Couche de tuiles

Les couches de tuiles sont utiles si vous devez présenter une carte ou une couche sur le Web pour afficher des données relativement statiques.

Les fonds de carte fournis par ArcGIS Online sont des couches de tuiles qui donnent un contexte géographique immédiat à vos couches opérationnelles. Par exemple, vous pouvez inclure un fond de carte avec des tuiles de rues dans votre carte afin de fournir une référence visuelle pour les panneaux de rue d’une couche d’entités qui figure également dans la carte. Les fonds de carte inclus avec ArcGIS Online sont conçus pour être accessibles rapidement et facilement par les cartes Web, les applications Web, ArcGIS et presque toutes les applications logicielles cartographiques.

Les couches de tuiles adoptent divers formats en fonction des données source d’origine. Les couches de tuiles peuvent être stockées en tant que tuiles raster ou tuiles vectorielles prérendues. Les tuiles raster et vectorielles sont conçues pour offrir un affichage de grande évolutivité et à haute performance des données cartographiques.

Couche de tuiles raster

Une couche de tuiles raster est composée de tuiles raster mises en cache, également appelées caches de tuiles de carte. Ces tuiles sont fournies aux applications client en tant que fichiers image (par exemple, au format JPG ou PNG) qui ont été prérendus et stockés dans ArcGIS Online. Les tuiles sont affichées statiquement par le client. Les couches de tuiles raster conviennent mieux aux fonds de carte qui apportent un contexte géographique à vos cartes, par exemple l'imagerie (comme dans le fond de carte d'imagerie mondiale) ou les cartes basées sur des entités (par exemple, les fonds de carte Topographie, National Geographic, Océans et d'autres fonds de carte). Les couches de tuiles raster peuvent également se composer de couches opérationnelles statiques, telles que des cartes thématiques de vos données.

Comme les tuiles mises en cache se transmettent rapidement sur Internet et sont facilement comprises par la plupart des applications cartographiques courantes, elles sont compatibles non seulement avec ArcGIS et les applications Web créées à l’aide des API ArcGIS, mais également avec les applications tierces qui utilisent les protocoles OGC, tels que WMTS. Les couches de tuiles raster :

  • Fonctionnent bien avec une vaste gamme d'applications et d'appareils (web, bureautiques et mobiles), notamment les applications bureautiques, telles que ArcMap et les versions antérieures de navigateurs web.
  • Fournissent des fonctionnalités cartographiques haut de gamme, telles que le placement avancé des étiquettes et la symbologie.
  • Prennent en charge l’imagerie à trois canaux et les données d’altitude.
  • Peuvent être imprimées à partir d’applications cartographiques Web.

Création d’une couche de tuiles raster

Les sections suivantes décrivent les méthodes que vous pouvez employer pour créer une couche de tuiles raster dans ArcGIS Online.

À partir d’un fichier de définition de service

Un fichier de définition de service (.sd) est une archive des données source ou des références aux données source nécessaires à la génération du cache.

Utilisez un fichier de définition de service pour publier une couche de tuiles hébergée si vous souhaitez que ArcGIS Online génère le cache de la couche. Les données source sont copiées dans ArcGIS Online pour que vous puissiez choisir de générer des tuiles mises en cache aux niveaux d’échelle souhaités dans ArcGIS Online lorsque vous le souhaitez.

Une fois que vous avez publié la couche de tuiles hébergée, les mises à jour apportées aux données source ne peuvent pas être utilisées pour mettre à jour la couche de tuiles.

Les fonctions suivantes sont disponibles lorsque vous publiez une couche de tuiles hébergée à partir d’un fichier de définition de service :

  • Créer des tuiles : vous pouvez ajuster la plage de visibilité et créer des caches de tuiles pour les étendues que vous spécifiez.
  • Plage de visibilité : vous pouvez modifier l’étendue et les échelles auxquelles la couche de tuiles s’affiche.
  • Mettre à jour le contenu : vous pouvez remplacer le contenu de la couche de tuiles par le contenu d’une autre couche.

Pour accéder aux instructions de publication à partir d’un fichier de définition de service, reportez-vous à la rubrique Publier des couches de tuiles hébergées à partir de fichiers.

À partir d’un paquetage de tuiles

Un paquetage de tuiles est une archive de tuiles mises en cache générées localement.

Remarque :

Ce processus peut prendre beaucoup de temps pour les paquetages de grande taille, car le contenu des tuiles est chargé dans ArcGIS Online.

Le cache existant déjà, il n’est pas nécessaire de créer des tuiles après la publication à partir d’un paquetage de tuiles.

Les fonctions suivantes sont disponibles lorsque vous publiez une couche de tuiles hébergée à partir d’un paquetage de tuiles :

  • Plage de visibilité : vous pouvez modifier l’étendue et les échelles auxquelles la couche de tuiles s’affiche.
  • Mettre à jour le contenu : vous pouvez remplacer le contenu de la couche de tuiles par le contenu d’une autre couche.

Pour obtenir les instructions de publication à partir d’un paquetage de tuiles, reportez-vous à la rubrique Publier des couches de tuiles hébergées à partir de fichiers.

À partir d’une couche d’entités hébergée

Si vous possédez une couche d’entités hébergée à laquelle les utilisateurs accèdent fréquemment uniquement à des fins de visualisation, vous pouvez publier une couche de tuiles hébergée à partir de la couche d’entités hébergée. Les tuiles mises en cache permettent d’avoir des temps de rendu plus courts que si vous accédiez aux mêmes données dans la couche d’entités hébergée.

Dans ce cas, il est recommandé de publier une couche de tuiles vectorielles hébergée ; toutefois, si vous ne pouvez pas publier une couche de tuiles vectorielles, vous pouvez publier une couche de tuiles hébergée à partir de la couche d’entités à la place.

Les fonctions suivantes sont disponibles lorsque vous publiez une couche de tuiles hébergée à partir d’une couche d’entités hébergée ou d’une vue de couche d’entités hébergée :

  • Créer des tuiles : vous pouvez ajuster la plage de visibilité et créer des caches de tuiles pour les étendues que vous spécifiez.
  • Plage de visibilité : vous pouvez modifier l’étendue et les échelles auxquelles la couche de tuiles s’affiche.
  • Mettre à jour le contenu : une fois les entités mises à jour dans la couche d’entités hébergée associée, recréez les tuiles dans la couche de tuiles pour intégrer les modifications de la couche d’entités.

Pour accéder aux instructions, reportez-vous à la rubrique Publier des tuiles hébergées à partir d’entités hébergées.

Couches de tuiles vectorielles

Les couches de tuiles vectorielles présentent les données cartographiques sous forme de fichiers vectoriels (format PBF, par exemple) et incluent une ou plusieurs couches rendues sur le client en fonction d'un style fourni avec la couche. Les tuiles vectorielles incluent des données similaires à celles présentes dans certains (mais pas tous) des fonds de carte de tuiles vectorielles disponibles, mais elles stockent une représentation vectorielle des données. En d'autres termes, les entités géographiques sont représentées sous forme de points, de lignes et de polygones dans un format compris par l'application cliente. À la différence des couches de tuiles raster, les couches de tuiles vectorielles peuvent s’adapter à la résolution de leur appareil d’affichage et leur style peut être modifié à des fins diverses. L'association des performances d'accès des tuiles et de l'affichage vectoriel permet aux tuiles de s'adapter à n'importe quelle résolution d'affichage, qui peut varier selon les appareils.

Dans Map Viewer Classic, vous pouvez personnaliser le style de la couche de tuiles vectorielles et du contenu de la carte. Le comportement suivant s’applique aux couches de tuiles vectorielles :

  • Elles peuvent être utilisées pour générer de nombreux styles de carte avec un seul jeu de tuiles vectorielles. Vous pouvez personnaliser les couches de tuiles vectorielles (par exemple, masquer leur visibilité, modifier les symboles et les polices, changer la langue des étiquettes) sans régénérer les tuiles.
  • Elles s’affichent en haute résolution (par exemple, sur les appareils Retina) sans qu’il soit nécessaire de générer des versions haute résolution distinctes. Les tuiles vectorielles peuvent s'afficher à n'importe quel niveau d'échelle avec une symbologie et des étiquettes claires dans des applications bureautiques, telles que ArcGIS Pro.
  • Elles peuvent être générées rapidement et avec moins de ressources matérielles que les tuiles raster correspondantes. Cela permet de réduire le coût de génération des tuiles.
  • La taille des tuiles vectorielles est beaucoup plus petite que celle des tuiles raster correspondantes avec la symbologie rendue. Cela permet de réduire légèrement le coût de stockage et de service des tuiles.
  • Les couches de tuiles vectorielles peuvent être projetées dans différents systèmes de coordonnées avec des applications bureautiques comme ArcGIS Pro, sans déformation des étiquettes et des autres symboles.
  • Lorsque vous publiez une couche de tuiles vectorielles dans ArcGIS Pro (2.8 et versions ultérieures), vous pouvez publier simultanément une couche d’entités associée. Les éditeurs peuvent mettre à jour les données de la couche d’entités et vous pouvez recréer le cache de tuiles vectorielles afin d’intégrer les mises à jour dans la couche de tuiles vectorielles.
  • Vous pouvez publier une couche de tuiles vectorielles à partir d’une couche d’entités hébergée, mettre à jour les données dans la couche d’entités hébergée et recréer le cache de tuiles vectorielles pour incorporer les modifications dans la couche de tuiles vectorielles.

Pour plus d’informations sur les couches de tuiles vectorielles, consultez le contenu ArcGIS StoryMaps suivant :

Les performances des couches de tuiles vectorielles sont meilleures sur les machines dotées du matériel le plus récent, et elles peuvent être affichées à l'aide des versions actuelles de la plupart des navigateurs de bureau, notamment Google Chrome, Mozilla Firefox et Microsoft Edge. Vous pouvez ajouter les couches de tuiles vectorielles sous la forme de couches opérationnelles ou de fonds de carte dans Map Viewer, Map Viewer Classic ou Scene Viewer.

Les fonds de carte vectoriels incluent plusieurs styles que vous pouvez personnaliser. Consultez le groupe Esride fonds de carte vectoriels pour voir des exemples de styles vectoriels applicables et voir de quelle manière modifier l'apparence d'une carte. Les exemples de styles incluent de simples modifications de couleurs et des modifications plus complexes de la conception, impliquant des modifications d'images-objets et de polices. Les fonds de carte vectoriels sont fréquemment mis à jour et incluent des contributions régulières de la communauté SIG.

Grâce à ArcGIS Pro version 1.2 et versions ultérieures, vous pouvez partager un paquetage de tuiles vectorielles dans votre organisation et publier le paquetage de tuiles vectorielles chargé en tant que couche hébergée. Avec ArcGIS Pro version 1.4 et versions ultérieures, vous pouvez publier une couche de tuiles vectorielles hébergée à partir d’une carte dans ArcGIS Pro directement sur ArcGIS Online.

Cas propices pour créer chaque type de couche de tuiles

Les couches de tuiles raster et les couches de tuiles vectorielles prennent en charge des ensembles de symbologie divers et multiples, et elles affichent plus rapidement les entités que les couches d’entités et les couches de carte dynamiques puisqu’elles doivent accéder aux caches de tuiles, mais pas aux données source. Si ces caractéristiques vous conviennent, publiez une couche de tuiles. Quand faut-il alors utiliser une couche de tuiles de raster ou une couche de tuiles vectorielles ?

L’objectif principal des couches de tuiles raster consiste à fournir un fond de carte d’image afin d’offrir un contexte important aux couches vectorielles de la carte. Par exemple, les routes présentes dans une imagerie possèdent une largeur et des accotements variables qui permettent les entrées et sorties des véhicules d’urgence, sont adaptés au stockage de matériel et d’équipements, et fournissent des informations d’aide à la prise de décision. De plus, les fonds de carte d’orthoimage, accessibles en tant que couches de tuiles raster, sont souvent utilisés pour modifier les couches Landbase vectorielles obsolètes. Les tuiles raster peuvent également servir de données d’élévation utilisées pour le terrain des scènes 3D.

Les couches de tuiles vectorielles peuvent être mises à l’échelle et projetées dans différents systèmes de coordonnées sans déformation des étiquettes et des autres symboles. Elles utilisent moins d’espace disque et permettent de créer des caches plus rapidement que les couches de tuiles raster.

Lorsque vous publiez une couche de tuiles vectorielles à partir de ArcGIS Pro, vous avez la possibilité de publier une couche d’entités qui lui est associée. Si vous avez besoin de mettre à jour régulièrement les données vectorielles de la couche de tuiles vectorielles (sur une base horaire, quotidienne, hebdomadaire), publiez une couche d’entités associée avec la couche de tuiles vectorielles. Cela vous permet, ainsi qu’aux autres éditeurs avec lesquels la couche d’entités est partagée, de mettre à jour ses données. Vous pouvez ensuite recréer le cache de la couche de tuiles vectorielles pour incorporer les modifications apportées à la couche d’entités.

Si les données sont rarement mises à jour, ou pas du tout, vous pouvez publier seulement la couche de tuiles vectorielles. Si vous avez besoin de mettre à jour le contenu de ce type de couche de tuiles vectorielles, vous pouvez la remplacer par une autre couche de tuiles vectorielles.