Publier des couches d'imagerie hébergées

Les couches d’imagerie hébergées permettent de gérer, de partager et d’analyser des données raster et d’imagerie dans votre organisation. Vous pouvez effectuer une analyse à l’aide d’outils et de fonctions raster avec des couches d’imagerie hébergées dans Map Viewer ou Map Viewer Classic. Vous pouvez également gérer de grandes collections d’imagerie et inclure des couches d’imagerie dans des applications et des cartes hébergées. L’hébergement d’une couche d’imagerie sur ArcGIS Online permet de partager facilement des données avec un public Internet si votre propre site ArcGIS Server ne peut pas être rendu public. Les cartes, les applications et les visionneuses de cartes bureautiques dans votre organisation peuvent accéder à vos services de n’importe où sur Internet si vous décidez de l’autoriser.

Publiez une couche d’imagerie tuilée ou dynamique hébergée dans ArcGIS Online à l’aide de la boîte de dialogue Create imagery layers (Créer des couches d’imagerie), qui vous guidera tout au long de la création d’une couche d’imagerie. Vous pouvez publier une ou plusieurs couches d’imagerie pour les types de données pris en charge.

Pour créer des couches d’imagerie hébergées, vous devez détenir les privilèges requis afin de publier des couches d’imagerie hébergées et créer du contenu.

Remarque :

Les couches d’imagerie hébergées diffèrent des couches de tuiles raster. Les couches de tuiles raster prennent en charge la visualisation des données d’imagerie et raster, mais pas l’analyse. Les couches d’imagerie hébergées permettent d’accéder aux données d’imagerie ou raster, y compris les valeurs de pixel ou de cellule sur plusieurs canaux et les données multidimensionnelles.

Créer une couche d’imagerie

Pour créer des cartes Web avec des données d’imagerie et raster et partager ces données avec des utilisateurs internes et externes, publiez vos données sous la forme de couches d’imagerie hébergées.

Vous pouvez publier des données sous la forme d’une ou de plusieurs couches d’imagerie tuilée ou dynamique, ou mosaïquer plusieurs images sous la forme d’une seule couche d’imagerie. Vous pouvez également publier plusieurs images sous la forme d’un ensemble d’images, ce qui vous permet d’interroger la couche d’imagerie hébergée résultante pour connaître les propriétés des images spécifiques.

Les couches d’imagerie dynamique ainsi que les couches d’imagerie tuilée prennent en charge l’accès à des données et des métadonnées de pixel telles que les tables attributaires raster, les statistiques et les histogrammes. Avec les couches d’imagerie tuilée, les groupes de pixels sont traités en tant que tuiles statiques et le traitement a lieu sur la machine client. Avec les couches d’imagerie dynamique, vous pouvez également utiliser des modèles de fonction raster comme moteur de rendu personnalisé pour effectuer une analyse à la volée. Le traitement s’effectue entièrement côté serveur.

Si vous publiez une couche d’imagerie tuilée hébergée à partir d’une imagerie source au format JPEG, la fonctionnalité WMTS est automatiquement activée sur la couche d’imagerie tuilée hébergée.

Remarque :

Lorsque vous créez un fichier CRF (Cloud Raster Format) avec une compression mixte (JPEG/PNG) à l’aide de ArcGIS Pro, vous pouvez publier le fichier CRF en tant que couche d’imagerie hébergée dans ArcGIS Online. Dans ce cas, le paramètre de compression sur l’onglet General (Général) dans la procédure de publication décrite ci-dessous est ignoré.

Pour créer une couche d’imagerie hébergée, suivez la procédure ci-après.

Remarque :

Si l'option Imagery layer (Couche d'imagerie) n'apparaît pas dans le menu New item (Nouvel élément), il se peut que vous ne possédiez pas de licence ArcGIS Image for ArcGIS Online ou que votre organisation n'ait pas publié au moins une couche d'entités hébergée. Pour que la configuration puisse être lancée, une couche d’entités hébergée doit être publiée avant la publication des couches d’imagerie.

  1. Vérifiez que vous êtes connecté avec un compte détenant des privilèges de création de contenu et de publication de couches d’imagerie hébergées, puis cliquez sur l’onglet My Content (Mon contenu) de la page de contenu.
  2. Cliquez sur New item (Nouvel élément) et sélectionnez Imagery Layer (Couche d’imagerie).
  3. Cliquez sur Next (Suivant).
  4. Choisissez un type de couche en fonction de vos données en entrée et du type d’informations que vous souhaitez inclure dans la couche.

    Les options disponibles sont les suivantes :

    • Tiled Imagery Layer (Couche d’imagerie tuilée) : créez une couche d’imagerie tuilée hébergée. L’analyse et le rendu ont lieu sur la machine client et l’imagerie est traitée en tant que tuiles statiques pour un rendu plus rapide.
    • Dynamic Imagery Layer (Couche d’imagerie dynamique) : créez une couche d’imagerie dynamique hébergée. L’analyse et le rendu ont lieu sur la machine serveur et les collections d’images sont prises en charge.
    Remarque :

    Vous ne pouvez pas partager des éléments de couche d’imagerie dynamique avec le public. Même si vous disposez de privilèges permettant de partager les données publiquement, l’option de partage des couches d’imagerie dynamique avec Everyone (public) (Tout le monde [public]) n’est pas disponible.

    La limite de taille requise applicable au service d’imagerie dynamique ArcGIS Online est définie sur 4 000 x 4 000 pixels ou une taille inférieure. Vous pouvez régler la taille des colonnes et des lignes pour chaque demande, mais la taille requise sera rétablie à 4 000 pixels si vous spécifiez une taille supérieure à 4 000 colonnes ou lignes.

  5. Cliquez sur Next (Suivant).
  6. Choisissez une configuration de couche.

    Les options disponibles sont les suivantes :

    • One Image (Une image) : créez une couche d’imagerie hébergée à partir d’une seule image. Cette option prend en charge tous les formats raster et d’image pris en charge, les données raster multidimensionnelles et la configuration avec divers types de source et paramètres de compression. Le seul type de raster pris en charge est le type de données Jeu de données raster. Utilisez cette option pour les couches d’imagerie simples ne nécessitant pas de métadonnées avancées.
    • One Mosaicked Image (Une image mosaïquée) : créez une couche d’imagerie en mosaïquant plusieurs images. Cette option prend en charge la génération d’une couche d’imagerie unique qui constitue une mosaïque de plusieurs images dans l’espace, les données raster multidimensionnelles et de nombreux types de raster vous permettant de contrôler la manière dont vos produits de satellite ou aériens sont traités. Utilisez cette option pour les couches d’imagerie nécessitant des métadonnées avancées (par exemple, les scènes satellite prétraitées multicanaux).
    • Image Collection (Collection d’images) : créez une couche d’imagerie qui gère une collection contenant un grand nombre d’images. Cette option prend en charge l’interrogation d’images uniques dans une couche d’imagerie constituée d’un ensemble d’images. Cette option prend également en charge le stockage de l’imagerie dans le format source original.

      Remarque :
      Les performances d’une couche de collection d’imagerie dynamique dépendent du format et de la structure du téléchargement de l’imagerie. Par exemple, les collections d’imagerie dynamique publiées au format CRF sont réactives, alors que les collections d’imagerie dynamique publiées au format JP2 ou Raw présentent une réactivité réduite. Il est recommandé d’optimiser votre collection d’images en procédant à une conversion au format CRF, MRF ou TIF avec des pyramides avant la publication.

    • Multiple Imagery Layers (Multiples couches d’imagerie) : créez une couche d’imagerie pour chaque image en entrée. Cette option génère plusieurs couches d’imagerie. Utilisez cette option au lieu de choisir l’option One Image (Une image) plusieurs fois.

    Une fois que vous avez sélectionné la configuration de couche de votre choix, cliquez sur Next (Suivant).

  7. Sélectionnez le type de raster de votre imagerie en entrée dans le menu déroulant. Les métadonnées de type raster permettent d’afficher, de corriger et de traiter l’imagerie de manière cohérente.

    Chaque type de raster contient des métadonnées uniques spécifiques aux paramètres de capteur et d’image. Cette option n’est disponible que si vous avez sélectionné One Mosaicked Image (Une image mosaïquée) comme configuration de couche. Pour tous les autres types de configuration, le seul type de raster pris en charge est Jeu de données raster.

  8. Cliquez sur le bouton Configure properties (Configurer les propriétés) afin de spécifier les propriétés du type de raster sélectionné.
  9. Les propriétés du type de raster vous permettent de créer une couche d’imagerie informative en fonction de vos besoins. Les propriétés disponibles dépendent de la configuration de couche et du type de raster que vous avez sélectionnés. Les propriétés sont réparties entre les onglets General (Général), Processing (Traitement), Spatial Reference (Référence spatiale), Auxiliary Information (Informations auxiliaires) et Metadata (Métadonnées).
  10. Dans l’onglet General (Général), configurez les options pour votre couche d’imagerie. Si une ou plusieurs des options ci-dessous n’apparaissent pas, c’est que la configuration de couche ou le type de raster que vous avez choisis ne prennent pas cette option en charge.

    Type de produit

    Spécifiez le type de produit inclus dans votre imagerie satellite. Les types de produit sont généralement identifiés par divers niveaux de traitement associés au capteur spécifique.

    Cette option est disponible lorsque la configuration de couche est One Mosaicked Image (Une image mosaïquée) ou Image Collection (Ensemble d’images) et que le type de raster est défini sur un produit satellite.

    Type de source

    Choisissez un type de source pour répondre à l’usage prévu de l’imagerie. Votre choix détermine les options d’étirement et de rendu par défaut.

    • Generic (Générique) : le raster ou l’imagerie ne présente pas de cas d’utilisation spécifique. Il s’agit de l’option par défaut.
    • Elevation (Altitude) : le raster contient des données d’altitude telles que le modèle numérique d’élévation (DEM), le modèle numérique de terrain (DTM) ou des données lidar.
    • Thematic (Thématique) : le raster contient des données classées ou thématiques, telles qu’une occupation du sol ou des niveaux de risque.
    • Processed (Traité) : l’imagerie a été géoréférencée et ses couleurs ont été équilibrées.
    • Scientific (Scientifique) : le raster ou l’imagerie se trouve dans un format de données scientifique, tel que NetCDF, HDF ou GRIB.

    Type de rééchantillonnage

    Sélectionnez la méthode de rééchantillonnage à utiliser pour afficher la couche d’imagerie :

    • Nearest (Le plus proche) : le rééchantillonnage par le voisin le plus proche est recommandé pour les données discrètes, telles qu’une occupation du sol.
    • Bilinear (Bilinéaire) : l’interpolation bilinéaire est recommandée pour les données continues, telles que l’altitude.
    • Cubic (Cubique) : le rééchantillinnage de convolution cubique est recommandé pour les données continues.
    • Majority (Majorité) : le rééchantillonnage de majorité est recommandé pour les données discrètes.

    Compression

    Sélectionnez la méthode de compression à utiliser pour convertir l’imagerie source vers le format de raster cloud :

    • LERC : compression sans perte ou avec perte qui divise le raster en blocs de pixels. Si vous choisissez la compression LERC, vous pouvez également spécifier l’erreur de compression LERC maximum (Maximum LERC compression error).
    • JPEG : compression avec perte utilisant l’algorithme de compression JPEG du domaine public. Si vous choisissez la compression JPEG, vous pouvez également spécifier la qualité de compression (Compression quality).

      Lorsque vous sélectionnez la compression JPEG, le paramètre WMTS est activé.

    Remarque :

    Tous les fichiers image et raster source sont convertis au format CRF (Cloud Raster Format) lors de la publication de couches d’imagerie hébergées.

  11. Dans l’onglet Processing (Traitement), configurez les options pour votre couche d’imagerie. Si une ou plusieurs des options ci-dessous n’apparaissent pas, c’est que la configuration de couche ou le type de raster que vous avez choisis ne prennent pas cette option en charge.

    Modèles de traitement

    Sélectionnez le modèle de traitement à utiliser pour la couche d’imagerie Le modèle de traitement effectue des tâches de traitement d’imagerie courantes, telles que l’extraction de canaux spécifiques, l’affinage panchromatique, l’orthorectification, l’étirement et d’autres tâches spécifiques aux données en entrée.

    Les modèles de traitement disponibles dépendent du type de raster que vous avez sélectionné. Cette option n’est applicable qu’aux produits de données satellite ou aériens fournis avec les modèles de traitement préalablement empaquetés. Par exemple, les produits de niveau 2 Landsat comprennent un modèle de traitement Réflectance de surface et un modèle de traitement Assurance qualité.

    Appliquer l’étirement par défaut à chaque élément raster

    Choisissez d’appliquer ou non un étirement de pourcentage de découpage par défaut à chaque élément raster de la couche d’imagerie.

    Générer des emprises à l’aide de la radiométrie (supprimer les pixels de segment de basse qualité)

    Choisissez de concevoir ou non des emprises pour la couche d’imagerie de sorte que seuls les pixels situés dans une plage de valeurs donnée soient inclus. Cela éliminera les pixels de bordure de données nulles, avec pour résultat des mosaïques homogènes. La suppression des pixels de bordure de données nulles génère des statistiques plus appropriées pour chaque élément d'image, entraînant de meilleures images et ainsi qu’un meilleur traitement analytique. Si vous choisissez de concevoir des emprises, vous pouvez fournir des paramètres d’emprise supplémentaires.

    Définir une valeur de pixel représentant la valeur NoData

    Choisissez de définir ou non une valeur NoData pour les pixels de la couche d’imagerie. Les pixels comportant la valeur NoData sont transparents sur la carte.

    Orthorectification

    Choisissez le mode d’orthorectification des images.

    Affinage panchromatique

    Sélectionnez le type d’affinage panchromatique que vous préférez, ainsi que l’image améliorée et les pondérations de canal. Cette option est disponible lorsque le type de raster en entrée comprend des données d’imagerie panchromatiques et multispectrales

    Emprises

    Spécifiez les options d’emprise à utiliser. Ces options sont disponibles si vous choisissez de générer des emprises à l’aide de la radiométrie.

  12. Si vous sélectionnez Image Collection (Collecte d’images) comme configuration de couche, vous pouvez également choisir de générer des vues d’ensemble pour améliorer les performances d’affichage. Générer des vues d’ensemble est recommandé pour accroître la vitesse d’affichage et réduire l’utilisation du CPU lors du traitement de couches d’imagerie en tant que service.
  13. Dans l’onglet Spatial Reference (Référence spatiale), sélectionnez la référence spatiale en sortie de votre ou vos couches d’imagerie. Le système de coordonnées par défaut est WGS84 Web Mercator (sphère auxiliaire).
  14. Dans l’onglet Metadata (Métadonnées), configurez les options pour votre couche d’imagerie. Les options comprennent la date d’acquisition de l’image, la mesure et l’unité des valeurs de pixels, ainsi que l’ordre et la longueur d’onde des canaux de l’imagerie multicanal.
  15. Pour les produits satellite, la table Band mapping (Appariement de canal) ne contient que des index d’appariement de canal en lecture seule pour référence.
  16. Si vous choisissez Thematic (Thématique) dans Source Type (Type de source) pour l’imagerie, l’onglet Auxiliary Information (Informations auxiliaires), dans lequel vous pouvez fournir une table attributaire raster correspondante (DBF version 5) ou un fichier de palette de couleurs (.clr), apparaît également.

    Une palette de couleurs est un fichier texte comportant l’extension .clr, dans lequel chaque ligne possède quatre valeurs entières délimitées par un espace pour apparier une valeur de pixel à une couleur. L’ordre des lignes suit l’ordre des valeurs de pixel et l’ordre des colonnes est rouge, vert et bleu. Les valeurs rouge, vert et bleu s’étendent toutes de 0 à 255. Voici quelques exemples :

    0 255 10 150

    1 253 0 2

    31 0 220 253

  17. Lorsque vous avez terminé de configurer les propriétés de votre imagerie, cliquez sur Apply (Appliquer).
  18. Dans la fenêtre Select input imagery (Sélectionner l’imagerie en entrée), vous pouvez utiliser le bouton Browse (Parcourir) pour accéder aux données en entrée ou faire glisser des fichiers dans la zone en pointillés.

    Une table affichant tous les fichiers avec le nom, la taille et le statut de téléchargement s’affiche. Les fichiers sont téléchargés vers ArcGIS Online.

  19. Vous n'avez pas besoin d’attendre la fin du téléchargement des fichiers pour passer à l’étape suivante.
  20. Cliquez sur Next (Suivant).
  21. Spécifiez les détails d’élément de votre ou vos couches d’imagerie. Vous pouvez fournir ces détails même si le téléchargement des fichiers n’est pas terminé.
    1. Spécifiez un titre. Si vous créez plusieurs couches d’imagerie, vous pouvez fournir un préfixe et un suffixe à ajouter au titre de base.
    2. Saisissez éventuellement des termes de balises en les séparant par des virgules.
    3. Saisissez un résumé si vous le souhaitez.
    4. Spécifiez le dossier dans lequel stocker la ou les couches d’imagerie
  22. Cliquez sur Create (Créer).

    La progression de la création de la couche est indiquée, notamment le téléchargement des fichiers et la création de l’élément de la couche d'imagerie.

La couche d’imagerie est ajoutée à My Content (Mon contenu). L’une des façons de tester la nouvelle couche d’imagerie hébergée après publication consiste à l’afficher dans une carte Web.

Publier des couches d’imagerie à partir d’une autre instance

ArcGIS Online prend en charge deux types de couches d'imagerie hébergées : tuilées et dynamiques. Chacune permet de publier un type de couche d'imagerie. Vous pouvez par exemple publier une couche d'imagerie dynamique à partir d'une page d'éléments de couche d'imagerie tuilée, et inversement, vous pouvez publier une couche d'imagerie tuilée à partir de la page des éléments d'une couche d'imagerie dynamique.

Vous devez être le propriétaire de la couche pour pouvoir publier à partir de celle-ci.

  1. Connectez-vous à l'organisation.
  2. Ouvrez la page des éléments de votre couche d'imagerie.
  3. Dans l'onglet Overview (Vue d'ensemble), cliquez sur Publish (Publier) et sélectionnez le type de couche à publier.

    L'option disponible dans le menu déroulant Publish (Publier) dépend du type de couche à partir duquel vous publiez.

    Dans l'exemple suivant, une couche d'imagerie dynamique est publiée à partir de la page des éléments d'une couche d'imagerie tuilée.

    Publier une couche d'imagerie dynamique à partir de la page des éléments d'une couche d'imagerie tuilée.
    Publier une couche d'imagerie dynamique à partir de la page des éléments d'une couche d'imagerie tuilée.
  4. Spécifiez les détails des éléments de votre nouvelle couche d’imagerie.
    1. Spécifiez un titre.
    2. Saisissez éventuellement des termes de balises en les séparant par des virgules.
    3. Saisissez un résumé si vous le souhaitez.
    4. Spécifiez le dossier dans lequel stocker la couche d’imagerie.
    5. Cliquez sur  OK.

    Le type de couche d'imagerie est créé.

Données prises en charge pour les couches d’imagerie

Lorsque vous configurez vos couches d’imagerie, vous pouvez spécifier le type de raster qui identifie et utilise des métadonnées telles que le géoréférencement, la date d’acquisition, le type de capteur et les longueurs d’onde de canal. Vous pouvez créer des couches d’imagerie à l’aide des types de raster répertoriés dans la table ci-dessous. Le type de jeu de données raster se réfère à n’importe quel format de raster pris en charge par ArcGIS Pro et ne comprend aucune métadonnée.

  • ASTER
  • DMCII
  • DubaiSat-2
  • GeoEye-1
  • GF-1 PMS
  • GF-1 WFV
  • GF-2 PMS
  • GRIB
  • HDF
  • IKONOS
  • KOMPSAT-2
  • KOMPSAT-3
  • Landsat 1-5 MSS
  • Landsat 4-5 TM
  • Landsat 7 ETM+
  • Landsat 8
  • NetCDF
  • Pleiades-1
  • QuickBird
  • RapidEye
  • Jeu de données raster
  • Sentinel-2
  • SkySat
  • SPOT 5
  • SPOT 6
  • SPOT 7
  • UAV/UAS
  • WorldView-1
  • WorldView-2
  • WorldView-3
  • WorldView-4
  • ZY3-SASMAC

Les données d’imagerie que vous utilisez en entrée proviennent d’un dossier local. La sortie peut consister en couches d’imagerie hébergées qui référencent les données téléchargées et sont gérées par ArcGIS Online. Lorsque vous supprimez une couche d’imagerie hébergée, les données sont également supprimées de l’organisation.

Publier des couches d’imagerie multidimensionnelle

Vous pouvez publier des données raster multidimensionnelles en tant que couche d’imagerie et utiliser le filtrage multidimensionnel sur votre couche pour afficher une tranche spécifiée dans Map Viewer Classic. Vous pouvez également utiliser le curseur temporel ou de plage pour modifier l’affichage et utiliser les outils d’analyse multidimensionnelle.

Pour publier un jeu de données raster multidimensionnel à partir d’un fichier NetCDF, HDF ou GRIB unique, procédez comme suit :

  1. Vérifiez que vous êtes connecté avec un compte détenant des privilèges de création de contenu et de publication de couches d’imagerie hébergées, puis cliquez sur l’onglet My Content (Mon contenu) de la page de contenu.
  2. Cliquez sur New item (Nouvel élément) et sélectionnez Imagery Layer (Couche d’imagerie).
  3. Cliquez sur Next (Suivant).
  4. Choisissez un type de couche en fonction de vos données en entrée et du type d’informations que vous souhaitez inclure dans la couche.

    Les options disponibles sont les suivantes :

    • Tiled Imagery Layer (Couche d’imagerie tuilée) : créez une couche d’imagerie tuilée hébergée, où l’analyse et le rendu ont lieu sur la machine client et l’imagerie est traitée en tant que tuiles statiques pour un rendu plus rapide.
    • Dynamic Imagery Layer (Couche d’imagerie dynamique) : créez une couche d’imagerie dynamique hébergée où l’analyse et le rendu sont effectués par la machine serveur et les collections d’images sont prises en charge.
    Remarque :

    Vous ne pouvez pas partager des éléments de couche d’imagerie dynamique avec le public. Même si vous disposez de privilèges permettant de partager les données publiquement, l’option de partage des couches d’imagerie dynamique avec Everyone (public) (Tout le monde [public]) n’est pas disponible.

  5. Cliquez sur Next (Suivant).
  6. Pour la configuration de votre couche, choisissez One Layer (Une couche) et cliquez sur Next (Suivant).
  7. Si vous le souhaitez, cliquez sur le bouton Configure Properties (Configurer les propriétés) et modifiez les propriétés de votre choix dans l’onglet General (Général) ou Metadata (Métadonnées), selon vos données.
  8. Accédez au fichier NetCDF, HDF ou GRIB ou faites-le glisser dans la zone en pointillés. Cliquez sur Next (Suivant).
  9. Spécifiez les détails d’élément de votre couche d’imagerie et cliquez sur Create (Créer).

Pour publier des couches d’imagerie spécifiques à partir de fichiers NetCDF, HDF ou GRIB uniques, procédez comme ci-dessus mais choisissez Multiple Imagery Layers (Plusieurs couches d’imagerie) comme configuration de couche à l’étape 7 précédente.

Publier une couche d'imagerie à partir de données multidimensionnelles

Pour publier une couche d’imagerie unique à partir de fichiers NetCDF, HDF ou GRIB, où les variables seront fusionnées dans une dimension, procédez comme suit. Par exemple, si vous disposez de 10 fichiers NetCDF contenant les températures quotidiennes d’une période de plus de 10 ans et que vous souhaitez fusionner ces fichiers en une couche d’imagerie unique contenant 10 ans de données de température quotidienne, utilisez cette option.

  1. Vérifiez que vous êtes connecté avec un compte détenant des privilèges de création de contenu et de publication de couches d’imagerie hébergées, puis cliquez sur l’onglet My Content (Mon contenu) de la page de contenu.
  2. Cliquez sur New item (Nouvel élément) et sélectionnez Imagery Layer (Couche d’imagerie).
  3. Cliquez sur Next (Suivant).
  4. Choisissez un type de couche en fonction de vos données en entrée et du type d’informations que vous souhaitez inclure dans la couche.

    Les options disponibles sont les suivantes :

    • Tiled Imagery Layer (Couche d’imagerie tuilée) : créez une couche d’imagerie tuilée hébergée, où l’analyse et le rendu ont lieu sur la machine client et l’imagerie est traitée en tant que tuiles statiques pour un rendu plus rapide.
    • Dynamic Imagery Layer (Couche d’imagerie dynamique) : créez une couche d’imagerie dynamique hébergée où l’analyse et le rendu sont effectués par la machine serveur et les collections d’images sont prises en charge.
    Remarque :

    Vous ne pouvez pas partager des éléments de couche d’imagerie dynamique avec le public. Même si vous disposez de privilèges permettant de partager les données publiquement, l’option de partage des couches d’imagerie dynamique avec Everyone (public) (Tout le monde [public]) n’est pas disponible.

  5. Cliquez sur Next (Suivant).
  6. Pour la configuration de votre couche, choisissez One Mosaicked Image (Une image mosaïquée) et cliquez sur Next (Suivant).
  7. Si vous le souhaitez, cliquez sur le bouton Configure Properties (Configurer les propriétés) et modifiez les propriétés de votre choix dans l’onglet General (Général) ou Metadata (Métadonnées), selon vos données.
  8. Accédez au fichier NetCDF, HDF ou GRIB ou faites-le glisser dans la zone en pointillés. Cliquez sur Next (Suivant).
  9. Spécifiez les détails d’élément de votre couche d’imagerie et cliquez sur Create (Créer).

Publier des données au format raster cloud

Vous pouvez publier des données raster au format CRF (Cloud Raster Format) en tant que couche d’imagerie, qu’il s’agisse de données multidimensionnelles ou non.

Pour publier une couche d’imagerie à partir de données CRF, procédez comme suit :

  1. Vérifiez que vous êtes connecté avec un compte détenant des privilèges de création de contenu et de publication de couches d’imagerie hébergées, puis cliquez sur l’onglet My Content (Mon contenu) de la page de contenu.
  2. Cliquez sur New item (Nouvel élément) et sélectionnez Imagery Layer (Couche d’imagerie).

    La fenêtre Get started (Prise en main) apparaît et vous guidera tout au long de la création d’une couche d’imagerie.

  3. Cliquez sur Next (Suivant).
  4. Choisissez un type de couche en fonction de vos données en entrée et du type d’informations que vous souhaitez inclure dans la couche.

    Les options disponibles sont les suivantes :

    • Tiled Imagery Layer (Couche d’imagerie tuilée) : créez une couche d’imagerie tuilée hébergée, où l’analyse et le rendu ont lieu sur la machine client et l’imagerie est traitée en tant que tuiles statiques pour un rendu plus rapide.
    • Dynamic Imagery Layer (Couche d’imagerie dynamique) : créez une couche d’imagerie dynamique hébergée où l’analyse et le rendu sont effectués par la machine serveur et les collections d’images sont prises en charge.
    Remarque :

    Vous ne pouvez pas partager des éléments de couche d’imagerie dynamique avec le public. Même si vous disposez de privilèges permettant de partager les données publiquement, l’option de partage des couches d’imagerie dynamique avec Everyone (public) (Tout le monde [public]) n’est pas disponible.

  5. Cliquez sur Next (Suivant).
  6. Pour la configuration de votre couche, choisissez One Image (Une image) et cliquez sur Next (Suivant).
  7. Conservez le type de raster par défaut Raster Dataset (Jeu de données raster).
  8. Si vous le souhaitez, modifiez les propriétés en cliquant sur le bouton Configure Properties (Configurer les propriétés).
  9. Faites glisser le dossier CRF entier dans la zone en pointillés. La navigation n’est pas prise en charge pour les données CRF. Cliquez sur Next (Suivant).
  10. Spécifiez les détails d’élément de votre couche d’imagerie et cliquez sur Create (Créer).

Publier des couches d’imagerie catégorique

Vous pouvez publier des couches d’imagerie catégorique (ou thématique) (par exemple, une occupation du sol) pour les données raster associées à une table attributaire ou à une palette de couleurs.

Pour publier un jeu de données raster catégorique en tant que couche d’imagerie, procédez comme suit :

  1. Vérifiez que vous êtes connecté avec un compte détenant des privilèges de création de contenu et de publication de couches d’imagerie hébergées, puis cliquez sur l’onglet My Content (Mon contenu) de la page de contenu.
  2. Cliquez sur New item (Nouvel élément) et sélectionnez Imagery Layer (Couche d’imagerie).
  3. Cliquez sur Next (Suivant).
  4. Choisissez un type de couche en fonction de vos données en entrée et du type d’informations que vous souhaitez inclure dans la couche.

    Les options disponibles sont les suivantes :

    • Tiled Imagery Layer (Couche d’imagerie tuilée) : créez une couche d’imagerie tuilée hébergée, où l’analyse et le rendu ont lieu sur la machine client et l’imagerie est traitée en tant que tuiles statiques pour un rendu plus rapide.
    • Dynamic Imagery Layer (Couche d’imagerie dynamique) : créez une couche d’imagerie dynamique hébergée où l’analyse et le rendu sont effectués par la machine serveur et les collections d’images sont prises en charge.
    Remarque :

    Vous ne pouvez pas partager des éléments de couche d’imagerie dynamique avec le public. Même si vous disposez de privilèges permettant de partager les données publiquement, l’option de partage des couches d’imagerie dynamique avec Everyone (public) (Tout le monde [public]) n’est pas disponible.

    Cliquez sur Next (Suivant).

  5. Pour la configuration de votre couche, choisissez One Mosaicked Image (Une image mosaïquée) et cliquez sur Next (Suivant).
  6. Si vous le souhaitez, spécifiez le type de raster. Sinon, conserver le jeu de données raster (Raster Dataset) par défaut.
  7. Cliquez sur le bouton Configure Properties (Configurer les propriétés) et dans l’onglet General Général), définissez Thematic (Thématique) dans Source type (Type de source).

    L’onglet Auxiliary Information (Informations auxiliaires) apparaît.

  8. Dans l’onglet Auxiliary Information (Informations auxiliaires), sélectionnez la case à cocher intitulée My data has a raster attribute table or colormap (Mes données possèdent une table attributaire raster ou une palette de couleurs).

    Une fenêtre de navigation s’ouvre.

  9. Accédez au fichier de palette de couleurs (.clr) ou à la table attributaire raster (.vat.dbf) qui est associé à votre jeu de données.
  10. Cliquez sur Apply (Appliquer) dans la fenêtre des propriétés de type de raster.
  11. Accédez aux données raster catégoriques ou faites-les glisser dans la zone en pointillés. Cliquez sur Next (Suivant).
  12. Spécifiez les détails d’élément de votre couche d’imagerie et cliquez sur Create (Créer).