Créer des vues de couches d'entités hébergées

Si vous avez besoin d'une vue différente des données représentées par une couche d'entités hébergée, par exemple, si vous souhaitez appliquer des paramètres d’éditeur, des styles ou des filtres différents, créez une vue de couche d’entités hébergée de cette couche d’entités hébergée.

Lorsque vous créez une vue de couche d’entités, un nouvel élément de couche est ajouté à Content (Contenu). Cette nouvelle couche est une vue des données de la couche d'entités hébergée. Par conséquent, les mises à jour apportées aux données apparaissent dans la couche d'entités hébergée et toutes les vues de la couche d'entités hébergée. Cependant, comme la vue constitue une couche séparée, vous pouvez modifier les propriétés et paramètres de l’élément de vue séparément de la couche d’entités hébergée à partir de laquelle elle a été créée. Vous pouvez, par exemple, autoriser des membres de votre organisation à modifier la couche d'entités hébergée mais partager une vue de la couche d'entités en lecture seule avec le public.

Seul le propriétaire d'une couche d'entités hébergée peut créer une vue de couche d'entités hébergée à partir de la couche d'origine. Cela n’est pas la même chose que copier une couche, opération qui peut être effectuée par des utilisateurs non propriétaires, voire par des utilisateurs publics.

Créer une vue de la couche d'entités hébergée

Procédez comme suit pour créer une vue de la couche d’entités hébergée à partir d’une couche d’entités hébergée ou d’une des sous-couches d’une couche d’entités hébergée multicouche :

  1. Connectez-vous à votre organisation.

    Vous devez disposer des autorisations appropriées pour créer du contenu et être le propriétaire de la couche d'entités hébergée à partir de laquelle vous souhaitez créer la vue.

  2. Ouvrez Contenu > Mon contenu, puis ouvrez la page de l'élément de la couche d'entités hébergée que vous voulez utiliser comme source pour la vue.

    La couche doit être une couche d'entités hébergée, pas une couche d'entités ajoutée à partir du web ou d'une collection d'entités.

  3. Cliquez sur Create View Layer (Créer une couche de vue) dans l’onglet Overview (Vue d’ensemble) de la page des détails de la couche.
  4. Choisissez les couches à inclure dans la vue de couche d’entités hébergée.

    Par défaut, toutes les couches sont incluses (sélectionnées). Pour exclure (désélectionner) une couche de la vue, cliquez sur le nom de la couche. Cliquez à nouveau sur la couche pour la réintroduire dans la vue.

  5. Cliquez sur Next (Suivant) pour configurer une définition pour chaque couche.
  6. Cliquez sur la première couche pour accéder aux options de définition de la couche. Utilisez les options suivantes pour définir les entités incluses dans chaque couche de la vue :
    • Add filter (Ajouter un filtre) : vous pouvez filtrer le contenu d’une vue en définissant les expressions de filtre pour un ou plusieurs champs dans la couche.

      Par exemple, vous pouvez exclure les valeurs de champ vides (nulles) ou inclure seulement les valeurs de champs numériques supérieures au nombre que vous spécifiez.

      Pour définir une expression de filtre, cliquez sur Add filter (Ajouter un filtre) > + Add expression (+ Ajouter une expression) et utilisez les listes déroulantes pour composer l’expression.

      Vous pouvez ajouter plusieurs expressions de filtre par couche. Pour ce faire, cliquez sur Add expression (+ Ajouter une expression) et définissez une expression supplémentaire. Répétez cette étape pour chaque expression de filtre que vous devez ajouter.

      Lorsque vous avez paramétré tous les filtres, utilisez le menu déroulant Filter results (Filtrer les résultats) pour indiquer si une entité doit répondre à toutes les conditions définies dans l’expression de filtre pour être incluse dans la vue (Match all expressions [Correspondre à toutes les expressions]) ou si elle ne doit satisfaire qu’une seule expression de filtre (Match at least one expression [Correspondre à au moins une expression]).

    • Area of interest (Zone d’intérêt) : pour limiter les entités incluses dans la vue, définissez l’étendue spatiale de la couche. Seules les entités qui se trouvent dans cette étendue seront incluses dans la vue.

      Cliquez sur le bouton Polygon (Polygone) ou Rectangle et tracez une zone sur la carte. Si vous voulez définir la même zone d’intérêt pour toutes les couches de la vue, cliquez sur Apply to all layers (Appliquer à toutes les couches).

    • Fields (Champs) : vous pouvez exclure des champs de la vue si les utilisateurs ne doivent pas y avoir accès. Ainsi, vous pouvez exclure des champs comportant des informations confidentielles (noms de personnes, renseignements sur l’état de santé, âge, etc.).

      Pour définir les champs à inclure dans la vue, cliquez sur Select fields (Sélectionner des champs) et cliquez sur les noms de champ pour les supprimer de la vue ou les y ajouter. Pour vous aider à déterminer s’il convient d’inclure ou d’exclure un champ, cliquez sur le bouton d’informations situé en regard du nom de champ pour consulter la description du champ. Cliquez sur Done (Terminé) lorsque vous avez terminé la définition des champs à inclure dans la vue.

      Remarque :

      Vous ne pouvez pas exclure les champs dont ArcGIS Online a besoin. Par exemple, vous ne pouvez pas désélectionner les champs système tels que l’ID de couche. Vous ne pouvez pas non plus exclure les champs qui n’acceptent pas de valeurs nulles (vides) si vous n’avez pas défini de valeur par défaut pour le champ. Si aucune valeur par défaut n'est définie, les éditeurs doivent avoir accès aux champs n’admettant pas de valeur nulle pour saisir des valeurs en entrée lors d’une mise à jour.

  7. Lorsque vous avez fini de définir les options d’une couche, cliquez sur la flèche qui se trouve à côté de Layer definitions (Définitions de couche) pour revenir à la liste de toutes les couches de la vue.
  8. Répétez les étapes 6 et 7 pour configurer les définitions pour des couches supplémentaires.
  9. Une fois les options de définition configurées pour la totalité des couches de la vue, cliquez sur Next (Suivant).
  10. Tapez un titre unique pour la couche d'entités hébergée.
  11. Choisissez le dossier dans lequel la vue de la couche d’entités hébergée sera stockée.
  12. Tapez une résumé décrivant l'utilisation et le contenu de la vue.
  13. Si l’administrateur de votre portail a configuré des catégories de contenu, cliquez sur Assign Category (Attribuer une catégorie), et sélectionnez un maximum de 20 catégories pour aider les utilisateurs à trouver votre élément.

    Vous pouvez également utiliser la zone Filter categories (Filtrer les catégories) pour affiner la liste des catégories.

  14. Saisissez éventuellement des termes de balises en les séparant par des virgules.

    Les balises sont des mots ou de brèves expressions qui décrivent votre élément et aident les utilisateurs à trouver votre élément. Terres fédérales correspond à une balise, alors que Terres,fédérales correspond à deux balises.

  15. Cliquez sur Create (Créer) pour créer la vue.

La page d'élément de la vue de la couche d'entités hébergée apparaît au moment de la création de la vue. À présent, vous pouvez partager la vue avec les utilisateurs qui en ont besoin.

Paramètres de la vue de la couche d'entités hébergée

Les paramètres des vues de couches d’entités hébergées sont répartis dans trois catégories comme indiqué dans les sections suivantes.

Les paramètres hérités de la couche d'entités hébergée qui ne peuvent pas être configurés indépendamment des vues

Les vues de couches d’entités hébergées héritent les paramètres suivants des couches d’entités hébergées à partir desquelles vous les créez. Lorsque l'un de ces paramètres change dans une couche d'entités hébergée, il change également dans toutes ses vues. Vous ne pouvez pas modifier indépendamment ces paramètres dans la vue de la couche d'entités hébergée.

Les paramètres hérités de la couche d'entités hébergée que vous pouvez modifier dans la vue

Les vues de couches d’entités hébergées héritent les éléments suivants de la couche d’entités hébergée à partir de laquelle vous les créez. Si vous préférez une configuration différente pour la vue de la couche d'entités, vous pouvez modifier la configuration de la vue sans conséquences sur la couche d'entités hébergée.

  • Les fenêtres contextuelles configurées dans l'onglet Visualisation
  • Les styles configurés dans l'onglet Visualisation
  • L'étendue de la couche
  • Métadonnées au niveau de l’élément
  • Métadonnées de la couche

    Les vues de couche d’entités hébergée héritent des métadonnées de la couche d’entités hébergée. Si vous ne modifiez jamais les métadonnées de niveau couche sur la vue, les modifications apportées aux métadonnées dans la couche d’entités hébergée principale seront visibles sur la vue. Une fois que vous modifiez les métadonnées de niveau couche de la vue, les modifications ne sont pas synchronisées entre la vue et la couche d’entités hébergée principale.

  • Balises et catégories
  • La capacité à stocker des pièces jointes sur des couches individuelles
  • L’âge maximal du cache
  • Propriétés de champs, notamment le nom d’affichage, la description, le type de valeur de champ et si les mises à jour sont autorisées pour ce champ.

    Remarque :

    Lorsque vous modifiez ces paramètres pour un champ situé dans une vue de couche d’entités hébergée, la propriété du champ de la vue indique qu’elle n’hérite plus du paramètre de la couche d’entités hébergée source (elle le remplace). Si vous décidez par la suite de rétablir les paramètres qui étaient hérités de la couche d’entités hébergée, cliquez sur Reset to source (Rétablir la source).

Paramètres pouvant être appliqués indépendamment aux vues et les couches d'entités hébergées à partir desquelles elles sont créées

Les vues de couches d’entités hébergées n’héritent pas les éléments suivants de la couche d’entités hébergée à partir de laquelle vous les créez. Vous devez les définir séparément sur la vue.

Paramètres interdépendants non hérités

Les vues de couches d’entités hébergées n’héritent pas les paramètres suivants de la couche d’entités hébergée à partir de laquelle vous les créez. Pour activer ces paramètres sur la vue de couche d’entités hébergée, vous devez d’abord les activer sur la couche d’entités hébergée principale. Pour désactiver ces paramètres sur la couche d’entités hébergée principale, vous devez d’abord les désactiver sur les vues de couche d’entités hébergée.

Vues de couches d’entités hébergées et accès aux données

En tant que propriétaire de couches d’entités hébergées ou qu’administrateur d’une organisation, vous devez soigneusement étudier les répercussions de l’activation de la mise à jour et prendre en compte qui a accès à la couche. Par exemple, lorsque vous activez la mise à jour d’une couche partagée avec le public, toute personne via Internet (même une personne qui n’est pas connectée à votre organisation) peut mettre à jour la couche. En général, plus les personnes ayant accès à une couche sont nombreuses, plus les privilèges de mise à jour doivent être restrictifs. Ainsi, hormis le cas où vous créez une couche d’entités hébergée dans le but express de l’utiliser dans une application publique afin de collecter des informations, vous ne devez pas activer la mise à jour sur une couche d’entités que vous partagez avec tout le monde.

Les vues de couches d’entités hébergées se prêtent parfaitement au contrôle de l’accès aux données d’entités hébergées ; vous pouvez autoriser l’accès en mise à jour seulement aux utilisateurs qui en ont besoin. Vous pouvez activer la mise à jour de la couche d’entités hébergée et partager celle-ci uniquement avec les groupes dont les membres doivent pouvoir modifier les données. Vous pouvez ensuite créer des vues de couches d’entités hébergées à partir de la couche d’entités hébergée, ne pas activer la mise à jour sur les vues et partager les vues avec d’autres groupes, l’ensemble de l’organisation, voire le public sans compromettre vos données.

Reportez-vous à la rubrique Accès et mise à jour de données pour savoir comment la combinaison des vues et des différentes options de mise à jour contribue à mettre à disposition les mêmes données à différents types d’utilisateur dont les besoins de mise à jour divergent.

Eléments à prendre en compte lors de la création de vues de couches d'entités hébergées

Gardez les éléments suivants à l'esprit lorsque vous créez des vues de couches d'entités hébergées :

  • Vous pouvez remplacer la couche d’entités hébergée à partir de laquelle la vue a été créée pour actualiser les données uniquement si les conditions suivantes s’appliquent :
    • La couche d’entités hébergée parente a été publiée à partir d’un fichier dans ArcGIS Online, et non à partir de ArcGIS Pro ou de ArcMap.
    • La vue de couche d’entités hébergée n’a pas été générée par l’outil d’analyse Joindre des entités.
    • Vous n’avez pas défini de zone d’intérêt dans la vue.
  • Le suivi de l'utilisation est réalisé séparément pour les vues des couches d'entités hébergées. Cependant, le stockage d'entités ne fait l'objet d'aucune facturation pour les vues de couches d'entités. Le stockage est facturé uniquement pour la couche d'entités hébergée principale à partir de laquelle la vue a été créée.