Utilisation des paramètres URL pour créer et modifier des cartes

Une carte créée avec Map Viewer ou Map Viewer Classic contient un fond de carte, des couches de données, une étendue, une légende et des outils de navigation qui permettent notamment de zoomer, de se déplacer, de rechercher des localités et de créer des géosignets. Plusieurs cartes peuvent également contenir des éléments interactifs tels qu’une bibliothèque de fonds de carte, des outils de mesure, des fenêtres contextuelles et des boutons pour la lecture des données.

Outre la possibilité de créer des cartes avec Map Viewer ou Map Viewer Classic, vous pouvez créer et modifier des cartes directement avec les paramètres URL.

Par exemple, vous pouvez créer une carte avec les paramètres URL qui présente les hauts-fonds au large de la côte du Maryland.

https://www.arcgis.com/apps/mapviewer/index.html?basemapUrl=https://services.arcgisonline.com/ArcGIS/rest/services/Ocean_Basemap/MapServer&url=https://services5.arcgis.com/9cBkZtsx7PSOoaCF/arcgis/rest/services/Maryland_Shoals/FeatureServer/0

Voir cet exemple dans Map Viewer

Par exemple, vous pouvez utiliser une URL Map Viewer dans les cas suivants :

  • Si vous n’avez pas besoin d’inclure un grand nombre de couches de référence ou de couches facultatives ni d’appliquer des styles spécifiques au contenu de la carte, ouvrez Map Viewer à l’aide d’une URL. Par exemple, si votre site Web permet aux utilisateurs de rechercher une adresse ou de consulter une seule couche liée à votre site, vous pouvez inclure un lien sur le site Web qui ouvre Map Viewer avec le fond de carte spécifié et la couche nécessaire.
  • Vous devez établir un lien avec une carte Web enregistrée à partir d’un site Web ou d’un e-mail. Vous pouvez utiliser une URL qui ouvre la carte Web en question.

Composants à inclure dans l'URL

L’URL commence toujours par https://www.arcgis.com/apps/mapviewer/index.html? dans Map Viewer et par https://www.arcgis.com/home/webmap/viewer.html? dans Map Viewer Classic, et contient un ou plusieurs des paramètres de requête suivants. Si vous souhaitez inclure plusieurs paramètres, utilisez un caractère Et commercial (&) pour les séparer. Vous trouverez dans cette page des exemples d’utilisation de plusieurs paramètres.

Consultez l’exemple ci-dessous :

https://www.arcgis.com/apps/mapviewer/index.html?center=20,45&level=4

Voir cet exemple dans Map Viewer

Remarque :

Si certaines des ressources du paramètre d’URL sont fournies sous forme de chemin HTTP, vous devez remplacer HTTP par HTTPS dans l’URL et rendre toutes les ressources accessibles uniquement via HTTPS.

Coder les paramètres de requête

Tous les paramètres de requête doivent être codés. Le codage des URL permet de s’assurer que des caractères valides sont envoyés à ArcGIS Online. Le codage remplace les caractères non valides par %, suivis de leur équivalent hexadécimal.

Voici un exemple de paramètre URL non codé :

basemapUrl=https://services.arcgisonline.com/ArcGIS/rest/services/Ocean_Basemap/MapServer

Voici le même paramètre codé :

basemapUrl=https%3A%2F%2Fservices.arcgisonline.com%2FArcGIS%2Frest%2Fservices%2FOcean_Basemap%2FMapServer

Les paramètres qui se trouvent au sein de paramètres doivent également être codés, par exemple :

urls=https%3A%2F%2Fmaps.ngdc.noaa.gov%2Frest%2Fservices%2Fweb_mercator%2Ftrackline_gravity%2FMapServer%2Chttps%3A%2F%2Fmaps.ngdc.noaa.gov%2Frest%2Fservices%2Fweb_mercator%2Fhazards%2FMapServer%3Flayers%3Dshow%3A5%2C6

Internet propose de nombreux sites et outils gratuits pour générer des URL codées. Par exemple, Albion Research Ltd. offre une page URLEncode et URLDecode. Pour des raisons de lisibilité, le reste des exemples dans cette rubrique ne sont pas codés. Cliquez sur le lien View this example in Map Viewer (Voir cet exemple dans Map Viewer) après l’exemple pour voir l’URL codée dans un navigateur Web.

Ouvrir une carte enregistrée

Pour ouvrir une carte enregistrée créée avec Map Viewer ou Map Viewer Classic, utilisez webmap= et l'ID unique de la carte.

Dans cet exemple, une carte Web dont l’ID est 8505192e747d440098523e9e64419710 s’ouvrira dans Map Viewer:

https://www.arcgis.com/apps/mapviewer/index.html?webmap=8505192e747d440098523e9e64419710

Voir cet exemple dans Map Viewer

Dans cet exemple, une carte Web dont l’ID est 29990ur6423j1180p53f9t30019491 s’ouvrira dans Map Viewer avec l’étendue définie sur -117.996342,33.841078,-117.993692,33.844375 :

https://www.arcgis.com/apps/mapviewer/index.html?webmap=29990ur6423j1180p53f9t30019491&extent=-117.996342,33.841078,-117.993692,33.844375

Définir le fond de carte

Pour définir le fond de carte, définissez basemapUrl= sur la couche. Si aucun fond de carte n’est défini, le fond de carte par défaut (World Topographic) est utilisé.

Dans cet exemple, Map Viewer s’ouvre avec la carte World Physical Map utilisée comme fond de carte :

https://www.arcgis.com/apps/mapviewer/index.html?basemapUrl=https://services.arcgisonline.com/ArcGIS/rest/services/World_Physical_Map/MapServer

Voir cet exemple dans Map Viewer

Dans cet exemple, Map Viewer s’ouvre avec la carte World Physical Map utilisée comme fond de carte et la présence sur la carte d’une couche opérationnelle ayant pour ID d’élément d35a5w4bo77593y0358s0x7312jpp04 :

https://www.arcgis.com/apps/mapviewer/index.html?basemapUrl=https://services.arcgisonline.com/ArcGIS/rest/services/World_Physical_Map/MapServer&layers=d35a5w4bo77593y0358s0x7312jpp04

Inclure une couche de référence

Pour inclure une couche de référence avec le fond de carte, définissez basemapReferenceUrl= sur la couche. Le paramètre basemapReferenceUrl= doit être utilisé en plus du paramètre basemapUrl.

Dans cet exemple, Map Viewer s’ouvre avec la présence de la couche d’images World Imagery Map et le fond de carte défini sur la couche World Boundary and Place :

https://www.arcgis.com/apps/mapviewer/index.html?basemapUrl=https://services.arcgisonline.com/ArcGIS/rest/services/World_Imagery/MapServer&basemapReferenceUrl=https://services.arcgisonline.com/ArcGIS/rest/services/Reference/World_Boundaries_and_Places/MapServer

Dans cet exemple, Map Viewer s’ouvre avec la présence de la couche d’images World Imagery Map et le fond de carte défini sur la couche World Boundary and Place :

https://myportal.domain.com/arcgis/apps/mapviewer/index.html?basemapUrl=https://services.myportal.domain.com:7443/arcgis/rest/services/World_Imagery/MapServer
&basemapReferenceUrl=https://services.myportal.domain.com:7443/arcgis/rest/services/Reference/World_Boundaries_and_Places/MapServer

Voir cet exemple dans Map Viewer

Définir les couches opérationnelles

Pour définir les couches opérationnelles qui se superposent au fond de carte, utilisez webmap=, layers=, layerIds=, url= ou urls=. Si la couche est un élément du site Web, utilisez layers= afin d’obtenir toutes les configurations des couches. Pour ajouter des sous-couches individuelles à partir d’une couche d’entités contenant plusieurs sous-couches, utilisez layerIds=. Si la couche ne se trouve pas sur le site Web, utilisez url= ou urls=.

Le paramètre layers= accepte un seul identifiant d’élément ou plusieurs identifiants d’éléments. Si plusieurs couches sont présentes, utilisez une liste d’identifiants séparés par une virgule (&layers=<itemID>,<itemID>,<itemID>).

Par exemple :

https://www.arcgis.com/apps/mapviewer/index.html?layers=a79a3e4dc55343b08543b1b6133bfb90,9e2f2b544c954fda9cd13b7f3e6eebce

Voir cet exemple dans Map Viewer

Le paramètre layerIds= accepte un seul identifiant de couche ou plusieurs. Si une couche d’entités contient plusieurs sous-couches, utilisez le paramètre layerIds= pour ajouter des sous-couches individuelles. Si plusieurs sous-couches sont présentes, utilisez une liste d’identifiants séparés par une virgule (&layerIds=0,1,2).

Par exemple :

https://www.arcgis.com/apps/mapviewer/index.html?layers=025063719c32408dbd4fb608faa28d2a&layerIds=0,2

Voir cet exemple dans Map Viewer

Le paramètre url= accepte une URL de couche unique.

Par exemple :

https://www.arcgis.com/apps/mapviewer/index.html?url=https://services9.arcgis.com/RHVPKKiFTONKtxq3/arcgis/rest/services/USGS_Seismic_Data_v1/FeatureServer

Voir cet exemple dans Map Viewer

Utilisez le paramètre urls= pour inclure plusieurs couches. Séparez les couches par une virgule. L'étendue de la carte est basée sur la dernière couche dans la liste ou sur la plus lente à se charger. Pour zoomer sur une étendue spécifique, incluez le paramètre extent=.

Par exemple :

https://www.arcgis.com/apps/mapviewer/index.html?urls=https://gis.ngdc.noaa.gov/arcgis/rest/services/web_mercator/trackline_combined_dynamic/MapServer,https://nowcoast.noaa.gov/arcgis/rest/services/nowcoast/wwa_meteoceanhydro_longduration_hazards_time/MapServer?layers=show:0,1,2,4,5&extent=-135-70,17,50

Voir cet exemple dans Map Viewer

Définir le niveau d’échelle et centrer la carte

L’échelle est automatiquement définie pour une carte dans Map Viewer Classic lorsque vous utilisez le paramètre webmap ou find. Si vous utilisez le paramètre webmap, la carte effectue un zoom automatique sur l’étendue globale de la carte, sauf si d’autres paramètres URL tels que level et center ou extent sont utilisés pour remplacer l’échelle de la carte. Si vous utilisez le paramètre find, la carte effectue un zoom automatique sur la meilleure étendue de l’emplacement trouvé.

Pour définir un niveau d’échelle spécifique, utilisez les paramètres center et level. Le paramètre level accepte l’ID de niveau de l’échelle du cache tel qu’il figure dans l’extrémité du service REST du fond de carte tuilé. La résolution est inversement associée à l’échelle. Le paramètre level est uniquement pris en charge pour les fonds de carte tuilés et non pour les fonds de carte créés à partir de services de carte dynamiques et d’autres données non tuilées.

Pour centrer la carte à un emplacement en particulier, définissez center à l’aide des coordonnées géographiques (x,y) ou des coordonnées projetées (x, y, WKID). Vous pouvez utiliser des virgules ou des points-virgules comme séparateurs. Utilisez des points-virgules si vos nombres ont deux points comme symbole de décimales.

Remarque :

Les paramètres level et center doivent être utilisés ensemble. Le paramètre level est ignoré s’il est utilisé tout seul.

Exemple de coordonnées géographiques :

https://www.arcgis.com/apps/mapviewer/index.html?center=20,45&level=4

Voir cet exemple dans Map Viewer

Exemple de coordonnées projetées :

https://www.arcgis.com/apps/mapviewer/index.html?center=500000,5500000,102100&level=4

Voir cet exemple dans Map Viewer

Définir l'étendue

Pour définir l’étendue de la carte, utilisez extent. Le paramètre extent accepte des coordonnées géographiques (GCS) MinX,MinY,MaxX,MaxY ou des coordonnées projetées (PCS) MinX,MinY,MaxX,MaxY,WKID. Vous pouvez utiliser des virgules ou des points-virgules comme séparateurs. Utilisez des points-virgules si vos nombres ont deux points comme symbole de décimales.

Exemple de coordonnées géographiques :

https://www.arcgis.com/apps/mapviewer/index.html?extent=-117.20,34.055,-117.19,34.06

Voir cet exemple dans Map Viewer

Exemple de coordonnées projetées :

https://www.arcgis.com/apps/mapviewer/index.html?extent=-13079253.954115,3959110.38566837,-12918205.318785,4086639.70193162,102113

Voir cet exemple dans Map Viewer

Définir la visibilité des couches

Pour définir la visibilité des sous-couches d’une couche que vous ouvrez dans la carte, utilisez layers=show:.

Dans cet exemple, les sous-couches 1 et 2 de la couche États-Unis sont visibles, mais pas les autres sous-couches :

https://www.arcgis.com/apps/mapviewer/index.html?url=https://sampleserver6.arcgisonline.com/arcgis/rest/services/USA/MapServer?layers=show:0,2

Voir cet exemple dans Map Viewer

Rechercher un emplacement ou une entité pour ouvrir la carte

Pour trouver un emplacement ou une entité de suite après avoir ouvert la carte, utilisez find. La carte effectue automatiquement un zoom sur le résultat le plus proche et un symbole ponctuel de rappel est ajouté à la carte. Le paramètre find accepte les adresses sur une seule ligne, les adresses partielles (comme une ville ou un pays uniquement), les noms de lieux, les coordonnées de longitude/latitude et les entités contenues dans des couches dans lesquelles il est possible d’effectuer des recherches (par exemple, 1916352001 comme numéro d’identification de parcelle (PIN)).

Dans l'exemple suivant, une adresse à une seule ligne est utilisée :

https://www.arcgis.com/apps/mapviewer/index.html?find=380 new york st,redlands,ca

Voir cet exemple dans Map Viewer

Conseil :

Pour trouver un emplacement ou une entité dans une couche autorisant les recherches, incluez le paramètre webmap= avec l’ID unique de la carte.

Ajouter un point

Pour ajouter un point sur la carte, utilisez marker=<x>,<y>. Vous pouvez également inclure les propriétés facultatives suivantes :

  • <wkid> : référence spatiale des coordonnées x,y à ajouter à la carte. Si vous n'incluez pas de WKID, les coordonnées GCS sont utilisées.
  • <encoded title> : titre de la fenêtre contextuelle de point. Si vous n'incluez pas de titre, la fenêtre contextuelle sera vide.
  • <encoded icon URL> : symbole du point. Si vous n'incluez pas de symbole, un symbole ponctuel bleu est utilisé.
  • <encoded label> : étiquette en regard du symbole de point.

Exemple

L'exemple suivant utilise des points-virgules comme séparateurs :

https://www.arcgis.com/apps/mapviewer/index.html?marker=-79.234826;38.147884;;Race start and finish;;Grindstone 100 Ultra Marathon

Voir cet exemple dans Map Viewer

Éléments à prendre en compte

Gardez les points suivants à l’esprit au moment d’ajouter un point à une carte :

  • Dans Map Viewer Classic, le point est ajouté à une nouvelle couche de notes de carte à l’emplacement x,y spécifié.
  • Les coordonnées <x>,<y> sont nécessaires à l’ajout d’un point.
  • Veillez à coder les paramètres title, icon et label.
  • Vous devez ajouter les propriétés dans l’ordre suivant : marker=<x>,<y>,<wkid>,<encoded title>,<encoded icon URL>,<encoded label>.
  • Vous pouvez utiliser des virgules ou des points-virgules comme séparateurs. Utilisez des points-virgules si vos nombres ont deux points comme symbole de décimales.
  • Utilisez des valeurs vides. N'utilisez pas d'espaces. Par exemple, pour spécifier une étiquette et aucune autre propriété facultative, ajoutez l’étiquette en tant que sixième paramètre avec des valeurs vides pour les autres (x;y;;;;label).
  • Si vous voulez faire un zoom avant sur la carte (en plus de centrer sur le point), incluez le paramètre level.
  • Vous pouvez modifier et enregistrer la couche de notes de la carte en tant que carte ou qu'élément.
  • Les comptes d’organisation peuvent utiliser le point pour obtenir des directions et effectuer une analyse.

Masquer la fenêtre des détails

Remarque :

Cette fonction est actuellement prise en charge uniquement dans Map Viewer Classic. Elle sera disponible dans une prochaine version de Map Viewer.

Pour masquer le volet Details (Détails) de Map Viewer Classic, utilisez mapOnly=true.

Dans cet exemple, une carte Web enregistrée avec l’ID 8505192e747d440098523e9e64419710 s’ouvre dans Map Viewer Classic, mais le volet Details (Détails) est masqué :

https://www.arcgis.com/home/webmap/viewer.html?webmap=8505192e747d440098523e9e64419710&mapOnly=true

Voir cet exemple dans Map Viewer Classic