Créer un projet

ArcGIS Workforce repose sur les affectations : les superviseurs créent les affectations et les attribuent aux opérateurs de terrain, et ces derniers voient une liste personnalisée des affectations. Les affectations, les cartes, les superviseurs et les opérateurs de terrain sont définis dans le projet Workforce. Vous allez créer un projet dans l’application Web Workforce pour initier votre organisation à l’utilisation de Workforce.

Remarque :

Il n’est pas possible de créer des projets Classic dans l’application Web Workforce, ni de les utiliser en mode hors connexion. Pour migrer des projets Classic en vue de leur utilisation hors connexion, reportez-vous à la sous-rubrique Migrer des projets Classic. Pour savoir comment configurer des projets Classic, reportez-vous aux rubriques Créer votre premier projet (Classic) et Conseils destinés aux propriétaires de projet (Classic).

Pour plus d’informations, reportez-vous à la rubrique Qu’est-ce qu’un projet Classic ?.

Créer un projet dans l’application Web Workforce

La création d’un projet Workforce dans l’application Web Workforce consiste pour vous à créer des types d’affectations, ajouter des utilisateurs de votre organisation comme superviseurs ou opérateurs de terrain et configurer les cartes Web des superviseurs et des opérateurs.

Pour créer un projet Workforce, vous devez disposer d’un rôle Administrator (Administration) ou Publisher (Publication) au sein de votre organisation.

  1. Dans un navigateur, connectez-vous à votre organisation et ouvrez l’application Web Workforce à partir du lanceur d’application dans ArcGIS Online ou du lanceur d’application dans ArcGIS Enterprise.

    La page Projects (Projets) qui s’affiche présente les projets que vous avez créés ou auxquels vous participez en qualité de superviseur ou d’opérateur de terrain.

  2. Cliquez sur Create Project (Créer un projet).

    Seul le propriétaire du projet peut configurer le projet, y compris ajouter des types d’affectation et attribuer des rôles. Une fois affectés à un rôle dans le projet, les utilisateurs désignés peuvent participer en qualité de superviseurs et/ou d’opérateurs de terrain.

    Remarque :
    Si vous ne disposez pas d’autorisations suffisantes dans votre organisation, l’option Create Project (Créer un projet) n’apparaît pas.

  3. Saisissez un nom et un résumé pour votre projet, puis cliquez sur Create project (Créer un projet).
    Astuce :

    Le nom du projet est également celui de la carte qui apparaît dans l’application mobile Workforce. Spécifiez un nom significatif afin que les utilisateurs mobiles puissent facilement trouver le projet sur leur appareil.

    Lors de la création du projet, les cartes, couches et tables qui le composent sont également créées. En outre, un dossier et un groupe sont créés dans votre organisation ArcGIS pour votre projet. En tant que propriétaire du projet, vous êtes également ajouté au projet en qualité de superviseur pour que vous puissiez le tester.

    Attention :

    Bien que les cartes, les couches, les tables et le groupe se trouvent dans votre portail et puissent être mis à jour une fois que vous êtes connecté à ArcGIS dans un navigateur, vous devez être prudent en ce qui concerne les modifications que vous apportez en dehors de l’application Web Workforce. Si vous gérez ces éléments en dehors de Workforce, ne procédez pas comme suit :

    • Annuler le partage de ces éléments avec le groupe du projet
    • Partager le service d’entités Workforce à l’aide de l’option Everyone (public) (Tout le monde (public))
    • Supprimer le groupe du projet
    • Supprimer ou modifier les champs prédéfinis dans les couches ou les tables
    • Supprimer ou modifier les couches ou tables prédéfinies

    La synchronisation échoue si vous partagez le service d’entités Workforce à l’aide de l’option Everyone (public) (Tout le monde (public)). Pour éviter cela, partagez une vue de couche d’entités hébergée à la place. Pour plus d’informations, reportez-vous à la rubrique Créer des vues de couches d’entités hébergées dans ArcGIS Online ou à la rubrique Créer des vues de couches d’entités hébergées dans ArcGIS Enterprise.

    Bien que vous puissiez modifier la propriété des éléments, soyez attentif et veillez à suivre toutes les instructions de la rubrique Dépannage : Comment transférer la propriété du projet à un autre membre.

Une liste de tâches Project Setup (Configuration du projet) apparaît en haut de la page pour vous guider dans la configuration de votre projet. La liste des tâches indique l’étape en cours, l’étape suivante ainsi que les autres étapes à effectuer avant que votre projet soit opérationnel.

Définir les types de tâche

Sous l’onglet Types d’affectation, vous allez définir les tâches qui doivent être accomplies dans le projet. Les types d’affectation doivent refléter le mode de communication entre les superviseurs et les opérateurs de terrain. En règle générale, les types d’affectation dans un projet sont des éléments qui peuvent être attribués à tous les opérateurs de terrain ou presque de ce projet.

  1. Dans la zone Add an Assignment Type (Ajouter un type d’affectation), saisissez un type d’affectation à ajouter et cliquez sur + Type.
    Remarque :

    Un projet doit comporter au moins un type d’affectation. Vous pouvez en ajouter d’autres une fois le projet configuré, et les supprimer s’ils ne sont pas utilisés.

    Le type d’affectation est ajouté à votre projet et affiché au bas de l’onglet, dans la liste des types d’affectation. Si vous ajoutez plusieurs types d’affectation, ils sont triés par ordre alphabétique lorsque vous revenez dans l’onglet et lorsqu’ils sont présentés aux superviseurs.

Astuce :

Pour déterminer les types de tâche à inclure dans un seul projet, recherchez les tâches dont tous les opérateurs de terrain peuvent accomplir tous les types d’affectation (ou la plupart). Un type d’affectation qui est toujours attribué au même opérateur de terrain, et pas à d’autres opérateurs qui effectuent ce type d’affectation, indique que ce type de tâche peut appartenir à son propre projet.

Définir les rôles

Sous l’onglet Users (Utilisateurs), vous allez ajouter les utilisateurs qui vont participer à ce projet et leur attribuer le rôle de superviseur ou d’opérateur de terrain. Les rôles déterminent l’application utilisée : l’application Web pour les superviseurs et l’application mobile pour les opérateurs de terrain.

  1. Dans le menu déroulant Organization User (Utilisateur de l’organisation), sélectionnez un utilisateur à ajouter au projet.

    La liste des utilisateurs répertorie tous les membres de votre organisation.

    Pour rechercher des utilisateurs d’autres organisations et les ajouter, décochez la case Only search for users in my organization (Rechercher uniquement les utilisateurs de mon organisation). Vous ne voyez alors que les utilisateurs dont le profil est public. Une fois qu’il a été ajouté, l’utilisateur d’une organisation externe reçoit une invitation à rejoindre le groupe du projet. Il n’a pas accès au projet tant qu’il n’a pas accepté l’invitation.

    Remarque :

    L’invitation d’utilisateurs extérieurs à votre organisation n’est pas prise en charge avec ArcGIS Enterprise.

  2. Dans le menu Project Role (Rôle du projet), attribuez à l’utilisateur le rôle de superviseur ou d’opérateur de terrain.
  3. Cliquez sur + User (Utilisateur).

    Le nom, l’ID et le rôle de l’utilisateur apparaissent dans la liste des utilisateurs du projet. Un projet requiert au moins un superviseur (ce qui inclut votre rôle par défaut en tant que superviseur) et au moins un travailleur mobile.

    Astuce :

    Ajoutez-vous comme opérateur de terrain pour que vous puissiez tester votre projet dans l’application mobile avant de le déployer.

  4. Dans la liste User (Utilisateur), pointez le curseur sur chaque nom et cliquez sur + Add details (Ajouter des détails).

    Dans la fenêtre Edit User Details (Mettre à jour les détails de l’utilisateur), vous pouvez ajouter un numéro de contact pour les superviseurs et les opérateurs de terrain. Vous pouvez également ajouter un intitulé de poste et d’autres remarques pour chaque opérateur de terrain. Ces informations permettent aux superviseurs et opérateurs de terrain de s’organiser et de rester en contact pendant leur journée de travail.

Astuce :

Si vous devez ajouter plusieurs opérateurs de terrain à votre projet, vous pouvez charger un fichier CSV au lieu de les ajouter un par un. Outre les noms d’utilisateur des opérateurs de terrain, ce fichier CSV peut inclure leur intitulé, leur numéro de contact et les remarques sur chacun d’eux. Ces informations seront incluses dans votre projet.

Pour ajouter des opérateurs de terrain à partir d’un fichier CSV, cliquez sur Add workers from file (Ajouter des opérateurs depuis un fichier). Dans la fenêtre Add Workers from File (Ajouter des opérateurs depuis un fichier), cliquez sur Import CSV file (Importer un fichier CSV) ou sur Download template CSV file (Télécharger un modèle de fichier CSV) si vous n’avez pas encore de fichier CSV.

Personnaliser les cartes

Vous pouvez personnaliser les cartes des superviseurs et des opérateurs de manière à y afficher les couches pertinentes pour vos superviseurs et opérateurs de terrain. La carte des superviseurs est utilisée par les superviseurs dans l’application Web Workforce, et la carte des opérateurs est utilisée par les opérateurs de terrain dans l’application mobile Workforce.

Ajouter des couches aux cartes

Par défaut, les cartes des superviseurs et des opérateurs de terrain comportent les couches d’opérateur et d’affectation générées avec le projet. La carte des opérateurs contient également les tables générées avec le projet. Vos superviseurs et opérateurs de terrain peuvent souhaiter voir d’autres informations sur la carte que les affectations et les opérateurs de terrain. Vous pouvez ajouter les couches de ressources de votre organisation aux cartes en procédant comme suit.

  1. Cliquez sur l’onglet Overview (Vue d’ensemble) du projet.
  2. Sous la liste Maps (Cartes), cliquez sur Dispatcher map (Carte des superviseurs) ou sur Worker map (Carte des opérateurs) selon la carte à configurer.

    La carte s’affiche avec les couches Workers et Assignments par défaut.

    Remarque :

    La carte des opérateurs comprend également les intégrations des affectations, les types d’affectation et les tables des superviseurs.

  3. Cliquez sur Add (Ajouter) et ajoutez les couches qui présentent un intérêt.

    Vous pouvez ajouter les couches de ressources de votre organisation aux cartes. Pour plus d’informations, reportez-vous à la rubrique Ajouter des couches dans ArcGIS Online ou à la rubrique Ajouter des couches dans ArcGIS Enterprise.

Rendre les couches compatibles avec la recherche

Lorsque vous ajoutez des couches, vous pouvez également activer la recherche de ces couches si vos superviseurs ou opérateurs de terrain ont besoin de localiser facilement des entités sur la carte. Les cartes précisent les couches incluses, ainsi que celles pouvant faire l’objet d’une recherche et les champs de ces couches qui sont utilisables dans la recherche. Ajoutez des couches lors de la mise à jour de la carte, puis spécifiez les couches pouvant faire l’objet d’une recherche, ainsi que leurs champs, dans la page des détails des éléments de la carte.

  1. Lorsque vous configurez le projet, cliquez sur l’onglet Vue d’ensemble.
  2. Sous Maps (Cartes), cliquez sur Dispatcher map (Carte des superviseurs) ou sur Worker map (Carte des opérateurs) pour mettre à jour la carte correspondante.
  3. Cliquez sur About (À propos de) puis sur More Details (Plus de détails).

    La page des détails d’élément s’ouvre dans un nouvel onglet du navigateur.

  4. Cliquez sur l'onglet Paramètres.
  5. Accédez à la section Paramètres de l’application sous Paramètres de la carte web.
  6. Développez le paramètre Find Locations (Rechercher des emplacements) et cochez la case By Layer (Par couche).
  7. Cliquez sur Ajouter une couche pour activer la recherche sur une autre couche.
  8. Dans la première liste déroulante, choisissez la couche qui pourra faire l’objet d’une recherche.
  9. Dans la deuxième liste déroulante, choisissez l’attribut qui sera recherché.
  10. Dans la troisième liste déroulante, conservez l’option Contains (Contient) pour inclure les correspondances partielles ou sélectionnez l’option Equals (Est égal à) pour inclure les correspondances exactes.

Personnaliser les fenêtres contextuelles d’entités

Lorsque vous ajoutez des entités à votre carte, définissez des titres de fenêtre contextuelle descriptifs pour les couches correspondantes et personnalisez le corps de la fenêtre contextuelle.

La fenêtre contextuelle fournie sur la carte des superviseurs détermine les informations que vous voyez dans l’application Web. Le titre est utilisé comme description de l’entité. Si vous créez une affectation à partir de l’entité, le titre de l’élément contextuel sert à renseigner le texte d’emplacement. Lorsque vous consultez les détails d’une entité, la fenêtre contextuelle apparaît.

La fenêtre contextuelle fournie sur la carte des opérateurs de terrain détermine les informations sur les entités que l’opérateur de terrain voit.

Reportez-vous à la rubrique Configurer les fenêtres contextuelles dans ArcGIS Online ou Configurer les fenêtres contextuelles dans ArcGIS Enterprise pour plus d’informations. Veillez à accepter les modifications apportées à votre fenêtre contextuelle et à enregistrer votre carte une fois la fenêtre contextuelle mise à jour.

Ajouter des étiquettes

Vos superviseurs et opérateurs de terrain peuvent avoir besoin de voir des étiquettes sur la carte. Pour activer les étiquettes, vous devez les configurer pour les couches d’entités. Reportez-vous à la rubrique Créer des étiquettes dans ArcGIS Online ou Créer des étiquettes dans ArcGIS Enterprise pour plus d’informations. Pour l’application mobile, les étiquettes doivent être configurées sur la couche. Veillez à sélectionner Save Layer (Enregistrer la couche) pour enregistrer la configuration en tant que propriété de la couche, et pas simplement comme composante de la carte à utiliser pour activer les étiquettes. Pour l’application web, les étiquettes peuvent être configurées dans le cadre de la carte ou de la couche.

Si vous activez les étiquettes sur une couche et souhaitez les rendre visibles uniquement sur la carte des superviseurs ou sur la carte des opérateurs, désactivez les étiquettes sur cette couche dans l’une des deux cartes. Pour désactiver une couche, sélectionnez-la dans la fenêtre Contents (Contenu), cliquez sur More Options (Autres options) Autres options, cliquez sur Manage Labels (Gérer les étiquettes), puis décochez la case Label Features (Étiqueter les entités).

Créer une zone cartographique

Sur le terrain, les opérateurs travaillent souvent dans des zones où la connexion aux données est inexistante ou n’est pas fiable. C’est pourquoi tous les projets Workforce sont compatibles avec une utilisation hors connexion. Lorsqu’un opérateur de terrain ouvre une carte Web dans l’application mobile Workforce, la zone cartographique définie pour la carte des opérateurs est téléchargée automatiquement.

Pour optimiser le travail de vos opérateurs de terrain en mode hors connexion, créez une zone cartographique comme composante de la carte des opérateurs.

Remarque :

Les projets Classic ne sont pas compatibles avec une utilisation hors connexion. Pour rendre les projets Classic utilisables en mode hors connexion, reportez-vous à la sous-rubrique Migrer des projets Classic.

Rendre les couches utilisables en mode hors connexion

Toutes les couches de la carte Web des opérateurs doivent être activées pour l’utilisation hors connexion afin d’être utilisées dans l’application mobile Workforce. Reportez-vous à la rubrique Activer les couches et la carte pour une utilisation hors connexion dans ArcGIS Online ou à la rubrique Activer les couches et la carte pour une utilisation hors connexion dans ArcGIS Enterprise.

Remarque :

Un message d’avertissement s’affiche sous Maps (Cartes), en regard de Worker map (Carte des opérateurs), si une ou plusieurs couches ne sont pas compatibles avec une utilisation hors connexion.

Créer une zone cartographique

La création d’une zone cartographique comme composante de la carte des opérateurs vous permet de préempaqueter une zone de la carte afin que les opérateurs de terrain puissent la télécharger. La création de zones cartographiques accélère et simplifie le processus de téléchargement des cartes pour les opérateurs de terrain et leur assure de disposer de toutes les données nécessaires pour travailler sans connexion Internet. La carte est téléchargée automatiquement sur leur appareil dès qu’ils ouvrent l’application Web. Si vous ne créez pas de zone cartographique pour le projet, ce sont les couches Workforce, ainsi que toutes les couches de référence pour lesquelles la synchronisation est activée, qui sont téléchargées lorsque l’opérateur de terrain ouvre l’application Web.

Attention :

Bien que les opérateurs de terrain puissent travailler dans un environnement déconnecté sans une zone cartographique, ils risquent de ne plus avoir accès aux données de leur fond de carte. Il est recommandé de créer une zone cartographique pour chaque projet.

  1. Cliquez sur l’onglet Vue d’ensemble de votre projet.
  2. Sous Maps (Cartes), cliquez sur Create Offline Map Area (Créer une zone cartographique hors connexion).

    La fenêtre Manage Areas (Gérer les zones) apparaît.

    Remarque :

    Une fois que la zone cartographique est créée, le bouton Create Offline Map Area (Créer une zone cartographique hors connexion) se transforme en bouton Manage Offline Map Area (Gérer une zone cartographique hors connexion).

    À partir de là, vous pouvez créer une zone cartographique pour les opérateurs de terrain comme vous le faites dans ArcGIS Online ou dans ArcGIS Enterprise. Pour obtenir des instructions détaillées, reportez-vous à la rubrique Créer, mettre à jour et gérer des zones cartographiques dans ArcGIS Online ou à la rubrique Créer, mettre à jour et gérer des zones cartographiques dans ArcGIS Enterprise.

    Remarque :

    Vous ne pouvez créer qu’une seule zone cartographique par projet Workforce.

Mettre à jour la zone cartographique

Une fois que vous avez créé une zone cartographique, vous pouvez modifier son nom, sa forme, son niveau de détail ou la planification d’actualisation des paquetages de couches d’entités (le cas échéant).

Pour mettre à jour une zone cartographique, procédez comme suit :

  1. Dans l’onglet Overview (Vue d’ensemble), sous Maps (Cartes), cliquez sur Manage Offline Map Area (Gérer une zone cartographique hors connexion).
  2. Cliquez sur la zone cartographique. En haut de la fenêtre de la zone cartographique, cliquez sur le bouton Options puis sur Edit (Mettre à jour).
  3. Dans la fenêtre Edit Map Area (Mettre à jour la zone cartographique), modifiez un des paramètres ou la forme de la zone cartographique selon vos besoins.
  4. Cliquez sur Enregistrer lorsque vous avez terminé.

Mettre à jour la carte

Il peut être nécessaire de mettre à jour la carte des opérateurs ou les couches d’opérateur, en fonction des nouvelles conditions ou des informations supplémentaires dont les opérateurs de terrain doivent disposer sur le terrain. À la suite des modifications suivantes, vous devez recréer les zones cartographiques, et vos opérateurs de terrain doivent recharger la carte :

  • Changement de la symbologie
  • Ajout ou suppression de couches
  • Mise à jour des structures de couche (y compris, l’ajout et la suppression de champs, ainsi que la mise à jour des listes et des domaines)
  • Mise à jour des fonctionnalités de recherche
  • Changement des fenêtres contextuelles
Remarque :

Sauf indication contraire, ces modifications n’empêchent pas les opérateurs de terrain de synchroniser leurs modifications avant de recharger la carte.

Pour recréer une zone cartographique, procédez comme suit :

  1. Dans l’onglet Overview (Vue d’ensemble), sous Maps (Cartes), cliquez sur Manage Offline Map Area (Gérer une zone cartographique hors connexion).
  2. Cliquez sur la zone cartographique. En haut de la fenêtre de la zone cartographique, cliquez sur le bouton Options puis sur Recreate Area (Recréer la zone).
  3. Dans la fenêtre Recreate Area (Recréer la zone), cliquez sur Recreate (Recréer).

    La zone cartographique est recréée.

Intégrer d’autres applications Esri

Workforce peut être configuré pour ouvrir d’autres applications Esri, ce qui assure aux opérateurs de terrain une utilisation homogène de Workforce avec ArcGIS Field Maps, ArcGIS Collector, ArcGIS Explorer, ArcGIS Navigator et ArcGIS Survey123. Vous pouvez intégrer les autres applications Esri que vos opérateurs de terrain utilisent en procédant comme suit :

  1. Lorsque vous configurez le projet, cliquez sur l’onglet Avancé.
  2. Développez App Integration (Intégration de l’application) pour voir les applications que les opérateurs de terrain peuvent utiliser avec Workforce.

    L’intégration de Navigator est activée par défaut, tandis que l’intégration de Field Maps, Collector, Explorer et Survey123 nécessite une configuration pour être activée. Navigator Ne nécessite pas d’intégration car il utilise la carte actuellement ouverte dans Navigator pour obtenir l’itinéraire. Field Maps, Collector et Explorer ouvrent la carte, et Survey123 ouvre le questionnaire que le projet ou les types d’affectation Workforce sont configurés pour utiliser.

  3. Vous pouvez également ajouter et configurer ArcGIS Field Maps.
    1. Cliquez sur Ajouter en regard du nom de produit.

      La boîte de dialogue Step 1 of 3: Integrate ArcGIS Field Maps (Étape 1 sur 3 : intégrer ArcGIS Field Maps) s’ouvre. Elle affiche les Web cartes que vous pouvez configurer pour les utiliser avec votre projet. Les cartes Web affichées sont celles prises en charge par Field Maps qui sont partagées avec un groupe dont vous êtes membre.

    2. Cliquez sur la carte que vos travailleurs mobiles vont utiliser pour mener à bien leurs affectations dans ce projet. Par exemple, s’ils sont chargés d’inspecter les bouches d’incendie, configurez Field Maps pour l’utilisation d’une carte des bouches d’incendie et de leurs rapports d’inspection.

      De préférence, cette carte doit être partagée avec le groupe du projet Workforce de sorte qu’elle soit accessible à tous les utilisateurs participant au projet.

    3. Cliquez sur Next (Suivant).

      La boîte de dialogue Step 2 of 3: Integrate ArcGIS Field Maps (Étape 2 sur 3 : intégrer ArcGIS Field Maps) s’ouvre. Elle affiche les types d’affectation que vous pouvez associer à cette carte. Vous pouvez choisir un ou plusieurs types d’affectation, ou vous pouvez intégrer la carte avec tous les types d’affectation du projet. Par exemple, si votre projet concerne uniquement l’inspection des bouches d’incendie, utilisez cette même carte pour tous les types d’affectation. Si votre projet implique un travail sur les bouches d’incendie et inclut des interventions d’inspection et de maintenance, utilisez cette carte pour les affectations d’inspection (mais pas les affectations de maintenance).

    4. Sélectionnez les types d’affectation ou le projet avec lesquels l’intégration sera associée, puis cliquez sur Next (Suivant).

      La boîte de dialogue Step 3 of 3: Integrate ArcGIS Field Maps (Étape 3 sur 3 : intégrer ArcGIS Field Maps) s’ouvre. Vous pouvez y définir à quelles conditions et de quelles manières Field Maps utilise le GlobalID, l’ID de l’affectation et son emplacement dans Workforce, dans le cadre d’une nouvelle collecte.

      Remarque :

      La boîte de dialogue Step 3 of 3: Integrate ArcGIS Field Maps (Étape 3 sur 3 : intégrer ArcGIS Field Maps) ne s’applique qu’aux cartes activées pour la mise à jour. Si vous intégrez une carte en lecture seule, cliquez sur Done (Terminé).

    5. Spécifiez la couche de points que vous allez collecter, ainsi que les champs à utiliser, le cas échéant, puis cliquez sur Add (Ajouter) Add (Ajouter). Cliquez sur Done (Terminé).
      Remarque :

      Seules les couches de points sont prises en charge. Comme ces informations, utilisées pour démarrer une nouvelle collecte, appartiennent à une même couche, une intégration peut uniquement transmettre des informations à une seule couche. Vous devez transmettre le GlobalID, l’ID de l’affectation et l’emplacement aux champs de type chaîne correspondants dans Workforce. Veillez à ce que la longueur des champs sur lesquels porte l’intégration soit suffisante pour contenir les informations transmises à partir de Workforce.

      Une coche verte apparaît en regard de ArcGIS Field Maps. Les types d’affectation associés ainsi que le nom de la carte sont affichés sous le nom de l’application. Lorsque votre opérateur de terrain ouvre Field Maps au moyen d’un de ces types d’affectation, la carte s’ouvre avec une épingle positionnée à l’emplacement de l’affectation. Si le GlobalID, l’ID de l’affectation et son emplacement sont transmis à des champs particuliers, une nouvelle collecte correspondant à ces valeurs est démarrée dans Field Maps.

  4. Vous pouvez également ajouter et configurer ArcGIS Collector.
    1. Cliquez sur Ajouter en regard du nom de produit.

      La boîte de dialogue Step 1 of 3: Integrate ArcGIS Collector (Étape 1 sur 3 : intégrer ArcGIS Collector) s’ouvre. Elle affiche les cartes que vous pouvez configurer pour les utiliser avec votre projet. Les cartes affichées sont celles prises en charge par Collector qui sont partagées avec un groupe dont vous êtes membre.

    2. Cliquez sur la carte que vos travailleurs mobiles vont utiliser pour mener à bien leurs affectations dans ce projet. Par exemple, s’ils sont chargés d’inspecter les bouches d’incendie, configurez Collector pour l’utilisation d’une carte des bouches d’incendie et de leurs rapports d’inspection.

      Pour accéder à la carte dans Collector, elle doit être partagée avec un groupe. Il est recommandé de partager cette carte avec le groupe du projet Workforce de sorte qu’elle soit accessible à tous les utilisateurs participant au projet.

    3. Cliquez sur Next (Suivant).

      La boîte de dialogue Step 2 of 3: Integrate ArcGIS Collector (Étape 2 sur 3 : intégrer ArcGIS Collector) s’ouvre. Elle affiche les types d’affectation que vous pouvez associer à cette carte. Vous pouvez choisir un ou plusieurs types d’affectation, ou vous pouvez intégrer la carte avec tous les types d’affectation du projet. Par exemple, si votre projet concerne uniquement l’inspection des bouches d’incendie, utilisez cette même carte pour tous les types d’affectation. Si votre projet implique un travail sur les bouches d’incendie et inclut des interventions d’inspection et de maintenance, utilisez cette carte pour les affectations d’inspection (mais pas les affectations de maintenance).

    4. Sélectionnez les types d’affectation ou le projet avec lesquels l’intégration sera associée, puis cliquez sur Next (Suivant).

      La boîte de dialogue Step 3 of 3: Integrate ArcGIS Collector (Étape 3 sur 3 : intégrer ArcGIS Collector) s’ouvre. Vous pouvez y définir à quelles conditions et de quelles manières Collector utilise le GlobalID, l’ID de l’affectation et son emplacement dans Workforce, dans le cadre d’une nouvelle collecte.

    5. Spécifiez la couche de points que vous allez collecter, ainsi que les champs à utiliser, le cas échéant, puis cliquez sur Add (Ajouter) Add (Ajouter). Cliquez sur Done (Terminé).
      Remarque :

      Seules les couches de points sont prises en charge. Comme ces informations, utilisées pour démarrer une nouvelle collecte, appartiennent à une même couche, une intégration peut uniquement transmettre des informations à une seule couche. Vous devez transmettre le GlobalID, l’ID de l’affectation et l’emplacement aux champs de type chaîne correspondants dans Workforce. Veillez à ce que la longueur des champs sur lesquels porte l’intégration soit suffisante pour contenir les informations transmises à partir de Workforce.

      Une coche verte apparaît en regard de ArcGIS Collector. Les types d’affectation associés ainsi que le nom de la carte sont affichés sous le nom de l’application. Lorsque votre opérateur de terrain ouvre Collector au moyen d’un de ces types d’affectation, la carte s’ouvre avec une épingle positionnée à l’emplacement de l’affectation. Si le GlobalID, l’ID de l’affectation et son emplacement sont transmis à des champs particuliers, une nouvelle collecte correspondant à ces valeurs est démarrée dans Collector.

  5. Vous pouvez également ajouter et configurer ArcGIS Explorer.
    1. Cliquez sur Ajouter en regard du nom de produit.

      La boîte de dialogue Step 1 of 2: Integrate ArcGIS Explorer (Étape 1 sur 2 : intégrer ArcGIS Explorer) s’ouvre. Elle affiche les cartes Web que vous pouvez configurer pour les utiliser avec votre projet. Les cartes Web affichées sont celles créées après juillet 2014 et prises en charge par Explorer qui sont partagées avec votre organisation ou un groupe dont vous êtes membre. Il est impossible d’intégrer les cartes publiques (partagées avec tout le monde) à Workforce.

    2. Cliquez sur la carte que vos travailleurs mobiles vont utiliser pour mener à bien leurs affectations dans ce projet. Par exemple, s’ils sont chargés d’entretenir l’équipement d’éclairage et de remplacer les ampoules, configurez Explorer pour l’utilisation d’une carte des équipements.

      De préférence, cette carte doit être partagée avec le groupe du projet Workforce de sorte qu’elle soit accessible à tous les utilisateurs participant au projet.

    3. Cliquez sur Next (Suivant).

      La boîte de dialogue Step 2 of 2: Integrate ArcGIS Explorer (Étape 2 sur 2 : intégrer ArcGIS Explorer) s’ouvre. Elle affiche les types d’affectation que vous pouvez associer à cette carte. Vous pouvez choisir un ou plusieurs types d’affectation, ou vous pouvez intégrer la carte avec tous les types d’affectation du projet. Par exemple, si votre projet concerne uniquement l’entretien de l’équipement d’éclairage, utilisez cette même carte pour tous les types d’affectation. Si votre projet concerne la maintenance des bâtiments et inclut l’équipement d’éclairage et l’aménagement paysager, utilisez cette carte pour les affectations d’éclairage (mais pas les affectations d’aménagement paysager).

    4. Sélectionnez les types d’affectation ou le projet avec lesquels l’intégration sera associée, puis cliquez sur Done (Terminé).

      Une coche verte apparaît en regard de ArcGIS Explorer. Les types d’affectation associés ainsi que le nom de la carte sont affichés sous le nom de l’application. Lorsque votre opérateur de terrain ouvre Explorer au moyen d’un de ces types d’affectation, la carte s’ouvre et est centrée sur l’emplacement de l’affectation.

  6. ArcGIS Navigator est configuré par défaut, et une coche verte apparaît en regard de son nom. Pour désactiver Navigator, cliquez sur Remove (Supprimer).
  7. Vous pouvez également ajouter et configurer ArcGIS Survey123.
    1. Cliquez sur Ajouter en regard du nom de produit.

      La boîte de dialogue Step 1 of 3: Integrate ArcGIS Survey123 (Étape 1 sur 3 : intégrer ArcGIS Survey123) s’ouvre. Elle affiche les cartes que vous pouvez configurer pour les utiliser avec votre projet. Les enquêtes affichées sont celles prises en charge par Survey123 qui sont partagées avec votre organisation ou un groupe dont vous êtes membre. Il est impossible d’intégrer les enquêtes publiques (partagées avec tout le monde) à Workforce.

    2. Cliquez sur l’enquête que vos travailleurs mobiles vont utiliser pour mener à bien leurs affectations dans ce projet. Par exemple, s’ils localisent des baleines, configurez Survey123 pour l’utilisation d’une enquête sur les espèces de baleines observées.

      De préférence, cette enquête doit être partagée avec le groupe du projet Workforce de sorte qu’elle soit accessible à tous les utilisateurs participant au projet.

    3. Cliquez sur Next (Suivant).

      La boîte de dialogue Step 2 of 3: Integrate ArcGIS Survey123 (Étape 2 sur 3 : intégrer ArcGIS Survey123) s’ouvre. Elle affiche les types d’affectation que vous pouvez associer à cette enquête. Vous pouvez choisir un ou plusieurs types d’affectation, ou vous pouvez intégrer l’enquête avec tous les types d’affectation du projet. Par exemple, si votre projet concerne uniquement les baleines, utilisez cette même carte pour tous les types d’affectation. Si votre projet concerne l’observation de la faune, et que les types incluent diverses espèces, utilisez cette carte pour les affectations d’observation des baleines (mais pas les affectations d’observation des oiseaux).

    4. Sélectionnez les types d’affectation ou le projet avec lesquels l’intégration sera associée, puis cliquez sur Next (Suivant).

      La boîte de dialogue Step 3 of 3: Integrate ArcGIS Survey123 (Étape 3 sur 3 : intégrer ArcGIS Survey123) s’ouvre. Vous pouvez y définir à quelles conditions et de quelles manières Survey123 utilise le GlobalID, l’ID de l’affectation et son emplacement dans Workforce comme réponses à des questions dans le cadre d’une nouvelle enquête.

    5. Spécifiez la question à laquelle chaque valeur répond, le cas échéant, puis cliquez sur Add (Ajouter) Add (Ajouter). Cliquez sur Done (Terminé).
      Remarque :

      Vous devez transmettre le GlobalID, l’ID de l’affectation et l’emplacement aux questions de type texte correspondantes dans Workforce. Veillez à ce que la longueur des questions sur lesquelles porte l’intégration soit suffisante pour contenir les informations transmises à partir de Workforce.

      Une coche verte apparaît en regard de ArcGIS Survey123. Les types d’affectation associés ainsi que le nom de votre enquête sont affichés sous le nom de l’application. Lorsque votre opérateur de terrain ouvre Survey123, l’enquête s’ouvre et un géopoint est créé à l’emplacement de l’affectation.

Tester votre projet

Pour tester votre projet, et ainsi vous assurer que vos superviseurs et opérateurs de terrain vont mener à bien leurs affectations, procédez comme suit :

  • Créez des affectations d’exemple. Assurez-vous que le nombre d’affectations créées représente bien le nombre d’affectations qui doivent être actives lors de l’utilisation du projet.
  • Suivez la procédure complète avec quelques superviseurs et opérateurs de terrain. Il est utile de réaliser un test complet dans lequel tous les participants travaillent comme ils le feront lorsque le projet sera utilisé. Cela vous permet de vérifier que votre projet est structuré correctement et de répondre aux questions suivantes : est-ce que les types d’affectation sont adaptés à la fois aux superviseurs et aux opérateurs de terrain ? Est-ce que les opérateurs de terrain et superviseurs appropriés sont définis ?
  • Si certains types de tâche de votre projet sont uniquement accomplis par quelques opérateurs de terrain ou un seul opérateur de terrain, assurez-vous que ces types de tâche sont appropriés à votre workflow. S’ils le sont dans certains cas, la présence de ces types de tâche dans un projet peut être source de confusion dans d’autres cas.
  • Vérifiez que la zone cartographique est téléchargée correctement sur un appareil mobile et qu’elle contient tout ce dont l’opérateur de terrain a besoin.
  • Vérifiez que la carte des opérateurs fonctionne hors connexion comme prévu.
  • Vérifiez que l’intégration des applications fonctionne comme prévu.
Astuce :

Si vous relevez des problèmes, modifiez votre projet et testez-le à nouveau. Pour modifier un projet, accédez à My Projects (Mes projets), placez le curseur sur le projet, puis cliquez sur Configure (Configurer) Configure (Configurer). Des options sont à votre disposition pour configurer et supprimer les projets dont vous êtes le propriétaire.

Avec Workforce, vos superviseurs et vos opérateurs de terrain bénéficient d’une vue commune dans les bureaux et sur le terrain, et ils peuvent s’organiser et consigner leur état d’avancement sur le terrain. Vous observerez un allègement des frais généraux et un accroissement de la productivité à mesure que vous transférerez d’autres projets vers Workforce.

Migrer des projets Classic

Les projets créés avant la version de juillet 2020 de Workforce sont répertoriés sous Classic Projects (Projets Classic) sur la page Projects (Projets) de l’application Web Workforce. Vous pouvez encore utiliser ces projets, mais ne pouvez pas les activer pour une utilisation hors connexion. Pour migrer un projet Classic de manière à pouvoir l’utiliser en mode hors connexion, procédez comme suit :

  1. Sur la page Projects (Projets), sélectionnez le projet Classic à migrer et cliquez sur Migrate project (Migrer le projet).

    La fenêtre Migrate project (Migrer le projet) apparaît.

  2. Saisissez un nom dans la zone de texte New project name (Nouveau nom du projet).

    Vous pouvez réutiliser le nom du projet Classic.

  3. Sélectionnez les couches à migrer vers le nouveau projet.

    Workforce migre automatiquement les types d’affectation et les opérateurs de terrain du projet. Vous pouvez sélectionner les superviseurs, les intégrations des affectations et les cartes Web à migrer dans la fenêtre Migrate project (Migrer le projet).

    Remarque :

    Utilisez le script de migration d’un projet Workforce pour transférer les données d’affectation existantes vers votre nouveau projet.

  4. Cliquez sur Migrate project (Migrer le projet).

    Le projet migré est ajouté à la page Projects (Projets) et configuré pour une utilisation hors connexion.