Skip To Content

Utiliser des couches

Les membres de votre organisation ajoutent des données et publient des couches sur ArcGIS Online afin de les partager avec d’autres utilisateurs.

L’endroit où vous utilisez une couche et la manière dont vous l’utilisez dépend du type de couche ainsi que de la finalité de la couche. Voici quelques exemples :

Astuce:

Pour savoir si une couche répond à vos besoins, consultez les informations de sa page des éléments. Les données, telles que la description de la couche, ses métadonnées et son étendue, peuvent vous aider à savoir si la couche vous convient. Pour les couches d’entités hébergées, des informations supplémentaires sur chaque champ de la couche sont également disponibles.

Utiliser des couches dans des cartes et des scènes

Vous construisez une carte ou une scène en leur ajoutant des couches et en configurant la manière dont ces dernières se présentent et se comportent dans la carte ou la scène. Vous pouvez ajouter des couches que vous avez publiées, ainsi que des couches d’autres fournisseurs comme ArcGIS Living Atlas of the World aux cartes et scènes. Vous pouvez utiliser Open in Map Viewer (Ouvrir dans Map Viewer) ou Open in Scene Viewer (Ouvrir dans Scene Viewer) dans la page de l’élément de la couche pour l’ouvrir dans Map Viewer ou Scene Viewer, respectivement, vous pouvez démarrer Map Viewer ou Scene Viewer et ajouter des couches à partir de là. Reportez-vous aux rubriques Prise en main des cartes et Prise en main des scènes pour obtenir une vue d’ensemble de la procédure de création des cartes et des scènes qu’il est possible d’utiliser pour interagir avec vos couches.

Les couches d’entités sont utilisables dans les outils d’analyse (dans Map Viewer et ArcGIS Pro) et les applications personnalisées pour répondre aux interrogations spatiales, découvrir des schémas et identifier les tendances.

Utiliser des couches dans les applications

Les applications sont analogues aux outils dans la mesure où bon nombre d’entre elles fournissent une fonctionnalité dédiée vous permettant d’interagir avec les couches dans ArcGIS Online.

Vous devez choisir l’application en fonction des besoins des utilisateurs de l’application. Parfois, vous serez amené à ajouter une couche directement dans une application telle que ArcGIS Pro, pour utiliser la couche en tant que fond de carte afin de fournir des informations de référence à votre carte, mettre à jour ou analyser les entités. Dans de nombreux cas, vous créez et configurez une carte ou une scène contenant les couches dont les utilisateurs ont besoin et ajoutez cette carte ou scène dans une application qui apporte des fonctionnalités spécifiques. Il est possible de créer des applications dans ce but ou d’utiliser des applications prêtes à l’emploi comme Operations Dashboard for ArcGIS ou GeoPlanner for ArcGIS.

Mettre à jour les entités et les tables

Les couches tabulaires et les couches d’entités configurées de façon à autoriser la mise à jour peuvent être ajoutées à Map Viewer. Là, vous pouvez mettre à jour les entités ou mettre à jour les attributs dans les tables.

Il est possible de mettre à jour directement ces couches modifiables dans ArcGIS Pro ou ArcMap. Les couches de table et d’entités modifiables peuvent être également ajoutées aux cartes que vous incluez ensuite dans les applications.

Le propriétaire d’une couche d’entités ou un administrateur peut aussi configurer des cartes contenant des couche d’entités modifiables pour une utilisation hors connexion. Les couches d’entités et les cartes doivent être activées pour une utilisation hors connexion. Vous pouvez alors charger la carte contenant les couches modifiables et activées pour une utilisation hors connexion dans Collector for ArcGIS, collecter et mettre jour les données tout en étant déconnecté d’Internet.

Exporter des données à partir de couches d'entités

Vous pouvez exporter les données d’une couche d’entités hébergée si l’une des conditions suivantes s’applique :

  • Vous possédez les entités.
  • Vous êtes administrateur de votre organisation ArcGIS Online.
  • Vous n'êtes pas le propriétaire de la couche d'entités hébergée ou l'administrateur, mais le propriétaire ou l'administrateur a configuré la couche d'entités hébergée de façon à permettre à d'autres utilisateurs d'exporter les données.

    Ce paramètre peut être modifié en cliquant sur l'onglet Paramètres de la page d'élément en cochant la case Autoriser d'autres utilisateurs à exporter vers différents formats sous Exporter des données.

Lorsque vous exportez des données à partir d’une couche d’entités hébergée, ArcGIS Online crée un des éléments suivants dans le dossier racine de My Content (Mon contenu) :

  • Fichiers CSV : lorsque vous exportez des données à partir d’une couche de points, les valeurs de latitude et de longitude des points sont exportées dans le fichier CSV. Lorsque vous exportez une couche linéaire ou surfacique, seuls les attributs non spatiaux sont exportés.
  • Fichiers Microsoft Excel : lorsque vous exportez des données à partir d’une couche de points, les valeurs de latitude et de longitude des points sont exportées dans le fichier Excel. Lorsque vous exportez une couche linéaire ou surfacique, seuls les attributs non spatiaux sont exportés.
  • Fichiers de formes
  • Géodatabases fichier
  • Fichiers GeoJSON
  • Collections d'entités
  • fichier KML

Une fois l’élément créé, vous pouvez télécharger le fichier.

Si les couches dans la couche d’entités hébergée contiennent des métadonnées, celles-ci sont incluses lorsque vous procédez à une exportation vers un shapefile ou une géodatabase fichier.

Lorsque vous exportez à partir d’une vue de couche d’entités hébergée, seules les données incluses dans la définition de la vue sont intégrées dans le fichier exporté.

Procédez comme suit pour exporter des données de la page de détails d’une couche d’entités hébergée ou d’une vue de couche d’entités hébergée.

  1. Connectez-vous et affichez la page d'élément des entités à exporter.
    • Si la couche d'entités vous appartient, cliquez sur Contenu > Mon contenu, puis sur le titre des éléments.
    • Si la couche d’entités ne vous appartiennent pas, recherchez la couche, puis cliquez sur le nom de la couche d'entités dans la liste des résultats de la recherche.
  2. Pour exporter des couches individuelles, accédez à la section Layers (Couches) de l’onglet Overview (Vue d’ensemble), cliquez sur Export To (Exporter vers) sous la couche que vous souhaitez exporter et choisissez le format d’exportation. Pour exporter toutes les couches dans la couche d’entités hébergée, cliquez sur le bouton Export Data (Exporter les données) sur l’onglet Overview (Vue d’ensemble) et choisissez le format d’exportation.

    Astuce:

    Si la couche que vous exportez contient des pièces jointes que vous voulez également exporter, effectuez l’exportation vers une géodatabase fichier. Lorsque vous exportez la couche dans un des autres formats indiqués ci-dessous, les pièces jointes ne sont pas incluses.

    • Export to Shapefile (Exporter vers un shapefile) permet de créer un fichier compressé (fichier .zip) contenant un shapefile pour chaque couche et ses métadonnées associées (le cas échéant) que vous exportez. Vous pouvez télécharger le fichier et l'enregistrer sur votre ordinateur.
    • Exporter vers un fichier CSV crée un fichier de valeurs séparées par des virgules lorsque vous exportez à partir d'une couche. Vous pouvez ouvrir le fichier ou l'enregistrer sur votre ordinateur. Si vous exportez toutes les couches vers un fichier CSV, une collection CSV est créée, laquelle correspond à un fichier .zip contenant un fichier CSV par couche. Vous pouvez télécharger le fichier .zip et l'enregistrer sur votre ordinateur.
    • Exporter au format KML : crée un service KML que vous pouvez ouvrir dans Map Viewer. Lorsque vous exportez toutes les couches vers KML, une collection KML est créée. Cette collection est un fichier .zip contenant un fichier KML par couche.
    • Export to Excel (Exporter vers Excel) : crée une feuille de calcul Microsoft Excel. Vous pouvez ouvrir le fichier ou l'enregistrer sur votre ordinateur. Si vous exportez toutes les couches vers Excel, chaque couche est une feuille distincte dans la feuille de calcul.
    • Exporter vers FGDB permet de créer un fichier .zip contenant une géodatabase fichier. La géodatabase fichier contient une classe d’entités, ainsi que ses métadonnées et pièces jointes associées (le cas échéant). Vous pouvez télécharger le fichier .zip et l'enregistrer sur votre ordinateur. Le fichier .zip utilise le nom spécifié dans le Titre, mais le nom de la géodatabase est généré de façon aléatoire et le nom de la classe d'entité est identique à celui de la couche exportée.
    • Exporter vers GeoJSON crée un fichier GeoJSON contenant des définitions pour toutes les couches que vous exportez. Vous pouvez télécharger le fichier et l'enregistrer sur votre ordinateur.
    • Exporter vers la collection d'entités : crée une collection d'entités que vous pouvez ouvrir dans Map Viewer.

      Sélectionnez Généraliser des entités pour l’affichage web pour optimiser la couche pour des applications web. Vous ne pouvez généraliser que des entités de couches publiées dans le système de coordonnées WGS 1984 Web Mercator (Sphère auxiliaire). Les collections d'entités exportées qui sont généralisées pour un affichage Web ne fonctionnent pas dans des applications bureautiques et mobiles.

      Sélectionnez Keep original features (Conserver les entités d’origine) pour préserver la précision de vos données ou si vous prévoyez d’utiliser la collection d’entités dans des applications bureautiques ou mobiles.

Astuce:

Si vous détenez les privilèges permettant d’effectuer une analyse spatiale, vous pouvez également exporter des données à partir d’une couche d’entités hébergée ou d’une vue d’entités hébergée dans laquelle l’exportation est activée, ou exporter des données à partir d’une collection d’entités en utilisant l’outil Extraire les données dans Map Viewer.