Générer un raster de tendance

Générer un raster de tendance L’outil Générer un raster de tendance estime la tendance de chaque pixel le long d’une dimension pour une ou plusieurs variables dans un raster multidimensionnel.

Remarque :

This functionality is currently only supported in Map Viewer Classic. It will be available in a future release of Map Viewer.

If you do not see this tool in Map Viewer Classic, contact your organization administrator. You may not have image analysis privileges, available with the ArcGIS Image for ArcGIS Online license.

Diagramme de workflow

Générer un raster de tendance - Processus

Exemple

  • Vous disposez de 40 années de données mensuelles de température des océans et vous souhaitez calculer l’ajustement de la ligne de tendance linéaire de chaque pixel pour identifier où et comment la température a changé au fil du temps.
  • Vous disposez de données quotidiennes de précipitations sur 10 ans et vous souhaitez utilisez l’option de ligne de tendance harmonique et examiner la statistique R-carré de la qualité de l’ajustement afin de savoir si une tendance saisonnière est indiquée par les données.

Remarques sur l'utilisation

Cet outil permet d’ajuster les données sur une courbe de tendance linéaire, harmonique ou polynomiale ou de détecter la tendance au moyen du test de Mann-Kendall ou Kendall saisonnier.

Le raster de tendance en sortie généré avec cet outil est utilisé en entrée dans l’outil Prévoir à l’aide du raster de tendance.

Les tests de Mann-Kendall et Kendall saisonnier déterminent si les données présentent une tendance monotonique. Ils ne sont pas paramétriques, c’est-à-dire qu’ils ne formulent aucune hypothèse sur la distribution spécifique des données. Le test de Mann-Kendall ne considère pas une corrélation sérielle ou des effets saisonniers. Si les données ont une saisonnalité, le test de Kendall saisonnier est plus adapté.

Trois options de ligne de tendance permettent d’ajuster une tendance aux valeurs de variable par rapport à une dimension : linéaire, harmonique et polynomiale.

Types de tendance linéaire, harmonique et polynomiale de deuxième et troisième degré

  • Linear (Linéaire) : la ligne de tendance linéaire est la ligne droite la mieux adaptée utilisée pour estimer des relations linéaires simples. Une tendance linéaire met en évidence un taux de variation qui augmente ou diminue de manière régulière. La formule de la ligne de tendance linéaire est la suivante :

  • Harmonic (Harmonique) : la ligne de tendance harmonique est la courbe périodique la plus adaptée pour décrire des données qui suivent un modèle cyclique, telles que des changements de température saisonniers. La formule de la ligne de tendance harmonique est la suivante :

  • Polynomial (Polynomial) : la ligne de tendance polynomiale est une courbe utile pour les données qui fluctuent. Dans ce cas, une valeur d’ordre polynomial est utilisée pour indiquer le nombre maximum de fluctuations qui se produisent. La formule de la ligne de tendance polynomiale est la suivante :

Si vous effectuez un ajustement de tendance linéaire, harmonique ou polynomial, la sortie est une couche d’imagerie multidimensionnelle dans laquelle chaque tranche correspond à un raster multi-canal contenant des informations sur la ligne de tendance. Si vous analysez la tendance pour une seule variable d’un jeu de données contenant une seule dimension (par exemple, le temps), le jeu de données en sortie ne contient qu’une seule tranche. Si vous analysez une seule variable pour un jeu de données contenant plusieurs dimensions (par exemple, le temps et la profondeur), chaque tranche contient des informations sur les tendances de chaque valeur de dimension ainsi que la dimension non incluse dans l’analyse.

Si l’outil réalise le test de Mann-Kendall ou Kendall saisonnier, la sortie est un raster à cinq canaux de type suivant :

  • Canal 1 = Pente de Sen
  • Canal 2 = Valeur de p
  • Canal 3 = Score de Mann-Kendall (S)
  • Canal 4 = Variance S
  • Canal 5 = Score z

Il est possible de générer des statistiques de qualité de l’ajustement du modèle sous forme de sorties facultatives pour les rasters de tendance linéaire, harmonique et polynomiale. La racine carrée de l’erreur quadratique moyenne (EQM), la valeur R-carré et la valeur p de pente de la tendance peuvent être calculées et affichées dans le raster en sortie à l’aide du moteur de rendu RGB (RVB) et si vous spécifiez les statistiques comme étant les canaux rouge, vert et bleu.

Pour plus d’informations sur la publication de couches d’imagerie multidimensionnelles, consultez la rubrique Publier des couches d’imagerie multidimensionnelles.

If Use current map extent is checked, only the pixels that are visible in the current map extent will be analyzed. If unchecked, the entire input imagery layer will be analyzed.

The parameters for this tool are listed in the following table:

ParamètreExplication
Choisir une couche d’imagerie multidimensionnelle pour analyser la tendance

Couche d’imagerie multidimensionnelle à analyser.

Choisir la dimension le long de laquelle analyser la tendance des variables

Dimension le long de laquelle une tendance est calculée pour la ou les variables sélectionnées.

Choisir la ou les variables pour analyser la tendance

La variable ou les variables pour lesquelles les tendances sont calculées. Si aucune variable n’est spécifiée, la première variable de la couche d’imagerie multidimensionnelle est analysée.

Choisir le type de ligne pour ajuster les valeurs de variable le long d’une dimension

Spécifie le type de ligne à utiliser pour ajuster les valeurs de pixel le long d’une dimension.

  • Linear (Linéaire) : les valeurs de pixel des variables sont ajustées le long d’une ligne de tendance linéaire. Il s’agit de l’option par défaut.
  • Polynomial (Polynomial) : les valeurs de pixel des variables sont ajustées le long d’une ligne de tendance polynomiale de second ordre.
  • Harmonic (Harmonique) : les valeurs de pixel des variables sont ajustées le long d’une ligne de tendance harmonique.
  • Mann-Kendall : les valeurs de pixel variables sont évaluées à l’aide du test de tendance de Mann-Kendall.
  • Seasonal Kendall (Kendall saisonnier) : les valeurs de pixel variables sont évaluées à l’aide du test de tendance de Kendall saisonnier.

Indiquez l’unité de temps de la durée d’une saison.

Spécifie l’unité de temps à utiliser pour mesurer la longueur de la période saisonnière lors du test de Kendall saisonnier

  • Days (Jours) : l’unité de durée de la période saisonnière se définit en jours. Il s’agit de l’option par défaut.
  • Months (Mois) : l’unité de durée de la période saisonnière se définit en mois.

Spécifier la longueur d’un cycle harmonique

Durée de la variation périodique à modéliser. Par exemple, les composés phénoliques des feuilles affichent souvent un important cycle de variation dans une année ; aussi la durée du cycle est définie sur 1 année. Les données de température par heure affichent souvent un important cycle de variation dans une journée ; aussi la durée du cycle est définie sur 1 jour. Si, vous prévoyez que vos données connaissent deux cycles de variation dans l’année, la durée du cycle est de 0,5 ans, soit 182,5 jours.

La durée par défaut est définie sur 1 année pour les données qui varient sur un cycle annuel.

Ce paramètre est requis lorsque le type de ligne de tendance est défini sur Harmonic (Harmonique) et que la dimension est temporelle.

Choisir l’unité temporelle de la longueur du cycle harmonique

Précise l’unité de temps à utiliser pour la durée d’un cycle harmonique.

  • Days (Jours) : l’unité de durée du cycle harmonique se définit en jours.
  • Years (Années) : l’unité de durée du cycle harmonique se définit en années. Il s’agit de l’option par défaut.

Ce paramètre est requis lorsque le type de ligne de tendance est défini sur Harmonic (Harmonique) et que la dimension est temporelle.

Spécifier le numéro de fréquence pour l’ajustement de tendance harmonique

Fréquence utilisée pour l’ajustement de tendance harmonique. Ce paramètre spécifie la fréquence des cycles au cours d’une année. Si la fréquence est définie sur 1, une combinaison de tendance linéaire et de courbe harmonique de premier degré est utilisée pour ajuster le modèle. Si la fréquence est définie sur 2, une combinaison de tendance linéaire, de courbe harmonique de premier degré linéaire et de courbe harmonique de second degré est utilisée pour ajuster les données.

La valeur par défaut est 1.

Ce paramètre est requis lorsque le type de ligne de tendance est défini sur Harmonic (Harmonique) et que la dimension est temporelle.

Spécifier le numéro d’ordre polynomial pour l’ajustement de tendance

Numéro d’ordre polynomial utilisé dans l’ajustement de tendance polynomial.

La valeur par défaut est 2 ou un polynôme du second degré.

Ce paramètre est requis lorsque le type de ligne de tendance est défini sur Polynomial et que la dimension est temporelle.

Choisir les statistiques de modèle à inclure dans le raster de tendance

Spécifie les statistiques qui seront calculées dans la sortie.

  • EQM

    • Activé : l’EQM sera calculé et inclus comme l’un des nombreux canaux dans le raster de tendance en sortie. Il s’agit de l’option par défaut.
    • Désactivé : l’EQM ne sera pas calculée.
  • R-carré

    • Activé : la valeur R-carré sera calculée et incluse comme l’un des nombreux canaux dans le raster de tendance en sortie.
    • Désactivé : la valeur R-carré n’est pas calculée. Il s’agit de l’option par défaut.
  • Valeur p du coefficient de pente

    • Activé : la valeur p sera calculée et incluse comme l’un des nombreux canaux dans le raster de tendance en sortie.
    • Désactivé : la valeur P ne sera pas calculée. Il s’agit de l’option par défaut.

Ignorer les valeurs manquantes dans le calcul

Spécifie si les valeurs manquantes sont ignorées lors de l’analyse.

  • Activé : l’analyse inclut tous les pixels valides selon une dimension donnée et ignore les pixels NoData. Il s’agit de l’option par défaut.
  • Désactivé : le résultat de l’analyse est NoData s’il existe des valeurs NoData pour le pixel le long de la dimension donnée.

Nom de la couche de résultat

The name of the layer that will be created in My Content and added to the map. The default name is based on the tool name and the input layer name. If the layer already exists, you will be prompted to provide another name.

You can specify the name of a folder in My Content where the result will be saved using the Save result in drop-down box. If you have privileges to create both tiled and dynamic imagery layers, you can also specify which layer type you want to use for the output using the Save result as drop-down box.

Conseil :

Click Show Credits before you run your analysis to check how many credits will be consumed.

Environnements

Analysis environment settings are additional parameters that affect a tool's results. You can access the tool's analysis environment settings by clicking the gear icon Analysis Environments at the top of the tool pane.

This tool honors the following Analysis Environments:

  • Output coordinate system—Specifies the coordinate system of the output layer.
  • Extent—Specifies the area to be used for analysis.
  • Snap Raster—Adjusts the extent of the output so it matches the cell alignment of the specified snap raster layer.
  • Cell size—The cell size to use in the output layer.
  • Mask—Specifies a mask layer, where only the cells that fall within the mask area will be used for analysis.
  • Resampling method—The method to use to interpolate pixel values.
  • Recycle interval of processing workers—Defines how many image sections to process before restarting worker processes.
  • Parallel processing factor—Controls the raster processing CPU or GPU instances.
  • Number of retries on failures—Defines how many retries a worker process will attempt when there is random failure processing a job.

Fonctions raster et outils similaires

Utilisez l’outil Générer une anomalie multidimensionnelle pour calculer les valeurs d’anomalie des variables dans le temps. D’autres outils peuvent vous aider à résoudre des problèmes similaires.

Fonctions raster et outils d’analyse Map Viewer Classic

L’outil Prédire à l’aide d’un raster de tendance utilise la sortie de l’outil Générer un raster de tendance pour prévoir des valeurs de variable à une date ou une plage de dates ultérieure.

Fonctions raster et outils d’analyse ArcGIS Pro

L’outil de géotraitement Générer un raster de tendance est disponible dans la boîte d’outils Image Analyst.

Générer une tendance est également disponible sous forme de fonction raster.

Ressources de développeur ArcGIS Enterprise

Si vous travaillez dans ArcGIS REST API, utilisez la tâche Generate Trend Raster.

Si vous travaillez dans ArcGIS API for Python, utilisez Generate Trend Rastersite Web ArcGIS API for Python du module arcgis.raster.analytics.