Skip To Content

Dépanner

Vous trouverez ci-dessous certaines difficultés auxquelles vous pourriez être confronté en utilisant ArcGIS Online, et les solutions que nous préconisons. Si vous ne trouvez pas le problème qui vous intéresse et que vous êtes membre d'une organisation, envoyez le problème à votre administrateur et demandez-lui de contacter le Esrisupport technique. Si vous possédez un compte public, vous pouvez accéder à Esri Community et au blog ArcGIS Online.

Remarque :

Pour obtenir des informations sur la création d'un compte, la connexion à un compte ou sa mise à jour, reportez-vous à la rubrique Résolution des problèmes liés aux comptes.

Site web

Activer un abonnement

Ajouter des membres à une organisation

Rejoindre une organisation

Carte

Applications

Scène

Couches web hébergées

Partage

Contenu

Groupes

ArcGIS Desktop

Le site Web ne fonctionne pas.

Vous pouvez vérifier le statut de ArcGIS Online, par exemple le site web, les fonds de carte Esri, ArcGIS REST API, la publication d’entités, etc. Vous pouvez vous abonner aux flux RSS pour être averti d'éventuelles interruptions de services spécifiques. Vous pouvez également consulter le tableau de bord à l'adresse status.arcgis.com.

S'il manque une partie d'une page, tentez d'effacer le cache et les cookies de votre navigateur. Cette opération peut différer selon les navigateurs. Dans Chrome, décochez depuis le début, et dans Firefox, décochez Tout. Internet Explorer et Safari effacent tous les cookies et les contenus sélectionnés.

Une page d’un site web affiche une erreur et ne se charge pas complètement dans Internet Explorer comme prévu.

Microsoft recommande d’ajouter les domaines suivants à vos sites de confiance : http://*.arcgis.com, https://*.arcgis.com, http://*.arcgisonline.com et https://*.arcgisonline.com.

J'ai remarqué une limite maximum lorsque j'utilise le site Web.

Le site Web présente les limites maximum suivantes :

  • Nombre de groupes par utilisateur avec un compte public ou organisationnel : 512
  • Taille du fichier téléchargé : 200 Go
  • Taille de l'image miniature : 1 Mo
  • Durée de connexion : deux semaines
  • Caractères URL pour l'ajout d'éléments à partir du Web : 1024

Pourquoi ne puis-je pas changer le nom de mon organisation ?

Si votre organisation est une organisation vérifiée, vous ne pouvez pas changer son nom. Les organisations vérifiées qui sont dans l’obligation de changer leur nom doivent d’abord se faire retirer leur statut vérifié.

Pourquoi ne puis-je pas désactiver l’accès anonyme à mon organisation ?

Si votre organisation est une organisation vérifiée, vous devez autoriser l’accès anonyme de l’organisation. Les organisations vérifiées qui souhaitent désactiver l’accès anonyme doivent d’abord se faire retirer leur statut vérifié.

Pourquoi ne puis-je pas définir un budget de crédits pour le stockage, le contenu Premium et les activités liées aux applications ?

En tant qu’administrateur, vous pouvez activer la budgétisation des crédits pour les outils et les services basés sur des transactions, comme l’enrichissement géographique et l’analyse spatiale. La budgétisation ne s’applique pas aux crédits d’organisation utilisés pour le stockage de fichiers, de couches d’entités et de tuiles, pour les activités liées aux applications ou pour le contenu Premium accessible via un proxy de ressource configuré.

Je ne parviens pas à activer mon abonnement pour ArcGIS Online.

Si vous n'arrivez pas à activer votre abonnement, contactez le Esrisupport technique.

J'ai demandé un abonnement pour ArcGIS Online, mais je n'en serai pas l'administrateur dans mon organisation.

L'abonnement doit être activé par la personne qui en assurera la gestion. Si vous n'êtes pas cette personne, transférez le courrier d'activation que vous avez reçu à la personne concernée.

Astuce:

Il est recommandé que les administrateurs précisent un ou plusieurs contacts administratifs qui recevront les communications électroniques d'Esri et qui seront répertoriés comme points de contact dans les notifications électroniques automatiques envoyées aux membres de l'organisation lorsqu'ils demandent une redéfinition du mot de passe, de l'aide sur leur nom d'utilisateur, etc. Cela permet de s'assurer que les bonnes personnes sont averties de ces opérations et autres tâches administratives.

Lorsque j'invite des membres, je ne peux pas leur attribuer le rôle d'administrateur ou l'un des rôles personnalisés de mon organisation.

Vous ne pouvez pas sélectionner un rôle administrateur ou un rôle personnalisé doté des privilèges d'administration au cours du processus d'invitation. Vous pouvez changer le rôle une fois que le membre a rejoint l'organisation.

Je ne peux pas inviter de membres ni en ajouter à partir d'un fichier CSV codé en ASCII contenant des caractères autres qu'anglais.

Si vos fichiers CSV contiennent des caractères autres qu'anglais, par exemple des caractères spécifiques aux alphabets français, russe, grec, japonais ou arabe, le fichier doit être codé en Unicode ou UTF-8, et non en ASCII. Vous pouvez enregistrer votre fichier en UTF-8 ou Unicode sous Microsoft Windows. Ouvrez le fichier dans un éditeur de texte, tel que le Bloc-Notes, cliquez sur Fichier > Enregistrer sous, puis choisissez UTF-8 ou Unicode dans la liste déroulante Codage qui apparaît au bas de la boîte de dialogue Enregistrer sous.

J'ai reçu une invitation à rejoindre une organisation, mais j'obtiens un message d'erreur lorsque je tente de la rejoindre.

Les invitations sont valables 14 jours. Demandez à l’administrateur de votre organisation de vous envoyer une nouvelle invitation si le délai de 14 jours est passé.

L'adresse électronique de votre compte doit correspondre à l'adresse à laquelle l'invitation a été envoyée. Si vous créez un nouveau compte d'organisation en rejoignant l'organisation, entrez la même adresse électronique que celle à laquelle l'invitation a été adressée.

Si vous rejoignez un abonnement d'essai, vous ne pouvez pas utiliser votre compte actuel. Vous devez créer un nouveau compte.

Je sais que j'ai été invité à rejoindre une organisation, mais je n'ai pas reçu l'invitation dans la boîte de réception de ma messagerie électronique.

Votre invitation a peut-être été déplacée ou bloquée par votre compte de messagerie. Vérifiez les dossiers de courrier indésirable. Si vous ne trouvez pas le message dans ces dossiers, ajoutez notifications@arcgis.com à la liste des expéditeurs approuvés et demandez à l'administrateur de votre organisation ArcGIS Online de renvoyer l'invitation. Si vous avez toujours des problèmes, demandez à votre administrateur de contacter le Support technique Esri.

Lorsque je recherche des couches à ajouter à une carte, j'obtiens uniquement une liste de couches Web.

Vous pouvez rechercher et ajouter des couches d'entités, des couches de tuiles, des couches d'images, ainsi que des couches KML, OGC WMS, WMTS et WFS. Les autres types de couche, comme les paquetages de couches, ne sont pas pris en charge.

Lorsque je recherche des couches à ajouter à une carte, toutes les couches de mon organisation ne sont pas répertoriées dans les résultats de recherche.

Si vous avez sélectionné l'option Dans la zone de la carte, seules les couches qui intersectent l'étendue de la carte actuelle figurent dans les résultats de recherche.

La date et l'heure de la fenêtre contextuelle ne correspondent pas à celles des données sous-jacentes.

Les serveurs stockent les dates en UTC (Temps Universel Coordonné). Les navigateurs Web convertissent la date en heure locale. Par exemple, si vous êtes en Californie en été, l'heure qui s'affiche dans le champ horaire de la fenêtre contextuelle est avancée de 8 heures (UTC-8) par rapport à l'heure des données. Ce décalage peut également affecter la date. Si les données de la fenêtre contextuelle datent du 7/7/2017 minuit, la date qui s'affiche est 6/7/2017 17h00.

Les dates sont formatées différemment sur la carte.

Lorsque vous affichez des dates dans Map Viewer, vous pouvez voir différents formats sur différentes parties de la carte. Les auteurs de carte peuvent configurer le format qui apparaît dans les fenêtres contextuelles, tables et étiquettes. Pour d'autres parties de la carte, telles que le curseur temporel, la langue associée à votre compte détermine le format de date.

L'heure n'apparaît pas dans le champ de date.

Seuls les formats de date courte affichent l'heure (par exemple, 12/31/1999 et 31/12/1999). L'heure n'apparaît pas dans le champ de date des autres formats de date. Pour afficher l'heure dans les champs de date, vous devez configurer le champ de date dans la fenêtre contextuelle afin d'utiliser un des formats de date courte (cochez également la case d'affichage de l'heure).

Je ne parviens pas à modifier la géométrie d'une entité dans une couche d'entités modifiable.

Si la couche d'entités modifiable contient des valeurs m, vous ne pouvez pas modifier la géométrie des entités existantes. Pour modifier la géométrie des entités existantes dans la couche, le propriétaire de la couche doit transférer les données avec des valeurs m vers une autre couche (qui peut se trouver dans le même service).

Il manque des couches lorsque j'imprime ma carte.

Si votre organisation utilise le service d'impression par défaut, les couches qui ne sont pas accessibles en externe, les superpositions de terrain KML et les liens réseau sans propriétés d'actualisation n'apparaissent pas sur une carte imprimée. Si votre organisation utilise un service d'impression personnalisé, il est possible que certains types de couches n'apparaissent pas sur une carte imprimée.

Utilisez le menu déroulant Print (Imprimer) dans Map Viewer pour afficher une page web dans un format imprimable de votre carte (avec ou sans la légende). Une fois le chargement de la page d'impression terminé, vous pouvez utiliser l'option d'impression de votre navigateur pour imprimer une carte complète et mise en forme. Si vous utilisez l’option d’impression du navigateur directement depuis Map Viewer sans utiliser le menu déroulant Print (Imprimer) de Map Viewer, plusieurs autres couches et logos peuvent également être absents.

Ma couche de carte ne s’est pas affichée complètement.

Il est possible qu’une couche comporte trop d’entités pour que Map Viewer affiche toutes les entités en une seule fois. Dans ce cas, Map Viewer affiche un avertissement indiquant que la couche ne s’est pas affichée entièrement. Pour afficher les entités omises, effectuez un zoom avant et déplacez-vous sur la carte.

Découvrir les pratiques conseillées concernant l’utilisation de couches dans des cartes

Il manque une légende sur la carte.

Aucune légende ne s'affiche pour les fonds de carte et les couches OGC WMS et WMTS. La légende des couches qui ne sont pas accessibles en externe ou que l'auteur de la carte a masquée n'apparaît pas non plus.

La légende de la carte diffère de la légende que j'ai créée pour ma couche d'entités.

Les légendes des couches d'entités ne correspondent peut-être pas aux légendes enregistrées dans les cartes web. Ce problème se produit généralement lorsque vous enregistrez la couche dans la carte web avec une symbologie différente de celle de la couche d'origine. La symbologie est enregistrée dans la carte web avec la carte. Par conséquent, si une symbologie différente est enregistrée dans la couche et que vous voulez afficher la légende de la couche dans la carte web, vous devez supprimer la couche de la carte web, puis la rajouter.

Je n'arrive pas à réorganiser une couche dans le contenu de la carte.

Les couches sont toujours affichées au-dessus d'un fond de carte et les couches d'entités sont toujours affichées au-dessus des couches d'ensembles de tuiles (image de carte, image et couches de tuiles) et des couches KML. Par conséquent, selon le type de couches utilisées dans votre carte, vous ne pourrez pas toutes les déplacer vers le haut ou vers le bas de la hiérarchie. Par exemple, si vous disposez d'une couche d'image de carte et de trois couches d'entités, vous pouvez réorganiser les couches d'entités, mais vous ne pouvez pas placer la couche d'image de carte dessus.

J'ai perdu la carte sur laquelle je travaillais.

Vous risquez de perdre votre carte lorsque vous ajoutez une couche sécurisée en mode HTTP ou que vous quittez Map Viewer si la carte est trop grande pour être mise en cache par votre navigateur. Pour éviter de perdre votre carte lorsque vous ajoutez une quantité importante de données, connectez-vous avant de commencer à travailler et enregistrez régulièrement votre carte (si vous disposez des privilèges permettant de créer des éléments). Si vous envisagez d’ajouter des couches sécurisées, utilisez l’URL HTTPS dans Map Viewer et ajoutez d’abord les couches sécurisées.

Ma carte web contient une couche qui n'est plus disponible et une erreur apparaît lorsque je charge la carte. Comment puis-je supprimer cette couche afin de la remplacer par une autre ?

Enregistrez votre carte Web. La couche problématique ne sera pas enregistrée et vous pouvez ajouter d'autres couches disponibles dans la carte, si nécessaire.

Le curseur temporel n'apparaît pas dans une carte contenant une couche temporelle.

Les couches temporelles ne sont pas prises en charge dans les documents KML, les cartes incorporées et les couches provenant d'un fichier. Le curseur temporel n'apparaît pas dans de tels cas. Le curseur temporel n'apparaît pas non plus si l'auteur de la carte a désactivé l'animation temporelle sur la couche.

Aucune option n'est proposée pour utiliser ma couche comme fond de carte.

Vous pouvez uniquement utiliser des couches de services ArcGIS Server (couches d'image de carte), OGC WMS et OGC WMTS et des couches de titres comme fond de carte. Les couches provenant d’un fichier, d’un document KML ou d’annotations de carte que vous créez dans Map Viewer ne peuvent pas être utilisées comme fonds de carte.

Lorsque j'utilise mon fond de carte, certains niveaux de zoom n'apparaissent pas sur la carte.

Cela est dû au fait que la carte affiche les niveaux de zoom du fond de carte actuel, par exemple, le fond de carte topographique du monde. Pour voir d’autres niveaux de zoom dans le fond de carte que vous avez ajouté, enregistrez votre carte, fermez la page Map Viewer (en accédant à la bibliothèque, par exemple), puis rouvrez la carte. Les niveaux de zoom supplémentaires s'affichent. Vous avez besoin de privilèges permettant de créer des éléments pour pouvoir enregistrer votre carte.

Mon fond de carte n'est pas disponible de sorte qu'aucun des éléments de ma carte n'apparaît.

Map Viewer ne peut pas afficher les couches dans une carte sans fond de carte de travail, car le fond de carte définit le système de coordonnées de la carte. Une fois que vous avez enregistré une carte avec un fond de carte, Map Viewer fait appel uniquement à ce fond de carte. Il n’utilise pas un fond de carte par défaut si le vôtre n’est pas disponible. Vous pouvez réparer votre carte en utilisant un fond de carte différent, tant que les références spatiales du mauvais fond de carte et du nouveau fond de carte sont identiques. Pour les fonds de carte qui sont des couches de tuiles, la structure de tuile du fond de carte non valide et celle du nouveau doit être identiques. Vous pouvez réparer votre carte en choisissant un fond de carte différent dans la bibliothèque ou en utilisant le paramètre URLbasemapUrl.

Lorsque j'ajoute une couche OGC WMS ou WMTS à ma carte, un message d'erreur s'affiche pour indiquer que le système de coordonnées de la couche ne s'aligne pas sur celui du fond de carte.

Ce message d’erreur s'affiche généralement lorsque vous avez ajouté des couches à votre carte et que vous ajoutez ensuite une couche OGC qui utilise un système de coordonnées autre que Web Mercator (projection des fonds de carte dans la bibliothèque Map Viewer par défaut). Pour résoudre ce problème, créez une carte et ajoutez d'abord votre couche OGC. Si votre couche est exprimée en GCS WGS84, Map Viewer utilise le fond de carte GCS WGS84 World Imagery. Si votre couche OGC WMS ou WMTS est exprimée dans un système de coordonnées autre que Web Mercator ou GCS WGS84, elle est utilisée comme fond de carte. Si votre couche WMTS prend en charge plusieurs systèmes de coordonnées, vous pouvez sélectionner celui que vous voulez utiliser.

Les images aériennes que j'ai ajoutées ne s'affichent pas sur la carte.

Les couches de tuiles qui utilisent l'imagerie aérienne peuvent ne pas s'afficher sur la carte si vous utilisez un fond de carte Web Mercator (qui est la projection des fonds de carte de la bibliothèque) et que la couche n'est pas exprimée en Web Mercator. Pour afficher la couche, utilisez-la comme fond de carte ou affichez-la par-dessus un fond de carte dans la même projection que la couche de tuiles.

La couche de ma carte n’apparaît pas dans Map Viewer aux échelles pour lesquelles j’ai mis les tuiles en cache.

Map Viewer respecte les échelles minimale et maximale définies dans les couches créées à l’aide de ArcGIS 10.1 ou de versions ultérieures. Vous pouvez ajuster ces échelles dans ArcGIS Desktop.

J'ai des difficultés à accéder aux services ArcGIS Server et aux couches OGC sécurisés via l'authentification au niveau du web dans Internet Explorer.

Vous devrez peut-être ajouter les domaines des serveurs approuvés de votre organisation à la liste des sites approuvés de votre navigateur. Demandez à l'administrateur de votre organisation de vous indiquer quels serveurs approuvés sont configurés pour votre organisation.

Certaines couches ne s'affichent pas correctement dans la carte. Des URL HTTP et HTTPS semblent avoir été combinées. Ce contenu mixte a-t-il un impact négatif sur l'affichage cartographique ?

Cela dépend. Le comportement dépend de votre navigateur et de la version que vous utilisez.

Lorsque vous essayez d’ouvrir une couche HTTPS dans Map Viewer qui se trouve sur HTTP, un message peut s’afficher dans votre navigateur pour vous demander de recharger la page (dans ce cas, Map Viewer) sur HTTPS et d’ajouter de nouveau la couche. Cela concerne les couches que vous ajoutez à votre carte et les couches des cartes existantes. Certains navigateurs peuvent correctement charger ces couches sans notification.

Lorsque vous essayez d’ouvrir une couche HTTP dans Map Viewer qui se trouve sur HTTPS, un message indiquant que Map Viewer ne peut pas établir de connexion sécurisée à cette couche peut apparaître. Cela concerne les couches que vous ajoutez à votre carte et les couches des cartes existantes. Si vous êtes le propriétaire ou l'administrateur de cette carte, vous pouvez mettre à jour les couches de la carte de façon à utiliser HTTPS depuis la page des éléments de la carte.

Plusieurs fournisseurs de navigateur proposent des informations complémentaires concernant le contenu mixte.

Lorsque j’essaie d’ajouter une couche à la carte ou d’ouvrir une carte existante, un message indique que Map Viewer ne peut pas établir de connexion sécurisée à une ou plusieurs couches.

Votre organisation est sans doute configurée uniquement pour les protocoles HTTPS et l’URL fournie correspond au protocole HTTP. Certains navigateurs vous avertissent ou bloquent tout contenu mixte. Vous pouvez attribuer le protocole HTTPS à l'URL de la couche. Vous pouvez également contacter votre administrateur pour qu’il configure le protocole TSL (Transport Layer Security) sur le serveur qui héberge la couche. TLS est un protocole de chiffrement plus récent et plus sûr que les protocoles de chiffrement SSL (Secure Sockets Layer) qui sécurisent la communication sur les réseaux. Si vous êtes le propriétaire ou l’administrateur de cette carte, vous pouvez mettre à jour les couches de la carte de façon à utiliser HTTPS depuis la page des éléments de la carte.

Mon jeu de données est trop volumineux pour être ajouté directement à la carte.

Les jeux de données volumineux doivent être publiés en tant que couches d’entités hébergées. Lorsque vous ajoutez un fichier de formes, un fichier GeoJSON, CSV, TXT ou GPX directement à Map Viewer, les entités sont stockées dans la carte web, ce qui augmente le volume de données qui doit être téléchargé à chaque ouverture de la carte web. La publication de vos données en tant que couche d’entités hébergée permet de demander les entités du jeu de données en fonction des besoins au lieu de les stocker dans la carte web.

Lorsque vous ajoutez un fichier texte (CSV ou TXT) en étant connecté avec un compte d’organisation, 4 000 entités peuvent être ajoutées directement à la carte. Lorsque vous ajoutez le même fichier texte (CSV ou TXT) en étant connecté avec un compte public, ou sans être connecté, 250 entités peuvent être ajoutées directement à la carte. Les jeux de données contenant plus d’entités doivent être publiés en tant que couche d’entités hébergée.

Lorsque vous ajoutez un fichier de formes ou un fichier GeoJSON avec des données ponctuelles, 4 000 entités peuvent être ajoutées directement à la carte. Lorsque vous ajoutez un fichier de formes ou un fichier GeoJSON avec des données surfaciques ou linéaires, 2 000 entités peuvent être ajoutées directement à la carte. Les jeux de données contenant plus d’entités doivent être publiés en tant que couche d’entités hébergée. Les fichiers de formes et les fichiers GeoJSON d’une taille supérieure à 10 Mo doivent être publiés en tant que couche d’entités hébergée, quel que soit le nombre d’entités.

Certaines entités sont manquantes lorsque j’ajoute mon document KML à la carte.

Lorsque vous ajoutez un document KML à Map Viewer, les entités issues des repères, liens réseau, superpositions du terrain sans propriétés d’actualisation, dossiers et données étendues sont affichées. Les autres entités ne sont pas prises en charge pour le moment. Pour en savoir plus sur les éléments et fonctionnalités KML pris en charge, reportez-vous aux considérations relatives à l’utilisation du langage KML dans votre carte, dans la rubrique KML.

Les modifications de la couche d'entités n'apparaissent dans la carte ou l'application incorporée que lorsque la carte est actualisée.

Lorsque vous ajoutez, modifiez ou supprimez des entités dans une couche qui contient moins de 2 000 polygones, 4 000 points ou 250 000 sommets, les modifications n'apparaissent dans la carte ou l'application incorporée que lorsque la carte est actualisée. Vous pouvez définir un intervalle d'actualisation sur la couche pour synchroniser la carte avec les données les plus récentes lorsque la carte est ouverte.

Je ne peux pas mettre à jour les entités que j'ai ajoutées à ma carte.

Au moment de la publication d'une couche d'entités, l'éditeur détermine quelles opérations de modifications peuvent être exécutées via la couche d'entités. Vérifiez que la couche d'entités est modifiable. De plus, les couches KML, OGC WMS et WMTS ne peuvent pas être mises à jour dans Map Viewer.

Je ne vois pas d'option me permettant de configurer des fenêtres contextuelles alors que mon service contient des données d'entité.

Map Viewer ne prend pas en charge la mise à jour ou l’affichage des fenêtres contextuelles dans les couches OGC WMS et WMTS. La configuration de fenêtres contextuelles sur des couches KML n'est pas prise en charge ; toutes les données d'entité figurant dans la couche KML sont automatiquement affichées (vous ne pouvez pas les désactiver ou les configurer).

Je n'arrive pas à supprimer les fenêtres contextuelles sur une couche de la carte.

Vous pouvez supprimer des fenêtres contextuelles sur une couche de carte que vous avez activée auparavant et sur des entités issues d'un fichier texte délimité, d'un fichier de formes ou d'un fichier GPX. Vous ne pouvez pas supprimer des fenêtres contextuelles de couches de notes de carte créées dans Map Viewer ou des couches KML.

La fenêtre contextuelle de la carte n'affiche pas mon contenu HTM personnalisé.

ArcGIS Online prend en charge un ensemble limité de balises HTML. Le contenu HTML non pris en charge est filtré et ne s'affiche pas.

Après la modification d'un service ou d'une couche Web hébergée, les couches de ma carte sont manquantes ou ne fonctionnent pas comme prévu.

Si les couches de votre service ArcGIS Server ou de la couche web hébergée ont été réorganisées ou supprimées ou que la structure a changé, les cartes ou les couches référençant le service ou la couche peuvent ne pas fonctionner comme prévu. Pour résoudre le problème, supprimez et ajoutez à nouveau le service ou la couche et reconfigurez les paramètres de la couche. Si vous apportez des modifications aux champs du service ou de la couche web hébergée, les menus contextuels de la carte ou les couches référençant le service ou la couche n'incluront pas les modifications apportées aux champs. Pour inclure ces modifications, vous devez reconfigurer les menus contextuels.

Je ne vois pas d’option permettant d’enregistrer les propriétés d’élément sur une couche que j’ai mise à jour dans Map Viewer.

Vous pouvez uniquement enregistrer des propriétés d'élément sur les couches que vous avez ajoutées.

Les champs numériques d'un fichier CSV sur le Web ne sont pas importés correctement dans la carte.

Si vous ajoutez un fichier CSV à partir du Web qui utilise des points comme décimales, mais que votre langue est définie sur un système qui attend des virgules comme décimales, vos champs numériques risquent de ne pas s'afficher correctement. Les caractères décimaux dans votre fichier doivent correspondre au format attendu par la langue de votre système. Par exemple, si votre système est défini sur la langue anglaise, votre fichier doit utiliser des points comme décimales. Si votre système est défini sur le français, votre fichier doit utiliser des virgules comme décimales.

Mon organisation possède une clé Bing Maps utilisable dans les cartes partagées publiquement. Je vois le fond de carte Bing Maps dans mes cartes, mais le public voit un fond de carte ArcGIS Online.

Vérifiez que votre organisation a configuré une clé Bing Maps pour une utilisation publique. Si tel est le cas et que le public ne voit pas un fond de carte Bing Maps dans votre carte, enregistrez à nouveau votre carte.

Les symboles disparaissent lorsque je change les symboles de ma couche et utilise une image d'un élément dans ArcGIS Online.

Pour remplacer les symboles par une image dans un service de carte ArcGIS Server qui prend en charge les couches dynamiques, vous devez inclure le nom du fichier image dans l’URL de cet élément. Par exemple, si l'URL de l'élément est https://myorg.maps.arcgis.com/sharing/rest/content/items/6761d5fd89fa4f978857357fb952ea14/data et que le nom de l'image est chrysanthemum.jpg, vous devez utiliser l'URL suivante : https://myorg.maps.arcgis.com/sharing/rest/content/items/6761d5fd89fa4f978857357fb952ea14/data/chrysanthemum.jpg.

J'ai des difficultés à utiliser les styles.

Les résultats de recherche ne suggèrent que six entités.

Lorsque vous recherchez des entités dans une couche, seules six suggestions sont renvoyées. Cela peut être dû au fait que la liste ne contient pas l'entité que vous recherchez.

La Story Maps que je configure ne possède pas de paramètre de partage du contenu Abonné.

Vous pouvez utiliser My Stories (Mes récits) pour partager le contenu Abonné dans Story Maps.

Mes couches ne sont pas prises en charge dans Scene Viewer pour ArcGIS Enterprise.

Les couches sont souvent publiées dans ArcGIS Online avant ArcGIS Enterprise. Voici les types de couches Scene Viewer intégrant des informations de publication pour ArcGIS Enterprise et ArcGIS Online.

CoucheVersion ArcGIS EnterprisePublication ArcGIS Online

Couche de scènes : bâtiment

10.7

Décembre 2018

Service WMS (Web Map Service) de l'OGC

10,6

Septembre 2017

OGC Web Map Tile Service (WMTS)

10.5.1

Décembre 2016

Couche de scènes : nuage de points

10.5.1

Décembre 2016

Couche de tuiles vectorielles

10.5.1

Décembre 2016

Couche de scènes : maillage intégré

10.5

Juin 2016

Couche de scènes : point

10.4

Novembre 2015

Couche de scènes : objet 3D

10.3.1

Mars 2015

Couche d'altitude

10.3.1

Mars 2015

Couche d'entités

10.3.1

Mars 2015

Couche d'images

10.3.1

Mars 2015

Couche d'images de carte

10.3.1

Mars 2015

Couche de tuiles

10.3.1

Mars 2015

Ma couche n’est affichée qu’en partie.

Il est possible qu’une couche comporte trop d’entités pour que Scene Viewer affiche toutes les entités en une seule fois en raison des performances. Dans ce cas, Scene Viewer affiche un message d’avertissement indiquant que la couche ne s’est affichée que partiellement. Pour afficher les entités omises, effectuez un zoom avant et déplacez-vous dans la scène.

La symbologie 3D a un impact sur le nombre d’entités affichées. De plus, la modification des symboles 3D complexes (par exemple, remplacer des cubes par des arbres) est susceptible de diminuer le nombre d’entités affichées car les arbres nécessitent le rendu de plus de sommets.

En savoir plus sur les conseils d’amélioration des performances des scènes

Ni mon gamepad, ni mon périphérique SpaceMouse ne permet de naviguer dans Scene Viewer.

Scene Viewer prend en charge la navigation avec la plupart des gamepads et des périphériques 3DConnexion SpaceMouse. La prise en charge de la navigation avec des appareils autres qu’une souris standard dépend du système d’exploitation, du navigateur et du périphérique. Les périphériques suivants sont officiellement pris en charge par le système d’exploitation et le navigateur :

Windows

  • Chrome : Gamepad (Xbox 360, Xbox One, PlayStation 4) ; 3Dconnexion SpaceMouse
  • Firefox : Gamepad (Xbox 360, Xbox One)
  • Edge : Gamepad (Xbox 360, Xbox One)

macOS

  • Chrome : Gamepad (Xbox 360, Xbox One, PlayStation 4) ; 3Dconnexion SpaceMouse

Remarque :

  • Les navigateurs Safari et Internet Explorer 11 ne prennent pas en charge la navigation avec un gamepad ou un périphérique 3Dconnexion SpaceMouse dans Scene Viewer.
  • Vous pouvez être amené à redémarrer votre navigateur après avoir connecté votre périphérique pour activer la navigation.
  • Pour naviguer avec votre périphérique, vérifiez que la fenêtre du navigateur Scene Viewer est active.

Mon navigateur Edge ne charge pas certaines couches.

Edge intègre un paramètre de sécurité par défaut appelé Enhanced Protected Mode (EPM) qui empêche des sites Internet de charger des ressources intranet via CORS. Par conséquent, lors de l’ouverture de Scene Viewer à partir de ArcGIS Online, Edge interdit le chargement de couches provenant de ArcGIS Enterprise ou de ArcGIS Server dans l’intranet. Pour en savoir plus sur cette fonction de sécurité, consultez cet article sur EPM.

Les symboles ponctuels et les étiquettes n'apparaissent pas dans la scène.

Certains systèmes peuvent basculer automatiquement entre les cartes graphiques intégrées et les cartes graphiques dédiées pour afficher des graphiques 3D. Scene Viewer offre de meilleures performances avec une carte graphique dédiée. Par conséquent, dans les paramètres du pilote de votre carte graphique, vérifiez que les paramètres application par application pour votre navigateur web sont définis sur la carte graphique dédiée. Pour plus d’informations, reportez-vous à la rubrique Configuration Scene Viewer requise.

Ma couche d'altitude ne s'affiche pas correctement dans la scène.

Si vous voyez un replat, une forme de type marche sur la surface d'altitude, dans votre couche d'altitude créée à partir d'un service d'image d'altitude mis en cache, il se peut que vous deviez réduire la valeur de compression et l'erreur maximale du service, afin de mieux correspondre à la résolution des données d'altitude. Vous pouvez configurer ces paramètres à partir d'ArcGIS 10.3 for Desktop ou version ultérieure.

Les couches ne sont pas dans le bon ordre dans mes scènes.

Scene Viewer propose une hiérarchie intégrée pour le classement des couches. La visionneuse affiche vos couches dans l'ordre présenté ci-dessous. Au sein de chacun de ces groupes, vous pouvez ordonner les couches dans la scène.

  • Couches activées pour la 3D : englobe les données 3D dotées de valeurs z et les données 2D possédant un Mode d'altitude correspondant à Par rapport au sol ou Hauteur absolue.
  • Les services de cartes dynamiques et les couches d'entités 2D avec un Mode d'altitude correspondant à Au sol.
  • Couches de tuiles hébergées et services de carte mis en cache.

Par exemple, une couche dynamique des ouragans aux Etats-Unis s'affiche toujours sur une couche de tuiles ou un service de carte mis en cache représentant la densité de la population américaine, même si la couche d'ouragans est située en bas de la Table des matières.

Certaines couches ne s’affichent pas correctement dans la scène. Des URL HTTP et HTTPS semblent avoir été combinées. Ce contenu mixte a-t-il un impact négatif sur l’affichage de la scène ?

Cela dépend. Le comportement dépend de votre navigateur et de la version que vous utilisez.

Lorsque vous essayez d’ouvrir une couche HTTPS dans Scene Viewer qui se trouve sur HTTP, un message peut s’afficher dans votre navigateur pour vous demander de recharger la page (dans ce cas, Scene Viewer) sur HTTPS et d’ajouter de nouveau la couche. Cela concerne les couches que vous ajoutez à votre scène et les couches des scènes existantes. Certains navigateurs peuvent correctement charger ces couches sans notification.

Lorsque vous essayez d’ouvrir une couche HTTP dans Scene Viewer qui se trouve sur HTTPS, un message indiquant que Scene Viewer ne peut pas établir de connexion sécurisée à cette couche peut apparaître. Cela concerne les couches que vous ajoutez à votre scène et les couches des scènes existantes. Si vous êtes le propriétaire ou l’administrateur de cette scène, vous pouvez mettre à jour les couches de la scène de façon à utiliser HTTPS depuis la page des éléments de la scène.

Plusieurs fournisseurs de navigateur proposent des informations complémentaires concernant le contenu mixte.

Je ne parviens pas à publier une couche de tuiles hébergée à partir d'une couche d'entités hébergée.

Vous ne pouvez pas générer de tuiles de carte pour une couche de tuiles hébergées depuis une couche d’entités hébergées si la couche d’entités hébergées est configurée avec certain styles et enregistrée vers l’élément de couches d’entités hébergées.

Je ne parviens pas à publier mon .txt fichier en tant que couche d'entités hébergée.

Les fichiers CSV doivent être mis en forme et enregistrés au format .csv. Les autres fichiers de texte ne sont pas pris en charge.

Bien que ma couche de tuiles hébergée soit maintenant publique, certains utilisateurs ne peuvent toujours pas y accéder.

Vous devez parfois attendre 10 minutes avant que les modifications concernant le partage effectuées sur une couche hébergée ne soit prises en compte dans le système. Par exemple, si vous permettez à tout le monde (public) d'accéder à votre couche privée, les autres utilisateurs qui essaient de la trouver ne la verront sur le site Web qu'au bout de 10 minutes.

Je souhaite mettre à jour ma couche d'entités hébergée.

Si vous avez activé la mise à jour sur une couche d’entités hébergée, vous pouvez modifier les entités et leur affichage dans Map Viewer.

Si vous avez publié une couche d'entités hébergée à partir du site web, vous pouvez supprimer la couche d'entités, utiliser l'option Mettre à jour de la page d'élément du fichier source associé pour mettre à jour le fichier, puis utiliser l'option Publier pour créer une couche d'entités hébergée à partir du fichier mis à jour. La couche d'entités n'est pas mise à jour automatiquement après la mise à jour du fichier source.

Afin de mettre à jour les données dans vos couches d'entités hébergées publiées à partir d'une géodatabase fichier, un fichier de formes, GeoJSON ou CSV contenant des informations de latitude et longitude, remplacez les données par des données provenant d'un fichier source mis à jour grâce à l'option Ecraser disponible sur la page d’élément de la couche d’entités hébergée.

Si vous avez publié la couche d'entités hébergée à partir d'ArcMap, remplacez le service à partir d'ArcMap.

La publication d'une couche de tuiles hébergée prend du temps.

En général, le temps nécessaire au rendu des tuiles d'une carte dépend de l'étendue spatiale de la carte à mettre en cache et du nombre de couches sur la carte, ainsi que de la charge du système au moment où la carte est traitée. Le système est conçu pour s'adapter automatiquement à l'augmentation de la charge (en ajoutant des machines). Toutefois, des retards sont possibles lorsque la charge du système est très élevée.

Le système de mise en cache de la carte exécuté sur le cloud partitionne une carte en étendues spatiales qui sont représentées en parallèle. Si vos données contiennent de nombreuses étendues, l'ensemble du processus peut durer de quelques minutes à plusieurs heures. Comme il est asynchrone, le processus de mise en cache se poursuit si vous fermez la session ArcMap à partir de laquelle vous avez procédé à la publication initiale. Vous pouvez utiliser la couche de carte mise en cache obtenue à partir du Web ou d'une autre session ArcMap que vous lancerez ultérieurement.

La publication d'un fichier de définition de service (.sd) sur ArcGIS Online échoue et le message suivant apparaît : Unable to publish item. Cet élément ne peut pas être publié sur Online Service.

Les fichiers de définition de service pour les services web d'ArcGIS Server sont différents des fichiers de définition de service pour les couches de tuiles hébergées. Le serveur auquel vous vous connectez lorsque vous enregistrez le fichier de définition de service détermine le type de fichier de définition de service qui est créé.

Lorsque vous enregistrez un fichier de définition de service dans ArcGIS Desktop, vous devez choisir My Hosted Services (Mes services hébergés) dans la liste déroulante Choose a connection (Choisir une connexion) pour enregistrer un fichier de définition de service pouvant publier une couche de tuiles hébergée. Vous ne pouvez pas vous connecter à ArcGIS Server ni sélectionner No available connection (Aucune connexion disponible).

Lorsque j'essaie d'ouvrir les propriétés du service pour mes couches hébergées dans ArcGIS Desktop, le message d'erreur suivant apparaît :Cannot view or edit service properties (Impossible d'afficher ou de mettre à jour les propriétés du service). Essayez d'accéder aux propriétés du service directement via le serveur..

Si la couche a été créée dans ArcGIS Online, les propriétés n'apparaissent pas dans le nœud My Hosted Services (Mes services hébergés) de l'arborescence du catalogue. Vous pouvez visualiser les propriétés de service dans ArcGIS Online.

Je ne parviens pas à partager un élément public hors de mon organisation.

Votre organisation peut ne pas autoriser le partage de contenu en dehors de l'organisation ou vous ne disposez peut-être pas des privilèges permettant de partager du contenu en dehors de l'organisation. Contactez votre administrateur.

Si l'organisation empêche tout accès anonyme à son URL (et que vous disposez des privilèges), vous pouvez néanmoins partager les cartes publiques, les détails des éléments et les groupes. Pour partager les cartes publiques, utilisez l’URL courte dans la fenêtre Share (Partager) de Map Viewer. Pour partager des détails des éléments et des groupes, cliquez sur les boutons Facebook ou Twitter. Ces options créent un lien qui utilise l'URL arcgis.com au lieu de l'URL de l'organisation.

La carte que j'ai partagée avec le public n'indique pas les localisateurs de mon organisation.

Lorsqu’une carte est partagée via Map Viewer à l’aide d’une URL publique (https://www.arcgis.com), ArcGIS World Geocoding Service est le seul localisateur disponible. Pour que Map Viewer inclue les localisateurs de votre organisation, partagez la carte via l’URL de votre organisation (par exemple, https://yourorg.maps.arcgis.com).

Je souhaite modifier les identifiants de connexion sur un service ArcGIS Server sécurisé que j'ai enregistré avec l'élément de service.

Pour modifier les informations d'identification d'un élément, ouvrez sa page d'élément, cliquez sur l'onglet Paramètres, puis saisissez un nouveau nom d'utilisateur ou mot de passe sous Paramètres de la couche d'entités.

Lorsque j'ajoute un service ArcGIS Server sécurisé en tant qu'élément, une partie de la section des informations d'identification manque sur la page d'élément.

Si les champs correspondant au nom d'utilisateur et au mot de passe, ainsi que les options permettant de stocker ou non les informations d'identification n'apparaissent pas, ou si un message d'erreur s'affiche lorsque vous essayez d'ajouter le service sécurisé, le problème peut provenir de votre configuration SSL. Le site ArcGIS Server qui propose le service pour lequel vous essayez de stocker des informations d'identification doit prendre en charge le protocole HTTPS et détenir un certificat valide signé par une autorité de certification connue. Pour diagnostiquer des problèmes dans l'installation de votre certificat SSL, vous pouvez utiliser un vérificateur SSL, tel que SSLShopper. Si vous avez besoin d'aide supplémentaire pour résoudre des problèmes, contactez le Esri Support.

Il manque le nom d'une personne dans la liste Inviter des utilisateurs.

Vous pouvez inviter un utilisateur dans le groupe uniquement si les conditions suivantes sont réunies :

  • La personne que vous invitez possède un compte ArcGIS Online.
  • La personne que vous invitez détient des privilèges pour rejoindre des groupes.
  • La personne que vous invitez possède le même type de compte que vous. Par exemple, si vous possédez un compte d'organisation, vous pouvez uniquement inviter des personnes possédant des comptes d'organisation à rejoindre votre groupe.
  • Le profil de la personne que vous invitez n'est pas défini comme privé. Pour que vous puissiez inviter quelqu'un de votre organisation dans le groupe, son profil doit être visible dans l'organisation. Pour que vous puissiez inviter quelqu'un d'une autre organisation, son profil doit être visible pour le public.
  • Si vous invitez un membre d'une autre organisation, le groupe ne doit pas avoir la fonctionnalité de mise à jour des éléments activée.

Je ne parviens pas à mettre à jour un élément qui a été partagé avec mon groupe permettant aux membres de mettre à jour les éléments.

Actuellement, la fonctionnalité de mise à jour d'éléments est applicable aux détails des éléments, au contenu des cartes, aux applications configurables et aux scènes. Actuellement, la plupart des applications ArcGIS ne prennent pas en charge la fonction de mise à jour des éléments. Pour savoir si cette fonctionnalité est prise en charge dans une application ArcGIS donnée, consultez la documentation de l’application.

En tant qu'administrateur, je ne parviens pas à partager l'élément d'un membre avec un groupe auquel je n'appartiens pas.

Cette limitation est connue et sera résolue au cours d'une prochaine mise à jour. Pour le moment, vous devez devenir membre du groupe avant de partager des éléments.

Lorsque je mets à jour un paquetage de couches ou les détails d’éléments d’un paquetage de carte, l'image est mise à jour alors que j'ai sélectionné l'option permettant de conserver les propriétés de l'élément.

Lorsque vous mettez à jour un paquetage de couches ou de cartes, la miniature des propriétés de l'élément est réinitialisée à la miniature du paquetage. Ceci se produit même si vous choisissez de conserver les propriétés de l'élément sur le serveur. Une fois l'élément mis à jour, vous devez télécharger à nouveau l'image que vous souhaitez afficher sur la page d'élément.

Un message m'invitant à me connecter s'est affiché lorsque j'ai ouvert un paquetage de couches.

Lorsque vous ouvrez un paquetage de couches qui a été partagé avec un groupe, mais qui n'est pas public, une boîte de dialogue contextuelle s'affiche. Vous devez alors entrer votre nom d'utilisateur et votre mot de passe ArcGIS Online. Cette boîte de dialogue inclut une option d'enregistrement de vos informations de connexion pour que vous puissiez ouvrir les paquetages partagés sans entrer à nouveau vos nom d'utilisateur et mot de passe.

Un message d'erreur s'affiche dans ArcMap lorsque vous ouvrez une couche de globe.

Par défaut, le site web ArcGIS Online ouvre les couches de globe dans ArcMap et un message d'erreur s'affiche. Pour que ces éléments s'ouvrent correctement, ArcGlobe doit être ouvert et ArcMap fermé sur votre machine.