Couches

Dans ArcGIS Online, vous utilisez les données géographiques via les couches. Également appelées couches Web, les couches sont des collections logiques de données géographiques qui permettent de créer des cartes et des scènes. Elles constituent également la base de l’analyse géographique. Par exemple, une couche de bâtiments peut représenter un ensemble de bâtiments sur le campus et inclure des attributs qui décrivent les propriétés des bâtiments, à savoir le nom, le type, la taille et d'autres attributs potentiels. On peut citer d'autres exemples de couches, à savoir des épicentres de tremblements de terre, des données historiques du trafic, des MNT, des bâtiments 3D ou des parcelles.

Sources de données

Les types élémentaires de données pouvant apparaître sur une carte sont les entités et les images. Les divers types de couches présentent des fonctionnalités différentes. Par exemple, en publiant des données dans un fichier de valeurs séparées par des virgules (CSV), vous créez une couche d’entités. Les couches d’entités vous permettent d’effectuer des requêtes et des modifications sur les entités figurant dans les applications client, ainsi que de gérer l’accès aux données mêmes.

Les données utilisées dans les couches proviennent de différentes sources. Certaines sources de données sont natives d’ArcGIS (par exemple, les services hébergés ArcGIS Online et les services ArcGIS Server) tandis que d’autres sont des sources de données basées sur des fichiers (telles que des fichiers CSV et XLS) ou des sources de données de normes ouvertes (telles que KML et OGC).

Certaines couches web (telles que les couches d'entités et les couches d'imagerie) permettent d'accéder aux données sous-jacentes, tandis que d'autres (telles que les couches de tuiles et les couches de scènes) sont des visualisations des données, optimisées pour un usage particulier. Vous pouvez héberger vos données dans ArcGIS Online ou des couches de référence hébergées sur un serveur SIG. La publication de vos données dans ArcGIS Online vous permet d’héberger, ou stocker, vos données dans ArcGIS Online en créant des couches représentant ces données. Ces données sont appelées couches web hébergées. Lorsque vous publiez des données en tant que couche Web hébergée, la couche contient les données. ArcGIS Online peut héberger des couches d’entités, des couches de tuiles, des couches de scène et des couches WFS.

Vous pouvez avoir également des couches faisant référence aux données sur un serveur SIG. Par exemple, si vous inscrivez votre service de carte ArcGIS Server en tant qu’élément, une couche contenant une référence à votre service de carte est créée. Les données sont conservées dans votre service de carte et ne sont pas copiées dans ArcGIS Online.

Types de couches web

Les couches représentent des entités géographiques, telles que des points, des lignes, des polygones, des images, une altitude de surface, des grilles de cellules ou quasiment tout flux de données correspondant à un emplacement (instruments de mesure météorologique, conditions de circulation, caméras de sécurité et tweets, par exemple). Le type de couche détermine le type d'interaction possible avec les données de la couche. Par exemple, vous pouvez afficher et interroger les données d'une couche d'entités pour voir les attributs d'une entité. Vous pourrez peut-être modifier les données représentées par la couche d'entités. Avec des couches de tuiles, vous ne voyez que des images tuilées des entités.

Dans Portal for ArcGIS, les couches web sont classées en fonction du type de données qu'elles contiennent (par exemple, des altitudes, des entités ou des images). Cela permet d’identifier le contenu de la carte. Les icônes permettent également d'afficher le type de données présenté dans la couche. La source de la couche Web est décrite dans la page de l'élément.

Vous trouverez ci-dessous les types de couches web que vous pouvez publier ou ajouter à un portail ArcGIS en tant qu’élément :

  • Image de carte Couche d’images de carte : ensemble de cartographies basées sur des données vectorielles. Les données vectorielles incluent des points, des lignes et des polygones. Les couches d'images de cartes sont des tuiles d'images rendues dynamiquement.
  • Imagerie Couche d’images : ensemble de cartographies basées sur des données raster. Les données raster représentent une grille de cellules souvent utilisée pour stocker des images et d'autres informations capturées par des périphériques de télédétection. Les couches d’images peuvent s’afficher dynamiquement ou être prérendues sous forme de tuiles d’image placées en cache.
  • Couche de tuiles : ensemble de tuiles accessibles via le Web se trouvant sur un serveur. Les couches incluent des tuiles raster de cartes prérendues tuile ou des tuiles vectorielles tuiles vectorielles.
  • Couche d’altitude Couche d’altitude : ensemble de tuiles d’image placées en cache prérendues au format LERC (Limited Error Raster Compression). LERC est un format de compression pour les données d'altitude ou monocanal. Les couches d’altitude permettent d’afficher le terrain de scènes à une échelle globale ou de paysage.
  • Couche d’entités Couche d’entités : une couche d’entités est un regroupement d’entités géographiques semblables, à savoir des bâtiments, des parcelles, des villes, des routes et des épicentres de tremblements de terre, par exemple. Les entités peuvent être ponctuelles, linéaires ou surfaciques (surfaces). Les couches d'entités conviennent mieux à la visualisation des données superposées à vos fonds de carte. Vous pouvez définir des propriétés pour des couches d’entités, à savoir style, transparence, plage visible, intervalle d’actualisation et étiquettes, par exemple. Elles permettent de contrôler l’apparence de la couche sur la carte. A l’aide d’une couche d’entités, vous pouvez afficher, mettre à jour, analyser et exécuter des requêtes sur les entités et leurs attributs. Il est possible de télécharger le contenu de certaines couches d'entités. Entités en continu Les entités en continu peuvent servir de source aux couches d’entités. Les collections d'entités sont un autre type de couche d'entités.
  • Couche de scène Couche de scène : collection d’entités 3D et de valeurs z (valeur d’altitude). Les types de couches de scène suivants sont disponibles : point point,objet 3D objet 3D, maillage intégré maillage intégré, nuage de points nuage de points et bâtiment bâtiment.
  • Table Table : ensemble de lignes et de colonnes où chaque ligne, ou enregistrement, représente une seule entité ou occurrence (par exemple, un client ou un retrait bancaire), et chaque colonne, ou champ, décrit un attribut spécifique de l’entité, tel qu’un nom ou une date. Les tables peuvent contenir des informations de localisation, telles que des adresses, mais cela n’est pas nécessaire. Vous pouvez ainsi disposer d’une simple liste de noms et de salaires. Les tables ne s’affichent pas sur la carte, même si elles incluent des informations de localisation.

Les couches ne se limitent toutefois pas aux données. Une couche représente à la fois les données et la visualisation qui y est appliquée. La visualisation peut inclure les symboles et les couleurs utilisés pour afficher les données, ainsi que les configurations des fenêtres contextuelles, la transparence, les filtres et d'autres propriétés de la couche.

Copies des couches

Pour visualiser ou présenter les données des couches de différentes manières, vous pouvez créer une copie d’une couche. Avec la plupart des types de couches, les données ne sont pas copiées. Représentez-vous plutôt une copie de couche comme votre propre exemplaire des paramètres de visualisation, que vous pouvez adapter pour présenter les données à votre convenance.

Pour plus d’informations, reportez-vous à la rubrique Copier et enregistrer des couches.

Modalités d'utilisation des couches

Vos données peuvent être référencées par plusieurs couches, vous permettant ainsi de créer différentes visualisations et différents types de couches à partir des mêmes données. Vous pouvez utiliser la même couche dans plusieurs cartes et scènes web, sans qu'il soit nécessaire de la configurer plusieurs fois.

Les données sources sont publiées sous forme de couches pour générer des cartes et des scènes, lesquelles peuvent être utilisées ensuite pour créer des applications.

1 Obtenir des données sources

Obtenez les données source.

2 Publier des données en tant que couches

Publiez les données en tant que couches.

3 Créer des cartes et des scènes

Créez les cartes et les scènes qui contiennent les couches.

4 Créer des applications

Créez les applications qui contiennent les cartes et les scènes.

Les couches sont les éléments fondamentaux des cartes web et des scènes web. Chaque carte et scène contient une couche de fond de carte et peut également contenir d'autres couches dessinées sur le fond de carte. Les couches de fond de carte sont généralement utilisées pour être visualisées ou pour donner du contexte. Il s'agit habituellement de couches de tuiles, de couches d'images de carte ou de couches d'imagerie. Les couches dessinées sur le fond de carte peuvent être des entités ou des images, et on les appelle des couches opérationnelles. Les couches opérationnelles sont celles avec lesquelles vous interagissez. Par interaction, on entend l'affichage d'informations d'attribution, la modification d'entités et le processus d'analyse. Alors que la visualisation des couches d'une carte ou d'une scène est configurée sur la couche, les propriétés, telles que l'étendue, la visibilité et l'ordre des couches, sont configurées sur la carte pour vous permettre de contrôler le mode d'affichage de l'ensemble de couches dans la carte ou la scène.

Les cartes, scènes et couches peuvent être gérées en tant qu’éléments dans ArcGIS Online. Ces éléments s’affichent sur la page de contenu, peuvent être partagés avec d’autres et peuvent faire l’objet de recherches dans ArcGIS Online. Alors que de nombreuses couches sont disponibles sous forme d’éléments dans ArcGIS Online, dans certains cas, les couches ne sont pas disponibles sous forme d’éléments. Certaines couches ne sont disponibles que dans la carte Web dans laquelle elles figurent. Par exemple, vous pouvez ajouter une couche GeoRSS de^puis le Web vers une carte, mais vous ne pouvez pas ajouter une couche GeoRSS en tant qu’élément. De la même façon, vous pouvez ajouter un fichier CSV directement vers une carte. Dans ce cas, la couche d'entités résultant de l'ajout du fichier CSV n'est disponible que dans la carte et pas sous forme d'élément séparé.

Pour savoir à quel moment créer les différents types de couches, reportez-vous à la rubrique Pratiques conseillées pour les éditeurs de couches. Pour savoir quels types de couches utiliser dans vos cartes, reportez-vous à la rubrique Pratiques conseillées pour les créateurs de cartes.