Contrôler le cache

Lorsque vous partagez avec le public une couche d’entités hébergée ou une couche de service Web ArcGIS Server sécurisée avec des identifiants de connexion stockés, ArcGIS Online utilise un réseau de diffusion de contenu (CDN) pour optimiser les performances de la couche et réduire la charge du serveur.

Lorsque vous déplacez la carte et interagissez avec la couche, l’application demande des données. Le CDN met en cache les informations renvoyées par le serveur pour ces demandes. Ce cache de réponses permet de réduire la durée de chargement d’une carte contenant la couche, d’améliorer la réactivité des applications qui utilisent la couche et d’offrir une meilleure expérience utilisateur lors de l’interaction avec la couche.

Les données de la couche peuvent changer sur le serveur. Le CDN et votre navigateur vérifient donc régulièrement si des mises à jour ont été effectuées. Le délai en minutes entre ces vérifications est appelé âge maximal du cache. Une fois l’âge maximal du cache atteint, le cache est actualisé. Un faible nombre de mises à jour améliore les performances, mais cela signifie également que les personnes qui utilisent la couche publique sans se connecter à votre organisation (utilisateurs anonymes) attendent plus longtemps pour visualiser les données les plus récentes.

Vous pouvez augmenter la valeur du paramètre d’âge maximal du cache, ce qui réduit la fréquence à laquelle le navigateur et le CDN vérifient si des mises à jour ont été effectuées.

Avant d’augmenter l’âge maximal du cache pour une couche partagée avec le public, tenez compte des points suivants :

  • Les modifications apportées aux données risquent de ne pas être publiquement disponibles avant l’expiration du cache du CDN actuel. Par exemple, si vous augmentez l’âge maximal du cache de 30 secondes à 5 minutes, il s’écoule 5 minutes avant qu’une demande invite le CDN à vérifier si des mises à jour ont été apportées.
  • Si vous arrêtez de partager la couche avec le public, les réponses mises en cache restent temporairement sur le CDN jusqu’à expiration du cache. Ainsi, si l’âge maximal du cache est défini sur 5 minutes, il peut s’écouler jusqu’à 5 minutes avant que la couche soit inaccessible au public. Cependant, les personnes connectées à l’organisation voient les données les plus récentes.

Seul le propriétaire de la couche ou un administrateur peut modifier l’âge maximal du cache. Ce paramètre n’est pas disponible pour les couches d'entités hébergées dont la mise à jour ou la synchronisation est activée et ne l'est pas non plus du tout pour les services d'entités ArcGIS Server sécurisés.

Pour modifier l’âge maximal du cache de vos couches publiques éligibles, procédez comme suit :

  1. Connectez-vous à votre organisation et ouvrez les détails de la couche d’entités hébergée publique ou de l'élément de service sécurisé.
  2. Cliquez sur l'onglet Paramètres.
  3. Accédez à la section Cache Control (Contrôle de cache) et choisissez le délai d'attente maximal des personnes qui utilisent la couche avant qu'ils ne voient les mises à jour apportées aux données dans la couche.

    Si vous sélectionnez Never (Jamais), le CDN recherche les mises à jour lorsque les applications demandent des données pour la couche.