Définition de l’intervalle d’actualisation (Map Viewer Classic)

Remarque :

Un nouveau Map Viewer est désormais disponible. Ouvrez-le à partir du lanceur d’applications pour commencer. Pour en savoir plus, reportez-vous à la documentation d’aide du Map Viewer.

Un intervalle d'actualisation permet de synchroniser vos cartes avec les données les plus récentes lorsqu'une carte est ouverte. Par exemple, vous pouvez avoir une carte ArcGIS Field Maps avec une couche d’entités d’évaluation des dégâts que les opérateurs de terrain mettent à jour régulièrement. Définissez un intervalle d’actualisation pour cette couche de dégâts pour permettre aux membres de votre équipe du bureau de voir les dernières données d’entité du terrain tout en gardant la carte ouverte sur leur navigateur, leur bureau ou leur appareil.

Vous pouvez activer un intervalle d’actualisation pour plusieurs types de couches. Pour les couches d’entités hébergées, la plage valide de l’intervalle d’actualisation est comprise entre 0,5 minute (30 secondes) et 1 440 minutes (1 jour). Pour tous les autres types de couche pris en charge, la plage valide est comprise entre 0,1 minute (6 secondes) et 1 440 minutes (1 jour). Consultez un exemple de carte dotée d'une couche de vent actualisée toutes les heures.

  1. Vérifiez que vous êtes connecté et que vous détenez les privilèges nécessaires pour créer du contenu.
    Remarque :

    Si vous ne disposez pas des privilèges appropriés pour créer du contenu, vous pouvez toujours définir l'intervalle d'actualisation pour explorer les données en cliquant sur Modifier la carte.

  2. Ouvrez la carte dans Map Viewer Classic, cliquez sur Details (Détails), puis sur Contents (Contenu).
  3. Accédez à la couche dans laquelle vous souhaitez définir un intervalle d’actualisation, cliquez sur More Options (Autres options) Autres options, puis sur Refresh Interval (Intervalle d’actualisation).
  4. Cochez la case Intervalle d'actualisation toutes les 0 minutes.
  5. Précisez l’intervalle d’actualisation de la couche en minutes.

    Pour les couches d’entités hébergées, la plage valide est comprise entre 0,5 minute (30 secondes) et 1 440 minutes (1 jour). Pour tous les autres types de couche pris en charge, la plage valide est comprise entre 0,1 minute (6 secondes) et 1 440 minutes (1 jour).

  6. Si vous êtes le propriétaire de la couche et souhaitez que l'intervalle d'actualisation s'applique à la couche chaque fois qu'elle apparaît dans une carte, cliquez sur Enregistrer la couche.
  7. Cliquez sur Enregistrer pour enregistrer les modifications apportées à la carte.

Vous verrez toutes les mises à jour appliquées aux données de cette couche selon l’intervalle d’actualisation spécifié.

Considérations relatives à l'actualisation d'une couche

Tenez compte des points suivants lors de l’actualisation d’une couche :

  • Vous pouvez activez un intervalle d’actualisation sur l’un des types de couches suivants : services Web ArcGIS Server, couches d’entités hébergées, couches de tuiles hébergées, OGC WMS, OGC WMTS, couches de tuiles, GeoRSS, couches ArcGIS Living Atlas, fonds de carte (y compris les fonds de carte Bing Maps), fichiers CSV provenant du Web avec des champs de latitude et de longitude, les tables et KML en cas d’ajout à ArcGIS Online via l’onglet Mon contenu de la page de contenu.
  • Lorsqu'une couche est redessinée, ses données sont automatiquement actualisées et l'intervalle d'actualisation recommence. Les données de la couche sont réactualisées une fois l’intervalle défini écoulé ou lorsque la couche est redessinée, selon l’événement qui se produit en premier. La couche est redessinée lorsque vous effectuez un panoramique ou un zoom ou si vous la rechargez. Pour KML et GeoRSS, la couche est redessinée lorsque vous la rechargez (et non pas lorsque vous effectuez un panoramique ou un zoom).
  • Vous ne pouvez pas activer d'intervalle d'actualisation sur un fichier CSV provenant du Web avec des champs d'adresses (à la place de la latitude et de la longitude), sur des annotations de cartes ni sur un fichier importé dans la carte (fichier de formes, CSV ou GPX).
  • Les couches s’actualisent uniquement lorsqu’elles se trouvent au sein de la plage d’échelle visible définie pour cette couche.