Gérer les couches de tuiles hébergées

Les propriétaires des couches de tuiles hébergées et les administrateurs peuvent gérer les paramètres et le contenu des couches de tuiles hébergées existantes. Les options de gestion varient selon que votre couche contienne des tuiles raster ou des tuiles vectorielles. La table ci-après indique les options de gestion par type de couche.

Tuiles raster Couches de tuiles hébergéesTuiles vectorielles Couches de tuiles vectorielles hébergées

Définissez les échelles minimale et maximale auxquelles une couche de tuiles hébergée s’affiche une fois qu’elle a été ajoutée à une carte.

Oui

Non

Configurez une couche de tuiles hébergée à utiliser dans des cartes et applications hors connexion.

Oui

Oui

Définissez le mode de gestion des mises à jour de tuiles : manuellement ou automatiquement pour refléter les changements apportés aux données d’entité.

Oui

Non

Remplacez le contenu de la couche à l'aide d'une deuxième couche.

Non*

*Vous pouvez utiliser l’API Python ou l’outil de géotraitement Replace Web Layer (Remplacer une couche Web) avec ArcGIS Pro 2.5 et versions ultérieures.

Oui

Cela est pris en charge pour les couches publiées à partir d'un paquetage de tuiles vectorielles ou de ArcGIS Pro.

Recréez le cache de la couche pour recevoir des mises à jour de la couchz d'entités associée.

Oui

Cela est pris en charge si vous publiez la couche à partir d'une couche d'entités hébergée.

Non

Gérer les paramètres de couche de tuiles raster hébergée

Pour gérer les échelles minimale et maximale ou le mode hors connexion sur des couches de tuiles hébergées, les données source ou la couche à partir de laquelle vous les avez publiées doit être accessible. Si vous publiez une couche de tuiles hébergée à partir d'une couche d'entités hébergée ou d'une vue de couche d'entités hébergée, les couches de tuiles héritent de la plage de visibilité de la couche source. Vous ne pouvez pas créer de tuiles pour des surfaces non comprises dans la plage visible héritée.

Procédez comme suit pour créer des tuiles, modifier la plage visible, autoriser une nouvelle création des tuiles pour les zones mises à jour et gérer le mode hors connexion d'une couche de tuiles hébergée Tuiles raster :

  1. Connectez-vous en tant que propriétaire de la couche web, en tant qu'administrateur ou avec un compte détenteur de privilèges autorisant la mise à jour des éléments de tous les membres.
  2. Ouvrez la page d'élément de la couche de tuiles hébergée.
  3. Cliquez sur l'onglet Paramètres.
  4. Faites défiler la page jusqu’à la section Tile Layer (hosted) Settings (Paramètres de la couche de tuiles (hébergée)).
  5. Cliquez sur Afficher les détails pour voir le statut actuel des tuiles existantes.
  6. Apportez une ou plusieurs des modifications suivantes :
    • Définissez la plage visible au moyen du curseur ou des listes déroulantes pour sélectionner les échelles minimale et maximale auxquelles une couche de tuiles hébergée s'affichera une fois ajoutée à une carte.
    • Cliquez sur Build Tiles (Générer des tuiles) afin de construire des tuiles pour la couche. À l’ouverture de la boîte de dialogue, cochez les cases en regard des niveaux (échelles) auxquels générer les tuiles. Vous devez choisir au moins un niveau. Une fois les niveaux choisis, cliquez sur Créer des tuiles.

      Consultez la section suivante pour en savoir plus sur la création de tuiles.

    • Cochez la case Autorisez cette couche à être téléchargée et utilisée dans une carte hors connexion pour permettre aux autres utilisateurs d'inclure une couche de tuiles hébergée dans une carte qui sera utilisée hors connexion. Notez que cette opération n’est possible que si vous avez créé des tuiles pour les données à utiliser hors connexion.
  7. Cliquez sur Enregistrer lorsque vous avez terminé.

Paramètres propres aux couches de tuiles hébergées publiées à partir de couches d’entités hébergées

Si vous publiez une couche de tuiles (raster) hébergée à partir d'une couche d'entités hébergée ou d'une vue de couche d'entités hébergée, les tuiles sont créées automatiquement la première fois qu'elles sont requises. En d'autres termes, les tuiles sont créées pour une échelle spécifique et sont étendues la première fois qu'un utilisateur affiche la couche de tuiles hébergée à cette échelle et cette étendue. Dès que les tuiles sont générées, elles sont mises en cache et immédiatement disponibles pour vous ou quiconque visualise la couche de tuiles en utilisant cette échelle et cette étendue. En outre, les modifications apportées aux données d’entité sont automatiquement reflétées dans la couche de tuiles hébergée en quelques minutes.

Bien que, par défaut, les tuiles soient créées automatiquement, vous pouvez choisir de créer les tuiles manuellement à des échelles et des étendues spécifiques. Cela améliore les performances d’affichage pour la première personne qui visualise la couche de tuiles à cette échelle et à cette étendue, et est requis si les utilisateurs emploient la couche de tuiles hors ligne.

A de rares occasions, vous pouvez choisir de désactiver la création de tuiles automatique et de créer les tuiles manuellement pour l’intégralité de la couche de tuiles hébergée. Dans ce cas, les mises à jour apportées aux données dans la couche d’entités hébergée utilisée pour publier la couche de tuiles ne sont pas reflétées dans la couche de tuiles hébergée.

Remarque :

Si vous avez publié votre couche de tuiles hébergée avant juin 2017, cette dernière est configurée pour la création manuelle de tuiles. Si vous souhaitez que les mises à jour apportées dans la couche d’entités hébergée principale apparaissent dans la couche de tuiles hébergée dépendante, modifiez les paramètres de la couche de tuiles hébergée pour créer les tuiles automatiquement.

Lorsque vous publiez une couche de tuiles hébergée à partir d’une couche d’entités hébergée, vous pouvez renommer les couches dans la couche de tuiles hébergée.

Créer des tuiles automatiquement

Lorsque vous configurez une couche de tuiles hébergée pour créer les tuiles automatiquement, ArcGIS Online crée les tuiles à la demande en fonction des besoins. Une fois créées, les tuiles sont mises en cache et disponibles pour toutes les vues suivantes. Lorsque la couche d’entités hébergée principale ou la vue de la couche d’entités hébergée est mise à jour, les modifications sont reflétées dans la couche de tuiles hébergée en quelques minutes.

Tuiles à des plus petites échelles

Le temps requis pour générer les tuiles automatiquement dépend des données d’entité, notamment du nombre de sommets inclus dans les données d’entité. Plus les sommets d’entités sont denses, plus ils ont une incidence sur le temps de génération. Plus les échelles sont petites (zoom arrière), plus le nombre d’entités incluses dans chaque tuile est grand, ce qui peut augmenter le temps requis pour générer une tuile. Si vous constatez un allongement du temps requis pour générer des tuiles, précréez les tuiles pour cette échelle et pour les autres échelles présentant cet allongement. Les tuiles précréées en mode automatique reflètent également les dernières mises à jour des données d’entité.

Créer des tuiles à des échelles et des étendues spécifiques

Même si votre couche d’entités hébergée est configurée pour créer les tuiles automatiquement, vous pouvez créer des tuiles pour des niveaux (échelles) et étendues spécifiques. Ce workflow est idéal pour générer des tuiles pour des zones dans lesquelles elles sont requises par des utilisateurs ou dans des zones spécifiques où vous prévoyez que les tuiles seront mises hors ligne.

Pour créer des tuiles à des échelles et des étendues spécifiques, procédez comme suit :

  1. Connectez-vous en tant que propriétaire de la couche de tuiles hébergées, en tant qu'administrateur ou avec un compte détenteur de privilèges autorisant la mise à jour des éléments de tous les membres.
  2. Ouvrez la page d'élément de la couche de tuiles hébergée.
  3. Cliquez sur l'onglet Paramètres.
  4. Faites défiler jusqu'à la section Paramètres de la couche de tuiles (hébergée).
  5. Cliquez sur Générer des tuiles.
  6. Dans l’onglet Levels (Niveaux), cochez la case en regard de l’échelle ou des échelles auxquelles vous souhaitez créer les tuiles.
  7. Si vous souhaitez limiter l’étendue à laquelle les tuiles sont créées, cliquez sur l’onglet Définir l’étendue et définissez la zone dans laquelle les tuiles seront créées en procédant comme suit :
    • Cliquez sur Dessiner l’étendue et dessinez une boîte délimitant la zone dans laquelle les tuiles seront créées.
    • Tapez les coordonnées de l’étendue (en degrés décimaux) dans les champs Gauche, Droit, Haut et Bas.
  8. Cliquez sur Créer des tuiles lorsque vous avez terminé de choisir les niveaux et de définir l’étendue.

Gérer manuellement les tuiles

Dans la plupart des cas, vous ne créez pas les tuiles manuellement, car cette option empêche la couche de tuiles hébergée de refléter automatiquement les modifications apportées aux données dans la couche d’entités hébergée principale. Cependant, vous pouvez créer manuellement des tuiles à partir d’une couche d’entités en lecture seule dans laquelle des étiquettes sont enregistrées, car vous ne pouvez pas publier une couche d’entités hébergée en mode automatique si des étiquettes sont enregistrées dans la couche d’entité hébergée principale.

Pour créer manuellement des tuiles, cliquez sur Générer des tuiles dans Paramètres de la couche de tuiles (hébergée), puis sélectionnez les niveaux et l’étendue requis pour une utilisation hors connexion.

Astuce :

Si vous avez configuré votre couche de tuiles hébergée pour créer les tuiles manuellement et avez ensuite changé d’avis, ou si vous avez publié la couche de tuiles hébergée avant juin 2017, vous pouvez modifier la couche pour créer des tuiles automatiquement. Dans ce cas, vous devez choisir de supprimer ou de conserver les tuiles existantes.

  • Supprimez les tuiles existantes si des mises à jour ont été apportées à la couche d’entités hébergée principale, car ces mises à jour ne sont actuellement pas reflétées dans la couche de tuiles hébergée. Notez que des crédits sont facturés lorsque des tuiles sont re-créées.
  • Conservez vos tuiles existantes si aucune modification n’a été apportée aux données de la couche d’entités hébergée principale.

Renommer les couches

Si vous publiez une couche de tuiles hébergée à partir d’une couche d’entités hébergée, vous pouvez renommer l’élément de couche de tuiles hébergée, ainsi que les couches dans la couche de tuiles hébergée.

La modification du nom de l’élément ou des noms de couche dans une couche de tuiles hébergée n’affecte pas les noms dans la couche d’entités hébergée source.

  1. Connectez-vous à votre organisation et ouvrez la page des éléments de la couche de tuiles hébergée.
  2. Sur l’onglet Overview (Vue d’ensemble), cliquez sur Edit (Mise à jour) en regard du nom de l’élément ou de la couche à modifier.
  3. Indiquez un nouveau nom pour la couche ou l’élément et cliquez sur Save (Enregistrer).

Gérer les paramètres de couche de tuiles vectorielles hébergée

Actuellement, vous pouvez activer votre couche de tuiles vectorielles hébergée pour l’utiliser dans des cartes hors connexion. Suivez les étapes ci-après pour gérer le mode hors connexion d’une couche de tuiles vectorielles hébergée Tuiles vectorielles :

  1. Connectez-vous en tant que propriétaire de la couche web, en tant qu'administrateur ou avec un compte détenteur de privilèges autorisant la mise à jour des éléments de tous les membres.
  2. Ouvrez la page d’élément de la couche de tuiles vectorielles hébergée.
  3. Cliquez sur l'onglet Paramètres.
  4. Faites défiler la page jusqu’à la section Tile Layer (hosted) Settings (Paramètres de la couche de tuiles (hébergée)).
  5. Cochez la case Allow this layer to be downloaded and used in an offline map (Autorisez cette couche à être téléchargée et utilisée dans une carte hors connexion) pour permettre aux autres utilisateurs d’inclure une couche de tuiles hébergée dans des applications hors connexion.
  6. Cliquez sur Enregistrer lorsque vous avez terminé.

Vous pouvez maintenant ajouter cette couche à une carte activée pour une utilisation hors ligne.

Remplacer une couche de tuiles vectorielles hébergée

Les couches de tuiles vectorielles présentent les données cartographiques sous forme de fichiers vectoriels et incluent une ou plusieurs couches rendues sur le client en fonction d’un style fourni avec la couche. Pour mettre à jour le contenu d'une couche de tuiles vectorielles hébergée que vous avez publiée à partir d'un paquetage de tuiles vectorielles ou de ArcGIS Pro, remplacez son contenu par celui d’une seconde couche.

L’option Replace Layer (Remplacer la couche) vous permet de remplacer une couche de tuiles vectorielles hébergée de votre organisation par le contenu d’une seconde couche de tuiles vectorielles hébergée appartenant au même membre de portail. Lorsque vous remplacez une couche de tuiles vectorielles hébergée, son contenu est remplacé par celui d’une seconde couche. Comme l’ID d’élément et l’URL de votre couche restent les mêmes, les cartes et les applications qui utilisent votre couche n’ont pas besoin d’être mises à jour pour référencer une nouvelle couche.

Pour remplacer une couche de tuiles vectorielles hébergée, vous devez posséder la couche de tuiles vectorielles hébergée actuelle et la couche de remplacement. Les administrateurs d’organisations peuvent également remplacer des couches de tuiles vectorielles hébergées, mais la couche de remplacement et la couche actuelle doivent toutes deux appartenir au même membre de l’organisation.

Le remplacement de la couche offre les avantages suivants :

  • Vous pouvez créer une couche de remplacement et effectuer des tests de contrôle qualité sur cette couche de remplacement, sans aucune incidence pour les utilisateurs de la couche de tuiles vectorielles hébergée actuelle.
  • Si vous avez défini plusieurs styles pour votre couche de tuiles vectorielles hébergée actuelle, vous pouvez afficher un aperçu de chaque style avec la couche de remplacement.
  • Replacer le contenu de la couche actuelle n’a pas pour effet de générer de nouvelles tuiles. Aussi, personne n’a besoin d’attendre que les tuiles aient été extraites et recréées. Les cartes et les applications qui utilisent la couche actuelle continuent de fonctionner comme prévu après le remplacement de son contenu.Si votre couche actuelle est partagée avec le public, l’affichage des mises à jour peut prendre jusqu’à une heure en raison de la mise en cache. Sinon, les mises à jour sont répercutées instantanément dans la couche actuelle.
  • Vous pouvez archiver l’ancien contenu pour le rétablir, si nécessaire.

Remarque :

Avant de publier ou d’empaqueter la couche de tuiles vectorielles de remplacement dans ArcGIS Pro, veillez à bien utiliser les mêmes système de coordonnées et structure de tuilage pour la couche de tuiles vectorielles de remplacement et la couche de tuiles vectorielles actuelle. Ces paramètres doivent correspondre.

Pour plus d'informations sur les autres changements de configuration à connaître lors de la génération d'une couche de remplacement dans ArcGIS Pro, reportez-vous à la rubrique Changements dans la couche de remplacement qui peuvent avoir un impact négatif sur la couche actuelle.

Lorsque vous remplacez la couche, vous pouvez déplacer le contenu de la couche actuelle dans une nouvelle couche ou permuter le contenu de la couche actuelle et celui de la couche de remplacement, et ainsi utiliser la couche de remplacement existante comme archive.

  • Si vous souhaitez archiver le contenu de la couche de tuiles vectorielles hébergée actuelle chaque fois que vous remplacez la couche, créez une archive de la couche actuelle. Vous pouvez utiliser l’une des couches comportant du contenu archivé pour rétablir une ancienne version du contenu, si nécessaire. Pour rétablir le contenu d’une archive, utilisez l’option Replace Layer (Remplacer la couche) et sélectionnez la couche comportant le contenu archivé à rétablir dans la couche actuelle.

    Utilisez cette option si vous envisagez de créer plusieurs couches avec du contenu archivé tenant compte de l’évolution du contenu de la couche de tuiles vectorielles hébergée. Par exemple, si vous effectuez des mises à jour trimestrielles, vous pouvez créer des archives 2019T4 et 2020T1, et ainsi créer une archive pour chaque mise à jour.

  • Lorsque vous utilisez la couche de remplacement comme archive, aucune couche distincte n’est créée pour le contenu archivé. Le contenu de la couche de remplacement est déplacé dans la couche actuelle. Le contenu de la couche actuelle est déplacé dans la couche de remplacement. Utilisez cette option si vous n’avez pas besoin d’une couche distincte pour le contenu archivé.

En plus de décider du mode d’archivage, vous devez indiquer si vous souhaitez mettre à jour les informations suivantes sur l’élément dans la couche de production actuelle ou importer les modifications à partir de la couche de remplacement : miniature, résumé, description et balises. Par défaut, les informations ne sont pas mises à jour. Pour importer des informations de la couche de remplacement, activez l’option Replace item information (Remplacer les informations de l’élément).

  1. Connectez-vous en tant que propriétaire de la couche web, en tant qu’administrateur de l’organisation ou avec un compte détenteur de privilèges autorisant la mise à jour des éléments de tous les membres.
  2. Ouvrez la page d’élément de la couche de tuiles vectorielles hébergée.
  3. Cliquez sur Replace Layer (Remplacer la couche).
  4. Cliquez sur Select layer (Sélectionner une couche).

    Dans le volet qui apparaît, vous pouvez rechercher, parcourir, filtrer et trier les couches disponibles pour rechercher la couche de tuiles de remplacement. Vous pouvez également afficher les détails des éléments de chaque couche en cliquant sur View details (Afficher les détails).

  5. Une fois que vous avez localisé la couche de tuiles vectorielles à utiliser, cliquez sur Select (Sélectionner).

    Si un message d’avertissement concernant des styles incompatibles s’affiche, cela signifie que le style de la couche de remplacement est différent de celui de la couche actuelle. Cette différence peut éventuellement rendre inexploitable tout autre style qui référence la couche actuelle. De la même manière, si la structure de tuilage de la couche de remplacement est différente de celle de la couche actuelle, ce message s’affiche. Si vous ne souhaitez pas utiliser cette couche de remplacement, cliquez sur Change layer (Changer de couche) et choisissez une couche qui ne possède pas un style correspondant. Vous pouvez remplacer la couche actuelle par une couche qui possède des styles différents.

  6. Cliquez sur Next (Suivant) pour choisir le mode d'archivage des tuiles vectorielles actuelles. Sélectionnez l’une des options suivantes :
    • Archive the current layer (Archiver la couche actuelle en tant que) - Utilisez cette option si vous souhaitez conserver un instantané du contenu de la couche de tuiles vectorielles hébergée actuelle tel qu’il était avant sa mise à jour. Par défaut, le nom de la nouvelle couche est formé du nom de la couche actuelle, suivi de _archive_<date_et_heure_actuelles>. Pour spécifier un autre nom, cliquez sur le bouton de mise à jour et saisissez un nouveau nom.
    • Use the replacement layer (Utiliser la couche de remplacement) - Utilisez cette option si vous n’avez pas besoin d’une nouvelle couche pour y stocker le contenu archivé, et si vous souhaitez conserver la couche de remplacement pour des mises à jour ultérieures.
  7. Si vous souhaitez importer une miniature mise à jour, un résumé, une description et des balises de la couche de remplacement, accédez à l'option Replace item information (Remplacer les informations de l’élément) et activez-la.
  8. Cliquez sur Next (Suivant) pour afficher un aperçu des styles associés à la couche de remplacement.

    Remarque :

    L’option d’affichage d’un aperçu des styles est disponible uniquement si vous avez créé d’autres styles pour la couche actuelle dans l’éditeur de style de tuiles vectorielles.

  9. Utilisez le menu déroulant Other styles (Autres styles) pour avoir un aperçu de ce à quoi ressemblera chaque style dans la couche actuelle une fois que vous l’aurez mise à jour avec le contenu de la couche de remplacement. Si vous souhaitez poursuivre, cliquez sur Next (Suivant). Dans le cas contraire, cliquez sur Cancel (Annuler).
  10. La page récapitulative affiche votre couche de tuiles vectorielles hébergée actuelle, la couche qui remplacera le contenu de la couche actuelle et l'option d'archive que vous avez choisie.
    • Si la couche de remplacement n'est pas entièrement compatible, vous pouvez cliquer sur Select replacement layer (Sélectionner une couche de remplacement) et choisir une nouvelle couche.
    • Si vous souhaitez modifier les options d'archive, cliquez sur Choose archive option (Sélectionner l’option d’archive) et modifiez vos paramètres.
  11. Une fois que vous êtes satisfait de votre couche et de vos options d'archive, cliquez sur Replace (Remplacer) pour procéder à l'option de remplacement.

Processus courants pour remplacer une couche de tuiles vectorielles hébergée

Il existe plusieurs façons d’utiliser l’option Replace Layer (Remplacer la couche) pour remplacer le contenu des couches de tuiles vectorielles hébergées. En raison de la relativité des termes « couche actuelle » et « couche de remplacement », il peut être utile de consulter des exemples de processus de remplacement du contenu des couches de tuiles vectorielles hébergées.

Les trois sections suivantes décrivent des processus qui mobilisent au moins deux couches de tuiles vectorielles hébergées pour conserver les données hébergées des tuiles vectorielles. Ces processus utilisent des couches d’exemple pour vous aider à suivre le déplacement du contenu d’un processus à l’autre. Tous ces exemples mettent en scène la couche de tuiles vectorielles hébergée actuelle, que les utilisateurs emploient dans leurs cartes et leurs applications, et au moins une couche de tuiles vectorielles hébergée de remplacement. Lors de l’exécution d’un processus similaire, le nombre de couches de remplacement ou de couches comportant du contenu archivé peut être différent. De plus, les autres utilisateurs ayant accès à la couche de tuiles vectorielles hébergée actuelle peuvent, tout comme vous, avoir défini d’autres styles pour les couches.

Archiver le contenu actuel dans une nouvelle couche

Dans cet exemple de scénario, vous disposez d’une couche de tuiles vectorielles hébergée dans laquelle sont stockées les limites de zone de desserte. Il s’agit de la couche de production que les utilisateurs emploient dans leurs cartes. Pour mettre à jour le contenu de cette couche, vous avez besoin de publier une deuxième couche de tuiles vectorielles hébergée qui contient les données de zone de desserte mises à jour. Il s’agit de la couche de remplacement.

Vous avez également intérêt à conserver une archive du contenu de la couche de production à chacune de ses mises à jour. Ainsi, en cas de problème avec le contenu de remplacement, vous aurez la possibilité de restituer le contenu de la couche de tuiles vectorielles hébergée qui est antérieur à sa mise à jour. Pour ce faire, vous devez archiver le contenu existant de la couche de tuiles vectorielles hébergée actuelle dans une nouvelle couche de tuiles vectorielles hébergée.

Dans l’exemple suivant, vous mettez à jour votre couche de tuiles vectorielles hébergée actuelle, ServiceAreas, pour tenir compte des modifications apportées aux zones de desserte et aux attributs.

  1. Publiez une couche de tuiles vectorielles hébergée qui contient les données mises à jour. Vous allez utiliser cette couche pour remplacer le contenu de la couche de tuiles vectorielles hébergée actuelle.

    Par exemple, plusieurs nouveaux clients ont été ajoutés à deux de vos zones de desserte en septembre 2019, avec pour conséquence la modification des limites de ces deux zones. Vous mettez à jour les données sources, pour tenir compte des changements intervenus dans les zones, et vous publiez une couche de tuiles vectorielles hébergée nommée ServiceAreasUpdateSept. Les zones de limite ayant changé, vous configurez également une nouvelle miniature pour cette couche. Vous définissez la même description, le même résumé et les mêmes balises que ceux de la couche actuelle. Pour autant, il n’est pas nécessaire de les modifier.

  2. Ouvrez la page d’élément de la couche ServiceAreas (la couche actuelle), puis remplacez son contenu par celui de la couche ServiceAreasUpdateSept (la couche de remplacement). Sélectionnez l’option Archive the current layer (Archiver la couche actuelle) pour créer une troisième couche de tuiles vectorielles hébergée, et y stocker l’ancien contenu de la couche de production. Attribuez à cette couche un nom évocateur pour votre organisation.

    À titre d’exemple, le contenu de la couche de production correspond aux données de district mises à jour en août 2019. En conséquence, vous nommez la nouvelle couche ServiceAreasAug2019_arch puisqu’il s’agit d’une archive des limites de zone de desserte telles qu’elles se présentaient en août 2019.

  3. Comme vous avez mis à jour la miniature conformément aux modifications des limites, activez l’option Replace item information (Remplacer les informations de l’élément) pour remplacer la miniature de la couche de tuiles vectorielles hébergée actuelle par celle de la couche de remplacement.
  4. Lorsque vous archivez le contenu de la couche actuelle, la couche de remplacement est supprimée. Aussi, après avoir remplacé pour la première fois le contenu de la couche de tuiles vectorielles hébergée actuelle dans cet exemple précis, vous disposez des deux couches de tuiles vectorielles hébergées suivantes :

    • ServiceAreas - Il s’agit de votre couche de production qui contient maintenant les mises à jour des zones de desserte en date du 30 septembre 2019.
    • ServiceAreasAug2019_arch - Cette couche de tuiles vectorielles hébergée contient l’état de vos zones de desserte du mois d’août 2019.

    La couche de tuiles vectorielles hébergée de remplacement (ServiceAreasUpdateSept) a été supprimée.

  5. En octobre, un de vos agents de desserte prend un congé prolongé. Vous recrutez donc un employé temporaire le 7 octobre. Vous mettez à jour les informations attributaires de l’agent pour cette zone, puis vous publiez une couche de remplacement nommée ServiceAreasUpdateOct.
  6. Vous remplacez le contenu de la couche ServiceAreas par celui de la couche ServiceAreasUpdateOct, puis vous créez une couche nommée ServiceAreasOct62019_arch pour y stocker le contenu archivé.

    À la fin du processus de cet exemple précis, vous disposez des trois couches de tuiles vectorielles hébergées suivantes :

    • ServiceAreas - Il s’agit de votre couche de production qui contient maintenant les mises à jour des zones de desserte en date du lundi 7 octobre 2019.
    • ServiceAreasOct62019_arch - Cette couche de tuiles vectorielles hébergée contient l’état de vos zones de desserte en date du 6 octobre 2019.
    • ServiceAreasAug2019_arch - Cette couche de tuiles vectorielles hébergée contient l’état de vos zones de desserte du mois d’août 2019.

  7. Les zones de desserte ne sont plus modifiées en octobre. L’agent de desserte reprend le travail le 4 novembre. Dans la mesure où la seule modification apportée à la couche entre le 6 octobre et le 4 novembre porte sur les informations de l’agent, vous pouvez utiliser la couche ServiceAreasOct62019_arch pour restaurer l’état antérieur au début du congé de l’agent de votre couche de production. Lorsque vous remplacez le contenu de la couche ServiceAreas par celui de la couche ServiceAreasOct62019_arch, vous pouvez archiver l’état de la couche du 7 octobre au 3 novembre dans une nouvelle couche, ServiceAreasOct7toNov32019_arch.

    Vous disposez maintenant des trois couches de tuiles vectorielles hébergées suivantes :

    • ServiceAreas - Il s’agit de votre couche de production qui contient les mises à jour des zones de desserte en date du 4 novembre 2019.
    • ServiceAreasAug2019_arch - Cette couche de tuiles vectorielles hébergée contient l’état de vos zones de desserte du mois d’août 2019.
    • ServiceAreasOct7toNov32019_arch - Cette couche de tuiles vectorielles hébergée contient l’état de vos zones de desserte pendant la période d’activité de l’employé temporaire.

Vous continuez à créer des couches qui vont vous permettre de remplacer du contenu, mettre à jour votre couche de tuiles vectorielles hébergée actuelle et créer des couches pour archiver du contenu de couche dans la mesure où des modifications doivent être apportées à vos zones de desserte. Vous pouvez conserver les couches comportant du contenu archivé aussi longtemps que nécessaire, et les utiliser pour rétablir des mises à jour précédentes.

Tenez compte des points suivants lorsque vous utilisez ce processus :

  • Pour mieux organiser les couches comportant du contenu archivé, créez un dossier dédié pour les y transférer.
  • Du fait que vous créez des couches dans lesquelles du contenu ancien est archivé, dans l’éventualité du rétablissement d’un état antérieur de la couche de production, et que vous êtes le seul, hormis un administrateur, à pouvoir restaurer les données à l’aide de ces couches, il est vraisemblablement inutile que vous les partagiez.
  • La couche de remplacement est supprimée. Si vous avez créé plusieurs styles pour la couche de remplacement, ils ne fonctionneront plus. Vous pouvez les supprimer manuellement.

Selon votre processus, il peut être indiqué de conserver la couche de remplacement pour la réutiliser ultérieurement, notamment si vous souhaitez conserver certains styles de la couche de remplacement ou si vous avez besoin de l’utiliser dans des cartes et des applications à des fins de test. Le cas échéant, utilisez à la place l’un des deux processus suivants.

Conserver la couche de remplacement

Vous pouvez conserver votre couche de remplacement à des fins de test ou autres. Si vous avez besoin de conserver la couche de remplacement, sans pour autant devoir conserver plusieurs couches contenant des instantanés de l’état de la couche de tuiles vectorielles hébergée actuelle avant chaque mise à jour, vous pouvez échanger le contenu de la couche actuelle et celui de la couche de remplacement. Entre autres exemples, vous pouvez choisir d’utiliser votre couche de remplacement pour tester les mises à jour avant de les appliquer à la couche actuelle. Ce processus de contrôle qualité est présenté dans cette section.

Pour reprendre l’exemple des zones de desserte, peut-être jugez-vous inutile d’archiver du contenu dans des nouvelles couches et préférez-vous disposer d’une couche pour effectuer des tests de contrôle qualité. Vous pouvez utiliser la couche de remplacement à cette fin. Vous pouvez ouvrir des cartes et des applications qui contiennent la couche de remplacement pour vous assurer que les styles fonctionnent toujours, que les données correctes s’affichent à l’étendue adéquate, et que la couche fonctionne toujours dans des cartes hors connexion, si nécessaire.

Dans cet exemple précis, vous utilisez les trois couches de tuiles vectorielles hébergées suivantes (vous en conservez deux et en supprimez une) :

  • ServiceAreas - Il s’agit de la couche de production que les membres de l’organisation utilisent dans leurs cartes.
  • ServiceAreasQC - Cette couche vous permet d’examiner le contenu et les styles avant d’appliquer les mises à jour à la couche ServiceAreas. Il s’agit de la couche de remplacement. Il est préférable de la conserver, car vous avez créé des applications et cartes Web qui la référencent en vue de tester les mises à jour des couches.
  • ServiceAreaUpdates - Chaque fois que vous mettez à jour les données sources des zones de desserte, vous publiez une couche de tuiles vectorielles hébergée qui contient les mises à jour des données. Vous utilisez cette couche pour mettre à jour le contenu de votre couche de contrôle qualité. Après avoir remplacé le contenu de la couche ServiceAreasQC par celui de la couche ServiceAreaUpdates, vous supprimez la couche ServiceAreaUpdates.

Ce processus se présente comme suit :

  1. Mettez à jour les données sources des zones de desserte et publiez la couche de tuiles vectorielles hébergée ServiceAreaUpdates.

    Par exemple, après la modification de la limite de deux zones de desserte du fait de nouveaux clients, vous mettez à jour les données sources et publiez la couche de tuiles vectorielles hébergée ServiceAreaUpdates.

  2. Ouvrez la page d’élément de la couche ServiceAreasQC, puis remplacez son contenu par celui de la couche ServiceAreaUpdates. À cette étape, ServiceAreasQC correspond à la couche actuelle, et ServiceAreaUpdates est la couche de remplacement. Sélectionnez l’option Use the replacement layer as the archive (Utiliser la couche de remplacement comme archive). Le contenu de la couche ServiceAreaUpdates est déplacé dans la couche ServiceAreasQC, et le contenu de la couche ServiceAreasQC est déplacé dans la couche ServiceAreaUpdates.
  3. Testez la couche ServiceAreasQC mise à jour dans les cartes et les applications que vous avez créées à cet effet. Une fois que vous avez établi l’innocuité des mises à jour, remplacez le contenu de la couche ServiceAreas par celui de la couche ServiceAreasQC. Sélectionnez de nouveau l’option Use the replacement layer as the archive (Utiliser la couche de remplacement comme archive) de façon que la couche ServiceAreasQC ne soit pas supprimée.

    À cette étape, ServiceAreas est la couche actuelle, et ServiceAreasQC est la couche de remplacement.

  4. Maintenant que vous avez terminé de tester les mises à jour et de mettre à jour le contenu de votre couche de production, vous pouvez supprimer la couche ServiceAreaUpdates de My Content (Mon contenu).

Répétez ces étapes en cas de modification des données sources des zones de desserte.

Tenez compte des points suivants lorsque vous utilisez ce processus :

  • Vous ne créez pas des couches de tuiles vectorielles hébergées distinctes pour stocker données archivées. Cependant, la couche de remplacement que vous utilisez pour les tests (ServiceAreasQC dans cet exemple) comporte le contenu de la couche actuelle qui est antérieur à sa mise à jour. Cela signifie que vous pouvez utiliser cette couche de test pour rétablir l’ancien contenu dans la couche actuelle en cas de besoin.
  • Si vous avez besoin de faire tester les mises à jour par d’autres personnes avant de remplacer le contenu de la couche actuelle, partagez la couche de remplacement avec un groupe dont elles sont membres.

Conserver la couche de remplacement et archiver le contenu dans une nouvelle couche

Comment procéder pour avoir à la fois une couche de contrôle qualité et des couches de contenu archivé ? Vous pouvez utiliser conjointement les deux processus décrits ci-avant pour mettre à jour le contenu de la couche actuelle, conserver la couche de remplacement et créer des couches pour y archiver des modifications.

  1. Suivez les étapes 1 à 3 de la section précédente. La première fois que vous suivez ces étapes, vous disposez des trois couches de tuiles vectorielles hébergées suivantes :

    • ServiceAreas - Cette couche contient les dernières mises à jour.
    • ServiceAreasQC - Cette couche comporte le contenu de la couche ServiceAreas qui est antérieur à sa mise à jour. Il s’agit donc d’une archive temporaire de l’ancien contenu de la couche ServiceAreas.
    • ServiceAreaUpdates - Cette couche comporte le contenu de la couche ServiceAreasQC qui est antérieur à son déplacement.

  2. Ensuite, utilisez la couche ServiceAreaUpdates pour remplacer le contenu de la couche ServiceAreasQC une nouvelle fois. Dans ce scénario, ServiceAreasQC est la couche actuelle, et ServiceAreaUpdates est la couche de remplacement. Cette fois-ci, toutefois, sélectionnez l’option Archive the current layer (Archiver la couche actuelle) pour créer une couche de tuiles vectorielles hébergée dans laquelle archiver le contenu de la couche ServiceAreasQC. Ce processus produit les résultats suivants :

    • Une couche de tuiles vectorielles hébergée qui fait office d’archive de l’ancien contenu de la couche ServiceAreas. Comme la couche ServiceAreasQC comportait le contenu archivé de la couche ServiceAreas, vous avez maintenant déplacé ce contenu dans une couche de tuiles vectorielles hébergée distincte. Veillez à attribuer à cette couche un nom représentatif de son contenu.
    • La couche ServiceAreasQC est restaurée à l’état antérieur à son remplacement par le contenu mis à jour de la couche ServiceAreaUpdates.
    • La couche ServiceAreaUpdates est supprimée.

Par exemple, si vous exécutez ce processus avec les mises à jour des limites de zone de desserte de septembre 2019, la couche ServiceAreas contient les mises à jour de septembre 2019. La couche dans laquelle est stocké le dernier lot de contenu de zone de desserte archivé contient les zones de desserte d’août 2019, si bien que vous avez pu nommer cette couche ServiceAreasAug2019_arch et la déplacer dans votre dossier d’archive. La couche ServiceAreasQC comporte, elle aussi, le contenu d’août 2019.

Lorsque vous répétez ce processus pour propager les mises à jour du 7 octobre des données sources des zones de desserte dans la couche ServiceAreas, vous disposez de la couche ServiceAreas qui comporte le contenu du 7 octobre, d’une couche de données archivées qui correspondent à l’état précédent des zones de desserte (ServiceAreasOct62019_arch) et de la couche qui comporte le contenu archivé d’août 2019 (ServiceAreasAug2019_arch). La couche ServiceAreasQC comporte encore le contenu d’août également.

Lorsque l’agent des zones de desserte reprend le travail le 4 novembre, il vous est possible d’utiliser la couche ServiceAreasOct62019_arch pour restaurer l’état antérieur au début du congé de l’agent de votre couche de production. Utilisez la couche ServiceAreasOct62019_arch à la place de la couche ServiceAreaUpdates pour les étapes répertoriées dans cette section.

Tenez compte des points suivants lorsque vous utilisez ce processus :

  • Comme c’est le cas dans le premier processus, vous pouvez créer un dossier et y déplacer les couches comportant du contenu archivé pour mieux organiser ces couches.
  • Du fait que vous archivez du contenu dans des couches distinctes, dans l’éventualité du rétablissement d’un état antérieur de la couche de production, et que vous êtes le seul, hormis un administrateur, à pouvoir restaurer les données à l’aide de ces couches, il est vraisemblablement inutile que vous les partagiez.
  • La couche de remplacement ServiceAreasQC est conservée dans My Content (Mon contenu) de sorte que vous puissiez réitérer plus facilement vos tests de contrôle qualité. C’est pourquoi le contenu de cette couche est pertinent dans le cadre de ce processus de test uniquement. La seule raison qui pourrait justifier le partage de cette couche serait la nécessité de faire tester les mises à jour par d’autres personnes avant d’utiliser le contenu pour mettre à jour la couche de production.

Changements dans le remplacement qui peuvent avoir un impact négatif sur la couche actuelle

Les changements suivants dans la couche de remplacement peuvent entraîner un comportement inattendu dans la couche de tuiles vectorielles hébergée que vous remplacez, en particulier si vous avez créé d’autres styles pour la couche :

  • Suppression d'une couche de la carte dans ArcGIS Pro avant publication du paquetage ou de la couche de tuiles vectorielles hébergée de remplacement.
  • Ajout d'une couche à la carte dans ArcGIS Pro avant publication du paquetage ou de la couche de tuiles vectorielles hébergée de remplacement.
  • Affectation d'un nouveau nom à une ou plusieurs couches dans la carte dans ArcGIS Pro avant publication du paquetage ou de la couche de tuiles vectorielles hébergée de remplacement.
  • Changement de la symbologie des couches de la carte dans ArcGIS Pro avant publication du paquetage ou de la couche de tuiles vectorielles hébergée de remplacement.
  • Si la couche de tuiles vectorielles hébergée actuelle est activée pour une utilisation hors connexion, assurez-vous qu’il en est de même avec la couche de remplacement. Si le mode hors connexion n’est pas activé pour la couche de remplacement, la couche actuelle ne sera plus activée pour une utilisation hors connexion après le remplacement de son contenu.

Si vous apportez l’un des changements répertoriés ci-avant à la couche de remplacement, veillez à afficher un aperçu des styles pour valider ces changements avant de compléter la couche actuelle avec la couche de remplacement.

Le comportement peut varier selon le changement exact. Par exemple, lorsque vous ajoutez une couche, d’autres styles continuent d’afficher les couches définies avant le remplacement. Ces styles peuvent toutefois ne pas afficher la couche ajoutée, à moins que le propriétaire du style le recrée.

Rubriques connexes