Publier des couches d’entités hébergées

En tant qu’éditeur dans votre organisation, vous pouvez héberger des données d’entité dans ArcGIS Online en publiant des couches d’entités hébergées. ArcGIS Onlineprend en charge plusieurs sources pour vous permettre de réaliser cette opération. Utilisez une des sources suivantes pour publier une couche d’entités hébergée :

Vous pouvez également créer une couche d’entités hébergée vierge pour laquelle vous définissez les couches et, par la suite, les champs des couches.

Les couches d'entités s'avèrent particulièrement utiles pour exposer des données vectorielles utilisées dans le cadre d'opérations d'affichage, de requête et de mise à jour sur le web, ou lorsque vous souhaitez partager une table d’attributs non spatiaux. L’hébergement d’une couche d’entités sur ArcGIS Online permet de partager facilement des données avec un public Internet si votre propre site ArcGIS Server ne peut pas être rendu public. Les cartes, les applications et les visionneuses de cartes bureautiques peuvent accéder à vos services depuis n'importe où sur Internet si vous décidez de les y autoriser.

Les couches d’entités sont particulièrement adaptées aux couches opérationnelles placées au-dessus des couches de référence (fond de carte, par exemple). Par exemple, une couche d'entités peut contenir des informations relatives aux panneaux de signalisation de votre voisinage. Chaque entité (panneau de signalisation) peut inclure le nom du panneau, la date d'installation et l'URL d'un site Web permettant de signaler les problèmes au service d'urbanisme.

Lors de la publication d’un fichier CSV, d’un shapefile, d’un fichier GeoJSON, d’une collection d’entités ou d’un géodatabase fichier, ArcGIS Onlineparamètre automatiquement la plage de visibilité optimale basée sur les données. Lors de la publication d’une carte à partir de ArcMap ou de ArcGIS Pro, ArcGIS Online respecte la plage d’échelles existante configurée lors de la création. Lorsque vous créez une couche d'entités hébergée vide, elle hérite de la plage visible de la couche d'entités ou du modèle que vous avez utilisé pour la créer. Pour modifier la visibilité de l’échelle de la couche d’entités hébergée, ouvrez la couche dans Map Viewer Classic et définissez la plage visible ou ouvrez-la dans Map Viewer et définissez la plage visible.

Pour effectuer les étapes des sections suivantes, vous devez détenir les privilèges requis pour publier des couches d’entités hébergées et créer du contenu.

Publier un fichier CSV

Pour activer pour le web des couches d'entités provenant de fichiers CSV, téléchargez-les sur ArcGIS Online et hébergez-les en tant que services. Ces services sont désignés sous le terme de couches d'entités hébergées. Ce workflow est utile si aucun produit ArcGIS n'est installé localement.

Les étapes ci-dessous soulignent la façon de publier des entités ou des tables à partir de ArcGIS Online à l’aide d’un fichier CSV. Les entités sont publiées dans le système de coordonnées WGS 1984 Web Mercator (Sphère auxiliaire).

Remarque :

Afin d’améliorer les performances de chargement et de publication, ArcGIS Online lit les valeurs contenues des 10 premières lignes du fichier CSV afin de déterminer le type de données et la longueur à afficher pour chaque champ dans la fenêtre New item (Nouvel élément). Un champ dont la longueur est inférieur à 256 caractères sera augmenté à 256 caractères dans la couche d’entités hébergée. Si une valeur du champ dépasse 256 caractères, la longueur du champ dans la couche d’entités hébergée est augmentée.

Ces fichiers n’imposent pas des noms de champs uniques, mais les noms des champs des couches d’entités hébergées doivent être uniques. Vous devez donc vous assurer que tous les noms de champs dans votre fichier sont uniques avant la publication.

Les noms de champ doivent remplir les conditions de la base de données utilisée par ArcGIS Online pour stocker les données. Pour plus d’informations sur les limites applicables aux noms de colonne et les mots réservés, consultez la documentation de Microsoft SQL Server.

Les étapes suivantes expliquent comment ajouter un fichier CSV depuis votre lecteur local et le publier. Pour savoir comment accéder à un fichier et le publier depuis un lecteur cloud reportez-vous à la rubrique Ajouter des éléments.

  1. Vérifiez que vous êtes connecté et que vous possédez les privilèges appropriés pour créer du contenu et publier des couches d'entités hébergées.
  2. Ouvrez Content (Contenu) > My Content (Mon contenu) et cliquez sur New Item (Nouvel élément), puis sur Your device (Votre appareil).
  3. Recherchez le fichier sur votre appareil.
  4. Sélectionnez le fichier et cliquez sur Ouvrir.
  5. Les fichiers CSV doivent être mis en forme et enregistrés au format .csv.

  6. Sélectionnez Add CSV and create a hosted feature layer (Ajouter un fichier CSV et créer une couche d’entités hébergée).
  7. Cliquez sur Next (Suivant).
  8. Examinez les champs inclus et apportez des modifications, le cas échéant.

    Si les types de champs peuvent être identifiés, ils sont définis automatiquement. Vous pouvez supprimer des champs, modifier le nom d’affichage du champ et modifier le type de champ.

  9. Choisissez un Fuseau horaire pour les champs de date de votre fichier CSV.

    Par défaut, les champs de date sont censés contenir une date et une heure UTC. Si vos champs de date contiennent des valeurs utilisant un autre fuseau horaire, choisissez ce fuseau horaire. Notez que le fuseau horaire que vous sélectionnez est appliqué à tous les champs de date du fichier CSV. Si vous remplacez ultérieurement la couche d'entités hébergée avec des données mises à jour, le fuseau horaire spécifié lors de la première publication est utilisé.

    Reportez-vous à la rubrique Fichiers CSV, TXT et GPX pour obtenir des informations sur les fuseaux horaires et les formats de date et d'heure pris en charge.

    Conseil :

    Vous pouvez configurer des fenêtres contextuelles pour afficher l'heure.

  10. Cliquez sur Next (Suivant).
  11. Choisissez les informations de votre fichier que ArcGIS Online doit utiliser pour localiser des entités.
    • Si votre fichier contient des coordonnées, choisissez d'utiliser Latitude and longitude (Latitude et longitude), Military Grid Reference System (MGRS) (Système de référence de carroyage militaire (MGRS)) ou United States National Grid coordinates (Coordonnées USNG (U.S. National Grid)).
    • Sélectionnez Addresses or place names (Adresses ou noms de lieux) si votre fichier contient des noms de lieux (par exemple, l’Abbaye de Westminster ou le Canal de Panama) ou des adresses. Par défaut, ArcGIS Online localise les adresses en fonction de la région de votre organisation.
    • Pour créer une couche de table non spatiale, sélectionnez None (Aucun).
  12. Si vous localisez des entités à l’aide de l’option Addresses or place names (Adresses ou noms de lieux) et que plusieurs localisateurs ont été configurés pour votre organisation, cliquez sur Advanced location settings (Paramètres de localisation avancés) et sélectionnez le localisateur à utiliser.
  13. Si votre fichier contient des adresses, cliquez sur Advanced location settings (Paramètres de localisation avancés) et utilisez la liste déroulante Region (Région) pour préciser le pays où les adresses sont situées. Si votre fichier contient des adresses de plusieurs pays ou d'un pays qui ne figure pas dans la liste, sélectionnez Monde.

    Par défaut, le localisateur ajoute un champ qui stocke les coordonnées de l'emplacement pour chaque entité. Vous pouvez inclure des champs supplémentaires qui vous donneront des informations sur le processus de géocodage, par exemple, en indiquant à quel point les informations de localisation de votre fichier en entrée correspondent à une localisation dans le service du localisateur.

  14. Activez le bouton bascule Enrich layer with address information (Enrichir la couche avec des informations d’adresse) et sélectionnez l'une des options suivantes :
    • Append four fields that show how well addresses matched (Ajoutez quatre champs qui indiquent le niveau de correspondance des adresses) : ajoute les champs suivants, qui décrivent la localisation et leur pertinence par rapport aux informations dans le service du localisateur : status, score, match_addr et addr_type.
    • Append 50 fields for full location information (Ajoutez 50 champs pour des informations de localisation complètes) : inclut tous les champs du localisateur disponibles dans la couche d'entités hébergée.

    Pour une description de tous les champs ajoutés, reportez-vous à la rubrique Géocodage et recherche géographique.

  15. Indiquez si vos champs de localisation sont basés sur un ou plusieurs champs.
  16. Cliquez sur Next (Suivant).
  17. Spécifiez un titre.
  18. Dans My Content (Mon contenu), choisissez un dossier dans lequel l'élément doit être enregistré.
  19. Si votre organisation a configuré des catégories de contenu, cliquez sur Assign categories (Attribuer des catégories) et sélectionnez jusqu'à 20 catégories pour aider les utilisateurs à trouver votre élément.

    Vous pouvez également commencer à saisir un nom de catégorie pour affiner la liste des catégories.

  20. Saisissez éventuellement des termes de balises en les séparant par des virgules.

    Les balises sont des mots ou de brèves expressions qui décrivent votre élément et aident les utilisateurs à trouver votre élément. Terres fédérales correspond à une balise, alors que Terres,fédérales correspond à deux balises.

  21. Saisissez éventuellement un résumé qui décrit les données.
  22. Cliquez sur Save (Enregistrer).

Le fichier de données et la couche d'entités sont ajoutés séparément à Mon contenu. L’une des façons de tester la nouvelle couche d’entités hébergée après publication consiste à l’afficher dans une visionneuse de carte.

Si vous avez publié un fichier CSV contenant des adresses ou des sites, vous êtes invité à examiner et corriger les enregistrements qui n'ont pas été insérés sur la carte ou qui ont été placés incorrectement. Vous pouvez vérifier immédiatement les emplacements dans Map Viewer Classic ou choisir de les examiner plus tard. Reportez-vous à la rubrique Examiner les emplacements pour plus d'informations. À ce stade, il est uniquement possible d’examiner les localisations dans Map Viewer Classic.

Par défaut, seuls vous-même et l’administrateur pouvez accéder à la couche d’entités hébergée. Pour autoriser l’accès à d’autres utilisateurs, partagez la couche et le fichier avec tout le monde (public), votre organisation ou les membres de groupes spécifiques. Vous pouvez mettre à jour les détails des éléments et modifier les paramètres de la couche d’entités.

Pour partager la couche d’entités hébergée sous forme de copie dans une collaboration distribuée, vous devez activer la synchronisation.

Publier un fichier Excel

Vous pouvez charger un fichier Excel (.xlsx ou .xls) sur ArcGIS Online et publier une couche hébergée à partir de l’une des feuilles de calcul. Si la feuille de calcul contient des informations de latitude et de longitude, des coordonnées, des noms de lieu ou des adresses, vous pouvez publier une couche d’entités hébergée à partir de cette dernière. Les entités sont publiées dans le système de coordonnées WGS 1984 Web Mercator (Sphère auxiliaire). Si aucune information spatiale n’est présente sur la feuille de calcul, vous pouvez publier une couche de tables.

Remarque :

Ces fichiers n’imposent pas des noms de champs uniques, mais les noms des champs des couches d’entités hébergées doivent être uniques. Vous devez donc vous assurer que tous les noms de champs dans votre fichier sont uniques avant la publication.

Les noms de champ doivent remplir les conditions de la base de données utilisée par ArcGIS Online pour stocker les données. Pour plus d’informations sur les limites applicables aux noms de colonne et les mots réservés, consultez la documentation de Microsoft SQL Server.

Les étapes suivantes expliquent comment ajouter un fichier Excel depuis votre lecteur local et le publier. Pour savoir comment accéder à un fichier et le publier depuis un lecteur cloud reportez-vous à la rubrique Ajouter des éléments.

  1. Vérifiez que vous êtes connecté et que vous possédez les privilèges appropriés pour créer du contenu et publier des couches d'entités hébergées.
  2. Ouvrez Content (Contenu) > My Content (Mon contenu) et cliquez sur New Item (Nouvel élément), puis sur Your device (Votre appareil).
  3. Recherchez le fichier sur votre appareil.
  4. Sélectionnez le fichier et cliquez sur Ouvrir.
  5. Sélectionnez Add Microsoft Excel document and create a hosted feature layer (Ajouter un document Microsoft Excel et créer une couche d’entités hébergée).
  6. Si votre fichier contient plusieurs feuilles de calcul, choisissez celle que vous souhaitez publier dans la liste déroulante Publish this sheet (Publier cette feuille).

    Par défaut, la première feuille de la feuille de calcul est publiée.

  7. Cliquez sur Next (Suivant).
  8. Examinez les champs inclus et apportez des modifications, le cas échéant.

    Si les types de champs peuvent être identifiés, ils sont définis automatiquement. Vous pouvez supprimer des champs, modifier le nom d’affichage du champ et modifier le type de champ.

  9. Choisissez un Fuseau horaire pour les champs de date du fichier.

    Par défaut, les champs de date sont censés contenir une date et une heure UTC. Si vos champs de date contiennent des valeurs utilisant un autre fuseau horaire, choisissez ce fuseau horaire. Notez que le fuseau horaire que vous sélectionnez est appliqué à tous les champs de date du fichier CSV. Si vous remplacez ultérieurement la couche d'entités hébergée avec des données mises à jour, le fuseau horaire spécifié lors de la première publication est utilisé.

    Conseil :

    Vous pouvez configurer des fenêtres contextuelles pour afficher l'heure.

  10. Choisissez les informations de votre fichier que ArcGIS Online doit utiliser pour localiser des entités.
    • Si votre fichier contient des coordonnées, choisissez d'utiliser Latitude and longitude (Latitude et longitude), Military Grid Reference System (MGRS) (Système de référence de carroyage militaire (MGRS)) ou United States National Grid coordinates (Coordonnées USNG (U.S. National Grid)).
    • Sélectionnez Addresses or place names (Adresses ou noms de lieux) si votre fichier contient des noms de lieux (par exemple, l’Abbaye de Westminster ou le Canal de Panama) ou des adresses. Par défaut, ArcGIS Online localise les adresses en fonction de la région de votre organisation.
    • Pour créer une couche de table non spatiale, sélectionnez None (Aucun).
  11. Si vous localisez des entités à l’aide de l’option Addresses or place names (Adresses ou noms de lieux) et que plusieurs localisateurs ont été configurés pour votre organisation, cliquez sur Advanced location settings (Paramètres de localisation avancés) et sélectionnez le localisateur à utiliser.
  12. Si votre fichier contient des adresses, cliquez sur Advanced location settings (Paramètres de localisation avancés) et utilisez la liste déroulante Region (Région) pour préciser le pays où les adresses sont situées. Si votre fichier contient des adresses de plusieurs pays ou d'un pays qui ne figure pas dans la liste, sélectionnez Monde.
  13. Activez le bouton bascule Enrich layer with address information (Enrichir la couche avec des informations d’adresse) et sélectionnez l'une des options suivantes :
    • Append four fields that show how well addresses matched (Ajoutez quatre champs qui indiquent le niveau de correspondance des adresses) : ajoute les champs suivants, qui décrivent la localisation et leur pertinence par rapport aux informations dans le service du localisateur : status, score, match_addr et addr_type.
    • Append 50 fields for full location information (Ajoutez 50 champs pour des informations de localisation complètes) : inclut tous les champs du localisateur disponibles dans la couche d'entités hébergée.

    Pour une description de tous les champs ajoutés, reportez-vous à la rubrique Géocodage et recherche géographique.

  14. Indiquez si vos champs de localisation sont basés sur un ou plusieurs champs.
  15. Passez en revue les champs d'emplacement (le cas échéant). Si ArcGIS Online peut identifier les champs contenant des informations d’emplacement, il les paramètre automatiquement. Cependant, vous pouvez modifier l’un d’entre eux en cliquant dans la cellule.
  16. Cliquez sur Next (Suivant).
  17. Spécifiez un titre.
  18. Dans My Content (Mon contenu), choisissez un dossier dans lequel l'élément doit être enregistré.
  19. Si votre organisation a configuré des catégories de contenu, cliquez sur Assign categories (Attribuer des catégories) et sélectionnez jusqu'à 20 catégories pour aider les utilisateurs à trouver votre élément. Vous pouvez également commencer à saisir un nom de catégorie pour affiner la liste des catégories.
  20. Saisissez éventuellement des termes de balises en les séparant par des virgules.

    Les balises sont des mots ou de brèves expressions qui décrivent votre élément et aident les utilisateurs à trouver votre élément. Terres fédérales correspond à une balise, alors que Terres,fédérales correspond à deux balises.

  21. Saisissez éventuellement un résumé qui décrit les données.
  22. Cliquez sur Save (Enregistrer).

Le fichier de données et la couche d'entités sont ajoutés séparément à Mon contenu. L’une des façons de tester la nouvelle couche d’entités hébergée après publication consiste à l’afficher dans une visionneuse de carte.

Si vous avez publié un fichier Excel contenant des adresses ou des sites, vous êtes invité à examiner et corriger les enregistrements qui n’ont pas été insérés sur la carte ou qui ont été placés incorrectement. Vous pouvez immédiatement vérifier la couche dans Map Viewer Classic ou choisir de l’examiner plus tard. Reportez-vous à la rubrique Examiner les emplacements pour plus d'informations. À ce stade, il est uniquement possible d’examiner les localisations dans Map Viewer Classic.

Par défaut, seuls vous-même et l’administrateur pouvez accéder à la couche d’entités hébergée. Pour autoriser l’accès à d’autres utilisateurs, partagez la couche et le fichier avec tout le monde (public), votre organisation ou les membres de groupes spécifiques. Vous pouvez mettre à jour les détails des éléments et modifier les paramètres de la couche d’entités.

Pour partager la couche d’entités hébergée sous forme de copie dans une collaboration distribuée, vous devez activer la synchronisation.

Publier un document Google Sheet

Vous pouvez accéder à Google Drive pour publier le contenu d’un document Google Sheet. Les entités sont publiées dans le système de coordonnées WGS 1984 Web Mercator (Sphère auxiliaire). Si aucune information spatiale n’est présente sur la feuille de calcul, vous pouvez publier une couche de tables.

  1. Vérifiez que vous êtes connecté et que vous possédez les privilèges appropriés pour publier des couches d'entités hébergées.
  2. Depuis l’onglet My Content (Mon contenu) de la page de contenu, cliquez sur New Item (Nouvel élément), puis sur Google Drive (Google Drive).
  3. Connectez-vous à votre compte.
  4. Recherchez ou accédez au fichier que vous souhaitez publier.

    Vous pouvez filtrer par type de fichier pour affiner les résultats de la recherche.

  5. Cliquez sur le fichier que vous souhaitez publier.
  6. Sélectionnez Add and create a hosted feature layer (Ajouter et créer une couche d’entités hébergée).
  7. Si votre fichier contient plusieurs feuilles de calcul, choisissez celle que vous souhaitez publier dans la liste déroulante Publish this sheet (Publier cette feuille).

    Par défaut, la première feuille de la feuille de calcul est publiée.

  8. Cliquez sur Next (Suivant).
  9. Examinez les champs inclus et apportez des modifications, le cas échéant.

    Si les types de champs peuvent être identifiés, ils sont définis automatiquement. Vous pouvez supprimer des champs, modifier le nom d’affichage du champ et modifier le type de champ.

  10. Choisissez un Fuseau horaire pour les champs de date du fichier.

    Par défaut, les champs de date sont censés contenir une date et une heure UTC. Si vos champs de date contiennent des valeurs utilisant un autre fuseau horaire, choisissez ce fuseau horaire. Notez que le fuseau horaire que vous sélectionnez est appliqué à tous les champs de date du fichier CSV. Si vous remplacez ultérieurement la couche d'entités hébergée avec des données mises à jour, le fuseau horaire spécifié lors de la première publication est utilisé.

  11. Cliquez sur Next (Suivant).
  12. Choisissez les informations de votre fichier que ArcGIS Online doit utiliser pour localiser des entités.
    • Si votre fichier contient des coordonnées, choisissez d'utiliser Latitude and longitude (Latitude et longitude), Military Grid Reference System (MGRS) (Système de référence de carroyage militaire (MGRS)) ou United States National Grid coordinates (Coordonnées USNG (U.S. National Grid)).
    • Sélectionnez Addresses or place names (Adresses ou noms de lieux) si votre fichier contient des noms de lieux (par exemple, l’Abbaye de Westminster ou le Canal de Panama) ou des adresses. Par défaut, ArcGIS Online localise les adresses en fonction de la région de votre organisation.
    • Pour créer une couche de table non spatiale, sélectionnez None (Aucun).
  13. Si vous localisez des entités à l’aide de l’option Addresses or place names (Adresses ou noms de lieux) et que plusieurs localisateurs ont été configurés pour votre organisation, cliquez sur Advanced location settings (Paramètres de localisation avancés) et sélectionnez le localisateur à utiliser.
  14. Si votre fichier contient des adresses, cliquez sur Advanced location settings (Paramètres de localisation avancés) et utilisez la liste déroulante Region (Région) pour préciser le pays où les adresses sont situées. Si votre fichier contient des adresses de plusieurs pays ou d'un pays qui ne figure pas dans la liste, sélectionnez Monde.
  15. Indiquez si vos champs de localisation sont basés sur un ou plusieurs champs.
  16. Passez en revue les champs d'emplacement (le cas échéant). Si ArcGIS Online peut identifier les champs contenant des informations d’emplacement, il les paramètre automatiquement. Cependant, vous pouvez modifier l’un d’entre eux en cliquant dans la cellule.
  17. Cliquez sur Next (Suivant).
  18. Spécifiez un titre.
  19. Dans My Content (Mon contenu), choisissez un dossier dans lequel l'élément doit être enregistré.
  20. Si votre organisation a configuré des catégories de contenu, cliquez sur Assign categories (Attribuer des catégories) et sélectionnez jusqu’à 20 catégories pour aider les utilisateurs à trouver la couche d’entités hébergée que vous publiez. Vous pouvez également commencer à saisir un nom de catégorie pour affiner la liste des catégories.
  21. Saisissez éventuellement des termes de balises en les séparant par des virgules.

    Les balises sont des mots ou de brèves expressions qui décrivent votre élément et aident les utilisateurs à trouver votre élément. Terres fédérales correspond à une balise, alors que Terres,fédérales correspond à deux balises.

  22. Saisissez éventuellement un résumé qui décrit les données.
  23. Cliquez sur Save (Enregistrer).

La couche d’entités est ajoutée à My Content (Mon contenu). L’une des façons de tester la nouvelle couche d’entités hébergée après publication consiste à l’afficher dans Map Viewer ou Map Viewer Classic.

Par défaut, seul l’administrateur ou vous-même pouvez accéder à la couche d’entités hébergée. Pour autoriser l’accès à d’autres utilisateurs, partagez la couche avec tout le monde (public), votre organisation ou des groupes spécifiques. Vous pouvez mettre à jour les détails des éléments et modifier les paramètres de la couche d’entités.

Pour partager la couche d’entités hébergée sous forme de copie dans une collaboration distribuée, vous devez activer la synchronisation.

Publier un fichier de formes

Pour activer sur le Web des couches d’entités provenant de shapefiles (compressés dans un fichier .zip), téléchargez les fichiers .zip sur le cloud d’Esri et hébergez-les en tant que services. Ces services sont désignés sous le terme de couches d'entités hébergées. Ce workflow est utile si aucun produit ArcGIS n'est installé localement.

Les étapes ci-dessous permettent de publier des entités provenant de ArcGIS Online à l’aide d’un shapefile. Les entités sont publiées dans le système de coordonnées WGS 1984 Web Mercator (Sphère auxiliaire).

  1. Vérifiez que vous êtes connecté et que vous possédez les privilèges appropriés pour créer du contenu et publier des couches d'entités hébergées.
  2. Ouvrez Content (Contenu) > My Content (Mon contenu) et cliquez sur New Item (Nouvel élément), puis sur Your device (Votre appareil).
  3. Recherchez le fichier sur votre appareil.
  4. Sélectionnez le fichier et cliquez sur Ouvrir.
  5. Les shapefiles doivent être compressés sous forme de fichier .zip contenant au moins les fichiers .shp, .shx et .dbf. Si votre shapefile ne comprend pas de fichier .prj et que l’étendue de domaine x,y est comprise entre -180 et 180 degrés, les entités sont publiées dans le système de coordonnées GCS_WGS_1984. Si les données ne sont pas comprises dans cette étendue, un message d’erreur apparaît et vous devez supprimer la couche d’entités.

    Si le fichier .zip contient plusieurs shapefiles, ils sont tous inclus dans la couche d’entités.

  6. Lorsque vous ajoutez un fichier .zip, vous devez préciser le type de son contenu. Choisissez le format des données dans le menu déroulant Item type (Type d'élément).

    Vous ne pouvez pas télécharger le fichier si vous indiquez un type de contenu incorrect.

  7. Sélectionnez Add and create a hosted feature layer (Ajouter et créer une couche d’entités hébergée).
  8. Cliquez sur Next (Suivant).
  9. Spécifiez un titre.
  10. Dans My Content (Mon contenu), choisissez un dossier dans lequel l'élément doit être enregistré.
  11. Si votre organisation a configuré des catégories de contenu, cliquez sur Assign categories (Attribuer des catégories) et sélectionnez jusqu'à 20 catégories pour aider les utilisateurs à trouver votre élément. Vous pouvez également commencer à saisir un nom de catégorie pour affiner la liste des catégories.
  12. Saisissez éventuellement des termes de balises en les séparant par des virgules.

    Les balises sont des mots ou de brèves expressions qui décrivent votre élément et aident les utilisateurs à trouver votre élément. Terres fédérales correspond à une balise, alors que Terres,fédérales correspond à deux balises.

  13. Saisissez éventuellement un résumé qui décrit les données.
  14. Cliquez sur Save (Enregistrer).

Le fichier de données et la couche d'entités sont ajoutés séparément à Mon contenu. L’une des façons de tester la nouvelle couche d’entités hébergée après publication consiste à l’afficher dans une visionneuse de carte.

Si vous publiez un shapefile ou des shapefiles contenant des métadonnées, ces métadonnées sont incluses dans les couches de la couche d’entités hébergée. Lorsqu'elles sont affichées à partir de ArcGIS Online, les métadonnées apparaissent dans le style configuré pour l'organisation.

Par défaut, seuls vous-même et l’administrateur pouvez accéder à la couche d’entités hébergée. Pour autoriser l’accès à d’autres utilisateurs, partagez la couche et le fichier avec tout le monde (public), votre organisation ou les membres de groupes spécifiques. Vous pouvez mettre à jour les détails des éléments et modifier les paramètres de la couche d’entités.

Pour partager la couche d’entités hébergée sous forme de copie dans une collaboration distribuée, vous devez activer la synchronisation.

Conseil :

Si vous modifiez des entités dans le fichier de formes à partir d'une application bureautique, vous pouvez charger le fichier de formes modifié et remplacer les données dans la couche d'entités hébergée.

Publier un fichier GeoJSON

Vous pouvez publier une couche d’entités hébergée à partir d’un fichier GeoJSON sur votre disque dur local ou d’un fichier GeoJSON accessible sur le Web.

Publier à partir d’un fichier local

Pour activer sur le Web des couches d’entités provenant d’un fichier GeoJSON (.geojson ou .json), téléchargez vos fichiers sur le cloud d’Esri et hébergez-les en tant que services. Ces services sont désignés sous le terme de couches d'entités hébergées. Ce workflow est utile si aucun produit ArcGIS n'est installé localement.

Pour publier, le fichier GeoJSON doit être inférieur à 100 Mo.

Les étapes ci-dessous décrivent comment publier des entités provenant de ArcGIS Online à l’aide d’un fichier GeoJSON. Les entités sont publiées dans le système de coordonnées WGS 1984 Web Mercator (Sphère auxiliaire).

  1. Vérifiez que vous êtes connecté et que vous possédez les privilèges appropriés pour créer du contenu et publier des couches d'entités hébergées.
  2. Ouvrez Content (Contenu) > My Content (Mon contenu) et cliquez sur New Item (Nouvel élément), puis sur Your device (Votre appareil).
  3. Recherchez le fichier sur votre appareil.
  4. Sélectionnez le fichier et cliquez sur Ouvrir.
  5. Sélectionnez Add and create a hosted feature layer (Ajouter et créer une couche d’entités hébergée).
  6. Cliquez sur Next (Suivant).
  7. Examinez les champs inclus et apportez des modifications, le cas échéant.

    Si les types de champs peuvent être identifiés, ils sont définis automatiquement. Vous pouvez supprimer des champs, modifier le nom d’affichage du champ et modifier le type de champ.

  8. Choisissez un Fuseau horaire pour les champs de date du fichier.

    Par défaut, les champs de date sont censés contenir une date et une heure UTC. Si vos champs de date contiennent des valeurs utilisant un autre fuseau horaire, choisissez ce fuseau horaire. Notez que le fuseau horaire que vous sélectionnez est appliqué à tous les champs de date du fichier CSV. Si vous remplacez ultérieurement la couche d'entités hébergée avec des données mises à jour, le fuseau horaire spécifié lors de la première publication est utilisé.

    Cette option est absente si le fichier ne contient pas au moins un champ de données.

  9. Cliquez sur Next (Suivant).
  10. Spécifiez un titre.
  11. Dans My Content (Mon contenu), choisissez un dossier dans lequel l'élément doit être enregistré.
  12. Si votre organisation a configuré des catégories de contenu, cliquez sur Assign categories (Attribuer des catégories) et sélectionnez jusqu'à 20 catégories pour aider les utilisateurs à trouver votre élément. Vous pouvez également commencer à saisir un nom de catégorie pour affiner la liste des catégories.
  13. Saisissez éventuellement des termes de balises en les séparant par des virgules.

    Les balises sont des mots ou de brèves expressions qui décrivent votre élément et aident les utilisateurs à trouver votre élément. Terres fédérales correspond à une balise, alors que Terres,fédérales correspond à deux balises.

  14. Saisissez éventuellement un résumé qui décrit les données.
  15. Cliquez sur Save (Enregistrer).

Le fichier de données et la couche d'entités sont ajoutés séparément à Mon contenu. L’une des façons de tester la nouvelle couche d’entités hébergée après publication consiste à l’afficher dans une visionneuse de carte.

Par défaut, seuls vous-même et l’administrateur pouvez accéder à la couche d’entités hébergée. Pour autoriser l’accès à d’autres utilisateurs, partagez la couche et le fichier avec tout le monde (public), votre organisation ou les membres de groupes spécifiques. Vous pouvez mettre à jour les détails des éléments et modifier les paramètres de la couche d’entités.

Pour partager la couche d’entités hébergée sous forme de copie dans une collaboration distribuée, vous devez activer la synchronisation.

Publier à partir d’un fichier disponible sur le Web

Si vous avez accès à un fichier GeoJSON figurant sur le Web, vous pouvez utiliser l’URL menant au fichier GeoJSON pour publier votre propre couche d’entités hébergée.

  1. Vérifiez que vous êtes connecté et que vous détenez les privilèges nécessaires pour créer du contenu.
  2. Depuis l’onglet My Content (Mon contenu) de la page de contenu, cliquez sur New Item (Nouvel élément), puis sur URL (URL).
  3. Saisissez l’URL REST du fichier GeoJSON disponible sur le Web. .

    Vous trouverez ci-dessous un exemple de fichier GeoJSON disponible au public sur le Web : https://earthquake.usgs.gov/earthquakes/feed/v1.0/summary/4.5_week.geojson

  4. Sélectionnez GeoJSON comme type d’élément.
  5. Cliquez sur Next (Suivant).
  6. Cochez la case Add data and create a hosted feature layer (Ajouter des données et créer une couche d’entités hébergée).
  7. Cliquez sur Next (Suivant).
  8. Examinez les champs inclus et apportez des modifications, le cas échéant.

    Si les types de champs peuvent être identifiés, ils sont définis automatiquement. Vous pouvez supprimer des champs, modifier le nom d’affichage du champ et modifier le type de champ.

  9. Cliquez sur Next (Suivant).
  10. Spécifiez un titre.
  11. Dans My Content (Mon contenu), choisissez un dossier dans lequel l'élément doit être enregistré.
  12. Si votre organisation a configuré des catégories de contenu, cliquez sur Assign categories (Attribuer des catégories) et sélectionnez jusqu'à 20 catégories pour aider les utilisateurs à trouver votre élément. Vous pouvez également commencer à saisir un nom de catégorie pour affiner la liste des catégories.
  13. Saisissez des balises qui décrivent l’élément.

    Séparez les termes par une virgule (par exemple, Terres fédérales correspond à une balise, alors que Terres, fédérales correspond à deux balises).

    Lors de votre saisie, vous pouvez sélectionner n'importe quelle balise affichée. Ces balises vous sont suggérées à partir de celles que vous avez déjà ajoutées.

  14. Saisissez éventuellement un résumé qui décrit l’élément.
  15. Cliquez sur Enregistrer.

Une fois que vous avez ajouté le fichier GeoJSON à partir du Web grâce à son URL et que vous l’avez publié, l’élément de couche d’entités hébergée apparaît dans votre contenu ; vous pouvez alors mettre à jour les détails de l’élément et les partager (si vous disposez de privilèges de partage).

Publication d'une collection d'entités

Si vos données doivent être mises à jour par plusieurs personnes, vous pouvez publier votre collection d'entités en tant que couche d'entités hébergée, partager la couche, permettre sa mise à jour, puis utiliser la couche d'entités dans votre carte.

Remarque :

Si vous modifiez la symbologie de certains points dans la collection d'entités, ce changement de symbologie n'est pas conservé lorsque vous publiez la collection d'entités en tant que couche d'entités hébergée.

  1. Ouvrez les détails des éléments de la collection d'entités que vous voulez publier en tant que couche d'entités hébergée.
  2. Cliquez sur Publish (Publier).
  3. Utilisez le titre par défaut de la couche d'entités hébergée ou saisissez un nouveau nom.
  4. Si l’administrateur de votre portail a configuré des catégories de contenu, cliquez sur Assign Category (Attribuer une catégorie), et sélectionnez un maximum de 20 catégories pour aider les utilisateurs à trouver votre élément. Vous pouvez également utiliser la zone Filter categories (Filtrer les catégories) pour affiner la liste des catégories.
  5. Saisissez éventuellement des termes de balises en les séparant par des virgules.

    Les balises sont des mots ou de brèves expressions qui décrivent votre élément et aident les utilisateurs à trouver votre élément. L’expression bâtiments publics correspond à une balise, alors que bâtiments, publics correspond à deux balises.

  6. Cliquez sur Publier pour créer la couche d'entités hébergée.

Une couche d'entités hébergée est créée et ajoutée à votre contenu.

Vous pouvez maintenant partager la couche hébergée, activer la mise à jour et ajouter la couche d'entités à votre carte.

Publier le contenu d'une géodatabase fichier

Afin d’activer pour le Web une couche d’entités issue d’une géodatabase fichier (compressée dans un fichier .zip), vous pouvez charger la géodatabase fichier compressée sur le cloud Esri et en héberger le contenu en tant que service. Ce service est identifié comme une couche d'entités hébergée.

Le workflow de publication d'une géodatabase fichier est utile si cette dernière contient uniquement quelques jeux de données.

Vous pouvez publier les types de données suivants à partir d'une géodatabase fichier dans une couche d'entités hébergée :

  • Classes d'entités (coordonnées x et y uniquement ; les coordonnées m et z sont supprimées)
  • Tables
  • Pièces jointes
  • Classes de relations

Les entités sont publiées dans le système de coordonnées WGS 1984 Web Mercator (Sphère auxiliaire).

Les autres types de données, tels que les rasters, les réseaux et les ateliers parcellaires, restent dans la géodatabase, mais ne sont pas inclus dans la couche d'entités hébergée publiée.

Suivez ces étapes pour ajouter une géodatabase fichier au site Web et en publier le contenu en tant que couche d'entités hébergée.

  1. Vérifiez que vous êtes connecté et que vous possédez les privilèges appropriés pour créer du contenu et publier des couches d'entités hébergées.
  2. Ouvrez Content (Contenu) > My Content (Mon contenu) et cliquez sur New Item (Nouvel élément), puis sur Your device (Votre appareil).
  3. Recherchez le fichier sur votre appareil.

    La géodatabase fichier doit être compressée dans un fichier .zip.

  4. Sélectionnez le fichier et cliquez sur Ouvrir.
  5. Lorsque vous ajoutez un fichier .zip, vous devez préciser le type de son contenu. Choisissez le format des données dans le menu déroulant Item type (Type d'élément).

    Vous ne pouvez pas télécharger le fichier si vous indiquez un type de contenu incorrect.

  6. Sélectionnez Add and create a hosted feature layer (Ajouter et créer une couche d’entités hébergée).
  7. Cliquez sur Next (Suivant).
  8. Spécifiez un titre.
  9. Dans My Content (Mon contenu), choisissez un dossier dans lequel l'élément doit être enregistré.
  10. Si votre organisation a configuré des catégories de contenu, cliquez sur Assign categories (Attribuer des catégories) et sélectionnez jusqu'à 20 catégories pour aider les utilisateurs à trouver votre élément. Vous pouvez également commencer à saisir un nom de catégorie pour affiner la liste des catégories.
  11. Saisissez éventuellement des termes de balises en les séparant par des virgules.

    Les balises sont des mots ou de brèves expressions qui décrivent votre élément et aident les utilisateurs à trouver votre élément. Terres fédérales correspond à une balise, alors que Terres,fédérales correspond à deux balises.

  12. Saisissez éventuellement un résumé qui décrit les données.
  13. Cliquez sur Save (Enregistrer).

Les données prises en charge dans votre géodatabase fichier sont publiées en tant que couche d'entités hébergée. Le chargement et la publication du fichier peuvent prendre un certain temps. Une fois la publication terminée, vous pouvez tester la nouvelle couche d’entités en la visualisant dans Map Viewer. Les vues de la géodatabase fichier ne sont pas publiées, mais y sont conservées.

Si les classes d’entités dans la géodatabase fichier contiennent des métadonnées, ces métadonnées sont incluses dans les couches de la couche d’entités hébergée. Pour chaque couche comportant des métadonnées, vous pouvez et modifier les métadonnées dans ArcGIS Online, où elles s'affichent dans le style configuré pour l'organisation. page d’élément de la couche d’entités hébergée, et les métadonnées s’affichent dans le style configuré pour le portail.

Par défaut, seuls vous-même et l’administrateur pouvez accéder à la couche d’entités hébergée. Pour autoriser l’accès à d’autres utilisateurs, partagez la couche et le fichier avec tout le monde (public), votre organisation ou les membres de groupes spécifiques. Vous pouvez mettre à jour les détails des éléments et modifier les paramètres de la couche d’entités.

Conseil :

Si vous modifiez des entités dans les classes d'entités de votre géodatabase fichier à partir d'une application bureautique, vous pouvez télécharger la géodatabase fichier et remplacer les données dans la couche d'entités hébergée.

Publier des photos avec localisation

Vous pouvez charger un fichier compressé (fichier .zip) contenant des photos avec balises de géolocalisation, puis publier une couche d’entités hébergée. ArcGIS Online crée des points dans la couche d’entités hébergée en fonction des informations GPS dans la balise de géolocalisation de chaque photo. Les photos sont stockées en tant que pièces jointes sur ces points. Aucun point n’est créé pour les photos du fichier qui ne comprennent pas d’informations GPS.

Vous pouvez charger un fichier .zip contenant des fichiers image JPEG géolocalisés à l’aide d’informations GPS au format EXIF (Exchangeable Image File) standard uniquement.

Procédez comme suit pour ajouter une collection d’images à ArcGIS Online et publier une couche d’entités hébergée ponctuelle avec les images stockées sous forme de pièces jointes.

  1. Vérifiez que vous êtes connecté et que vous possédez les privilèges appropriés pour créer du contenu et publier des couches d'entités hébergées.
  2. Ouvrez Content (Contenu) > My Content (Mon contenu) et cliquez sur New Item (Nouvel élément), puis sur Your device (Votre appareil).
  3. Recherchez le fichier sur votre appareil.

    Les images doivent se trouver dans un fichier .zip.

  4. Lorsque vous ajoutez un fichier .zip, vous devez préciser le type de son contenu. Choisissez le format des données dans le menu déroulant Item type (Type d'élément).

    Vous ne pouvez pas télécharger le fichier si vous indiquez un type de contenu incorrect.

  5. Sélectionnez le fichier et cliquez sur Ouvrir.
  6. Sélectionnez Add and create a hosted feature layer (Ajouter et créer une couche d’entités hébergée).
  7. Cliquez sur Next (Suivant).
  8. Spécifiez un titre.
  9. Dans My Content (Mon contenu), choisissez un dossier dans lequel l'élément doit être enregistré.
  10. Si votre organisation a configuré des catégories de contenu, cliquez sur Assign categories (Attribuer des catégories) et sélectionnez jusqu'à 20 catégories pour aider les utilisateurs à trouver votre élément. Vous pouvez également commencer à saisir un nom de catégorie pour affiner la liste des catégories.
  11. Saisissez éventuellement des termes de balises en les séparant par des virgules.

    Les balises sont des mots ou de brèves expressions qui décrivent votre élément et aident les utilisateurs à trouver votre élément. Terres fédérales correspond à une balise, alors que Terres,fédérales correspond à deux balises.

  12. Saisissez éventuellement un résumé qui décrit les données.
  13. Cliquez sur Save (Enregistrer).

Un point pour chaque photo géolocalisée est créé dans la couche d’entités hébergée. Une fois la publication terminée, vous pouvez tester la nouvelle couche d’entités en la visionnant dans Map Viewer ou Map Viewer Classic.

Par défaut, seuls vous-même et l’administrateur pouvez accéder à la couche d’entités hébergée. Pour autoriser l’accès à d’autres utilisateurs, partagez la couche et le fichier avec tout le monde (public), votre organisation ou les membres de groupes spécifiques. Vous pouvez mettre à jour les détails des éléments et modifier les paramètres de la couche d’entités.

Publiez depuis ArcGIS Pro ou ArcMap

Vous pouvez publier une couche d’entités depuis ArcGIS Pro ou ArcMap à héberger sur ArcGIS Online. Lorsque vous publiez une couche d’entités hébergée, les données sont copiées à partir de votre source de données vers .ArcGIS Online La couche d’entités hébergée publiée référence les données dans ArcGIS Online, pas la source de données.

Suivez les procédures présentées dans l’aide de ArcGIS Pro ou de ArcMap pour publier une couche d’entités hébergée à partir de ces applications.

Remarque :

Si des ensembles de définition sont appliqués aux couches dans ArcMap ou ArcGIS Pro, alors ArcGIS les applique aussi à la couche d’entités hébergée publiée. Cependant, toutes les données sont chargées dans ArcGIS Online. Si vous ne souhaitez publier qu’un sous-ensemble des données et le stocker dans ArcGIS Online, vous devez l’exporter vers une autre classe d’entité et le publier.

Si vous avez l’intention de réécrire la couche d’entités hébergée afin de la mettre à jour, assurez-vous de sélectionner l’option Preserve layer IDs (Conserver les identifiants de couche) lorsque vous publiez la couche d’entités à partir de ArcGIS Pro. Cette option n’est pas disponible dans ArcMap.

Créer une couche d’entités vierge

Lorsque vous créez une couche d’entités hébergée vierge, vous définissez les couches et les tables à inclure dans la couche d’entités hébergée.

  1. Vérifiez que vous êtes connecté avec un compte détenant des privilèges de création de contenu et de publication de couches d’entités hébergées, puis cliquer sur l’onglet My Content (Mon contenu) de la page de contenu.
  2. Cliquez sur New item (Nouvel élément) et sélectionnez Feature Layer (Couche d’entités).
  3. Sélectionnez Create a blank layer (Créer une couche vierge) et cliquez sur Next (Suivant).
  4. Saisissez un nom à attribuer à la première couche de la couche d’entités et sélectionnez le type de couche à créer : Point layer (Couche de points), Line layer (Couche linéaire), Polygon layer (Couche de polygones) ou Table.
  5. Pour ajouter des couches supplémentaires à la couche d’entités, cliquez sur Add (Ajouter) et répétez l’étape précédente pour chacune des couches.

    Cliquer sur Add (Ajouter) a pour effet d’insérer une nouvelle couche au début de la liste des couches. L’ordre d’affichage des couches dans cette fenêtre détermine l’ordre dans lequel elles apparaissent dans la couche d’entités hébergée. Par conséquent, ajoutez les couches dans l’ordre inverse de l’ordre d’affichage souhaité dans la couche d’entités hébergée.

  6. Vous pouvez également activer le bouton bascule Add GPS metadata fields (Ajouter des champs de métadonnées GPS) si les couches de points doivent stocker des informations GPS telles que le nom du récepteur, la précision et le type de résolution.

    Lorsque vous modifiez la couche dans l’application mobile ArcGIS Field Maps, les métadonnées GPS sont automatiquement enregistrées. Pour plus d’informations sur les métadonnées GPS, reportez-vous à la rubrique Préparer une collecte de données haute précision dans l’aide de ArcGIS Field Maps.

  7. Pour stocker les coordonnées z avec les couches, activez le bouton bascule Enable Z values (Activer les valeurs Z).
  8. Lorsque vous avez fini d’ajouter toutes les couches et tables que vous vouliez dans la couche d’entités hébergée, cliquez sur Next (Suivant).
  9. Spécifiez un titre.
  10. Dans My Content (Mon contenu), sélectionnez le dossier dans lequel enregistrer la couche d’entités hébergée.
  11. Si l’administrateur de votre portail a configuré des catégories de contenu, cliquez sur Assign Category (Attribuer une catégorie), et sélectionnez un maximum de 20 catégories pour aider les utilisateurs à trouver votre élément. Vous pouvez également utiliser la zone Filter categories (Filtrer les catégories) pour affiner la liste des catégories.
  12. Saisissez éventuellement des termes de balises en les séparant par des virgules.

    Les balises sont des mots ou de brèves expressions qui décrivent votre élément et aident les utilisateurs à trouver votre élément. Terres fédérales correspond à une balise, alors que Terres,fédérales correspond à deux balises.

  13. Saisissez éventuellement un résumé qui décrit les données.
  14. Cliquez sur Save (Enregistrer) pour créer la couche d’entités.

Dès que la couche est créée, sa page de détails apparaît.

Par la suite, ajoutez des champs à chaque couche et table, définissez des listes et plages d’attributs, définissez des modèles d’entités et configurez d’autres paramètres requis.

Remarque :

Par défaut, la mise à jour est activée sur votre nouvelle couche d’entités hébergée. Elle est ainsi prête à collecter des données. Si vous ne voulez pas que d’autres personnes puissent immédiatement la mettre à jour, désactivez la mise à jour en décochant la case Enable editing (Activer la mise à jour) dans l’onglet Settings (Paramètres) de la page des éléments de la couche d’entités hébergée.

Créer à partir d'un modèle ou d'une couche d'entités existante

Pour dupliquer les propriétés d’une couche tout en permettant aux membres de votre organisation de remplir la nouvelle couche avec de nouvelles entités, créez une couche d’entités hébergée à partir d’une couche d’entités hébergée existante, d’une couche d’entités ArcGIS Server ou d’un modèle. Lorsque vous effectuez cette opération, les champs de la couche existante ou du modèle sont utilisés dans votre nouvelle couche d’entités hébergée, mais les attributs (lignes) sont vides dans la nouvelle couche.

Par exemple, vous pouvez avoir une couche d’entités qui affiche le périmètre d’un incendie de forêt existant. Lorsqu'un incendie de forêt est détecté, vous pouvez créer une couche d'entités vide à partir de la couche existante. La nouvelle couche comportera les mêmes champs, à savoir date_reported, percent_contained et fire_crews_assigned, mais les champs ne sont pas renseignés. Vous pouvez ensuite renseigner la nouvelle couche avec les limites et les attributs du nouvel incendie de forêt.

Procédez de la manière suivante pour créer une couche d'entités hébergée à partir d'un modèle ou d'une autre couche d'entités.

  1. Vérifiez que vous êtes connecté avec un compte détenant des privilèges de création de contenu et de publication de couches d’entités hébergées, puis cliquer sur l’onglet My Content (Mon contenu) de la page de contenu.
  2. Cliquez sur New item (Nouvel élément) et sélectionnez Feature Layer (Couche d’entités).
  3. Choisissez une couche d’entités existante ou un modèle contenant les couches et la structure que vous souhaitez appliquer à la nouvelle couche d’entités.

    Cette étape ne permet pas d'ajouter ou de copier des entités dans votre nouvelle couche d'entités hébergée ; vous définissez simplement les couches et le schéma de la nouvelle couche d'entités hébergée.

    Pour ce faire, plusieurs méthodes peuvent être utilisées :

    • Cliquez sur Select an existing feature layer (Sélectionner une couche d’entités existante), cliquez sur Next (Suivant) et sélectionnez la couche d’entités existante à utiliser en guise de modèle, puis cliquez sur Next (Suivant).
    • Cliquez sur Use a template (Utiliser un modèle), cliquez sur Next (Suivant), sélectionnez un modèle fourni par Esri, puis cliquez sur Next (Suivant).
    • Cliquez sur Provide an ArcGIS Server layer URL (Indiquer une URL de couche ArcGIS Server), cliquez sur Next (Suivant), saisissez ou collez l’URL de la couche d’entités ArcGIS Server existante à utiliser en guise de modèle, puis cliquez sur Next (Suivant).

    Cliquez sur Capturer les informations de récepteur GPS pour ajouter des champs de métadonnées GPS aux couches de points et stocker des informations GPS telles que le nom du récepteur, la précision et le type de localisation. Lorsque vous modifiez la couche dans l’application mobile ArcGIS Field Maps, les métadonnées GPS sont automatiquement enregistrées. Pour plus d’informations sur les métadonnées GPS, reportez-vous à la rubrique Préparer une collecte de données haute précision dans l’aide de ArcGIS Field Maps.

  4. Quelle que soit la méthode que vous adoptez, activez la case à cocher en regard de la couche à inclure dans votre nouvelle couche d’entités.

    Vous devez inclure au moins une couche.

  5. Une fois les couches sélectionnées, cliquez sur Next (Suivant).
  6. Définissez l’étendue par défaut souhaitée pour votre nouvelle couche d’entités en effectuant des déplacements et des zooms sur la carte présentée dans la boîte de dialogue New Hosted Feature Layer (Nouvelle couche d’entités hébergée), ou saisissez les coordonnées de latitude et de longitude. Lorsque vous avez terminé, cliquez sur Next (Suivant).

    Cette étape permet d'affiner l'étendue de la couche lors de sa première mise à jour.

  7. Saisissez un titre pour désigner la nouvelle couche d’entités hébergée.
  8. Sélectionnez le dossier dans lequel stocker la nouvelle couche d’entités hébergée.
  9. Si l’administrateur de votre portail a configuré des catégories de contenu, cliquez sur Assign Category (Attribuer une catégorie), et sélectionnez un maximum de 20 catégories pour aider les utilisateurs à trouver votre élément. Vous pouvez également utiliser la zone Filter categories (Filtrer les catégories) pour affiner la liste des catégories.
  10. Vous pouvez également saisir des balises et un résumé pour la nouvelle couche d’entités hébergée.
  11. Cliquez sur Save (Enregistrer) pour publier la nouvelle couche.

    La page de détails des éléments de la nouvelle couche d'entités hébergée apparaît.

  12. Remarque :

    Si vous avez utilisé un modèle, la mise à jour et la synchronisation sont activées sur votre nouvelle couche d’entités hébergée. Elle est ainsi prête à collecter des données. Si vous ne voulez pas que d’autres personnes puissent immédiatement la mettre à jour, désactivez la mise à jour en décochant la case Enable editing (Activer la mise à jour) dans l’onglet Settings (Paramètres) de la page des éléments de la couche d’entités hébergée.

    Si vous avez utilisé une couche d’entités existante, votre nouvelle couche d’entités hébergée possède les mêmes paramètres que la couche d’entités source.

Rubriques connexes