Services Web ArcGIS Server

Un service Web ArcGIS Server constitue une ressource SIG (une carte, une image ou une classe d’entités, par exemple) située sur le site ArcGIS Server et mise à disposition des applications client telles que Map Viewer.

Vous pouvez ajouter des ArcGIS Server services Web sur ArcGIS Online pour les utiliser dans des applications dans l’ensemble d’ArcGIS. La façon dont vous ajoutez un service dépend de la façon dont vous l’utilisez.

  • Si vous souhaitez créer une référence à un service Web ArcGIS Server afin de faciliter son accès et sa découverte par d’autres personnes, ajoutez le service Web en tant qu’élément. Lorsqu'un service Web ArcGIS Server est ajouté en tant qu’élément de couche, vous pouvez stocker les configurations de couche, comme les fenêtres contextuelles personnalisées et le style, avec l’élément de couche. La configuration de couche est utilisée lorsque vous ajoutez l’élément de couche à une carte ou une scène.
  • Vous pouvez également ajouter un service Web ArcGIS Server directement à Map Viewer, Map Viewer Classic ou Scene Viewer et configurer la couche de service au sein d’une carte ou scène spécifique. Vous pouvez utiliser les cartes et les scènes que vous enregistrez avec ces configurations de couche dans les applications.

Créations d’éléments qui référencent les services

Pour faciliter la découverte et l’utilisation de vos services Web ArcGIS Server dans les applications, ajoutez ces services en tant qu’éléments dans My Content (Mon contenu). Vous pouvez stocker des paramètres et les informations sur les éléments, configurer le style des éléments et des fenêtres contextuelles et utiliser ces éléments dans des cartes, des applications et des scènes.

Quand vous partagez les éléments configurés, cela permet à d’autres personnes de profiter des paramètres que vous avez créés et à utiliser les éléments dans leurs propres cartes, applications et scènes.

Les tables suivantes indiquent le type d’éléments créés pour chaque type de service Web ArcGIS Server que vous ajoutez. Notez que tous les services Web ArcGIS Server ne sont pas pris en charge en tant qu’éléments.

Lorsque vous ajoutez les services listés dans le tableau suivant, ArcGIS Online crée des éléments de couche qui vous permettent de visualiser les données. Archivez les paramètres de configuration avec les couches d’éléments, comme les modèles et les fenêtres contextuelles, et rendez ainsi ces paramètres disponibles à tous ceux qui peuvent accéder à la couche.

Service Web ArcGIS ServerÉlément de couche

Service d'entités (service de carte dont l'accès aux entités est activé)

Couche d'entités

Si vous publiez le service d’entités à partir d’une table non spatiale, l’élément est une couche tabulaire.

Une couche unique dans un service d’entité

Couche d'entités

Service d'imagerie (en cache et dynamique)

Couche d'images

Service d'imagerie (en cache, type LERC)

Couche d'altitude

Service de carte (dynamique)

Couche d'images de carte

Service de carte (caché)

Couche de tuiles

Une couche unique dans un service de carte

Couche d'entités

Remarque :

Les couches d’entités créées à partir d’une couche d’un service de carte sont toujours en lecture seule ; vous ne pouvez pas y activer la mise à jour.

Service de flux*

*Nécessite ArcGIS GeoEvent Server

Couche d'entités

Les services listés dans le tableau ci-dessous créent des éléments dans l’organisation.

Service Web ArcGIS ServerType d’élément

Service de géocodage

Localisateur

Service d'enrichissement géographique

Service d'enrichissement géographique

Service de géométrie

Service de géométrie

Service de géotraitement

Couche de service de géotraitement

Service d'analyse du réseau

Service d’analyse du réseau

L’administrateur de l’organisation peut utiliser ceci pour configurer un service utilitaire d’itinéraire et de service d’acheminement.

Ajouter des services directement aux cartes et aux scènes

Vous pouvez ajouter des services Web à Map Viewer (anciennement Map Viewer Beta), à Map Viewer Classic (anciennement Map Viewer) ou à Scene Viewer directement à l’aide de l’URL de l’extrémité REST du service.

Lorsque vous ajoutez des services Web ArcGIS Server à une carte ou une scène à l’aide de l’URL du service, vous configurez les réglages pour la couche de service Web dans la carte ou la scène. Ces réglages sont stockés et sont particuliers à cette carte ou à cette scène individuelle. Vous pouvez ajouter l’élément suivant à une carte ou une scène en utilisant l’URL du service :

  • Service d'entités (service de carte dont l'accès aux entités est activé)
  • Service d’image, en cache ou dynamique
  • Le service d’image, en cache, type LERC crée une couche d’altitude dans Scene Viewer
  • Service de carte, en cache ou dynamique
  • Service de flux (Map Viewer Classic uniquement)
  • Services OGC
  • Une couche à partir d’un service de carte ou d’un service d’entités

Conseil :

Si vous avez besoin de modifier l’URL pour un service Web ArcGIS Server une fois que ce dernier a été sauvegardé dans une carte, vous pouvez le faire à partir des réglages de couche de la page d’éléments de la carte Web.

Services sécurisés

ArcGIS Online prend en charge l’authentification ArcGIS Server, y compris l’authentification au niveau du Web, telle que l’authentification intégrée Windows (IWA) et une infrastructure à clé publique (PKI), pour ajouter des services sécurisés et y accéder. Lorsque vous ajoutez un service Web ArcGIS Server sécurisé à une carte, vous êtes invité à saisir vos identifiants de connexion. Les informations d'identification ne sont pas stockées dans la carte. ArcGIS Online obtient ensuite un jeton pour l'authentification. Vous n'avez alors rien de plus à faire. Ne tentez pas d'ajouter un jeton à l'URL lorsque vous ajoutez un service à une carte.

Map Viewer (anciennement Map Viewer Beta), Map Viewer Classic (anciennement Map Viewer), ArcGIS Web AppBuilder et ArcGIS Configurable Apps prennent en charge la mise à jour de services d’entités sécurisée avec l’authentification au niveau du Web. Pour bénéficier de cette prise en charge, les administrateurs doivent configurer des serveurs approuvés qui permettent à ArcGIS Online de transmettre automatiquement les identifiants de connexion.

Lorsque vous ajoutez un service sécurisé ArcGIS Server en tant qu’élément dans ArcGIS Online, vous indiquez si les identifiants de connexion requis pour accéder au service doivent être stockés avec l’élément de couche. Seuls les identifiants de connexion intégrés ArcGIS Enterprise ou les identifiants de connexion intégrés ArcGIS Server peuvent être mémorisés avec un service. Si les identifiants de connexion ne sont pas stockés, il se peut que vous soyez invité à les saisir lorsque vous accédez au service. Si elles sont enregistrées avec la couche, vous n’avez pas à les saisir à nouveau. Pour modifier les identifiants de connexion après avoir ajouté l’élément, vous pouvez modifier les détails des éléments et saisir un nom d’utilisateur ou un mot de passe différent. Vous ne pouvez stocker d'informations d'identification avec l'élément que pour les services à base de jetons.

Vous ne pouvez pas modifier l’URL de la source des éléments qui enregistrent des identifiants de connexion pour accéder à un service sécurisé.

Remarque :

Vous devez rendre tous les services accessibles via HTTPS uniquement, qui chiffre les informations du service lorsqu’il est transmis par Internet. Si vous possédez ou disposez des privilèges d’administration des services sécurisés avec identifiants de connexion incorporés et que la source de données de votre service sécurisé utilise le protocole HTTP, remplacez http par https dans l’URL sur l’onglet Settings (Paramètres) de la page des éléments du service.

Les noms d'utilisateur peuvent respecter la casse selon le mode de gestion de vos systèmes d'identité.

Remarque :

Lorsque vous archivez vos identifiants de connexion pour un service sécurisé, la couche d’élément agit comme un proxy, car toutes les demandes au services sont dirigées via ArcGIS Online. L'accès au service à partir de ce proxy est plus long que lorsque l'accès est direct. Les réponses lentes adressées par le serveur proxy peuvent entraîner des délais d’attente sur le proxy.

Quand vous consultez des services sécurisés, vous pouvez avoir envie de limiter l’utilisation de ces éléments en limitant les URL ou les adresses IP qui peuvent y accéder.

Limiter l’utilisation

Vous pouvez limiter l’utilisation pour maîtriser le nombre d’accès au service sécurisé et contrôler les personnes qui y accèdent, en particulier si le service et la carte dans laquelle vous l’utilisez sont partagés avec le public. Pour ce faire, précisez une limite de débit et désignez les URL ou IP de points d’accès spécifiques pouvant accéder au service sécurisé. Voir Limiter l’utilisation des services sécurisés pour des instructions.