d’accéder à Esri, également appelé compte Esri. Si votre compte ArcGIS est public, il donne automatiquement accès aux ressources web d'Esri. Si votre compte ArcGIS est un compte d'organisation, votre administrateur peut vous donner accès aux ressources web d'Esri en autorisant votre compte à accéder à Esri.

Qui peut utiliser la collaboration distribuée ?

La collaboration distribuée est activée pour les organisations ArcGIS inscrites. Les comptes gratuits, tels que les comptes publics, d’essai et de développeur, ne prennent pas en charge la collaboration distribuée.

Est-ce que ArcGIS Online est sécurisé ?

ArcGIS Online sécurise tout accès à vos informations. Seules les personnes avec lesquelles vous avez partagé vos informations peuvent y accéder. L'identité des utilisateurs est confirmée grâce à une connexion établie via HTTPS uniquement. Pour accéder ultérieurement aux informations, les utilisateurs doivent fournir des jetons d'authentification obtenus au moment de la connexion. Les organisations autorisent l’accès uniquement via HTTPS, ce qui garantit le chiffrement de toutes les données (entités, tuiles, etc.), ainsi que des jetons d’authentification pendant leur transmission via Internet. (Si votre organisation a été créée avant la mi-septembre 2018, il se peut qu’elle autorise l’accès HTTP. Il est conseillé de vérifier les paramètres de sécurité de votre organisation et d’activer l’option autorisant uniquement l’accès via HTTPS.) Trust Center est un site web d’informations proposant des données approfondies sur la sécurité de ArcGIS Online et de tous les produits Esri.

Pourquoi mon organisation doit-elle utiliser uniquement HTTPS ?

Le chiffrement d'informations sensibles constitue la principale raison d'utiliser HTTPS. HTTPS recourt au protocole de chiffrement Transport Layer Security (TLS) ou Secure Sockets Layer (SSL) qui assure la sécurité des communications sur un réseau. La plateforme ArcGIS utilise TLS, qui est un protocole de chiffrement plus récent et sécurisé que SSL. ArcGIS Online prend toujours en charge SSL. Vous verrez souvent SSL et TLS utilisés de manière interchangeable dans la documentation. Lorsque vous envoyez des informations via Internet en utilisant HTTPS dans votre URL, seul le destinataire visé peut comprendre ces informations. Ce chiffrement est important car les informations que vous transmettez via Internet sont généralement relayées par de nombreux ordinateurs avant d'atteindre le serveur de destination. Tout ordinateur entre vous et le serveur peut voir des informations confidentielles, telles que les mots de passe, si ces données ne sont pas chiffrées avec un certificat TLS ou SSL valide. Lorsqu'un certificat TLS ou SSL valide est utilisé, ces informations deviennent illisibles pour tous, sauf le serveur auquel vous les envoyez. Cela les protège contre toute activité malveillante telle que l'usurpation d'identité.

Si votre organisation ArcGIS Online a été créée avant la mi-septembre 2018, il est recommandé de vérifier les paramètres de sécurité et d’activer l’option autorisant l’accès à l’organisation uniquement via HTTPS. Il est également conseillé d’activer TLS sur tous les services sur site. Lorsque vous ajoutez des couches à des cartes ou que vous ajoutez des couches en tant qu'éléments, Esri recommande d'utiliser des URL HTTPS. HTTPS contribue à protéger vos données et réduit les problèmes liés aux contenus mixtes dans les navigateurs. De nombreux sites Web sont désormais accessibles uniquement via HTTPS. HTTPS s’assure que vos données, ainsi que toutes les autres communications entre votre navigateur et ArcGIS Online sont chiffrées.

Pour plus d’informations sur TLS, SSL, HTTPS et la sécurité Internet, rendez-vous sur Trust Center. Esri a créé Trust Center en tant que ressource contenant des informations relatives à la sécurité, la confidentialité et la conformité de la plateforme ArcGIS. Trust Center propose des informations concernant la sécurité des produits, les alertes de sécurité, la conformité de la sécurité, les bonnes pratiques de sécurité pour votre organisation, et bien d’autres encore.

Comment mettre à jour les couches de ma carte web ou scène web de façon à utiliser le protocole HTTPS ?

En tant que propriétaire ou administrateur d’une carte ou scène web, vous pouvez mettre à jour toutes les couches de la carte ou scène de façon à utiliser le protocole HTTPS dans l’onglet Settings (Paramètres) de la page des éléments de la carte. Il est préférable que toutes les couches soient accessibles via HTTPS, qui chiffre les informations de la couche lorsqu’elle est transmise par Internet. Lorsque vous mettez à jour les couches de votre carte ou scène de façon à utiliser le protocole HTTPS, ArcGIS Online inspecte chaque couche de la carte ou scène pour déterminer si elle doit être mise à jour vers HTTPS. Si des couches utilisent le protocole HTTP, ArcGIS Online émet une requête vers la même couche utilisant HTTPS, puis met à jour la carte ou scène et les éléments de couche associés qui vous appartiennent ou que vous administrez. Si une couche ne prend pas en charge HTTPS, vous en êtes informé et la couche n’est pas mise à jour. Si un message vous informe que la couche ne prend pas en charge le protocole HTTPS, contactez le propriétaire de la couche, qui peut soit la configurer de façon à ce qu’elle prenne en charge le protocole HTTPS, soit fournir une autre ressource.

Lorsque vous mettez à jour des couches dans votre carte ou scène de façon à utiliser le protocole HTTPS, les symboles personnalisés qui utilisent HTTP sont automatiquement mis à jour pour utiliser HTTPS si la source des symboles personnalisés le prend en charge. Les autres personnalisations de couches, telles que les images incorporées dans les fenêtres contextuelles, ne sont pas mises à jour vers HTTPS. Pour mettre à jour ces références de façon à utiliser HTTPS, ouvrez la couche (ou carte) dans Map Viewer et procédez à la mise à jour.

Pour plus d'informations, consultez les ressources suivantes :

Comment mettre à jour les couches d’une carte web qui référencent mes couches ArcGIS Server ?

Vous pouvez mettre à jour les couches d’une carte web qui référencent votre site ArcGIS Server dans l’onglet Settings (Paramètres) de la page des éléments de la carte. Recourez à l’utilitaire Update References (Mettre à jour les références) pour mettre à jour l’URL référencée par les couches d’un site intermédiaire vers un site de production, ou pour migrer vos couches ArcGIS Server vers un nouveau domaine. L’utilitaire inspecte les couches de la carte et présente les sites ArcGIS Server pouvant être mis à jour. Les couches qui utilisent la référence que vous sélectionnez sont mises à jour de sorte à utiliser le nouveau site spécifié en remplacement. ArcGIS Online met à jour toutes les couches ArcGIS Server qui font référence au site ainsi que tous les éléments de couche associés qui vous appartiennent ou que vous administrez.

Remarque :

Les couches situées sur le site de remplacement spécifié doivent correspondre exactement aux couches existantes. Si les couches ne correspondent pas, elles risquent de ne pas s’afficher pas ou fonctionner correctement. ArcGIS Online établit une connexion avec le site de remplacement pour vérifier que les couches y sont disponibles. Si tel n’est pas le cas, vous en êtes informé et les couches non disponibles ne sont pas mises à jour.

Comment changer le protocole URL de la source de données de mon service sécurisé avec identifiants de connexion incorporés en protocole HTTPS ?

Si vous possédez ou détenez des privilèges permettant d’administrer des services sécurisés avec identifiants de connexion incorporés, tels qu’une couche d’entités ArcGIS Server ou un service d’impression ou de géocodage, vous pouvez remplacer http par https comme protocole d’URL de la source de données dans l’onglet Settings (Paramètres) de la page des éléments des services sécurisés. Il est préférable que tous les services soient accessibles via HTTPS uniquement, qui chiffre les informations du service lorsqu’il est transmis par Internet. Pour plus d’informations, reportez-vous à la rubrique Pourquoi mon organisation doit-elle utiliser uniquement HTTPS ?

Qu’ai-je besoin de savoir au sujet de TLS 1.2 ?

Esri s’engage à utiliser les normes industrielles les plus récentes et à mettre en œuvre les pratiques recommandées concernant les protocoles de sécurité. Transport Layer Security (TLS) est un protocole de sécurité largement déployé qui garantit la confidentialité et l’intégrité des données entre des applications qui communiquent via un réseau. À partir d’avril 2019, Esri applique TLS 1.2 dans ArcGIS Online et abandonne la prise en charge des versions antérieures de TLS (1.0 et 1.1). Pour plus d’informations, reportez-vous à la rubrique FAQ : Que dois-je savoir sur TLS 1.2 et la plateforme ArcGIS ?

Puis-je sauvegarder mon organisation ?

Vous pouvez enregistrer des copies locales des fichiers de données que vous avez ajoutés à votre organisation. Dans l’onglet Mon contenu de la page de contenu, ouvrez la page de l’élément du fichier de données que vous souhaitez enregistrer, puis cliquez sur Télécharger. Accédez à l'emplacement de votre ordinateur dans lequel vous souhaitez stocker le fichier.

Si votre couche d'entités hébergée est fréquemment mise à jour, vous pouvez exporter régulièrement les données en tant que fichier de formes ou fichier CSV, par exemple. Dans l’onglet Mon contenu de la page de contenu, ouvrez la page de l'élément de la couche d'entités hébergée dont vous souhaitez exporter les données. Cliquez sur Export Data (Exporter les données) et choisissez le type de fichier dans lequel vous souhaitez stocker vos données.

La collaboration distribuée permet de copier du contenu entre les installations de base ArcGIS Enterprise 10.7 et les organisations ArcGIS Online. Ce workflow peut être utilisé pour créer des sauvegardes planifiées de vos données et cartes web.

Je dois indiquer l’ID d’abonnement de mon organisation au support Esri lorsque je signale un problème lié à l’utilisation de ArcGIS Online. Où puis-je trouver cette information ?

Si vous disposez des privilèges permettant d’afficher les membres de l’organisation, vous pouvez afficher l’ID d’abonnement de votre organisation dans l’onglet Overview (Vue d’ensemble) de la page Organization (Organisation) .

Comment signaler les problèmes liés aux données ?

Vous pouvez signaler les problèmes en ajoutant des notes dans l’une des cartes de commentaires ArcGIS Online. Vos commentaires seront examinés par le personnel Esri et les erreurs seront corrigées dans les futures mises à jour. Les problèmes liés aux données que vous rencontrez avec d’autres ressources ArcGIS Online peuvent être signalés au support technique ou à la communauté Esri.

Je vois un contenu inapproprié sur le site Web. Que puis-je faire ?

Pour envoyer un message à l'équipe du site web au sujet d'un contenu que vous jugez inapproprié, utilisez le lien Signaler un abus en bas du site. Si ce lien n'est pas disponible sur le site de votre organisation, envoyez un message à arcgisonline_feedback@esri.com avec l'URL de l'élément qui, d'après vous, ne convient et en donnant une explication du problème.

Quelles sont les conditions d'utilisation des cartes, des applications, des couches et des outils que je trouve sur le site web ?

Les conditions d’utilisation spécifiques des éléments sont indiquées dans le champ Terms of Use (Conditions d’utilisation) de la page de chaque élément. Les conditions d'utilisation du site sont également disponibles.

Comment puis-je rendre mon profil privé ?

Si vous ne voulez pas que les autres utilisateurs recherchent votre nom d'utilisateur, cliquez sur votre nom dans la bannière supérieure pour ouvrir votre profil et sélectionnez l'option Aucun (Privé).

Qu'est-ce qu'une version bêta ?

Les composants de la version bêta peuvent présenter des fonctionnalités ou une documentation incomplètes et faire l'objet de modifications mineures non annoncées. Les composants bêta sont généralement disponibles en anglais uniquement. Si vous rencontrez des problèmes avec l'une des fonctionnalités bêta, contactez le support Esri ou visitez la communauté Esri.

ArcGIS Online comprend également du contenu Esri comme des cartes, des couches et des applications susceptibles d’être proposées en version bêta. Le contenu bêta peut faire l’objet de modifications sans préavis. Les modifications peuvent inclure la mise à jour des URL de service, des champs de données, de la symbologie ou d’autres changements fonctionnels. Vous pouvez utiliser le contenu bêta pour réaliser des tests, mais pas dans des applications de production.

Que se produit-il lorsqu’une application configurable est étiquetée Eprouvée ?

Une application configurable passe à l’état Eprouvé lorsqu’une application comparable améliorée la remplace. Lorsqu’une application configurable prend un statut éprouvé, les applications existantes que vous avez créées avec cette dernière continuent de fonctionner et restent accessibles aux utilisateurs. Vous pouvez également continuer à les mettre à jour. Vous pouvez également créer de nouvelles applications avec une application configurable éprouvée. Cela n’est toute fois pas conseillé car Esri n’ajoute pas de nouvelles fonctionnalités et ne résout pas les problèmes des applications éprouvées. Ainsi, les applications éprouvées ne sont pas mises à jour de manière à prendre en charge les modifications des navigateurs ou d’ArcGIS qui affectent la fonctionnalité de ces applications. Néanmoins, si vous souhaitez créer une application basée sur une application éprouvée configurable, vous pouvez le faire en cliquant sur le bouton Create a Web App (Créer une application Web) de la page de l’élément de l’application éprouvée.

Qui peut modifier les entités ?

N’importe qui, y compris des utilisateurs anonymes et des membres de l’organisation dotés du rôle par défaut Viewer (Consultation), peut mettre à jour les entités d’une couche d’entités publique si la couche est modifiable. Pour mettre à jour des entités dans des couches d'entités modifiables non publiques, vous devez posséder un type d’utilisateur qui inclut la possibilité de mettre à jour les entités (par exemple, le type d’utilisateur Editor) et disposer de privilèges de mise à jour d’entités. Les mises à jour apportées aux couches d’entités sont notamment la création, la mise à jour ou la suppression des entités, ainsi que la création, la mise à jour ou la suppression des informations (valeurs attributaires) associées aux entités.

Dans quelles circonstances est-ce que je reçois des notifications électroniques concernant ArcGIS Online ?

  • Membres d’une organisation : vous apportez des modifications à votre profil ; vous demandez une réinitialisation du mot de passe ou un rappel de nom d’utilisateur ; votre administrateur vous invite à rejoindre l’organisation ; votre administrateur désactive votre authentification multifacteur ; votre mot de passe est réinitialisé ; votre administrateur vous affecte une licence pour une ou plusieurs applications ArcGIS et choisit de vous en informer ; vous avez épuisé la totalité de votre limite d’allocation de crédits ; quelqu’un laisse un commentaire sur un élément dont vous êtes propriétaire ou répond à l’un de vos commentaires.
  • E-mails spécifiques des administrateurs : juste après le traitement de la demande d'abonnement ; lors du renouvellement ou de la mise à niveau de l'abonnement ; juste avant ou 1 jour après l'expiration de l'abonnement ; lorsque l'organisation a utilisé 75 pour cent et 100 pour cent des crédits ; lorsqu’un membre a épuisé la totalité de sa limite d'allocation de crédits ; lorsque les membres doivent désactiver leur authentification multifacteur ; lorsque les membres qui ont omis de paramétrer une question de sécurité et sa réponse tentent de redéfinir leur mot de passe.
  • Utilisateurs de comptes publics : vous apportez des modifications à votre profil, demandez la réutilisation de votre mot de passe ou un rappel de votre nom d'utilisateur, quelqu'un laisse un commentaire sur un élément dont vous êtes propriétaire ou répond à l'un de vos commentaires.
    Remarque :

    Si vous modifiez l’adresse électronique associée à votre compte public, vous recevez un e-mail de notification avec un lien sur lequel cliquer pour confirmer la modification. Une fois que vous avez confirmé la modification d’adresse électronique, la nouvelle adresse est appliquée à votre compte. Si vous ne confirmez pas la modification dans les 60 minutes suivant votre demande de modification, votre compte ne sera pas mis à jour.

  • E-mails spécifiques de l'évaluation : immédiatement après votre demande de début d'une version d'évaluation, pendant la période d'évaluation avec des informations sur les applications ArcGIS et des avis si vous avez utilisé 75 pour cent et 100 pour cent des crédits de service, 10, 5 et 1 jour avant la fin de la période d'évaluation et 1 jour après la fin de la période d'évaluation.

Les notifications électroniques liées à ArcGIS Online sont envoyées à partir de l’adresse notifications@arcgis.com à l’adresse électronique indiquée dans votre profil ou que votre administrateur a spécifiée dans une invitation à vous joindre à l’organisation. Les administrateurs désignés sont avertis lorsque l’organisation envoie un e-mail qui ne peut pas être livré. Les membres reçoivent un message dans leur fenêtre contextuelle Notifications leur signalant qu’un e-mail n’a pas été remis à leur adresse. Consultez les conseils de dépannage courants pour obtenir des informations supplémentaires sur les raisons pour lesquelles vous pouvez ne pas recevoir ces e-mails.

Quand les membres voient-ils les coordonnées des administrateurs de leur organisation ?

Le nom et l’adresse électronique de l’administrateur figurent dans l’invitation à se joindre à l’organisation, dans la notification de changement de profil, dans la demande de réinitialisation du mot de passe et de récupération d’un nom d’utilisateur oublié, dans la demande d’aide concernant l’authentification multifacteur, dans les notifications concernant le statut d’une demande de vérification émanant d’une organisation et dans les notifications indiquant que la limite d’allocation de crédits a été atteinte ou dépassée. Spécification de contacts administratifs détermine quels administrateurs seront inclus dans les messages électroniques.

Pourquoi mon abonnement ArcGIS Online est-il limité ?

Un abonnement devient limité lorsqu’une organisation a utilisé la totalité de ses crédits de service. Avec un abonnement limité, l’accès aux fonctionnalités et au contenu Premium est restreint, mais le compte reste utilisable. En cas d’affichage d’un message indiquant que votre abonnement ArcGIS Online est limité, contactez l’administrateur par défaut de votre organisation.

Puis-je modifier les styles par défaut dans ma carte ?

Oui, vous pouvez modifier le type de carte utilisé pour afficher vos données (palettes de couleurs et cartes des tailles, par exemple), ainsi que les caractéristiques de style de ces cartes, comme la transparence des couches, la couleur des symboles et l'épaisseur des traits. Pour modifier le style de votre carte, passez le curseur au-dessus de la couche dans le volet Contenu, puis cliquez sur le bouton Modifier le styleModifier le style. Vous pouvez choisir un type de carte différent (à l'aide du bouton Sélectionner) ou modifier le style de la carte actuelle (à l'aide du bouton Options).

Pourquoi Esri a-t-il modifié les outils de création dans Map Viewer ?

Esri a voulu améliorer l’expérience de création de deux façons : 1) Rationaliser le processus de création de cartes en plaçant les commandes d’interface connexes dans une unique fenêtre de style intégrée 2) Intégrer une expertise cartographique à ArcGIS Online pour que les styles par défaut appliqués à vos données (si aucun style n’était défini auparavant) tiennent compte des meilleures pratiques cartographiques et non pas simplement de paramètres statiques par défaut..

Lorsque j'utilise l'option Modifier le style, pourquoi les choix proposés ne sont-ils pas toujours les mêmes ?

Les choix proposés sont déterminés par la nature des données que vous cartographiez. Par exemple, des choix de styles différents sont proposés selon que votre couche de carte est composée d'entités ponctuelles, linéaires ou surfaciques. Le type de données associées à vos points, lignes et surfaces est également pris en compte. Par exemple, une entité ponctuelle peut simplement contenir des coordonnées géographiques (localisation), des informations catégorielles (espèces d'arbres) ou des informations numériques (température de l'air). Certains types de carte ne sont pas adaptés à certaines données. Grâce à l’analyse de tous ces facteurs concernant la couche de carte, ArcGIS Online peut proposer les options cartographiques les plus adaptées.

Quelle est la source des symboles Catastrophes, Infrastructure générale et Dommage ?

Les symboles Catastrophes, Infrastructure générale et Dommage incluent les icônes humanitaires issues du Bureau de la coordination de l'aide humanitaire des Nations Unies (OCHA). Source : OCHA.

Quels types de couches puis-je ajouter à une carte ?

Pour la liste complète, reportez-vous à Quelle couche pouvez-vous ajouter ?.

Quel est le système de coordonnées des cartes web dans Map Viewer et puis-je le changer ?

Dans Map Viewer, toutes les couches d’une carte web héritent du système de coordonnées du fond de carte. Web Mercator est le système de coordonnées de la bibliothèque de fonds de carte par défaut. Si vous souhaitez utiliser un système de coordonnées autre que Web Mercator pour votre carte web, vous pouvez ajouter votre propre couche en tant que fond de carte directement à la carte pour créer un fond de carte personnalisé. Il est également possible qu'un administrateur configure votre organisation pour utiliser une bibliothèque de fonds de carte personnalisée avec des fonds de carte situés dans un système de coordonnées autre que Web Mercator.

Quelle est la différence entre des entités stockées dans la carte et des entités stockées dans une couche de service d’entités ArcGIS Server ?

Les entités stockées dans la carte proviennent de la création d'une couche d'annotations de carte ou d'un fichier chargé pouvant uniquement être modifié par l'auteur de la carte. Les annotations de carte sont utiles lorsque vous voulez fournir plus d'informations sur un emplacement spécifique. Vous pouvez inclure une fenêtre contextuelle avec des images, des photos et des liens vers des vidéos et d'autres sites utiles. Les entités issues de couches de service d’entités sont diffusées à partir de ArcGIS Server et stockées dans la couche qui contient une carte. Si le service est configuré pour permettre les opérations d'édition, les entités peuvent être modifiées par quiconque affiche la carte. Cela est utile lorsque vous recherchez une entrée à partir d'une large communauté, y compris du grand public, et que vous voulez qu'une carte reflète toutes les modifications qui ont été apportées. Par exemple, vous pouvez inclure une couche de service d'entités dans une carte lorsque vous voulez que les citoyens signalent les dégâts matériels, les rues bloquées, les graffitis, etc.

Quelle est la meilleure façon d'ajouter des entités à une carte ?

Cela dépend. Si vous possédez des volumes importants de données et que vous avez accès à ArcGIS Server, vous pouvez créer un service d’entités et l’ajouter en tant que couche à votre carte. Vous devez également ajouter des couches d'entités si vous voulez que d'autres mettent à jour les entités et leurs informations attributaires. Par défaut, vos entités pourront être modifiées par quiconque consultera votre carte.

Si vous n’avez pas accès à ArcGIS Server, vous pouvez publier vos données sous forme de couche d’entités hébergée et l’ajouter à une carte. Si vous voulez seulement ajouter quelques entités, ajoutez une couche d’annotations de carte avec Map Viewer. Map Viewer propose plusieurs modèles dans lesquels vous pouvez sélectionner des formes et des symboles. Toutefois, il n’est pas pratique d’ajouter un grand nombre d’entités, car vous devez créer chacune d’elles dans Map Viewer (vous ne pouvez pas, par exemple, charger un fichier d’entités prédéfinies). Ces couches sont en lecture seule, si bien que les autres ne peuvent pas modifier les entités ni mettre à jour les informations attributaires associées.

Si vous possédez des entités stockées dans un fichier texte délimité (.txt ou .csv), un fichier au format GPS Exchange (.gpx) ou un fichier de formes (compressé dans un fichier .zip), vous pouvez les importer dans votre carte. Il s'agit d'une méthode pratique pour ajouter des entités que vous avez stockées dans un fichier sur votre ordinateur. Une fois que vous les avez ajoutées à votre carte, vous pouvez modifier les symboles et configurer des fenêtres contextuelles.

Comment enregistrer une couche d'entités individuelle en tant qu'élément ?

Pour enregistrer une couche d’entités individuelle à partir d’une couche d’entités multicouche, procédez comme suit :

  1. Ouvrez la page d'élément de la couche d'entités multicouche puis cliquez sur l'onglet Visualisation.
  2. Choisissez la couche à enregistrer dans le menu déroulant Couche.
  3. Cliquez sur Enregistrer en tant que nouvelle couche pour enregistrer une copie de la couche en tant que nouvel élément dans Mon contenu.
  4. Saisissez un titre, des balises et un résumé et, si vous le souhaitez, choisissez un autre dossier pour enregistrer la couche.
  5. Sélectionnez l'option de création de l'élément avec Uniquement la couche actuelle, puis cliquez sur Enregistrer.

Puis-je ajouter des couches d’analyse Living Atlas à un groupe qui contient mes propres couches d’analyse ?

Oui. Pour ajouter une couche d’analyse Living Atlas à votre groupe, procédez comme suit :

  1. Recherchez le groupe Couches d'analyse de l'Atlas dynamique.
  2. Désactivez l’option Rechercher uniquement dans <nom de votre organisation>.
  3. Ouvrez le groupe Couches d'analyse de l'Atlas dynamique et recherchez la couche à ajouter.
  4. Ouvrez la page de l'élément de la couche, cliquez sur Partager et cochez la case en regard du groupe avec lequel vous souhaitez partager la couche.

Comment puis-je savoir si une carte est temporelle ?

Si vous voyez un curseur temporel au bas d'une carte, cette carte inclut une ou plusieurs couches temporelles et vous pouvez lire la carte pour voir comment les informations changent au fil du temps.

Quelle est la différence entre Enregistrer et Enregistrer sous ?

La commande Enregistrer met à jour une carte existante que vous possédez. La commande Enregistrer sous crée une copie de la carte et vous voyez la fenêtre originale Enregistrer la carte dans laquelle vous pouvez mettre à jour le titre, les balises, etc. Vous pouvez enregistrer une copie de toute carte qui ne vous appartient pas, mais vous ne pouvez pas mettre à jour une carte qui ne vous appartient pas.

Quelle est la différence entre la création d’une carte avec ArcGIS API for JavaScript et avec Map Viewer ?

ArcGIS API for JavaScript et Map Viewer sont conçus pour la génération de cartes.

Les cartes créées à l’aide de Map Viewer sont destinées à un public web autre que des développeurs, car aucune programmation n’est requise, mais les capacités sont limitées.

ArcGIS API for JavaScript, en revanche, est destiné aux développeurs qui veulent créer des applications web. Ces applications peuvent être créées à l’intérieur ou à l’extérieur du site web de ArcGIS Online, partagées avec ArcGIS Online et visualisées à l’intérieur ou à l’extérieur du site web. ArcGIS API for JavaScript est conçu pour optimiser votre productivité pour la création de superbes applications de cartographie web. L’API allie technologie web moderne et puissantes possibilités géospatiales, ce qui vous permet de créer des applications hautes performances et des visualisations plus intelligentes de vos données.

Comment visualiser des couches d’entités hébergées contenant des volumes importants de données ?

Les performances des couches d’entités hébergées se sont améliorées. Le nombre d’entités pouvant être affichées dans une couche d’entités hébergée a augmenté dans certains cas. De plus, la taille des données fournies à votre navigateur ayant été diminuée, les entités s’affichent plus vite. Par exemple, lorsque les données d’une couche d’entités de polygones de codes postaux des États-Unis comportant six attributs sont fournies au navigateur, leur taille est réduite d’environ 35 %. L’amélioration des performances est due aux zones tampon de protocole (PBF). Également utilisée par les couches de tuiles vectorielles, la technologie PBF offre une méthode simple et efficace pour fournir des données.

Ces améliorations permettent d’obtenir de meilleures performances lorsque vous visualisez des couches comportant de gros volumes de données dans Map Viewer et la plupart des applications configurables. Les applications web telles que Web AppBuilder for ArcGIS, Story Maps et Operations Dashboard for ArcGIS prendront en charge cette amélioration dans une version ultérieure.

Actuellement, certaines limitations connues s’appliquent. Dans certaines configurations de couche, la limite augmentée d’affichage des entités est automatiquement désactivée et un nombre réduit d’entités s’affiche. Dans tous les cas, il est toujours possible d’afficher la couche ; cependant, un nombre moins important d’entités peut être affiché sur la carte, particulièrement dans le cas d’échelles réduites. Cela se produit si l’une des conditions suivantes est remplie :

  • La mise à jour est activée dans la couche d’entités hébergée.
  • L’étiquetage est activé dans la couche d’entités hébergée.
  • Le style de la couche d’entités hébergée utilise une carte de densité, l’agrégation ou des symboles de flèche pour les entités linéaires.

De plus, des jeux de données très volumineux peuvent entraîner des temps de chargement initial très longs, particulièrement à des échelles réduites.

Remarque :

Si votre couche ne peut pas bénéficier du nombre augmenté d’entités, vous pouvez tout de même visualiser la couche sur votre carte. Si votre couche contient un nombre important de sommets ou d’entités, un nombre d’entités moins élevé s’affichera sur la carte en fonction de l’échelle de cette dernière. Pour plus d’informations sur la visualisation des données, reportez-vous à la rubrique Pratiques conseillées pour l’utilisation de couches dans des cartes.

Qu'est-ce qu'une scène ?

Une scène est une représentation 3D d’une collection de couches, de styles et de configurations qui permettent aux utilisateurs de partager du contenu géospatial symbolisé avec d’autres utilisateurs, via Internet. Vous pouvez créer des scènes 3D au moyen de ArcGIS Pro ou de Scene Viewer dans ArcGIS Online.

Présentation de Scene Viewer

Scene Viewer est une application intégrée dans le site web ArcGIS Online qui permet de créer des scènes 3D et d’interagir avec. Scene Viewer fonctionne avec des navigateurs web de bureau compatibles avec WebGL, une norme technologique pour le web intégrée dans la plupart des navigateurs modernes pour l’affichage des graphiques 3D.

Comment puis-je ouvrir une scène ?

Vous pouvez afficher des scènes dans ArcGIS Online avec Scene Viewer ou vous connecter et créer des scènes. Vous pouvez également ouvrir des scènes dans ArcGIS Pro.

Comment puis-je créer une scène ?

Vous pouvez vous connecter à ArcGIS Online pour créer une scène avec Scene Viewer ou utiliser ArcGIS Pro pour créer et partager une scène.

Quelle est la différence entre une scène et une carte ?

Une scène est similaire à une carte dans la mesure où elle constitue une fusion de couches de données que vous pouvez afficher dans un navigateur. Les scènes sont différentes des cartes dans la mesure où elles affichent des données dans un environnement 3D et permettent la navigation dans toutes les directions et dans tous les angles.

Ai-je besoin de ArcGIS Pro pour créer une scène ?

Non. Vous pouvez créer des scènes en fusionnant des couches partagées avec vous dans ArcGIS Online à l’aide de Scene Viewer.

Comment puis-je utiliser Scene Viewer avec mes données 2D ?

Vous pouvez importer vos données 2D dans un environnement 3D afin de mieux les comprendre. Par exemple, vous pouvez créer des symboles 3D à partir de vos symboles 2D en appliquant une taille et une hauteur. Vous pouvez appliquer un zoom avant et arrière sur la surface et la faire pivoter pour voir les données à partir de différents angles. Vous pouvez également ajouter de l'altitude à des couches 2D superposées pour pouvoir afficher plus facilement les données dans chaque couche.

Quelle est la différence entre Scene Viewer et la visionneuse web CityEngine ?

Scene Viewer et la visionneuse web CityEngine sont deux applications web différentes disponibles dans ArcGIS Online, chacune dotée de ses fonctionnalités et finalités propres.

Dans Scene Viewer, vous pouvez effectuer les opérations suivantes :

  • Afficher des scènes créées dans Scene Viewer ou ArcGIS Pro. Scene Viewer ne prend pas en charge les scènes web CityEngine.
  • Créer des scènes : vous pouvez, par exemple, ajouter et supprimer des couches, modifier la symbologie ou capturer des diapositives.
  • Afficher un ensemble de couches de portail, par exemple des couches de scènes, des couches d'entités, des couches d'images ou des couches de tuiles.
  • Visualiser des scènes affichées à l’étendue mondiale avec des fonds de carte dans une vue de globe sphérique (scène globale) ou une vue planaire (scène locale).
  • Naviguer dans des scènes dans lesquelles le chargement de données et le rendu d'images graphiques sont réalisés progressivement.

Dans la visionneuse web CityEngine, vous pouvez effectuer les opérations suivantes :

  • Afficher des scènes web CityEngine statiques (.3ws) exportées depuis CityEngine ou ArcScene. La visionneuse web CityEngine ne prend pas en charge les scènes.
  • Visualiser des scènes web CityEngine rendues dans une étendue locale réduite avec un système de coordonnées cartésien.
  • Commenter et comparer les scénarios : par exemple, vous pouvez utiliser l’outil de balayage pour voir les différences entre deux scénarios.
  • La visionneuse web CityEngine charge les scènes web CityEngine sous la forme d’un téléchargement initial à l’ouverture et ne charge aucune donnée en continu par la suite.
  • La visionneuse web CityEngine est un outil de visionnage qui ne prend pas en charge la création, par exemple l’ajout de fonds de carte, la modification de la symbologie ou la configuration de couches.

Puis-je partager une géométrie 3D dans des couches d'entités ?

Oui. Vous pouvez partager des points, des lignes et des polygones 3D.

Puis-je partager mes modèles de MNT dans des scènes ?

Oui. Vous pouvez partager des MNT personnalisés au moyen de ArcGIS Server. Utilisez ArcGIS Desktop 10.3 ou une version ultérieure pour créer un service d’imagerie d’altitude mis en cache et le partager au moyen de ArcGIS Server. Vous pouvez également utiliser ArcGIS Pro pour construire un paquetage de tuiles à partir de vos données d’altitude pour créer une couche d’altitude hébergée dans ArcGIS Online. Vous pouvez ensuite ajouter ces services et couches d’altitude à votre scène.

Puis-je utiliser des modèles d'applications configurables étendus et éprouvés ?

Oui, vous pouvez continuer à utiliser des modèles d'applications configurables étendus et éprouvés. Avec les modèles étendus, Esri met à jour le code lorsque des problèmes graves sont détectés. Les modèles étendus ne sont toutefois plus disponibles dans la bibliothèque Esri par défaut, et Esri ne garantit pas qu'ils fonctionneront avec de nouvelles versions de navigateurs ou de systèmes d'exploitation. De nombreux modèles éprouvés ne sont pas non plus disponibles dans la bibliothèque Esri par défaut et il n'est pas garanti qu'ils fonctionneront avec des nouvelles versions de navigateurs et de systèmes d'exploitation. En outre, Esri ne gère plus le code des modèles éprouvés. Toutefois, les applications créées avec un modèle éprouvé continueront de fonctionner et le code source peut être téléchargé et hébergé sur votre propre serveur Web. Pour plus d'informations concernant les cycles de vie des produits, consultez Esri Product Lifecycle Support Policy.

Quelles applications ArcGIS prennent en charge les fonds de carte vectoriels dans la bibliothèque de fonds de carte ?

Les fonds de carte vectoriels sont disponibles dans Map Viewer, Scene Viewer, ArcGIS Pro, Collector for ArcGIS, Workforce for ArcGIS, Explorer for ArcGIS, les applications créées à l’aide de Web AppBuilder et les applications configurables qui comprennent une bibliothèque de fonds de carte. Pour savoir si des fonds de carte vectoriels sont disponibles dans une application ArcGIS donnée, consultez la documentation de l’application.

Pour en savoir plus sur les fonds de cartes vectoriels et comment ils se comparent aux fonds de carte raster, reportez-vous à Couches de tuiles.

Quelle est la quantité d'espace de stockage dont je bénéficie ?

Une organisation peut avoir un volume illimité de stockage. Si vous êtes un administrateur, vous pouvez afficher des rapports détaillés disponibles dans l'onglet Organisation sur les opérations de stockage de tuiles, d'entités et de fichiers effectuées par votre organisation.

Un compte public est fourni avec un espace de stockage total de 2 Go.

Quelle est la taille maximum des fichiers que je peux télécharger ?

Vous pouvez télécharger des fichiers faisant jusqu’à 200 Mo vers My Content (Mon contenu) via un navigateur Web.

Astuce:

Pour publier des paquetages de tuiles volumineux, nous vous conseillons d'utiliser l'outil de géotraitement Partager un paquetage qui peut utiliser plusieurs cœurs de traitement.

Que puis-je partager ?

Vous pouvez partager les types pris en charge de cartes, d'applications, de couches, d'outils et de fichiers.

Quelle est la meilleure façon de partager mon contenu ArcGIS Desktop ?

Cela dépend.

Si vous voulez partager des données, telles que des fichiers de formes, des classes d'entités et d'autres sources de données que vous utilisez dans vos cartes, partagez un paquetage de couches. Un paquetage de couches inclut les données comprises dans le paquetage, si bien qu'il est autonome et peut être ouvert par tout autre utilisateur ArcGIS. Les utilisateurs pourront télécharger votre fichier et votre travail avec les données dans ArcGIS Desktop.

Si vous possédez des données géospatiales que vous voulez publier sous forme de carte, vous pouvez le faire en publiant un service de carte à l’aide de ArcGIS Server. En partageant une référence à votre service de carte par l'intermédiaire du site Web, vous la mettez immédiatement à la disposition d'autres personnes qui peuvent l'utiliser dans leurs cartes et applications. Chacun de vos services inscrits apparaît comme sa propre carte, que les utilisateurs peuvent rechercher, ouvrir et utiliser en tant que couche dans leurs propres cartes.

Ne partagez votre fichier de document ArcMap (.mxd), votre fichier de couche (.lyr), etc., que s'il fait référence à des services stockés sur serveur auxquels les personnes avec lesquelles vous le partagez seront en mesure d'accéder sur le Web. Lorsque vous chargez un de ces fichiers ArcGIS Desktop, seul le fichier est chargé. Ainsi, si votre carte, globe ou couche fait référence à des données locales sur votre ordinateur ou réseau d’entreprise, elles ne sont pas incluses et votre carte peut sembler endommagée à une personne qui l’affiche dans une application ArcGIS.

Pour partager votre travail avec un public élargi, vous pouvez créer une carte dans Map Viewer. Vous pouvez consulter ces cartes dans des navigateurs web, sur des périphériques mobiles ou dans des visionneuses de carte bureautiques.

Puis-je partager une URL de ma carte ou de mon application ?

Oui. Il est possible d'accéder directement à l'aide d'une URL à des éléments de contenu, des résultats de recherche et des groupes. Par exemple, l'URL https://www.arcgis.com/home/item.html?id=10df2279f9684e4a9f6a7f08febac2a9 permet d'accéder au service de carte d'imagerie mondial publié par Esri. Chacun peut ouvrir l’URL vers un groupe ou un élément public, y compris des personnes qui ne sont pas connectées à ArcGIS Online.

Les moteurs de recherche courants permettent-ils de trouver les éléments que j’ai ajoutés à ArcGIS Online ?

Oui. Les éléments téléchargés et partagés comme étant publics sont automatiquement indexés par les moteurs de recherche populaires et peuvent être découverts par des méthodes de recherche courantes. Sur le site Web, vous pouvez utiliser la fonction de recherche pour rechercher des éléments.

Que se passe-t-il si je supprime l'élément source utilisé pour publier une couche hébergée ?

Si l'élément source utilisé pour publier une couche hébergée est supprimé, la couche continue de s'afficher comme prévu. Cependant, certaines fonctionnalités qui nécessitent un accès aux données source peuvent ne plus fonctionner comme prévu. Les fonctionnalités spécifiques peuvent varier d'une couche à l'autre. Les fonctionnalités concernées sont les suivantes :

  • Si vous supprimez un fichier de définition de service, l'option Ecraser un service existant d'ArcMap ne fonctionne plus comme prévu.
  • Si vous supprimez un fichier de formes, une géodatabase fichier ou un fichier CSV, l'option Ecraser dans la page des éléments de la couche d'entités hébergée n'est plus disponible.
  • Si vous supprimez un paquetage de tuiles (.tpk), la couche de tuiles hébergée publiée à partir du paquetage ne peut plus être placée en mode hors connexion.

Lorsque l'élément source utilisé pour publier une couche hébergée est une couche hébergée, la couche hébergée utilisée comme élément source ne peut pas être supprimée tant que toutes les couches hébergées publiées à partir de cette couche ne sont pas supprimées.

Quelle est la différence entre une carte et une application Web dans le contexte du site Web ?

Une carte est une vue interactive d'informations géographiques, par exemple, des images satellite de rues, de maisons et d'un espace ouvert dans le comté de Los Angeles. Vous pouvez la visualiser dans un navigateur, sur un périphérique mobile ou dans une application bureautique, et utiliser des outils pour modifier l'étendue, rechercher des sites et afficher des données détaillées sur un emplacement spécifique. En outre, vous pouvez créer votre propre carte en définissant une zone d'intérêt, en choisissant un fond de carte et en ajoutant des couches. Vous pouvez enregistrer des cartes et les partager avec tout le monde ou avec des groupes auxquels vous appartenez.

Une application Web est exécutée dans un navigateur et elle combine des cartes, des données et des outils pour une utilisation spécifique, dans des bureaux de vote, par exemple. Il peut s'agir d'une simple carte intégrée à un blog ou d'une application plus complexe, comme un système de navigation GPS ou un tableau de bord opérationnel. Les applications peuvent s’appuyer sur des modèles standard configurés à l’aide de cartes et d’autres propriétés. Elles sont développées avec des API ArcGIS. En règle générale, les applications sont créées à partir d'informations issues de cartes et complétées après l'application de configurations et personnalisations propres à chaque application. Les applications peuvent être hébergées en tant que contenu dans le système ou gérées indépendamment et inscrites dans le système.

Comment contrôler la manière dont les couches d'entités hébergées sont reprojetées lorsqu'elles sont affichées sur des fonds de carte ArcGIS Online ?

Lorsque vous ajoutez des couches à des applications ArcGIS telles que Map Viewer, Scene Viewer, ArcGIS Pro et ArcMap, les applications effectuent une reprojection à la volée des couches de sorte que les données s’alignent sur le fond de carte. ArcGIS choisit la transformation par défaut correspondant à la reprojection à la volée en fonction du système de coordonnées du fond de carte. Il arrive que le choix par défaut ne soit pas aussi précis que nécessaire, le résultat pouvant être que les entités paraissent être légèrement déplacées dans une direction. Ou le choix par défaut peut ne pas correspondre à la transformation que vous utilisez dans le cadre des meilleures pratiques de SIG observées par votre organisation.

Lorsque vous publiez une couche d'entités hébergée d'ArcMap et que vous savez que les personnes utiliseront la couche d'entités hébergées dans des cartes contenant des fonds de carte ArcGIS Online, vous pouvez effectuez l'une des tâches suivantes :

  • Option 1 : préserver la projection de vos données mais définir une transformation géographique qu'ArcGIS Online peut utiliser pour effectuer des reprojections à la volée de la couche d'entités hébergée.

    Avec cette option, vos données source et les données de la couche d'entités hébergée demeurent dans la même projection. Vous définissez quel transformation géographique doit être utilisée lorsque la reprojection à la volée est requise.

    Les étapes suivantes récapitulent comment conserver la projection d'origine de vos données et définir une transformation géographique pour contrôler la manière dont la couche est reprojetée lorsqu'elle est affichée sur un fond de carte ArcGIS Online.

    1. Dans ArcMap, ouvrez la carte que vous souhaitez publier en tant que couche d'entités hébergée.
    2. Ouvrez les propriétés de bloc de données de la carte et définissez le système de coordonnées du bloc de données de sorte qu'il corresponde au système de coordonnées des données source de votre carte.
    3. Cliquez sur Apply (Appliquer).
    4. Laissez la boîte de dialogue Data Frame Properties (Propriétés du bloc de données) ouverte et cliquez sur Transformations pour définir une transformation géographique. Ceci implique de définir ce que la transformation doit projeter et la projection utilisée pour effectuer la transformation.
      1. Pour définir la valeur Into (Vers), cliquez sur Add (Ajouter), choisissez WGS 1984, puis cliquez sur OK. Ceci définit sur quoi les données sont reprojetées pendant les reprojections à la volée.
      2. Afin de définir la projection à utiliser pour la transformation, choisissez la projection utilisée par les données de votre carte dans la liste déroulante Using (choices are sorted by suitability for the layer's extent) (Avec (les choix sont triés en fonction de leur pertinence par rapport à l'étendue de la couche)).
    5. Cliquez sur OK dans la boîte de dialogue Geographic Coordinate Systems Transformation (Transformation de systèmes de coordonnées géographiques).
    6. Cliquez sur OK dans la boîte de dialogue Data Frame Properties (Propriétés du bloc de données) pour appliquer vos modifications.

    Lorsque vous procédez à la publication, la couche d'entités hébergée stocke la transformation géographique que vous définissez et l'utilise pour reprojeter la couche à afficher sur un fond de carte ArcGIS Online.

    Remarque :

    Si ArcGIS Online ne prend pas en charge la transformation que vous définissez pour une couche, il utilise la transformation par défaut à la place, ou bien il n’effectue pas la reprojection. ArcGIS Online prend en charge les transformations installées par défaut dans ArcMap et ArcGIS Pro.

  • Option 2 : configurez la carte de sorte que les données de classe d'entités soient projetées dans WGS 1984 Web Mercator (sphère auxiliaire) lorsqu'elles sont copiées vers ArcGIS Online.

    Avec cette option, les données de la couche d'entités hébergée sont stockées dans ArcGIS Online dans le même système de coordonnées que le fond de carte ArcGIS Online ; de ce fait, aucune reprojection à la volée n'est nécessaire lorsque les données sont affichées sur ces fonds de carte. Toutefois, cela signifie que les données de la couche d'entités hébergée et celles de votre source de données se trouvent à présent dans deux projections différentes.

    Les étapes suivantes récapitulent comment configurer la carte pour que le processus de publication reprojette les données de la couche d'entités hébergée de sorte qu'elles soient stockées dans WGS 1984 Web Mercator (sphère auxiliaire) :

    1. Dans ArcMap, ouvrez la carte que vous souhaitez publier en tant que couche d'entités hébergée.
    2. Ouvrez les propriétés de bloc de données de la carte et définissez le système de coordonnées du bloc de données sur WGS 1984 Web Mercator (auxiliary sphere) (WGS 1984 Web Mercator (sphère auxiliaire). Il s'agit de la projection dans laquelle les données de la couche d'entités hébergée seront stockées.
    3. Cliquez sur Apply (Appliquer).
    4. Laissez la boîte de dialogue Data Frame Properties (Propriétés du bloc de données) ouverte et cliquez sur Transformations pour définir une transformation géographique.
    5. Dans la liste déroulante Using (choices are sorted by suitability for the layer's extent) (Avec (les choix sont triés en fonction de leur pertinence par rapport à l'étendue de la couche)), choisissez la projection utilisée par les données source de votre carte. Ceci laisse
    6. Cliquez sur OK dans la boîte de dialogue Geographic Coordinate Systems Transformation (Transformation de systèmes de coordonnées géographiques).
    7. Cliquez sur OK dans la boîte de dialogue Data Frame Properties (Propriétés du bloc de données) pour appliquer vos modifications.

    Lors de la publication, les données copiées dans ArcGIS Online sont stockées dans WGS 1984 Web Mercator (sphère auxiliaire).

Lorsque je recherche des emplacements, j'obtiens trop de résultats ne correspondant pas à mon centre d'intérêt. Comment mon organisation peut-elle concevoir une expérience de recherche géographique plus ciblée ?

Par défaut, ArcGIS Online utilise ArcGIS World Geocoding Service pour rechercher des emplacements. Si votre organisation souhaite optimiser les résultats de recherche pour les adresses et les sites d'intérêt, les membres disposant des privilèges pour créer du contenu peuvent concevoir une nouvelle vue d'ArcGIS World Geocoding Service afin de rechercher uniquement des types d'emplacement spécifiques dans une zone d'intérêt. Par exemple, vous pourriez créer une vue de localisateur pour limiter les résultats de recherche à des zones spécifiques, ou pour imposer un niveau de précision spécifique lorsque les membres effectuent un géocodage par lots d’adresses. Une fois que vous avez créé une vue de localisateur, partagez-la avec le public (tout le monde) et demandez à votre administrateur de configurer l'organisation pour inclure votre vue de localisateur en tant qu'option d'exécution de recherches.

Si les membres de l'organisation doivent rechercher des emplacements en fonction de vos propres données, les administrateurs peuvent également configurer votre organisation pour utiliser vos propres localisateurs s'exécutant sur ArcGIS Server. Par exemple, une compagnie pétrolière peut ajouter des localisateurs pour rechercher ses puits de pétrole.

Présentation de ArcGIS Living Atlas of the World

ArcGIS Living Atlas of the World est un ensemble évolutif officiel d’informations géographiques mondiales prêtes à l’emploi de Esri et d’autres contributeurs et conservateurs. Il comprend des images, des fonds de carte, des cartes démographiques et de style de vie, de paysages, de limites et d'endroit, de transport, d'observations terrestres, de systèmes urbains, des océans et historiques, que vous pouvez associer à vos propres données pour créer des cartes, des scènes et des applications, et effectuer des analyses.

Qu'est-ce que le contenu Abonné ?

Le contenu Abonné est un ensemble de couches de cartes prêtes à l'emploi, d'outils d'analyse et de services publiés par Esri pour lequel un compte d'abonnement d'organisation est nécessaire. Il comprend des couches d'Esri telles que des images NAIP, des couches d'analyse de paysage et des cartes historiques. Le contenu Abonné est fourni dans le cadre de votre abonnement d'organisation et ne consomme pas de crédits.

Qu'est-ce que le contenu Premium ?

Le contenu Premium est un ensemble de couches de cartes prêtes à l'emploi, d'outils d'analyse, d'applications et de services publiés par Esri, qui nécessite un compte d'organisation et qui consomme des crédits. Il s'agit notamment de couches Esri, telles que les cartes démographiques et de style de vie, ainsi que les outils de géocodage, d’enrichissement géographique, d’analyse de réseau et d’analyse spatiale. Tout membre peut se voir octroyer des privilèges d’utilisation des données démographiques, de géocodage et d’analyse de réseau. Les privilèges permettant d’utiliser l'enrichissement géographique et l’analyse spatiale ne sont disponibles que pour les membres appartenant à certains types d’utilisateurs. Les informations relatives à l'accès et aux crédits sont répertoriées dans la description de la page de chaque élément. Les applications Premium, également appelées applications sous licence, nécessitent un achat supplémentaire et doivent être concéder sous licence aux membres par un administrateur. Le contenu Premium est un type de contenu Abonné.

Ma carte contient des couches dont l’affichage requiert un abonnement. Comment puis-je la partager avec le public ?

Pour partager avec le public une carte qui contient du contenu Abonné ou du contenu Premium, vous pouvez créer une application cartographique et la configurer de façon à autoriser l’accès au contenu via un abonnement d’organisation. (Votre abonnement occasionnera des coûts en termes de crédits.)

Que sont les groupes hexadécimaux ?

Les groupes hexadécimaux sont un maillage d'hexagones connectés qui sont généralement utilisés pour l'agrégation et la synthétisation des données spatiales. Par exemple, sur cette carte des tornades, les groupes hexadécimaux permettent d'établir une connexion entre le point d'impact des tornades et les blessures et dommages. Pour plus d'informations, consultez les billets de blog sur la cartographie thématique avec des hexagones et sur l'utilisation de la technique de classification (binning). Vous pouvez également rechercher des images hexadécimales dans des moteurs de recherche connus pour consulter des exemples visuels d'hexagones connectés.

Comment savoir si des photos aériennes d'un emplacement spécifique ont été prises ?

Vous pouvez obtenir la résolution, la date de collecte et la source de l'imagerie en utilisant la carte Imagery with Metadata et en effectuant un zoom avant à un facteur d'échelle élevé, généralement 1:50 000 ou moins. Ouvrez la carte dans Map Viewer ou dans ArcGIS Desktop. Pour obtenir les informations sur l'imagerie aérienne, assurez-vous que le facteur d'échelle du zoom est élevé. Dans Map Viewer, cliquez sur la carte pour afficher une fenêtre contextuelle contenant les informations pertinentes. Dans ArcGIS Desktop, cliquez sur Identify (Identifier), puis sur la carte pour afficher une fenêtre contextuelle contenant des informations.

Puis-je utiliser Bing Maps avec ArcGIS ?

Oui. Les produits ArcGIS peuvent être utilisés avec Bing Maps. Pour utiliser Bing Maps, vous devez d’abord contacter Microsoft afin d’obtenir une clé Bing Maps. Une fois que vous aurez obtenu cette clé, entrez-la dans votre produit ou application. Une fois la clé Bing Maps saisie, votre produit ou application ArcGIS peut accéder à Bing Maps. Si vous avez des questions concernant l’utilisation de Bing Maps avec ArcGIS, contactez votre responsable de compte ou le bureau Esri local.

Comment puis-je contacter Microsoft pour obtenir des informations sur les prix ?

Envoyez un e-mail à bing4esri@microsoft.com. Microsoft a configuré cette adresse électronique spécialement pour les clients Esri. Un représentant de compte Microsoft vous contactera. Microsoft propose des prix adaptés au type d’utilisation et à la quantité de données utilisées. Les informations suivantes peuvent vous aider à effectuer cette évaluation :

  • Le nombre d’utilisateurs ArcGIS Desktop susceptibles d’utiliser Bing Maps dans votre organisation ; (Remarque : Microsoft détermine le nombre de licences requises à partir du nombre réel d’utilisateurs et ne concède aucune licence flottante.)
  • Un résumé des applications Web utilisées en interne ;
  • Un résumé des applications Web publiques ; Une description de chaque application et une estimation du nombre de visiteurs quotidiens aideront également à réaliser cette évaluation ;
  • Le nombre de périphériques mobiles susceptibles d’accéder à Bing Maps.

L’utilisation de Bing Maps est-elle payante ?

Des frais pourront être exigés en fonction de votre niveau d'utilisation et des cas d'utilisation.

Comment puis-je ajouter une clé Bing Maps à ArcGIS Desktop ?

Comment puis-je ajouter une clé Bing Maps à mon application web ?

Dans votre code, recherchez la clé Bing Maps que vous utilisez actuellement. Vous devrez la remplacer par celle que Microsoft vous fournira.

Comment puis-je ajouter une clé Bing Maps à mon organisation ArcGIS Online ?

Un administrateur de votre organisation doit configurer la carte avec votre clé Bing Maps. Lorsque Map Viewer est configuré pour Bing Maps, vous pouvez ajouter des fonds de carte Bing à vos cartes.

Puis-je utiliser Bing Maps en mode hors connexion ?

Non. Bing Maps n’est pas pris en charge pour une utilisation en mode hors connexion.

Puis-je utiliser des cartes autres que Bing Maps ?

ArcGIS Online propose des cartes que vous pouvez utiliser gratuitement.

  • Imagerie mondiale est régulièrement mise à jour et offre des images satellite de qualité de nombreuses parties du monde.
  • Imagery with Labels and Transportation est le fond de carte World Imagery avec des couches pour les étiquettes et les rues. Si vous avez déjà des rues et des étiquettes, vous pouvez désactiver ces couches.
  • ArcGIS Online vous permet d’accéder à plusieurs fonds de carte différents que vous pouvez utiliser dans vos projets. Les fonds de carte Rues, Topographie, Nuances de gris et National Geographic proposent une large gamme d'options cartographiques pour répondre à vos besoins.

Pour obtenir les dernières mises à jour de contenu, consultez le blog ArcGIS Online.

Quels sont les environnements disponibles pour créer des applications personnalisées ?

Vous pouvez utiliser ArcGIS API for JavaScript, ArcGIS Runtime SDK, des applications configurables et des générateurs d’applications pour créer vos propres applications de cartographie étonnantes et interactives. Pour plus d'informations, consultez ArcGIS pour les développeurs.

Ai-je besoin d’un compte pour utiliser ArcGIS API for JavaScript et ArcGIS Runtime SDK ?

Oui. Connectez-vous à ArcGIS for Developers avec votre compte d’organisation ArcGIS pour accéder à ArcGIS API for JavaScript et à ArcGIS Runtime SDK. Pour utiliser ces ressources à des fins de développement et de test uniquement, vous pouvez ouvrir un compte gratuitement sur developers.arcgis.com. Avant que vos applications n'entrent en phase de production, vous devez mettre votre compte gratuit à niveau vers un compte payant.

Comment donner à mes collègues l'autorisation de modifier du contenu que je partage avec eux ?

Vous pouvez autoriser d'autres personnes au sein de votre organisation à mettre à jour vos cartes, applications, couches et fichiers, ainsi que les détails de leurs éléments, en partageant les éléments avec un groupe dont la fonctionnalité de mise à jour est activée. Lorsque vous partagez des éléments avec un groupe et que cette fonctionnalité est activée, vous autorisez les membres du groupe à mettre à niveau les éléments partagés avec le groupe. Cela inclut la modification des détails d’un élément ou la mise à jour de son contenu.

Dans bien des cas, il est utile de pouvoir autoriser d'autres membres de votre organisation à mettre à jour votre contenu partagé. Par exemple, cela permet à une équipe d'employés travaillant à des heures différentes de se partager la tâche de mise à jour d'une carte web importante, en ajoutant ou en supprimant des couches, en modifiant des symboles, en mettant à jour la description de la carte, etc.

Afin d'autoriser d'autres personnes à mettre à jour vos éléments partagés, procédez de la manière suivante :

  1. Créez un groupe avec la fonctionnalité de mise à jour des éléments activée comme suit :
    1. Vérifiez que vous détenez des privilèges de création de groupes avec une fonction de mise à jour.
    2. Créez un nouveau groupe. Pour le paramètre Quels éléments du groupe les membres peuvent-ils mettre à jour ?, sélectionnez Tous les éléments (l’adhésion au groupe est limité à l’organisation).
      Remarque :

      Cette option est disponible uniquement lors de la création de groupes et lorsque l’adhésion au groupe est uniquement possible pour ceux qui sont invités ou qui font une demande d’adhésion et sont approuvés.

    3. Ajoutez vous-même et les collègues que vous voulez voir collaborer dans le groupe.
      Remarque :

      Vous ne pouvez inviter que des membres de votre organisation disposant de privilèges permettant de créer, de mettre à jour et de supprimer du contenu.

  2. Partagez vos éléments avec le groupe avec l'option Accéder aux fonctionnalités et les mettre à jour.

    Vous restez propriétaire des éléments et les autres membres du groupe peuvent les mettre à jour, et notamment modifier leurs détails et mettre à jour leur contenu.

Remarque :

Seul le propriétaire (ou l'administrateur) de l'élément peut effectuer les actions suivantes sur l'élément (les actions ne s'appliquent pas toutes à tous les types d'éléments) : suppression, partage, déplacement, modification du propriétaire, modification de la protection contre la suppression, publication, enregistrement d'une application, écrasement des données dans des couches d'entités hébergées et gestion des tuiles dans des couches de tuiles hébergées.

Comment partager mes données avec un membre d'une autre organisation ?

Vous pouvez partager du contenu avec des membres d'une organisation différente en les invitant à un groupe auquel vous appartenez ou qui vous appartient et en partageant vos éléments avec le groupe. Vous pouvez inviter un utilisateur dans le groupe si les conditions suivantes sont réunies :

  • La personne que vous invitez possède un compte ArcGIS Online.
  • La personne que vous invitez détient des privilèges pour rejoindre des groupes.
  • La personne que vous invitez possède le même type de compte que vous. Par exemple, si vous possédez un compte d'organisation, vous pouvez uniquement inviter des personnes possédant des comptes d'organisation à rejoindre votre groupe.
  • Le groupe n'a pas la fonctionnalité de mise à jour des éléments activée.
    Astuce:

    Lorsque vous invitez un membre d'une autre organisation dans votre groupe, seuls les utilisateurs ayant défini leur profil comme étant visible pour le public pourront être trouvés lors d'une recherche. Vous pouvez néanmoins toujours inviter des utilisateurs qui n'ont pas défini leur profil comme étant public en saisissant leur nom d'utilisateur exact.

Dans certains cas, votre organisation peut également partager du contenu avec d’autres organisations en configurant une collaboration distribuée. Les organisations ArcGIS Online peuvent participer à des collaborations avec des portails ArcGIS Enterprise 10.5.1 et versions ultérieures pour répliquer des éléments et des données à l’échelle de l’entreprise.

Quelle est la meilleure façon de permettre aux membres d’une organisation de modifier une couche d’entités hébergée publiquement visible sans permettre à tout le monde d’apporter des modifications sur la couche ?

La méthode recommandée pour gérer les autorisations de modification sur les couches d’entités hébergées que vous possédez consiste à utiliser des vues de couches d’entités.

Qu’est-ce qu’une organisation vérifiée ?

Les organisations vérifiées ont demandé que Esri valident leur identité. Les organisations qui sont vérifiées par Esri peuvent désigner des éléments qu’elles ont partagés avec le public comme officiels. La désignation d’éléments publics comme officiels permet aux utilisateurs à l’intérieur et à l’extérieur de votre organisation de trouver plus facilement du contenu fiable et à jour. Lorsque des éléments publics sont désignés comme officiels, ils sont identifiés au moyen d’un badge Officiel et du nom de l’organisation. Ils apparaissent également dans les résultats de recherche lorsque le filtre Authoritative Status (Statut officiel) est appliqué.

Remarque :

Les types d’organisation suivants ne peuvent pas être vérifiés :

  • Utilisation personnelle
  • Essais
  • Évaluations
  • Comptes de développeur

Les administrateurs d’une organisation doivent procéder comme suit pour que leur organisation soit vérifiée :

  1. Vérifiez que le nom de votre organisation est identique à votre nom de client. S’ils sont différents, votre organisation ne peut pas être vérifiée.
  2. Vérifiez que l’accès anonyme est activé pour votre organisation. Si votre organisation est privée, elle ne peut pas être vérifiée par Esri.
  3. Envoyez une demande pour devenir une organisation vérifiée. Un message électronique est envoyé au service client Esri, qui vérifie que le nom de votre organisation est identique à votre nom de client.
  4. Dans un délai de 24 à 48 heures ouvrables, le bouton Verify (Vérifier) est remplacé par un badge Verified (Vérifié), ce qui indique que votre organisation est désormais vérifiée.
    Remarque :

    Esri ne peut pas vérifier votre organisation si son nom ne correspond pas à votre nom de client. Si ces noms sont différents, vous recevez une notification électronique de la part de Esri et le bouton Verify (Vérifier) demeure accessible. Pour résoudre ce problème, mettez à jour le nom de votre organisation de façon à ce qu’il corresponde au nom de client, puis cliquez de nouveau sur Verify (Vérifier) pour relancer le processus de vérification de l’organisation.

    Une fois votre organisation vérifiée, son nom ne peut pas être modifié et l’accès anonyme ne peut pas être désactivé. Les organisations vérifiées qui doivent changer leur nom ou désactiver l’accès anonyme pour quelque raison que ce soit doivent se faire retirer leur statut vérifié avant d’opérer ces changements.

Quels sont les points à prendre en compte pour modifier le nom abrégé de mon organisation et que dois-je faire après l'avoir modifié ?

La modification du nom abrégé est destinée aux nouvelles organisations disposant de peu de contenu ou nécessitant peu de personnalisation. Soyez prudent si vous envisagez cette modification dans le cadre d'une organisation plus mature, disposant d'un contenu plus élaboré. Vous ne pouvez pas modifier le nom abrégé si l'un des membres a extrait une licence ou si votre organisation a activé Open Data.

Si vous ne modifiez pas le nom abrégé, informez vos membres que l'URL a changé et qu'ils peuvent être amenés à se connecter à nouveau et à mettre à jour tout favori pointant sur l'organisation. Vous pouvez également avoir besoin de mettre à jour manuellement les URL de votre contenu et de vos ressources hébergés, notamment les applications Web. Vous pouvez, par exemple, mettre à jour l'URL de vos applications Web hébergées via l'onglet Paramètres de la page de l'élément.

Comment puis-je limiter l'accès au contenu pour certains membres de l'organisation tels que les sous-traitants extérieurs ?

Si vous souhaitez restreindre l'accès au contenu, par exemple, le contenu de nature confidentielle, à certains membres de votre organisation, vous pouvez leur attribuer un rôle personnalisé en désactivant les privilèges suivants :

  • Contenu : afficher le contenu partagé avec l'organisation
  • Groupe : afficher les groupes partagés avec l'organisation

Les membres qui ne disposent pas de ces privilèges peuvent uniquement afficher le contenu partagé avec les groupes auxquels ils appartiennent, et ils ne peuvent pas voir le contenu d'autres organisations.

Lorsque vous souhaitez empêcher certains membres de voir une liste de membres au sein de l'organisation et d'accéder à la page Mon organisation, vous pouvez désactiver le privilège suivant :

  • Membres : afficher

Comment le programme d’amélioration de l’expérience des utilisateurs Esri fonctionne-t-il ?

ArcGIS Online cherche constamment à améliorer ses produits, et les commentaires des clients sont un des moyens les plus efficaces pour identifier les points à améliorer. Le programme d'amélioration de l'expérience des utilisateurs Esri (EUEI) permet à votre organisation de contribuer à la conception et au développement d'ArcGIS Online. Le programme collecte des informations sur l'utilisation d'ArcGIS Online, notamment les caractéristiques matérielles et du navigateur, sans interrompre votre travail. Le programme est facultatif et anonyme. Aucune des informations collectées n'est utilisée pour identifier ou contacter les membres de votre organisation.

La collecte et l'envoi d’information sont totalement imperceptibles et n'ont aucun impact sur l’utilisation du logiciel par les membres. Parmi les données collectées, vous pouvez déterminer si des utilisateurs ont cliqué sur les résultats de recherche, combien de fois ils ont fermé une fenêtre en annulant l'opération en cours, et identifier les erreurs rencontrées dans les workflows, la longueur des sessions et des informations détaillées sur le matériel et le navigateur.

Le programme d'amélioration de l'expérience des utilisateurs Esri ne collecte pas d'informations personnelles ayant trait à votre organisation ou à ses membres, telles que votre adresse IP, les informations de connexion et des renseignements spécifiques sur les données que vous pouvez utiliser. Le programme ne collecte pas activement d’informations en dehors de ArcGIS Online.

Remarque :

Quelle que soit la participation de votre organisation à ce programme, ArcGIS Online, en tant qu’offre cloud, propose des informations sur l’utilisation, à savoir les crédits utilisés et les éléments créés. Esri respecte le caractère confidentiel des données de ses clients, distributeurs et partenaires pour établir des relations de confiance. Toutes les informations collectées par Esri sont protégées par la Politique de confidentialité d'Esri.

Comment rendre une couche disponible en tant que fond de carte dans la bibliothèque de fonds de carte de mon organisation ?

Si vous possédez les privilèges nécessaires pour créer et partager du contenu avec votre organisation et que vous avez accès au groupe de bibliothèques de fonds de carte de votre organisation, vous pouvez ajouter certains types de couches à la bibliothèque de fonds de carte. Voici comment procéder :

  1. Connectez-vous à votre organisation et ouvrez Map Viewer.
  2. Ajouter la couche à votre carte en tant que fond de carte. Vous pouvez ajouter une couche ArcGIS Server, une couche OGC ou une couche de tuiles.
  3. Enregistrez la carte.
  4. Cliquez sur Partager, puis partagez la carte avec le groupe de bibliothèques de fonds de carte et votre organisation. Si nécessaire, mettez les propriétés de partage à jour pour partager la couche de la même manière.
    Remarque :

    Le groupe de bibliothèques de fonds de carte est spécifié via le paramètre de configuration Basemap Gallery (Bibliothèque de fonds de carte).