Skip To Content

Définir des listes et plages d’attributs

Afin d’améliorer la qualité des données, vous pouvez fournir aux éditeurs une liste ou une plage de valeurs acceptables pour les champs de vos couches d’entités hébergées. Supposons par exemple que votre couche d’entités hébergée stocke des informations concernant les conteneurs à déchets qui sont disposés dans les rues et qui appartiennent à la ville. Votre ville utilise des conteneurs à déchets en plastique et en aluminium d’une capacité de 56 à 189 litres. Pour empêcher les éditeurs de saisir des valeurs incorrectes et éviter les fautes de frappe, vous pouvez créer une liste de choix pour le champ des matières (plastique et aluminium) et définir la valeur minimale 56 et la valeur maximale 189 pour le champ correspondant à la capacité du conteneur à déchets. Créer une liste de valeurs que les éditeurs peuvent utiliser pour renseigner le champ est utile si vous disposez d’un nombre limité de valeurs possibles.

En tant que propriétaire d’une couche d’entités hébergée ou administrateur d’une organisation, vous pouvez créer une liste de valeurs attributaires suggérées pour les champs de texte et numériques (entiers et doubles). Vous pouvez également définir les valeurs minimale et maximale possibles pour les champs numériques.

Créer une liste de valeurs

Lorsque vous définissez une liste de valeurs, vous définissez un code (la valeur stockée dans ArcGIS Online) et une étiquette (la valeur que les utilisateurs voient dans la liste de valeurs et la table attributaire lorsqu’ils la consultent dans ArcGIS Online).

Si le champ autorise les valeurs nulles, la liste de valeurs contient une option -empty- (-vide-) en plus des valeurs que vous définissez.

Si vous avez un nombre limité de valeurs possibles, il est utile de créer une liste de valeurs que les éditeurs peuvent utiliser pour renseigner le champ.

Procédez comme suit pour créer la liste de valeurs valides d’un champ dans une couche d’entités hébergée :

  1. Sur la page des éléments de la couche d’entités hébergée, cliquez sur l’onglet Data (Données) pour ouvrir la table attributaire.
  2. Cliquez sur Fields (Champs).
  3. Si votre couche d’entités hébergée contient plusieurs sous-couches, utilisez le menu déroulant Layer (Couche) pour choisir la sous-couche contenant le champ dont vous avez besoin.
  4. Cliquez sur le nom d’affichage du champ pour ouvrir ses paramètres.
  5. Cliquez sur Create List (Créer une liste).

    Vous pouvez créer une liste de valeurs possibles avant que la couche ne renferme des données. Toutefois, si le champ contient des valeurs lorsque vous créez la liste, vous pouvez cliquer sur Generate List (Générer une liste) pour renseigner la liste avec les valeurs uniques du champ. Le nombre d’occurrences de cette valeur dans le champ est indiqué dans la liste initiale.

    Remarque :

    Seules les 1 000 premières valeurs uniques figurant dans la table apparaissent lorsque vous cliquez sur Generate List (Générer la liste).

  6. Saisissez des valeurs pour chaque code et étiquette potentiel d’un champ.

    • Code : le code est stocké dans la table attributaire et dois être pris en charge pour le type de données défini pour le champ. Par exemple, si le champ est un entier, le code ne peut pas utiliser de caractères alphabétiques Dans certains cas, la valeur de code est une forme abrégée des informations. Pour le champ des matières dans l’exemple du conteneur à déchets, les codes peuvent être PL et AL.
    • Label (Étiquette) : l’étiquette est une valeur de texte unique qui apparaît dans la liste des valeurs et la table attributaire. Pour le code PL, l’étiquette est plastic (plastique) et pour le code AL, l’étiquette est aluminum (aluminium). L’étiquette vous permet également de présenter davantage d’informations que le type de données du champ. Par exemple, si la couche du conteneur à déchets comporte également un champ entier qui stocke la hauteur du contenu à déchet, le code correspondant à 1 mètre sera 1, mais vous pouvez définir l’étiquette correspondante sur 1 m ou 1 meter (1 mètre).

  7. Cliquez sur Add (Ajouter) pour attribuer d’autres valeurs au champ.

    Les valeurs apparaissent dans la liste, dans le même ordre que sur la page List of Values (Liste de valeurs).

  8. Pour modifier cet ordre, faites glisser la paire étiquette et code vers le haut ou le bas de la liste.
  9. Pour supprimer une valeur définie, cliquez sur le bouton Delete (Supprimer) Bouton Supprimer.
  10. Une fois que vous avez défini la liste des valeurs possibles pour un champ, cliquez sur Save (Enregistrer).

Mettre à jour une liste de valeurs

Vous pouvez modifier le contenu et l’apparence d’une liste de valeurs existante. Il est par exemple possible que vous ayez plus de conteneurs à déchets en aluminium qu’en plastique et vous voulez que ce soit la première valeur que les éditeurs voient dans la liste. Si vous pensez que cela est nécessaire, vous pouvez également ajouter d’autres valeurs. Par exemple, si votre liste de conteneurs à déchets doit autoriser les poubelles en acier, vous pouvez mettre à jour la liste pour ajouter cette nouvelle valeur.

Vous pouvez également modifier les valeurs des étiquettes dans la liste. Dans ce cas, les utilisateurs voient la nouvelle étiquette lorsqu’ils consultent la liste des valeurs et la table attributaire dans ArcGIS Online.

Attention :

Vous pouvez modifier les valeurs de code, mais cela n’est pas recommandé si des données présentes dans le champ utilisent le code. Lorsque vous changez une valeur de code, les valeurs attributaires existantes ne sont pas mises à jour dans la table. Vous pouvez également supprimer une valeur de la liste, mais les valeurs présentes dans la table attributaire apparaîtront avec le code au lieu de l’étiquette. Par exemple, si vous supprimez la valeur PL plastique, les utilisateurs voient PL lorsqu’ils consultent la table attributaire dans ArcGIS Online.

Procédez comme suit pour mettre à jour la liste de valeurs valides d’un champ dans une couche d’entités hébergée :

  1. Sur la page des éléments de la couche d’entités hébergée, cliquez sur l’onglet Data (Données) pour ouvrir la table attributaire.
  2. Cliquez sur Fields (Champs).
  3. Si votre couche d’entités hébergée contient plusieurs sous-couches, utilisez le menu déroulant Layer (Couche) pour choisir la sous-couche contenant le champ dont vous avez besoin.
  4. Cliquez sur le nom d’affichage du champ pour ouvrir ses paramètres.
  5. Cliquez sur Edit (Modifier) en regard de List of Values (Domain) (Liste de valeurs (Domaine)).
  6. Vous pouvez également effectuer une des mises à jour suivantes :
    • Faites glisser une paire étiquette ou code vers un nouvel emplacement dans la liste pour les réorganiser.
    • Cliquez sur Add (Ajouter) pour attribuer d’autres valeurs au champ.
    • Pour modifier une étiquette, saisissez-en une nouvelle dans le champ Label (Étiquette).
    • Cliquez sur le bouton Delete (Supprimer) Bouton Supprimer pour supprimer une valeur de la liste.
  7. Une fois que vous avez défini la liste des valeurs possibles pour un champ, cliquez sur Save (Enregistrer).

Supprimer une liste de valeurs

S’il n’est plus justifié de limiter les valeurs que les éditeurs fournissent lors de l’ajout ou de la mise à jour d’une valeur attributaire (par exemple, si vous décrétez que l’enregistrement précis de la matière des conteneurs à déchets n’est pas important), vous pouvez supprimer la liste de valeurs. La liste de valeurs ne sera plus présentée aux éditeurs lors des mises à jour futures.

Attention :

Les valeurs présentes dans la table attributaire restent dans la table, mais elles apparaissent avec le code au lieu de l’étiquette. Par exemple, si vous supprimez la liste de valeurs du champ de matières, les utilisateurs voient PL et AL lorsqu’ils consultent la table attributaire dans ArcGIS Online.

Procédez comme suit pour supprimer une liste de valeurs :

  1. Sur la page des éléments de la couche d’entités hébergée, cliquez sur l’onglet Data (Données) pour ouvrir la table attributaire.
  2. Cliquez sur Fields (Champs).
  3. Si votre couche d’entités hébergée contient plusieurs sous-couches, utilisez le menu déroulant Layer (Couche) pour choisir la sous-couche contenant le champ dont vous avez besoin.
  4. Cliquez sur le nom d’affichage du champ pour ouvrir ses paramètres.
  5. Cliquez sur Edit (Modifier) en regard de List of Values (Domain) (Liste de valeurs (Domaine)).
  6. Cliquez sur Delete List (Supprimer une liste).
  7. Cliquez sur OK pour confirmer la suppression de la liste de valeurs.

Définir des valeurs minimale et maximale.

Vous pouvez définir une plage de valeurs minimale et maximale pour les champs numériques. Lorsque les éditeurs ajoutent ou mettent à jour une valeur pour le champ, ils reçoivent un avertissement si la valeur qu’ils saisissent n’est pas comprise dans la plage. S’ils poursuivent la mise à jour, la valeur précédente est rétablie dans le champ.

Procédez comme suit afin de définir une valeur minimale et maximale pour un champ entier :

  1. Sur la page des éléments de la couche d’entités hébergée, cliquez sur l’onglet Data (Données) pour afficher la table attributaire.
  2. Cliquez sur Fields (Champs).
  3. Si votre couche d’entités hébergée contient plusieurs sous-couches, utilisez le menu déroulant Layer (Couche) pour choisir la sous-couche contenant le champ dont vous avez besoin.
  4. Cliquez sur le nom d’affichage du champ pour ouvrir ses paramètres.
  5. Cliquez sur Edit (Modifier) en regard de Minimum / Maximum Value (Valeur minimum / maximum).
  6. Vous pouvez définir une plage de valeurs avant que des données ne soient intégrées dans la couche. Toutefois, si le champ contient des valeurs lorsque vous créez la liste, vous pouvez cliquer sur Generate Range (Générer une plage) pour renseigner la liste avec la plage de valeurs existante dans le champ.
  7. Saisissez la valeur minimale autorisée dans le champ Minimum.
  8. Saisissez la valeur maximale autorisée dans le champ Maximum.
  9. Une fois que vous avez défini la liste des valeurs possibles pour un champ, cliquez sur Save (Enregistrer).

Vous pouvez augmenter ou réduire la plage de valeurs valides pour un champ numérique. Si vous réduisez la plage, les valeurs existantes dans le champ qui se trouvent en dehors de la nouvelle plage demeurent dans la table. Si ces valeurs ne sont plus valides, vous devez les mettre à jour manuellement.

Points à prendre en compte lors de la définition ou de la mise à jour de plages ou listes de champs

Tenez compte des points suivants lorsque vous utilisez des plages ou listes de valeurs :

  • Pour les champs numériques, vous pouvez définir une liste ou une plage, mais pas les deux. Une fois que vous en avez défini une, vous ne pouvez pas configurer l’autre.
  • Vous ne pouvez pas configurer une liste ou définir des valeurs minimale et maximale pour les champs système, tels que shape_area, shape_length, FID et ObjectID.
  • Vous pouvez configurer des plages ou listes de valeurs pour les couches d’entités hébergées uniquement. Vous ne pouvez pas configurer de plages ou de listes pour les vues de couches d’entités hébergées ou les couches d’entités ArcGIS Server. Si vous créez une vue de la couche d’entités hébergée à partir d’une couche d’entités hébergée, les valeurs de la liste ou de la plage sont appliquées à la vue, mais ne peuvent pas être modifiées dans la vue.
  • Lorsque vous publiez une couche d’entités hébergée à partir de données dans ArcGIS Pro ou ArcMap comportant des domaines de valeurs précodées, ces domaines apparaissent sous la forme d’une liste dans ArcGIS Online. Toutefois, les listes dans ArcGIS Online s’appliquent uniquement à des champs individuels et ne peuvent être modifiés que pour ces derniers ; la modification de la liste sur un champ ne change pas les valeurs de domaine sur les autres champs.
  • Pour les couches d’entités ArcGIS Server, vous pouvez afficher les domaines de valeurs précodées et classer les domaines sur les champs en tant que listes et valeurs minimales et maximales, respectivement, mais vous ne pouvez pas les modifier dans ArcGIS Online.
  • Si vous publiez une couche d’entités hébergée à partir de ArcGIS Pro ou ArcMap contenant des sous-types avec des domaines associés sur d’autres champs, vous ne pouvez pas afficher ou modifier les domaines dans ArcGIS Online.
  • Si vous créez une liste pour un champ auquel vous avez appliqué le style Types (Unique Symbols) (Types (symboles uniques)), assurez-vous que les valeurs figurant dans votre liste sont les mêmes que les valeurs uniques définies pour vos modèles de mise à jour.