Présentation des crédits

Les crédits sont la devise utilisée dans ArcGIS pour réaliser des transactions spécifiques et utiliser certains types de stockage, comme le stockage d’entités, pour exécuter des analyses et utiliser du contenu Premium. N’importe quel logiciel ArcGIS interagissant avec ArcGIS Online, comme ArcGIS Enterprise, ArcGIS Pro, ArcGIS Insights ou ArcGIS Collector, peut utiliser des crédits. La plupart des opérations effectuées dans ArcGIS Online ne nécessitent pas de crédits. Vous pouvez ainsi utiliser les fonds de cartes et les images ArcGIS Living Atlas, exporter des données et rechercher des adresses ou des lieux. Dans bien des cas, les opérations nécessitant des crédits sont relativement peu coûteuses. Par exemple, le géocodage de 125 adresses, le stockage de 2 Go de données de tuiles de carte ou l’enrichissement de limites de codes postaux à Detroit, dans le Michigan, en ajoutant quatre variables de population et de données relatives aux revenus coûte moins de cinq crédits.

Le nombre de crédits dont vous disposez est déterminé par les types d’utilisateurs dans votre abonnement. À tout moment, vous pouvez acheter des crédits supplémentaires si nécessaire.

Gérer et surveiller les crédits

La gestion de l'utilisation des crédits est essentielle dans le cadre de l'administration de votre organisation. ArcGIS Online offre aux administrateurs plusieurs outils pour gérer leurs crédits. L’une des manières de gérer vos crédits consiste à configurer et affecter des rôles personnalisés avec uniquement les privilèges appropriés dont vos membres ont besoin pour accéder aux outils de consommation de crédits nécessaires.

Une autre manière de gérer les crédits consiste à activer la budgétisation des crédits et à octroyer un nombre de crédits spécifique à certains ou à tous les membres d’une organisation ou à allouer un nombre de crédits par défaut aux nouveaux membres. La budgétisation des crédits s’applique aux outils et aux services basés sur des transactions, comme l’enrichissement géographique et l’analyse spatiale. Elle définit un seuil de crédits qu’un utilisateur peut dépenser au total ou au cours d’une même tâche, pour l’empêcher de dépenser immédiatement un grand nombre de crédits par mégarde.

Pour vous aider à estimer le nombre de crédits requis pour effectuer des transactions spécifiques ou stocker des données, reportez-vous à la rubrique Crédits par fonctionnalité.

Les administrateurs peuvent surveiller l’utilisation des crédits à l’aide de la page Status (Statut). Cette page détaille de manière interactive l'utilisation des crédits au fil du temps en identifiant les membres les ayant consommés. Vous pouvez ainsi alors procéder à des ajustements stratégiques et supprimer tout contenu inutilisé ou mettre à jour les rôles des membres pour mieux contrôler les accès sur l'ensemble de la plateforme. Tout comme vous vérifiez vos factures mensuelles de services publics, en contrôlant l'utilisation des crédits, vous comprenez mieux comment le logiciel est utilisé et pouvez prévoir le nombre de crédits nécessaires dans le temps.

Remarque :

ArcGIS Online stocke uniquement les données d’utilisation sur les deux dernières années.

Crédits et outils

Les outils basés sur des transactions, tels que les outils de géocodage, d’GeoEnrichment, d’analyse d’images et d’analyse spatiale, sont facturés en fonction du nombre d’enregistrements et de la sortie générée. Par exemple, avec l’GeoEnrichment, vous êtes facturé en fonction du nombre d’attributs que vous avez ajoutés à votre jeu de données. Pour la création de zones isochrones, vous êtes facturé pour chaque temps de trajet généré. Ainsi, si vous générez trois zones isochrones (de 2, 5 et 10 miles) pour huit localisations, vous êtes facturé pour 24 temps de trajet. Pour plus d’informations sur la consommation de crédits, reportez-vous à la table Crédits par fonctionnalité ci-dessous.

Vous pouvez estimer le nombre de crédits requis pour exécuter un outil d’analyse dans Map Viewer Classic (auparavant nommé Map Viewer) à l’aide de la nouvelle option d’affichage des crédits, qui permet de connaître le nombre de crédits nécessaires à l’exécution de certaines opérations d’analyse.

Si votre organisation a activé la budgétisation des crédits et que le nombre attendu de crédits est supérieur au nombre de crédits qui vous est alloué, ArcGIS Online affiche un message d’erreur et vous empêche de soumettre la tâche.

Remarque :

Les outils suivants n’utilisent pas de crédits lorsqu’ils s’exécutent dans ArcGIS Online :

Si vous êtes autorisé à analyser les images, vous pouvez également utiliser les fonctions raster pour traiter vos couches d’images. Les fonctions raster suivantes n’utilisent pas de crédits lorsqu’elles s’exécutent dans ArcGIS Online :

  • Rastériser les attributs (sélectionner en cas d’affichage)
  • Table attributaire
  • Informations raster
  • Métadonnées clés

Crédits et stockage

Trois types de stockage consomment des crédits : le stockage d’entités, le stockage d’images et le stockage de fichiers. Le stockage d’entités est spécifique des couches d’entités hébergées dans ArcGIS Online, alors que le stockage de fichiers inclut d’autres types de couches et de fichiers et notamment des pièces jointes, dans vos couches d’entités hébergées. Le stockage d'images est spécifique aux couches d’images hébergées dans ArcGIS Online. Pour des exemples spécifiques de la constitution de chaque type de stockage et leur taux de consommation de crédits, voir Crédits par fonctionnalité ci-dessous. Certains paramètres de la couche d’entités, comme Enable Sync (Activer la synchronisation) et Keep track of created and updated features (Effectuez le suivi des entités créées et mises à jour), peuvent accroître la taille de stockage avec le temps. Les couches d’entités hébergées optimisées peuvent également utiliser de l’espace de stockage supplémentaire.

Vous pouvez déterminer le nombre de crédits utilisés par votre organisation pour le stockage en cliquant sur Storage (Stockage) dans Credit Utilization Chart (Diagramme d’utilisation des crédits) sur l’onglet Status (Statut) de la page de votre organisation. Vous pouvez sélectionner chaque type de stockage (par exemple, stockage d'entités ou stockage de fichiers) pour afficher une répartition générale du nombre de crédits consommés par votre organisation pour ce type de stockage spécifique.

Vous pouvez afficher le stockage spécifique de toutes les couches d’entités hébergées de votre organisation dans le rapport de stockage des entités en sélectionnant Database storage (Stockage de bases de données) sous Storage Type (Type de stockage) dans le rapport, puis en cliquant sur View item details (Afficher les détails de l’élément). Vous pouvez ainsi voir la quantité de stockage utilisée par chaque couche d’entités dans une même vue.

Vous pouvez afficher les détails de stockage de toutes les couches d’images de votre organisation dans le rapport de stockage des images en sélectionnant Tiled Imagery Layer (Couche d’images tuilées) sous Layer Type (Type de couche) dans le rapport, puis en cliquant sur View Item Details (Afficher les détails de l’élément). Cela illustre la taille des fichiers d’image utilisés pour l’utilisation des crédits de stockage, pour chaque couche d’images.

Obtenir davantage de crédits

Les administrateurs par défaut de l’organisation sont avertis lorsque 75 et 100 pour cent de leurs crédits ont été utilisés et lorsqu’un membre a atteint la limite des crédits alloués. Si votre organisation a épuisé ses crédits, l’abonnement est limité ou affiche un solde négatif. Les abonnements peuvent être renvoyés à l’état illimité si vous achetez des crédits supplémentaires. Lorsqu’un compte est limité, l’accès au contenu Premium, les services d’estimation des coûts des crédits et les fonctionnalités sont limités, mais le compte reste utilisable.

Remarque :

Les crédits inutilisés inclus dans votre abonnement annuel expirent à la fin de la période d’abonnement. Tout crédit supplémentaire acquis expire au bout de deux ans.

Crédits par fonctionnalité

Utilisez la table suivante pour évaluer les crédits nécessaires à l’exécution de transactions spécifiques ou au stockage de données.

FonctionnalitéExemple d’utilisationCrédits utilisés

Stockage des entités, en dehors des pièces jointes des entités, des collections d’entités et des entités associées au suivi de localisation

Stocker une couche d’entités hébergée

2,4 crédits pour 10 Mo stockés par mois (calcul à l'heure)

Remarque :

Certains paramètres de la couche d’entités, comme Enable Sync (Activer la synchronisation) et Keep track of created and updated features (Effectuez le suivi des entités créées et mises à jour), peuvent accroître la taille de stockage avec le temps.

Stockage d’images

Stocker une couche d’images hébergée

1,2 crédits pour 1 Go stocké par mois (calcul à l’heure)

Remarque :

Les crédits sont calculés en fonction de la taille des fichiers d’image stockés.

Les couches d’imagerie dynamique engendrent des coûts d’hébergement supplémentaires en fonction du nombre d’images enregistrées par jour, avec une remise en fonction du volume pour les nombres d’images plus importants :

  • 10 crédits par jour pour 1 à 10 images
  • 20 crédits par jour pour 11 à 100 images
  • 40 crédits par jour pour 101 à 1 000 images
  • 80 crédits par jour pour 1 001 à 10 000 images
  • 160 crédits par jour pour 10 001 à 100 000 images
  • 320 crédits par jour pour 100 000 images et plus

Stockage de tout le contenu, à l’exception des couches d’entités hébergées et le contenu de ArcGIS Notebooks

Stocker des cartes Web

Stocker des collections d’entités

Stocker des pièces jointes dans une couche d’entités hébergée

Stocker des couches de tuiles vectorielles publiées à partir de ArcGIS Pro

Stocker des paquetages de couches de scènes à partir deArcGIS Pro

1,2 crédits pour 1 Go stocké par mois (calcul à l’heure)

Stockage de tout le contenu dans un espace de travail ArcGIS Notebooks

Charger et stocker le contenu incluant des shapefiles, des fichiers CSV et d’autres fichiers dans un espace de travail

12 crédits pour 1 Go stockés par mois, par utilisateur

Géocodage

Apparier des adresses en cas de publication de feuilles de calcul (fichiers CSV ou Excel, par exemple) en tant que couches d’entités hébergées avec ArcGIS World Geocoding Service ou une vue de ce localisateur

40 crédits par millier de géocodages

Zones de desserte

Outils d’analyse tels que Create Drive-Time Areas (Créer des zones de desserte)

0,5 crédit par temps de trajet

Itinéraires de la ressource la plus proche

Outils d’analyse tels que Find Nearest (Rechercher la ressource la plus proche)

0,5 crédit par itinéraire des ressources les plus proches

Itinéraires multivéhicules

Outils d’analyse tels que Plan Routes (Planifier les itinéraires)

1 crédit par itinéraire de véhicule

ArcGIS GeoEnrichment Service

Outils d’analyse tels que Enrich Layer (Enrichir la couche)

10 crédits pour 1000 attributs (variables de données multipliées par le nombre total d’enregistrements d’entités)

Itinéraires simples

Outils d’analyse tels que Directions (Feuilles de route) et Connect Origins to Destinations (Connecter les origines aux destinations)

0,005 crédit par itinéraire simple

Itinéraires optimisés

Directions avec Optimize order (Optimiser l’ordre)

0,5 crédit par itinéraire optimisé

Localisation - Allocation

Outils d’analyse tels que Choose Best Facilities (Choisir les meilleures installations)

0,1 crédit par point de demande alloué

Matrice de coût origine-destination

Générer une matrice de coût origine-destination dans ArcGIS Pro et ArcMap

0,0005 crédit par paire origine-destination en entrée

Analyse spatiale

Outils d’analyse tels que Aggregate Points (Agréger les points) et Join Features (Joindre les entités)

Remarque :

Join Features (Entités jointes) ne consomme pas de crédits si vous choisissez l’option de création de résultats en tant que vue de couche d’entités hébergées.

1 crédit pour 1 000 entités (interrogées par les outils Identifier des emplacements existants et Dériver de nouveaux emplacements)

Analyse d’images

Analyser des images à l’aide des outils d’analyse raster ou des fonctions raster

L’utilisation des crédits pour l’analyse des images dépend du nombre de pixels ou d’entités traités, ce qui intègre le nombre de canaux dans les images à plusieurs canaux et le nombre de coupes dans les données multidimensionnelles.

Les modèles de fonctions raster personnalisés qui enchaînent des fonctions complexes peuvent accroître l’utilisation des crédits.

Recherche d'entreprises

Rechercher des entreprises et des installations dans l’application Web Business Analyst

10 crédits par millier d'enregistrements

Couches et cartes démographiques

Déplacer la couche ArcGIS Living Atlas Tapestry dans la carte

10 crédits pour 1 000 demandes de carte (déplacement, zoom et identification)

Rapports d’entités

Générer des rapports d’entités dans ArcGIS Survey123

0,5 crédit par temps par rapport

Rapports

Exécuter des rapports dans l’application Web Business Analyst

10 crédits par rapport

Génération de tuiles

Créer un cache de tuiles avec ArcGIS Online

1 crédit pour 10 000 tuiles générées

Génération de couches de scènes à partir des entités

Publier des couches de scènes hébergées à partir des couches d'entités hébergées

1 crédit pour 1 000 entités multipatch texturées

1 crédit pour 5 000 entités ponctuelles ou multipatch non texturées

ArcGIS Notebooks : interactif

Créer, ouvrir et exécuter des notebooks

3 crédits par heure et par notebook avec le runtime Advanced, calculé par minute (10 minutes minimum)

30 crédits par heure et par notebook avec le runtime Advanced with GPU, calculé par minute (10 minutes minimum)

ArcGIS Notebooks : planifié

Exécution d’une tâche de notebook planifiée

1,5 crédits par heure, par tâche avec le runtime Standard, calculé par minute

4,5 crédits par heure, par tâche avec le runtime Advanced, calculé par minute

45 crédits par heure, par tâche avec le runtime Advanced with GPU (Avancé avec GPU), calculé par minute