Configurer les fenêtres contextuelles (Map Viewer)

Remarque :

Certaines fonctions ne sont pas encore prises en charge dans Map Viewer. Consultez le guide de compatibilité pour obtenir plus d’informations et utilisez Map Viewer Classic, au besoin, pour les processus non pris en charge.

Une carte peut fournir des informations sur les images et entités configurées à afficher dans une fenêtre contextuelle. Les fenêtres contextuelles mettent l’accent sur les attributs associés à chaque couche dans la carte, tels que les sentiers de randonnée, les types d’utilisation du sol ou les taux de chômage. Elles peuvent contenir des pièces jointes, des images, des diagrammes et du texte et peuvent référencer des pages Web externes.

Conseil :

Pour les couches de points sur lesquelles l’agrégation est activée, vous pouvez également configurer les fenêtres contextuelles des grappes.

Dans Map Viewer, la fenêtre contextuelle par défaut qui s’affiche pour une couche d’entités se présente sous la forme d’une liste de champs et de valeurs. En tant que propriétaire de la carte, vous pouvez reconfigurer les fenêtres contextuelles pour définir la liste des champs visibles et des champs masqués et définir la manière dont les informations sont présentées. Vous pouvez également ajouter un contenu pour donner plus de sens à la fenêtre contextuelle. Par exemple, vous pouvez afficher une liste de champs ou fournir une expérience interactive en proposant du texte et des images avec une mise en forme personnalisée.

Remarque :

L’apparence par défaut d’une fenêtre contextuelle pour une couche d’images correspond aux valeurs de pixels. Vous pouvez également configurer des fenêtres contextuelles pour les couches d’imagerie dynamique dans Map Viewer.

Options de configuration

En tant qu’auteur de la carte, les principales décisions que vous prenez concernant les fenêtres contextuelles ont trait aux informations affichées dans une fenêtre contextuelle et au meilleur moyen de les présenter. Par exemple, pour montrer au public où il est possible d’aller nager, pêcher et faire du bateau dans le golfe du Mississipi, vous pouvez configurer des fenêtres contextuelles pour afficher l’adresse, le type d’accès et des images des points d’accès publics. La couche présente probablement d’autres champs concernant l’emplacement et le type de point, mais vous ne souhaitez pas les montrer dans la fenêtre contextuelle. En effet, cela n’intéresserait pas le public qui regarde la carte et détournerait son attention des informations pertinentes.

Selon les éléments que vous essayez d’afficher dans les fenêtres contextuelles de la couche d’entités ou la couche d’imagerie, vous avez le choix entre diverses options de configuration. Certaines de ces configurations sont illustrées dans cette carte des pics montagneux de Californie. Dans la barre d'outils Contents (Contenu) (sombre), cliquez sur la fenêtre Layers (Couches) et activez une couche à la fois pour comparer les configurations en cliquant sur les entités de la carte.

Conseil :

Vous pouvez utiliser des raccourcis clavier pour effectuer rapidement des processus dans Map Viewer. Pour voir la liste complète des raccourcis clavier dans Map Viewer, appuyez sur Alt+? sous Microsoft Windows ou sur Option+? sous Mac.

Activer et supprimer les fenêtres contextuelles

Les couches pouvant contenir une grande quantité de données d’entité et les cartes inclure plusieurs couches, vous optimiserez l’apparence des fenêtres contextuelles en les configurant avec des champs sélectionnés, une mise en forme spécifique, un support, etc. Les fenêtres contextuelles sont activées par défaut sur les couches d’entités.

Pour supprimer les fenêtres contextuelles d'une couche, procédez comme suit :

  1. Assurez-vous d’être connecté et, si vous souhaitez enregistrer vos modifications, de posséder les privilèges appropriés pour créer du contenu.

    Remarque :
    Vous pouvez explorer des cartes, ajouter et configurer des couches et effectuer d’autres opérations sans vous connecter. Pour enregistrer votre travail, connectez-vous avant de créer votre carte.

  2. Dans Map Viewer, ouvrez la carte contenant la couche ou ajoutez la couche directement.
  3. Sur la barre d’outils Contents (Contenu) (sombre), cliquez sur Layers (Couches) Layers pour ouvrir la fenêtre Layers (Couches) et sélectionnez la couche qui contient les données d’entité à afficher dans une fenêtre contextuelle.
  4. Sur la barre d’outils Settings (Paramètres) (claire), cliquez sur Configure pop-ups (Configurer les fenêtres contextuelles) Configure pop-ups et désactivez le bouton de bascule Enable pop-ups (Activer les fenêtres contextuelles).
  5. Pour activer les fenêtres contextuelles à partir d'une couche dont les fenêtres contextuelles sont désactivées, activez le bouton bascule Enable pop-ups (Activer les fenêtres contextuelles).

Configurer les fenêtres contextuelles

Pour configurer les fenêtres contextuelles, procédez comme suit :

  1. Assurez-vous d’être connecté et, si vous souhaitez enregistrer vos modifications, de posséder les privilèges appropriés pour créer du contenu.

    Remarque :
    Vous pouvez explorer des cartes, ajouter et configurer des couches et effectuer d’autres opérations sans vous connecter. Pour enregistrer votre travail, connectez-vous avant de créer votre carte.

  2. Dans Map Viewer, ouvrez la carte contenant la couche ou ajoutez la couche directement.
  3. Sur la barre d’outils Contents (Contenu) (sombre), cliquez sur Layers (Couches) Layers pour ouvrir la fenêtre Layers (Couches) et sélectionnez la couche qui contient les données d’entité à afficher dans une fenêtre contextuelle.
  4. Sur la barre d’outils Settings (Paramètres) (claire), cliquez sur Configure pop-ups (Configurer les fenêtres contextuelles) Configure pop-ups.
  5. Pour les couches d’imagerie, vous pouvez activer le bouton bascule Ignore NoData (Ignorer les valeurs NoData) pour désactiver les informations contextuelles des zones NoData de l’image.

    Si le bouton bascule Ignore NoData (Ignorer les valeurs NoData) est désactivé, aucune information sur les pixels ne s’affiche dans la fenêtre contextuelle.

  6. Pour les couches d’imagerie, vous pouvez activer le bouton bascule Display topmost item only (Afficher uniquement l’élément supérieur) afin d’afficher les informations contextuelles de la couche supérieure dans un jeu de données mosaïque.

    Si le bouton bascule Display topmost item only (Afficher uniquement l’élément supérieur) est désactivé, les informations sur les pixels de toutes les couches du jeu de données mosaïque de la localisation s’affichent.

  7. Cliquez sur Title (Titre) et saisissez le titre que vous souhaitez donner à la fenêtre contextuelle.
    1. Cliquez sur Add field (Ajouter un champ) Add field et sélectionnez les champs dans les données.
      Remarque :

      Pour afficher des informations dérivées d’une expression ArcGIS Arcade dans le titre de la fenêtre contextuelle, ajoutez une nouvelle expression. La nouvelle expression apparaît dans la liste des champs.

    2. Saisissez éventuellement un texte statique à la place ou en plus des valeurs de champ.

    Par exemple, vous souhaitez que le titre indique la population par comté. Vous pouvez configurer le titre avec une combinaison de texte statique et de valeurs de champ, en saisissant par exemple Population for (Population pour), en insérant la valeur de champ des données des noms de comtés {Cnty_name}, en saisissant le signe égal =, puis en insérant une autre valeur de champ qui indique le nombre d’habitants, {pop2010}. Le titre est ainsi configuré comme suit :

    Population du comté de {Cnty_name} = {pop2010}

    Il en résulte ainsi un titre dans lequel les valeurs de champ sont substituées (par exemple, Population for Clark County (Population du comté de Clark) = 453099).

  8. Cliquez sur Fields list (Liste de champs).
  9. Saisissez un titre pour la liste des champs qui apparaît dans la fenêtre contextuelle.
    1. Cliquez sur Add field (Ajouter un champ) Add field et sélectionnez une valeur de champ ou une expression dans les données. Utilisez cette option si vous souhaitez avoir un titre unique pour chaque entité dans les données.
    2. Saisissez éventuellement un texte statique à la place ou en plus de la valeur de champ.
    3. Laissez le champ vide si vous ne souhaitez pas de titre pour la liste des champs.
  10. Saisissez une description pour la liste des champs.
    1. Cliquez sur Add field (Ajouter un champ) Add field et sélectionnez un champ ou une expression dans les données. Utilisez cette option si vous souhaitez avoir une description unique pour chaque entité dans les données.
    2. Saisissez éventuellement un texte statique à la place ou en plus des valeurs de champ.
    3. Laissez le champ vide si vous ne souhaitez pas de description de champs.
  11. Réorganisez et retirez des champs, puis cliquez sur Select fields (Sélectionner des champs) pour ajouter des champs à la liste.

    Vous pouvez configurer les champs pour mieux afficher les noms et valeurs des champs.

    Si la couche d’entités comprend des pièces jointes, elles sont automatiquement ajoutées à la fenêtre contextuelle, sous pièces jointes. Les pièces jointes sont prises en charge en tant que table reliée à une classe d'entités dans un service d'entités.

  12. Cliquez éventuellement sur Add content (Ajouter un contenu) et ajoutez un contenu multimédia tel qu’une image, un diagramme ou du texte à la fenêtre contextuelle.
  13. Vous pouvez également utiliser les poignées de l’outil Reorder (Réorganiser) Reorder pour changer l’ordre dans lequel le contenu apparaît.
  14. Dans la barre d’outils Contents (Contenu), cliquez sur Save and open (Enregistrer et ouvrir) Save and open et cliquez sur Save (Enregistrer) pour enregistrer les modifications de la fenêtre contextuelle dans la carte.

Configurer les champs

Vous pouvez configurer le ou les champs à afficher en modifiant le nom d’affichage et en mettant en forme les propriétés d’affichage.

  1. Sur la barre d’outils Settings (Paramètres) (claire), cliquez sur Configure fields (Configurer les champs) Configure fields.
  2. Sélectionnez le champ à configurer.

    Conseil :
    Vous pouvez sélectionner plusieurs champs de même type pour configurer leur mise en forme en même temps.

    1. Modifier le nom d'affichage du champ.
    2. Pour les champs numériques (tels que la population), sélectionnez le nombre de décimales à afficher et si vous souhaitez utiliser un séparateur pour les milliers.
    3. Pour les champs de date, sélectionnez un format de date dans le menu déroulant Date Format (Format de date). Pour afficher à la fois la date et l’heure dans les champs de date, activez le bouton bascule Show time (Afficher la durée) et sélectionnez un format d’affichage du temps.
  3. Cliquez sur Done (Terminé).

Utiliser des expressions

Vous pouvez utiliser des expressions personnalisées écrites dans le langage d’expressions Arcade lorsque vous configurez des fenêtres contextuelles. Les expressions vous permettent de créer et d'afficher de nouvelles informations à partir de champs existants dans la couche. Vous pouvez par exemple créer une expression qui convertit des valeurs des pieds en mètres ou créer dynamiquement une URL en fonction d'attributs d'entités. Si une expression est disponible pour la couche (par exemple, pour l’étiquetage ou la stylisation), vous pouvez la copier et la réutiliser dans la configuration des fenêtres contextuelles.

Vous pouvez créer des expressions dans les fenêtres contextuelles ou utiliser des expressions existantes créées pour la couche.

  1. Suivez les quatre premières étapes de la section Configurer les fenêtres contextuelles pour ouvrir la fenêtre Configure pop-ups (Configurer les fenêtres contextuelles) de la couche à configurer.
  2. Cliquez sur Attribute expressions (Expressions attributaires).

    La fenêtre Attribute expressions (Expressions attributaires) apparaît.

  3. Cliquez sur Add expression (Ajouter une expression) pour ouvrir la fenêtre de l’éditeur et créer votre expression.

    Conseil :

    Si vous avez besoin d’aide à propos d’une fonction Arcade, cliquez sur le bouton Information (Informations) en regard de la fonction pour afficher des informations de référence à son sujet.

  4. Dans l'éditeur, cliquez sur OK (OK) une fois que vous avez terminé.

    Conseil :
    Avant de fermer l’éditeur, donnez à l’expression Arcade un titre qui permet de l’identifier facilement dans la liste des champs.

    La nouvelle expression est ajoutée à la liste Attribute expressions (Expressions attributaires). Pour la mettre à jour, sélectionnez-la dans la liste et effectuez les modifications dans l’éditeur. Pour la supprimer, cliquez sur Remove expression (Supprimer l’expression) Remove situé en regard.

    Si vous avez utilisé une liste d’attributs de champ dans les fenêtres contextuelles, la nouvelle expression est ajoutée dans la section Fields list (Liste des champs) et vous pouvez en modifier la mise en forme dans la fenêtre Configure fields (Configurer les champs).

  5. Dans la barre d’outils (foncée) Contents (Contenu), cliquez sur Save and open (Enregistrer et ouvrir) Save and open et cliquez sur Save (Enregistrer) pour enregistrer les modifications de la fenêtre contextuelle dans la carte.

Ajouter des dépendances

Si une couche d'entités inclut des pièces jointes dans ses données, ces pièces jointes sont ajoutées à la fenêtre contextuelle de la couche. Vous pouvez afficher les pièces jointes sous forme de liste ou dans une bibliothèque. Vous pouvez également supprimer des pièces jointes de la fenêtre contextuelle. Lorsque vous cliquez sur une pièce jointe dans une fenêtre contextuelle, cette pièce jointe s'ouvre dans un nouvel onglet de navigateur.

Remarque :

Si les fenêtres contextuelles n’ont pas déjà été configurées pour la couche et que vous les configurez dans votre carte pour la première fois, les pièces jointes s’affichent par défaut dans une bibliothèque.

  1. Suivez les quatre premières étapes de la section Configurer les fenêtres contextuelles pour ouvrir la fenêtre Configure pop-ups (Configurer les fenêtres contextuelles) de la couche à configurer.
  2. Cliquez sur Attachments (Pièces jointes).
  3. Saisissez un titre pour la pièce jointe.
    1. Cliquez sur Add field (Ajouter un champ) Add field et sélectionnez une valeur de champ ou une expression dans les données. Utilisez cette option si vous souhaitez avoir un titre unique pour chaque entité dans les données.
    2. Saisissez éventuellement un texte statique à la place ou en plus de la valeur de champ.
    3. Laissez le champ vide si vous ne souhaitez définir aucun titre.
  4. Saisissez une description pour la pièce jointe.
    1. Cliquez sur Add field (Ajouter un champ) Add field et sélectionnez un champ ou une expression dans les données. Utilisez cette option si vous souhaitez avoir une description unique pour chaque entité dans les données.
    2. Saisissez éventuellement un texte statique à la place ou en plus des valeurs de champ.
    3. Laissez le champ vide si vous ne souhaitez donner aucune description.
  5. Vous pouvez également activer le bouton bascule Show as list (Afficher sous forme de liste) pour afficher les pièces jointes dans une liste.
  6. Vous pouvez également cliquer sur Options Options et sur Delete (Supprimer) pour supprimer des pièces jointes de la fenêtre contextuelle.
  7. Dans la barre d’outils (foncée) Contents (Contenu), cliquez sur Save and open (Enregistrer et ouvrir) Save and open et cliquez sur Save (Enregistrer) pour enregistrer les modifications de la fenêtre contextuelle dans la carte.

Ajouter des images

Vous pouvez inclure des images dans les fenêtres contextuelles en spécifiant une URL vers une image (format PNG, JPEG ou GIF). Les images peuvent inclure un titre, une légende, des liens vers des sites Web connexes et un autre texte.

Conseil :

Pour une meilleure qualité d'affichage, créez des images de 400 pixels de large optimisées pour un usage Web. Une bordure blanche est visible dans la fenêtre lorsque la largeur de l'image est inférieure à 400 pixels. Si l'image est d'une largeur supérieure et qu'elle n'est pas optimisée pour une utilisation Web, l'image est automatiquement redimensionnée par le navigateur Web et peut sembler déformée.

Lorsque vous ajoutez des images aux fenêtres contextuelles, vous pouvez définir un intervalle d’actualisation. Cela permet à la fenêtre contextuelle de s’actualiser et d’afficher une image fréquemment mise à jour à un intervalle spécifique (en minutes). Par exemple, vous pouvez utiliser cette option pour actualiser les images d'une caméra de circulation.

  1. Suivez les quatre premières étapes de la section Configurer les fenêtres contextuelles pour ouvrir la fenêtre Configure pop-ups (Configurer les fenêtres contextuelles) de la couche à configurer.
  2. Cliquez sur Add content (Ajouter un contenu) et sélectionnez Image.
  3. Spécifiez l'URL de l'image.
    1. Cliquez sur Add field (Ajouter un champ) Add field et sélectionnez un champ ou une expression dans les données. Utilisez cette option si vous souhaitez avoir une image unique pour chaque entité dans les données.
    2. Vous pouvez également spécifier l’URL vers une image stockée sur un site Web externe, dans ArcGIS Online, ou en tant que pièce jointe dans les données de la couche. Les formats PNG, JPEG et GIF sont pris en charge. Si l’image est stockée en tant qu’élément dans ArcGIS Online, vous devez spécifier l'URL copiée depuis le champ URL (URL) dans la page de l'élément, qui n'est disponible que si l'élément d'image est partagé avec le public.
  4. Cliquez sur Options (Options) afin de révéler d'autres champs pour le titre, la légende, le lien et l'intervalle d'actualisation.
  5. Saisissez un titre pour l'image.
    1. Cliquez sur Add field (Ajouter un champ) Add field et sélectionnez une valeur de champ ou une expression dans les données. Utilisez cette option si vous souhaitez avoir un titre unique pour chaque entité dans les données.
    2. Saisissez éventuellement un texte statique à la place ou en plus de la valeur de champ.
    3. Laissez le champ vide si vous ne souhaitez définir aucun titre.
  6. Saisissez une légende.

    La légende s'affiche sous le titre, au-dessus de l'image. Celle-ci renseigne utilement sur l'image.

    1. Cliquez sur Add field (Ajouter un champ) Add field et sélectionnez un champ ou une expression dans les données. Utilisez cette option si vous souhaitez avoir une légende unique pour chaque entité dans les données.
    2. Saisissez éventuellement un texte statique à la place ou en plus des valeurs de champ.
    3. Laissez le champ vide si vous ne souhaitez définir aucune légende.
  7. Entrez un texte alternatif pour l'image.

    Le texte alternatif est masqué dans la fenêtre contextuelle et est utilisé par les lecteurs d'écran.

    1. Cliquez sur Add field (Ajouter un champ) Add field et sélectionnez un champ ou une expression dans les données. Utilisez cette option si vous souhaitez avoir un texte alternatif unique pour chaque entité dans les données.
    2. Saisissez éventuellement un texte statique à la place ou en plus des valeurs de champ.
    3. Laissez le champ vide si vous ne souhaitez pas définir un texte alternatif.
  8. Saisissez l'URL d'un lien associé.

    Lorsque vous cliquez sur l'image, cette URL s'ouvre dans un nouvel onglet de navigateur.

    1. Cliquez sur Add field (Ajouter un champ) Add field et sélectionnez un champ ou une expression dans les données. Utilisez cette option si vous souhaitez avoir une URL unique pour chaque entité dans les données.
    2. Saisissez éventuellement l'URL d'un lien associé.
    3. Laissez le champ vide si vous ne souhaitez définir aucun lien associé.
  9. Vous pouvez activer également le bouton bascule Refresh interval (Intervalle d’actualisation) et saisir une valeur en minutes dans la zone de texte pour définir l’intervalle d’actualisation de l’image.

    Lorsque la fenêtre contextuelle est affichée, l’image est actualisée selon l’intervalle spécifié.

  10. Cliquez également sur le bouton Reorder (Réorganiser) Reorder en regard de l’élément dans la section Media (Multimédia) et repositionnez-le si vous détenez plusieurs images (ou d’autres éléments multimédias) et que vous souhaitez modifier leur ordre d’apparition dans la fenêtre contextuelle.
  11. Dans la barre d’outils (foncée) Contents (Contenu), cliquez sur Save and open (Enregistrer et ouvrir) Save and open et cliquez sur Save (Enregistrer) pour enregistrer les modifications de la fenêtre contextuelle dans la carte.

Ajouter des diagrammes

Vous pouvez ajouter des diagrammes pour représenter graphiquement les valeurs des champs attributaires numériques. Vous pouvez ajouter des diagrammes à barres, des diagrammes linéaires et des diagrammes à secteurs.

  1. Suivez les quatre premières étapes de la section Configurer les fenêtres contextuelles pour ouvrir la fenêtre Configure pop-ups (Configurer les fenêtres contextuelles) de la couche à configurer.
  2. Cliquez sur Add content (Ajouter un contenu) et sélectionnez Chart (Diagramme).
  3. Sélectionnez le type de diagramme à afficher.
  4. Saisissez un titre pour le diagramme.
    1. Cliquez sur Add field (Ajouter un champ) Add field pour sélectionner un champ ou une expression dans les données.
    2. Saisissez éventuellement un texte statique à la place ou en plus de la valeur de champ.
    3. Laissez le champ vide si vous ne souhaitez définir aucun titre.
  5. Saisissez une légende pour le diagramme.

    La légende s'affiche sous le titre, au dessus du diagramme. Celle-ci renseigne utilement sur les données contenues dans le diagramme. Vous pouvez inclure une indication d'unités pour les diagrammes en colonnes, à barres ou linéaires dans la description du diagramme. Un diagramme à secteurs présente des pourcentages lors du survol de chaque segment.

    1. Cliquez sur Add field (Ajouter un champ) Add field pour sélectionner un champ ou une expression dans les données.
    2. Saisissez éventuellement un texte statique à la place ou en plus de la valeur de champ.
    3. Laissez le champ vide si vous ne souhaitez définir aucune légende.
  6. Entrez un texte alternatif pour le diagramme.

    Le texte alternatif est masqué dans la fenêtre contextuelle et est utilisé par les lecteurs d'écran.

    1. Cliquez sur Add field (Ajouter un champ) Add field et sélectionnez un champ ou une expression dans les données. Utilisez cette option si vous souhaitez avoir un texte alternatif unique pour chaque entité dans les données.
    2. Saisissez éventuellement un texte statique à la place ou en plus des valeurs de champ.
    3. Laissez le champ vide si vous ne souhaitez pas définir un texte alternatif.
  7. Cliquez sur Select fields (Sélectionner les champs) et sélectionnez les champs à inclure dans le diagramme.
  8. Vous pouvez également activer le bouton bascule Horizontal orientation (Orientation horizontale) pour afficher un diagramme à barres à l’horizontale.
  9. Vous pouvez également activer le bouton bascule Normalize (Normaliser) et sélectionnez un champ de normalisation.

    Les valeurs de ce champ permettent de diviser le champ de valeur afin de créer des ratios. Les ratios de normalisation sont utiles lorsque d'autres facteurs influencent les valeurs numériques que vous classez et affichez. Par exemple, la population peut être influencée par la taille de chaque comté, si bien que vous pouvez diviser la population par la superficie pour normaliser les données. La normalisation des données est également utile pour établir une comparaison significative si les valeurs des champs n'utilisent pas les mêmes unités de mesure.

  10. Cliquez également sur le Reorder (Réorganiser) Reorder en regard de l’élément dans la section Media (Multimédia) et repositionnez-le si vous détenez plusieurs diagrammes (ou d’autres éléments multimédias) et que vous souhaitez modifier leur ordre d’apparition dans la fenêtre contextuelle.
  11. Dans la barre d’outils (foncée) Contents (Contenu), cliquez sur Save and open (Enregistrer et ouvrir) Save and open et cliquez sur Save (Enregistrer) pour enregistrer les modifications de la fenêtre contextuelle dans la carte.

Ajouter un texte

Vous pouvez inclure du texte dans les fenêtres contextuelles pour ajouter du contexte et des informations.

  1. Suivez les quatre premières étapes de la section Configurer les fenêtres contextuelles pour ouvrir la fenêtre Configure pop-ups (Configurer les fenêtres contextuelles) de la couche à configurer.
  2. Cliquez sur Add content (Ajouter un contenu) et sélectionnez Text (Texte).

    Un élément textuel est ajouté et l’éditeur de texte apparaît.

  3. Dans l’éditeur de texte, procédez de l’une des manières suivantes :
    • Saisissez { et sélectionnez un champ ou une expression dans les données. Utilisez cette option si vous souhaitez avoir du texte unique pour chaque entité dans les données.
    • Sélectionnez un texte simple dans l’éditeur de texte.
    • Utilisez les outils de mise en forme du texte pour mettre en forme le texte.
    Conseil :
    Pour bénéficier d’un plus grand contrôle et d’une souplesse accrue de l’affichage, vous pouvez également utiliser le code HTML pris en charge dans vos fenêtres contextuelles en cliquant sur Source Source dans l’éditeur de texte.
  4. Cliquez sur  OK.
  5. Dans la barre d’outils (foncée) Contents (Contenu), cliquez sur Save and open (Enregistrer et ouvrir) Save and open et cliquez sur Save (Enregistrer) pour enregistrer les modifications de la fenêtre contextuelle dans la carte.

Ajouter un élément Arcade

Outre l’utilisation d’expressions attributaires pour renvoyer des valeurs qui fonctionnent comme des champs existants, vous pouvez utiliser Arcade pour créer et définir des éléments de contenu entiers dans vos fenêtres contextuelles. L’utilisation d’un élément Arcade contribue à éviter la duplication de logique lorsque vous utilisez plusieurs expressions attributaires. Les éléments Arcade vous permettent de définir les données et d’autres aspects de l’élément dans une seule expression.

Sélectionnez un modèle pour les éléments texte enrichi, diagramme ou liste de champs et créez une expression Arcade qui définit le contenu de l’élément.

  1. Suivez les quatre premières étapes de la section Configurer les fenêtres contextuelles pour ouvrir la fenêtre Configure pop-ups (Configurer les fenêtres contextuelles) de la couche à configurer.
  2. Cliquez sur Add content (Ajouter un contenu) et sélectionnez Arcade.

    La fenêtre de l’éditeur s’affiche.

  3. Sélectionnez un modèle sur l’onglet Templates (Modèles) et créez l’expression.
    Conseil :
    Les éléments Arcade renvoient un dictionnaire qui définit votre élément contextuel. Les modèles vous aident à créer rapidement la structure de dictionnaire appropriée. En savoir plus sur la structure des éléments contextuels et le profil des éléments contextuels dans Arcade.
  4. Dans l'éditeur, cliquez sur OK (OK) une fois que vous avez terminé.
    Conseil :
    Avant de fermer l’éditeur, donnez à l’élément Arcade un titre qui permet de l’identifier facilement dans la liste des éléments de contenu contextuel.
  5. Dans la barre d’outils (foncée) Contents (Contenu), cliquez sur Save and open (Enregistrer et ouvrir) Save and open et cliquez sur Save (Enregistrer) pour enregistrer les modifications de la fenêtre contextuelle dans la carte.