Fichiers CSV, TXT et GPX

Vous pouvez utiliser les données stockées dans un fichier texte aux valeurs séparées par des virgules (.csv) ou des données stockées dans un fichier texte délimité (.txt) ou dans un fichier au format GPS Exchange (.gpx) dans ArcGIS Online. La liste suivante résume la façon dont vous pouvez utiliser ces fichiers et fournit des liens vers les instructions. Les sections après la liste de fonctionnalité fournissent des informations sur le formatage approprié et les astuces pour l’utilisation des fichiers CSV, TXT et GPX dans votre organisation ArcGIS Online.

  • Ajoutez des fichiers CSV, TXT ou GPX en tant qu’éléments et partagez-les pour que d’autres utilisateurs puissent télécharger les données.
  • Ajoutez un fichier CSV contenant des coordonnées de latitude et de longitude à partir d’un disque réseau ou local à Map Viewer ou ajoutez des fichiers CSV TXT ou GPX à Map Viewer Classic pour dessiner des entités sur la carte pour chaque ligne du fichier. Le fichier est stocké dans la carte sous forme de couche et vous pouvez modifier les propriétés de la couche générée. Vous pouvez, par exemple, configurer des fenêtres contextuelles, modifier les symboles, définir la plage de visibilité, activer la mise à jour et supprimer des fenêtres contextuelles.
  • Ajoutez un fichier CSV qui ne contient pas d’information de localisation à une carte en tant que table. Cela est utile lorsque vous souhaitez joindre des données non spatiales (telles que des réclamations pour dommages matériels liés à une tornade récente) à des données spatiales, telles qu’une couche ZIP Codes, à l’aide de l’outil d’analyse Joindre des entités.Lorsque vous ajoutez un fichier CSV sans informations de localisation à Map Viewer, une couche de table est publiée et ajoutée à la carte.
  • Si le fichier CSV est stocké sur un site Web accessible publiquement, vous pouvez le référencer à partir de la carte dans Map Viewer ou dans Map Viewer Classic sous forme d’une couche sur le Web. Si le fichier CSV comporte des informations de coordonnées, les mises à jour apportées au fichier CSV sur le Web figureront sur la carte. Si le fichier CSV comporte une adresse ou des informations de lieux, les mises à jour apportées au fichier CSV sur le Web ne seront pas reflétées sur la carte.

Fichiers CSV et TXT

Les fichiers CSV et TXT stockent des informations en texte simple. La première rangée du fichier définit les noms pour tous les champs suivants. Dans les fichiers CSV, les champs sont toujours séparés par des virgules. Dans les fichiers TXT, les champs peuvent être séparés par une virgule, un point-virgule ou un onglet. Les autres séparateurs ne sont pas pris en charge.

Étant donné qu’aucun type de données n’est appliqué au fichier, ArcGIS Online s’appuie sur les noms de champs et la mise en forme spécifique dans les champs pour interpréter le type de données à appliquer.

Les sections suivantes contiennent des informations sur les formats de données pris en charge dans les fichiers CSV et TXT, ainsi que des considérations relatives à l’ajout de fichiers CSV et TXT à une carte.

Champs d’emplacement dans les fichiers CSV et TXT

Pour utiliser des fichiers CSV ou TXT dans votre organisation, les fichiers doivent inclure des champs de localisation. Les champs d’emplacement peuvent comporter des coordonnées, des adresses, ou des informations sur un lieu. La première rangée du fichier doit contenir les noms des champs de localisation. Les adresses peuvent être stockées dans un champ ou plus. Les coordonnées doivent être deux champs séparés.

Si le fichier contient des champs de coordonnées, ArcGIS Online les utilise pour localiser les entités sur la carte. ArcGIS Online accepte les types de coordonnées suivants :

  • longitude et latitude*
  • latitude and et longitude*
  • Military Grid Reference System (MGRS)
  • United States National Grid (USNG)
*Les informations de longitude et latitudes doivent être en degrés décimaux.

Dans Map Viewer Classic si les informations de coordonnées ne peuvent pas être déterminées ou si le fichier contient plutôt des adresses ou des informations de lieu, vous êtes invité à revoir les champs de localisation et à les modifier si nécessaire. Vous êtes toujours invité à vérifier les champs de localisation dans Map Viewer et la page Content (Contenu).

Les champs d'emplacement suivants sont pris en charge :

  • Latitude, Longitude
  • Lat, Long
  • Longitude83, Latitude83
  • Longdecdeg, Latdecdeg
  • Long_dd, Latdd
  • Lng
  • Y, X
  • Ycenter, Xcenter
  • Xcenter, Ycenter
  • Point-y, Point-x
  • Point-x, Point-y
  • MGRS
  • USNG
  • Adresse
  • Ville
  • État
  • ZIP

Date et heure dans les fichiers CSV

Dans les fichiers CSV, les champs de date sont supposés afficher la date et l'heure UTC (Universal Time Coordinated). Les dates sont censées être au format UTC, car l'emplacement physique du serveur hébergeant vos données peut se situer n'importe où dans le monde. L'alternative qui consiste à stocker la date et l'heure dans un fuseau local entraîne toutes sortes de problèmes, en particulier si vous, ou le serveur hébergeant vos données, déménagez dans un autre fuseau horaire.

Dès qu'un champ de date est affiché, la date est convertie de l'heure UTC dans votre heure locale. La conversion s'effectue en interrogeant votre ordinateur et en lui demandant son paramètre de fuseau horaire. Supposons, par exemple, que votre ordinateur soit réglé sur l’heure du Pacifique (États-Unis et Canada). L’heure UTC a huit heures d’avance sur l’heure du Pacifique excepté au cours de la période de passage à l’heure d’été. Lorsqu’il est 10 h 00 UTC, il est 02 h 00, heure de Pacifique.

Lorsque vous publiez une couche d'entités hébergée à partir d'un fichier CSV, vous pouvez spécifier le fuseau horaire des données. Le fuseau horaire indiqué permet de réduire le décalage, car ArcGIS Online suppose que les données de date et d’heure sont exprimées en heure UTC. Par exemple, lorsqu’un fichier CSV contenant des champs de date est publié et que l’heure du Pacifique est sélectionnée comme fuseau horaire, lors de la conversion en heure UTC, sept ou huit heures sont ajoutées, selon que les valeurs de date tombent ou non en heure d’été.

Si les champs de date de votre fichier CSV contiennent une date, mais aucune valeur temporelle, une valeur équivalente à minuit est attribuée lorsque vous publiez une couche d'entités hébergée. Si vous ne spécifiez pas de fuseau horaire lors de la publication, vos données sont stockées avec une valeur temporelle équivalente à minuit (UTC). Lorsque vous affichez les données, l'heure est convertie à l'heure locale et la date risque d'être modifiée. Par exemple, 28/7/2009 0:00 correspond à minuit (UTC) le 28 juillet 2009. Si vous affichez les données sur un ordinateur à l’heure du Pacifique, le format de la date et de l’heure est le suivant : 27/7/2009 17:00. En spécifiant le fuseau horaire lors de la publication des données, vous évitez ce décalage en les affichant dans le fuseau horaire spécifié.

Les dates suivantes sont prises en charge si vous publiez une couche d’entités hébergée depuis un fichier CSV :

FormatExemple

JJ/MM/AAAA

7/28/2009

JJ/M/AAAA format horaire de 12 heures

7/28/2009 5:23 ou 7/28/2009 05:23

JJ/M/AA

7/28/09

JJ/M/AA format horaire de 12 heures

7/28/09 5:23 ou 7/28/09 05:23

JJ/MM/AA

07/28/09

JJ/MM/AA format horaire de 12 heures

07/28/09 5:23 ou 07/28/09 05:23

JJ/MM/AAAA

07/28/2009

MM/JJ/AAAA format horaire de 12 heures

07/28/2009 5:23 ou 7/28/2009 05:23

JJ, Mois

Juillet 28

AAAA/MM

2009/07

AAAA-MM

2009-07

AAAA/MM/JJ

2009/07/28

AAAA-MM-JJ

2009-07-28

AAAA/MM/JJ hh:mm:ss

2009/07/28 17:23:00

AAAA-MM-JJ hh:mm:ss

2009-07-28 17:23:00

AAAA/MM/JJ hh:mm:ss.s

2009/07/28 17:23:00.0

AAAA-MM-JJThh:mm:ss.s

2009-07-28T17:23:00.0

Remarque :

Si un champ configuré comme un champ de date contient un format non valide ou non pris en charge, le champ créé est associé au type de données de chaîne dans la couche d’entités hébergée résultante même si vous modifiez le type de champ avant la publication.

Si vous ajoutez un fichier CSV directement dans Map Viewer Classic, les formats de date suivants sont chargés comme des dates, mais les heures n’apparaissent pas dans la table dans Map Viewer Classic :

FormatExemple d’entréeValeur de tableau

JJ/M/AAAA format horaire de 12 heures

7/28/2009 5:23

28 juillet 2009

MM/JJ/AAAA format horaire de 12 heures

07/28/2009 5:23

28 juillet 2009

JJ/M/AA format horaire de 12 heures

7/28/09 5:23

28 juillet 2009

JJ/MM/AA format horaire de 12 heures

07/28/09 5:23

28 juillet 2009

Si vous ajoutez un fichier CSV directement dans Map Viewer Classic, les formats de date suivants sont chargés sous forme de champs de chaîne tels qu’ils apparaissent dans le fichier CSV :

FormatExemple d’entrée

JJ/MM/AAAA

7/28/2009

JJ/MM/AAAA

07/28/2009

M/JJ/AAAA format horaire de 24 heures

7/28/2009 17:23

JJ/MM/AAAA format horaire de 24 heures

07/28/2009 17:23

JJ/M/AA

7/28/09

JJ/MM/AA

07/28/09

M/JJ/AA format horaire de 24 heures

7/28/09 17:23

MM/JJ/AA format horaire de 24 heures

07/28/09 17:23

JJ, Mois

Juillet 28

AAAA/MM

2009/07

AAAA-MM

2009-07

AAAA/MM/JJ

2009/07/28

AAAA-MM-JJ

2009-07-28

AAAA/MM/JJ hh:mm:ss

2009/07/28 17:23:00

AAAA-MM-JJ hh:mm:ss

2009-07-28 17:23:00

AAAA/MM/JJ hh:mm:ss.s

2009/07/28 17:23:00.0

AAAA-MM-JJ hh:mm:ss.s

2009-07-28 17:23:00.0

Considérations relatives à la publication de champs de date dans des fichiers CSV

  • Lorsque vous spécifiez un fuseau horaire en publiant un fichier CSV, le fuseau horaire sélectionné est appliqué à toutes les valeurs de date et d'heure présentes dans le fichier CSV au moment de la publication ou du remplacement de la couche d'entités.
  • Pour appliquer un fuseau horaire uniquement à des enregistrements individuels, vous pouvez spécifier un décalage par rapport à l'heure UTC à l'enregistrement concerné. Vous pouvez procéder ainsi, par exemple, avec une valeur de date équivalente à mardi 28 juillet 2009 5:23 +8 dans un fuseau horaire qui a huit heures d'avance sur l'heure UTC. Consultez la page www.worldtimezone.com pour obtenir une liste des fuseaux horaires. Lorsque le fuseau horaire est spécifié pour chaque enregistrement du fichier CSV, celui qui est spécifié pendant la publication est appliqué à tous les enregistrements pour lesquels aucun décalage n'est spécifié.
  • Si vous spécifiez un fuseau horaire lorsque vous publiez une couche d'entités hébergée à partir d'un fichier CSV, vous conservez le fuseau horaire sélectionné lors de la publication initiale en remplaçant la couche d'entités hébergée par des données à jour.
  • Si vous modifiez des champs de date dans la couche d'entités publiée, et notamment si vous modifiez la couche d'entités hébergée pour utiliser l'option Assurer le suivi du créateur des entités et de la personne qui a effectué la dernière mise à jour, les champs de date capturent des valeurs à l'heure locale de l'éditeur et les convertissent en heure UTC après l'application d'un décalage.
  • Lorsque vous exportez des données à partir d'une couche d'entités hébergée pour laquelle vous avez spécifié un fuseau horaire lors de la publication, aucun décalage n'est appliqué. Les données sont exportées au format UTC qui conserve le fuseau horaire sélectionné lors de la publication.
  • L'heure d'été est automatiquement appliquée si une valeur de date de votre fichier CSV correspond à l'heure d'été et que le fuseau horaire sélectionné la reconnaît.

Champs de date dans les fichiers TXT

Lorsque vous ajoutez un fichier TXT à Map Viewer Classic, les formats de date suivants sont reconnus comme champs de date :

FormatExemple d’entréeValeur de tableau

JJ/M/AAAA format horaire de 12 heures

7/28/2009 5:23

28 juillet 2009

MM/JJ/AAAA format horaire de 12 heures

07/28/2009 5:23

28 juillet 2009

JJ/MM/AA format horaire de 12 heures

07/28/09 5:23

28 juillet 2009

Jour de la semaine, Mois JJ, AAAA, format horaire de 12 heures*

Mardi, Juillet 28, 2009 5:23

28 juillet 2009

Mois, JJ, AAAA format horaire de 12 heures*

Juillet 28, 2009 5:23

28 juillet 2009

*Ces formats de date sont pris en charge uniquement si vous délimitez les champs avec des onglets ou un point-virgule.

Considérations relatives à l’ajout de fichiers CSV et TXT à une carte

  • Plus les champs d’adresse sont nombreux, plus les résultats de géocodage sont précis. Par exemple, l'adresse et le code postal donnent de meilleurs résultats que l'adresse seule.
  • Le champ d’adresse peut contenir plusieurs parties d’une adresse (parfois désigné sous le nom de géocodage sur une seule ligne).
  • Map Viewer Classic ne prend pas en charge le champ Pays. Par défaut, elle géocode les adresses en fonction de la région de votre organisation. Vous pouvez sélectionner un pays différent lorsque vous ajoutez le fichier. Si le fichier contient des adresses de plusieurs pays, sélectionnez World (Monde).
  • Lorsque vous ajoutez un fichier CSV directement à Map Viewer Classic, les types de champs sont définis automatiquement et ne peuvent pas être modifiés. Si vous avez besoin de modifier des types de champs, publiez votre fichier CSV comme une couche d’entités hébergée et définissez les types de champ quand vous les publiez. Lorsque vous ajoutez un fichier CSV directement à Map Viewer, vous pouvez définir les types de champs.
  • Si le fichier contient plus d’espaces que de séparateurs dans les noms de champs (la première ligne du fichier), vous risquez d’avoir du mal à ajouter le fichier en tant que couche dans une carte. Supprimez les double-espaces dans les noms de champs et réessayez d’ajouter le fichier.
  • L’ordre et la casse n’ont pas d’importance (par exemple, vous pourriez avoir 519 East 86 Street, New York, NY, 10028 ou 519 east 86 street,new york, ny, 10028). Cependant, chaque rangée du fichier doit suivre le même ordre.
  • Lorsque vous ajoutez un fichier CSV ou TXT contenant des informations de coordonnées ou des adresses en étant connecté avec un compte d’organisation, 4 000 lignes peuvent être ajoutées directement à la carte. Les fichiers CSV et TXT avec plus de 4 000 lignes doivent être publiés en tant que couche d’entités hébergée.
  • Lorsque vous ajoutez le même fichier CSV ou TXT avec des adresses en étant connecté avec un compte public, ou sans être connecté, 250 entités peuvent être ajoutées directement à la carte. Les fichiers CSV et TXT contenant plus d’adresses doivent être publiés en tant que couche d’entités hébergée.
  • Si les données du fichier contiennent des caractères autres qu’anglais (par exemple, des caractères spécifiques des alphabets français, russe, grec, japonais ou arabe), le fichier que vous importez doit être codé en Unicode ou UTF-8 et non en ASCII. Si vous importez un fichier codé en ASCII qui contient des caractères autres qu'anglais, les valeurs attributaires risquent de s'afficher avec des caractères inattendus. Vous pouvez enregistrer un fichier texte en UTF-8 ou Unicode sous Microsoft Windows. Ouvrez le fichier dans un éditeur de texte, tel que Notepad, cliquez sur File (Fichier) > Save As (Enregistrer sous), puis choisissez UTF-8 ou Unicode dans le menu déroulant Encoding (Codage) qui apparaît au bas de la boîte de dialogue Save As (Enregistrer sous).
  • Si vous utilisez une URL pour ajouter un fichier qui inclut des champs numériques comportant des décimales, les caractères décimaux du fichier doivent correspondre au format pris en charge par la langue de votre système. Par exemple, si votre système est défini sur la langue anglaise, le fichier doit utiliser des points comme décimales. Si votre système est défini sur le français, le fichier doit utiliser des virgules comme décimales.
  • Lorsqu’un fichier CSV contenant des coordonnées de latitude et de longitude, MGRS ou USNG, est ajouté à la carte, les coordonnées sont converties en référence spatiale du fond de carte actuel.
  • Les éléments de fichier CSV (y compris ceux contenant des informations d’adresse) ne peuvent pas être ajoutés à une carte. Seul le fichier source d’un disque ou d’une couche d’entités hébergée publiée à partir d’un fichier CSV peut être ajouté à une carte. De même, les éléments d’un fichier TXT ne peuvent pas être ajoutés à une carte ; seul le fichier source sur le disque peut l’être.

Fichiers GPX

Vous pouvez capturer des données avec un dispositif GPS et utiliser ou outil tiers ou un utilitaire GPS du fabricant pour convertir les données à un format de fichier GPX. Lorsque vous avez un fichier GPX, vous pouvez l'ajouter à Map Viewer Classic pour visualiser les données. Les types de données suivants sont pris en charge dans Map Viewer Classic :

  • Points de cheminement : ce sont les points que l'utilisateur du GPS a enregistrés manuellement, en indiquant souvent un nom, pour marquer des emplacements sur la carte.
  • Pistes : ce sont les points que le périphérique GPS a enregistrés automatiquement à intervalles réguliers. Les pistes sont tracées en tant qu'entités linéaires.
  • Routes (Itinéraires) : ce sont les points que le périphérique GPS a utilisés pour naviguer jusqu’à l’emplacement spécifié. Les itinéraires sont tracés en tant qu'entités linéaires.

Considérations relatives à l'utilisation de fichiers GPX

  • Les fichiers GPX peuvent contenir plusieurs couches identifiant des points de cheminement, des pistes et des itinéraires.
  • Si aucun symbole n'est spécifié ou que le symbole ne fait pas partie d'un ensemble de symboles inclus dans Map Viewer Classic, un symbole de point de cheminement par défaut est utilisé.
  • Vous pouvez ajouter des fichiers GPX à Map Viewer Classic mais vous ne pouvez pas les ajouter en tant qu'éléments via l'onglet Mon contenu de la page de contenu.

Dans cette rubrique
  1. Fichiers CSV et TXT
  2. Fichiers GPX