Skip To Content

Conseils destinés aux propriétaires de projet

Les propriétaires de projet sont chargés de la création et de la configuration des projets Workforce, notamment de la définition des types d'affectation et des rôles d'utilisateur. Ils configurent également les cartes et applications avec lesquelles fonctionne le projet et gèrent les couches que Workforce utilise. Découvrez certains conseils et pratiques conseillées qui vous permettront de réussir la gestion de vos projets Workforce :

Conseils sur la création d’un projet

Conseil : définir un projet

Workforce repose sur les affectations : les superviseurs créent et attribuent les affectations aux travailleurs mobiles et ces derniers voient une liste personnalisée des affectations. Les affectations, ainsi que les superviseurs et travailleurs mobiles qui vont gérer le travail, sont définis dans le projet Workforce. C'est vous qui choisissez la manière dont vous configurez votre projet, mais voici quelques indications qui pourront vous aider à réussir la configuration de votre projet.

  1. Déterminez le groupe de travailleurs mobiles et les tâches que votre projet va gérer.

    Il peut par exemple couvrir l'inspection des ressources, la manœuvre des vannes dans un réseau hydrauliques ou de gaz ou la maintenance du territoire de la ville. Les opérateurs de terrain peuvent faire partie d’un seul projet ou de plusieurs. Chaque projet peut comporter un ou plusieurs types d'affectation. Un projet réussi comprend souvent des opérateurs de terrain capables d’effectuer la majorité des types d’affectation.

    Vos types d'affectation décrivent les tâches en cours dans le projet et doivent refléter la manière dont les superviseurs et travailleurs mobiles communiquent. Un projet peut comporter un seul type de tâche ou plusieurs types de tâche associés. Pour déterminer les types de tâche à inclure dans un seul projet, recherchez les tâches dont tous les travailleurs mobiles peuvent accomplir tous les types (ou au moins la plupart des types). Même si cela peut dépendre de votre cas d’utilisation, un type d’affectation qui est toujours attribué au même opérateur de terrain (alors qu’aucun autre opérateur de terrain n’effectue ce type d’affectation) est révélateur d’un type de tâche qui appartient à son propre projet.

  2. Déterminez la période sur laquelle s'étend le projet.

    Les projets peuvent s'étendre sur une période déterminée (par exemple, l'inventaire d'été des ressources) ou sur une période indéterminée (par exemple, l'inspection régulière des bâtiments). Pour une organisation qui débute avec Workforce, un projet d'une période déterminée est plus facile à appréhender pour démontrer la faisabilité du concept.

  3. Déterminez la relation entre votre projet et les ressources afin de mieux intégrer d'autres applications Pour en savoir plus sur l'intégration, reportez-vous à la section Intégrer d'autres applications Esri.

    Si vos travailleurs mobiles doivent accéder à leurs affectations, intégrez Navigator for ArcGIS.

    Les quatre relations suivantes communes entre les ressources et les affectations Workforce vous aideront à déterminer quelles sont les autres applications à intégrer :

    • Aucune relation aux ressources : l'objectif de ces projets est de s'assurer qu'une tâche est accomplie, mais la tâche ne s'appuie sur aucune ressource. Il s'agit de cocher les éléments d'une liste de choses à faire. Par exemple, des vannes doivent être manœuvrées, mais aucun rapport ne doit être généré sur chaque vanne. Il n'est pas nécessaire d'intégrer d'autres applications pour utiliser directement vos ressources dans ce type de tâche.
    • Affichage des ressources sans modification des données : ces projets comportent des affectations qui sont associées ou directement reliées à des ressources, mais qui ne nécessitent (ou ne veulent) pas que l’opérateur de terrain puisse changer les ressources. Par exemple, si vous affectez des opérateurs de terrain pour remplacer des ampoules, ceux-ci auront peut-être besoin de voir les détails concernant les ampoules, tels que le type, mais ils n’auront pas besoin de mettre à jour les données techniques. Ils voudront peut-être aussi pouvoir apporter des notes de carte de base à la carte pour indiquer à l’équipe du back office les problèmes relevés sur le terrain. Vous aurez une affectation concernant la tâche à effectuer, et les opérateurs de terrain verront les informations relatives aux ressources à l’aide de Explorer for ArcGIS.
    • Ensemble de ressources ou inventaire : les affectations de ces projets sont liées à plusieurs ressources dans la même région géographique. Par exemple, si vous demandez aux travailleurs mobiles de collecter tous les lampadaires d'un îlot, chaque affectation doit définir la zone qu'elle couvre. Vous n'avez pas besoin d'une affectation pour chaque lampadaire, mais pour chaque îlot. Au cours d'une seule affectation, les travailleurs mobiles vont utiliser plusieurs ressources avec Collector for ArcGIS ou Survey123 for ArcGIS.
    • Inspection ou tâche sur une ressource : les affectations de ces projets sont directement liées aux ressources. Par exemple, si les travailleurs mobiles doivent inspecter une bouche d'incendie, chaque affectation doit définir la ressource cible. Une affectation sera attribuée à chaque bouche d'incendie et les travailleurs mobiles utiliseront une seule ressource avec Collector for ArcGIS ou Survey123 for ArcGIS.

Conseil : ajouter des utilisateurs d'une autre organisation

Remarque :

L’invitation d’utilisateurs extérieurs à votre organisation n’est pas prise en charge avec ArcGIS Enterprise.

Votre projet peut impliquer plusieurs organisations. Pour ajouter des utilisateurs d’une autre organisation dans votre projet, procédez comme suit :

Remarque :

Tous les utilisateurs doivent faire partie d’une organisation et leur profil doit être visible à tous. Reportez-vous à la rubrique Qui peut voir votre profil dans l’aide d'ArcGIS Online. Les comptes publics ne sont pas pris en charge.

  1. Lorsque vous configurez le projet, cliquez sur l’onglet Utilisateurs.
  2. Décochez Rechercher uniquement les utilisateurs de mon organisation.
  3. Dans la zone de texte Organization User (Utilisateur de l’organisation), saisissez le nom ou le nom d’utilisateur de l’utilisateur à ajouter.
    Astuce:

    Vous devez saisir le prénom, le nom ou le nom d’utilisateur complet de l’utilisateur. Les correspondances partielles ne sont pas prises en charge.

    La liste des utilisateurs correspondants apparaît.

  4. Cliquez sur l'utilisateur à ajouter.
  5. Dans la liste déroulante Rôle du projet, choisissez le rôle de cet utilisateur : travailleur mobile ou superviseur.
  6. Cliquez sur + Utilisateur.

    Une entrée correspondant à cet utilisateur et à ce rôle apparaît dans la liste des utilisateurs du projet et l’utilisateur est invité à rejoindre le groupe du projet. Un message s'affiche pour vous informer qu'il n'aura pas accès au projet tant qu'il n'aura pas accepté l'invitation. La miniature de l’utilisateur comporte un badge qui s’affiche jusqu’à ce que votre invitation est acceptée.

    Un badge s’affiche sur la miniature d’un utilisateur d’une autre organisation qui n’a pas accepté votre invitation.

L’utilisateur est ajouté au projet et invité à rejoindre le groupe du projet. Toutefois, pour accéder au projet, l’utilisateur doit accepter l’invitation à rejoindre le groupe du projet avant de voir le projet dans l’application web ou mobile Workforce. Pour plus d’informations, reportez-vous à la rubrique Se joindre à des groupes dans l’aide d'ArcGIS Online.

Conseil : ajouter des opérateurs de terrain à partir d’un fichier

Si vous devez ajouter plusieurs opérateurs de terrain à votre projet, vous pouvez charger un fichier CSV au lieu d’ajouter ces opérateurs un par un via l’interface de Workforce. Outre le nom d’utilisateur des opérateurs de terrain, le fichier CSV peut comporter le titre, le numéro de téléphone et des notes relatives à chacun des opérateurs de terrain ; ces détails de l’opérateur de terrain concerné seront inclus dans votre projet.

  1. Lorsque vous configurez le projet, cliquez sur l’onglet Utilisateurs.
  2. Cliquez sur Add workers from file (Ajouter des opérateurs à partir d’un fichier).
  3. Si vous ne disposez pas déjà d’un fichier, cliquez sur Download template CSV file (Télécharger un fichier CSV modèle).

    Un fichier CSV est téléchargé sur votre ordinateur, y compris les en-têtes nécessaires pour charger les opérateurs de terrain.

    Astuce:

    Si vous allez ajouter des opérateurs de terrain ayant été impliqués dans un autre projet, vous pouvez télécharger un fichier CSV des opérateurs de terrain via ce projet, puis le charger dans votre nouveau projet. Configurez le projet précédent, accédez à l’onglet Users (Utilisateurs), cliquez sur Add workers from file (Ajouter des opérateurs à partir d’un fichier), cochez la case Pre-populate with existing workers (Préremplir avec des opérateurs existants), puis téléchargez un fichier CSV de ces opérateurs, accompagné des informations les concernant. Retournez à votre nouveau projet et importez ce fichier CSV téléchargé afin que votre liste d’opérateurs de terrain corresponde à celle du projet précédent.

  4. Si vous utilisez le fichier modèle, mettez-le à jour afin qu’il contienne les opérateurs de terrain que vous ajoutez au projet.
    Remarque :

    Ne changez pas les colonnes figurant dans le fichier, car Workforce se base sur ces colonnes. Si vous ne souhaitez pas fournir d’informations pour certains d’entre eux, laissez les cellules sous l’en-tête vides.

    Si vous avez inclus vos opérateurs existants dans le fichier, la mise à jour de leurs lignes ne mettra pas à jour leurs informations dans le projet. Les opérateurs existants sont ignorés lorsque le fichier est chargé.

  5. Cliquez sur Import CSV file (Importer le fichier CSV), accédez à votre fichier, puis cliquez sur Open (Ouvrir).

    Votre fichier est importé et analysé ; des informations s’affichent indiquant combien d’opérateurs vont être ajoutés à votre projet et combien dans le fichier seront ignorés.

    Astuce:

    Si les informations d’importation ne correspondent pas à ce que vous attendiez, cliquez sur Clear imported data (Effacer les données importée), mettez votre fichier CSV à jour, puis réessayez.

  6. Cliquez sur Add Users (Ajouter des utilisateurs) pour intégrer les utilisateurs du fichier CSV dans votre projet.

    Votre liste User (Utilisateur) est mise à jour, affichant les opérateurs de terrain ajoutés.

Conseil : inclure d'autres entités dans les cartes

Vos superviseurs ou opérateurs de terrain peuvent souhaiter voir d’autres informations sur la carte que les affectations et les opérateurs de terrain. Vous pouvez ajouter d'autres couches des ressources de votre organisation sur la carte des superviseurs ou la carte des travailleurs. Lorsque vous ajoutez des couches, vous pouvez également activer la recherche de ces couches si vos superviseurs ou opérateurs de terrain ont besoin de les localiser facilement sur la carte. La carte des superviseurs et la carte des opérateurs précisent chacune les couches incluses, ainsi que celles qui peuvent faire l’objet d’une recherche et les champs de ces couches qui peuvent servir dans la recherche. Ajoutez des couches lors de la mise à jour de la carte et spécifiez les couches pouvant faire l'objet d'une recherche, ainsi que leurs champs, dans la page des détails des éléments de votre carte.

  1. Lorsque vous configurez le projet, cliquez sur l'onglet Vue d'ensemble.
  2. Cliquez sur le lien de la carte des superviseurs ou de la carte des travailleurs pour la mettre à jour.
  3. Cliquez sur Add (Ajouter) et ajoutez les couches qui présentent un intérêt. Pour plus de détails, reportez-vous à Ajouter des couches (ArcGIS Online ou ArcGIS Enterprise).
    Astuce:

    Workforce prend en charge les couches sécurisées. Les couches sécurisées avec PKI et Kerberos ne sont pas prises en charge sur Android.

  4. Si vous voulez que votre couche puisse faire l'objet d'une recherche, utilisez la page des détails des éléments.
    1. Accédez à la fenêtre Détails et cliquez sur A propos de cette carte A propos de cette carte pour afficher les détails de la carte.
    2. Cliquez sur Plus de détails pour accéder à la page de l'élément de la carte. Elle s’ouvre dans un nouvel onglet du navigateur.
    3. Cliquez sur l’onglet Paramètres sur la page de l’élément.
    4. Accédez à la section Paramètres de l’application sous Paramètres de la carte web.
    5. Le cas échéant, développez le paramètre Rechercher des emplacements. Cochez la case Par couche si ce n'est déjà fait.
    6. Cliquez sur Ajouter une couche pour activer la recherche sur une autre couche.
    7. Dans la première liste déroulante, choisissez la couche qui pourra faire l'objet d'une recherche.
      Remarque :

      Les couches d'entités hébergées et les couches des services de cartes et d'entités ArcGIS Server dont la fonction de requête est activée peuvent faire l'objet d'une recherche. Elles apparaissent donc dans le menu déroulant. Par exemple, si vous publiez vos données d'entités à partir d'ArcMap, vous pouvez activer l'opération Requête via l'éditeur de services. Pour plus d'informations, consultez l' aide d'ArcGIS Server.

    8. Dans la deuxième liste déroulante, choisissez l'attribut qui sera recherché.
      Remarque :

      Pour qu'il soit possible d'effectuer des recherches dans un champ (et que celui-ci s'affiche dans le menu déroulant), il doit contenir des chaînes ou des entiers et ne pas utiliser de domaine codé. Les champs d'entiers ne prennent en charge que la condition Equals. Pour optimiser les résultats de recherche, sélectionnez un champ comportant des valeurs uniques.

    9. Dans la troisième liste déroulante, laissez Contient si vous voulez prendre en charge les correspondances partielles ou Est égal à pour prendre en charge les correspondances exactes.
    10. Cliquez sur Save (Enregistrer).

Conseil : personnaliser les fenêtres contextuelles d'entités

Lorsque vous ajoutez des entités dans votre carte des superviseurs ou des travailleurs mobiles, attribuez des titres d'élément contextuel descriptifs à ces couches et personnalisez le corps de la fenêtre contextuelle.

La fenêtre contextuelle fournie sur la carte des superviseurs contrôle les informations que vous voyez dans l'application web. Le titre est utilisé pour la description de l'entité. Si vous créez une affectation à partir de l'entité, le titre de l'élément contextuel sert à renseigner le texte d'emplacement. Lorsque vous consultez les détails d'une entité, la fenêtre contextuelle s'ouvre.

La fenêtre contextuelle fournie sur la carte des opérateurs de terrain contrôle les informations sur les entités que l’opérateur de terrain voit.

Pour plus de détails, reportez-vous à la rubrique Configurer les fenêtres contextuelles (ArcGIS Online ou ArcGIS Enterprise). N’oubliez pas d’accepter les modifications apportées à votre fenêtre contextuelle et d’enregistrer votre carte une fois la fenêtre contextuelle mise à jour.

Conseil : ajouter des étiquettes

Vos superviseurs et travailleurs mobiles peuvent avoir besoin de voir des étiquettes sur la carte. Pour ce faire, configurez des étiquettes pour les couches d'entités. Pour plus de détails, reportez-vous à la rubrique Créer des étiquettes (ArcGIS Online ou ArcGIS Enterprise). Pour l’application mobile, les étiquettes doivent être configurées sur la couche : veillez à sélectionner Save Layer (Enregistrer la couche) pour enregistrer la configuration en tant que propriété de la couche et non simplement dans le cadre de la carte que vous utilisez pour activer les étiquettes. Pour l'application web, les étiquettes peuvent être configurées dans le cadre de la carte ou de la couche.

Si vous activez les étiquettes sur une couche et souhaitez les rendre visibles uniquement sur la carte des superviseurs ou sur la carte des travailleurs, désactivez les étiquettes sur cette couche dans la carte où vous ne voulez pas qu'elles apparaissent. Vous pouvez les désactiver en sélectionnant la couche dans la fenêtre Contenu, en cliquant sur Autres options Autres options, sur Gérer les étiquettes et en décochant la case Etiqueter les entités.

Remarque :

Les étiquettes ne sont actuellement pas prises en charge pour les opérateurs de terrain affichés dans l’application web.

Conseil : intégrer d'autres applications Esri

Workforce peut être configuré de façon à lancer d’autres applications Esri, ce qui offre aux opérateurs de terrain une expérience homogène lorsqu’ils utilisent Workforce avec Collector for ArcGIS, Explorer for ArcGIS, Navigator for ArcGIS et Survey123 for ArcGIS. Vous pouvez intégrer les autres applications Esri que vos travailleurs mobiles utilisent en procédant comme suit :

  1. Lorsque vous configurez le projet, cliquez sur l’onglet Avancé.
  2. Près de l’option Intégration de l’application, cliquez sur Développer pour voir les applications que les travailleurs mobiles peuvent utiliser avec Workforce.

    L’intégration de Navigator est activée par défaut, tandis que Collector, Explorer, et Survey123 ne sont pas intégrés par défaut et doivent être configurés. Navigator n’a pas besoin d’être configuré car il utilise la carte ouverte dans Navigator pour obtenir l’itinéraire. Collector et Explorer ouvrent la carte et Survey123 ouvre l’enquête avec lesquelles le projet Workforce ou les types d’affectation sont censés fonctionner.

  3. Vous avez la possibilité d’ajouter et de configurer Collector for ArcGIS.
    1. Cliquez sur Ajouter en regard du nom de produit.

      La boîte de dialogue Étape 1 sur 3 : intégrer Collector for ArcGIS s’ouvre, affichant les cartes que vous pouvez configurer pour fonctionner avec votre projet. Les cartes affichées sont celles prises en charge par Collector qui sont partagées avec un groupe dont vous êtes membre.

    2. Cliquez sur la carte que vos travailleurs mobiles doivent utiliser pour mener à bien leurs affectations dans ce projet. Par exemple, s’ils doivent effectuer des inspections de bouches d’incendie, vous devez configurer Collector pour utiliser une carte des bouches d’incendie et leurs rapports d’inspection.

      Pour accéder à la carte dans Collector, elle doit être partagée avec un groupe. Il est recommandé de partager cette enquête avec le groupe du projet Workforce pour s’assurer qu’elle est accessible à tous les utilisateurs participant au projet.

    3. Cliquez sur Next (Suivant).

      La boîte de dialogue Étape 2 sur 3 : intégrer Collector for ArcGIS s’ouvre, affichant les types d’affectation que vous pouvez associer à cette carte. Vous pouvez choisir un ou plusieurs types d’affectation, ou vous pouvez choisir d’intégrer la carte avec tous les types d’affectation du projet. Par exemple, si votre projet concerne uniquement l’inspection des bouches d’incendie, utilisez cette même carte pour tous les types d’affectation. Si votre projet concerne un travail sur les bouches d’incendie et inclut des interventions d’inspection et de maintenance, utilisez cette carte pour les affectations d’inspection (mais pas pour celles de maintenance).

    4. Sélectionnez les types d'affectation ou le projet avec lesquels l’intégration sera associée, puis cliquez sur Next (Suivant).

      La boîte de dialogue Step 3 of 3: Integrate Collector for ArcGIS (Étape 3 sur 3 : intégrer Collector for ArcGIS) et vous pouvez y définir à quelle condition et à quel moment Collector doit utiliser l’ID global, l’ID de l’affectation et son emplacement dans Workforce dans le cadre d’une nouvelle collecte.

    5. Spécifiez la couche de points que vous allez collecter, ainsi que les champs à utiliser, le cas échéant (en veillant à cliquer sur Add (Ajouter) Ajouter). Cliquez sur Done (Terminé).
      Remarque :

      Seules les couches de points sont prises en charge. Comme ces informations, utilisées pour démarrer une nouvelle collecte, appartiennent à une même couche, une intégration peut uniquement transmettre des informations à une seule couche. Vous devez transmettre l’ID global, l’ID de l’affectation et l’emplacement aux champs de type chaîne correspondants dans Workforce. Veillez à ce que la longueur des champs sur lesquels porte l’intégration soit suffisante pour contenir les informations transmises à partir de Workforce.

      Une coche verte s’affiche en regard de Collector for ArcGIS. Les types d’affectation associés ainsi que le nom de la carte s’affichent sous le nom de l’application. Lorsque vos travailleurs mobiles lancent Collector au moyen d’un de ces types d’affectation, la carte s'ouvre et une épingle est positionnée à l'emplacement de l'affectation. Si l’ID global, l’ID de l’affectation et son emplacement sont transmis à des champs particuliers, une nouvelle collecte reflétant ces valeurs est démarrée dans Collector.

  4. Vous avez la possibilité d’ajouter et de configurer Explorer for ArcGIS.
    1. Cliquez sur Ajouter en regard du nom de produit.

      La boîte de dialogue Étape 1 sur 2 : intégrer Explorer for ArcGIS s’ouvre, affichant les cartes que vous pouvez configurer pour fonctionner avec votre projet. Les cartes affichées sont celles créées après juillet 2014 et qui sont prises en charge par Explorer et partagées avec votre organisation ou un groupe dont vous êtes membre. Il est impossible d’intégrer les cartes publiques (partagées avec tout le monde) à Workforce.

    2. Cliquez sur la carte que vos travailleurs mobiles doivent utiliser pour mener à bien leurs affectations dans ce projet. Par exemple, s’ils doivent effectuer la maintenance de l’équipement d’éclairage et remplacer des ampoules, configurez Explorer pour utiliser une carte des équipements.

      Dans l’idéal, cette carte doit être partagée avec le groupe du projet Workforce pour s’assurer qu’elle est accessible à tous les utilisateurs participant au projet.

    3. Cliquez sur Next (Suivant).

      La boîte de dialogue Step 2 of 2: Integrate Explorer for ArcGIS (Étape 2 sur 2 : intégrer Explorer for ArcGIS) s’ouvre, affichant les types d’affectation que vous pouvez associer à cette carte. Vous pouvez choisir un ou plusieurs types d’affectation, ou vous pouvez choisir d’intégrer la carte avec tous les types d’affectation du projet. Par exemple, si votre projet concerne la maintenance de l’équipement d’éclairage, utilisez cette même carte pour tous les types d’affectation. Si votre projet concerne la maintenance des bâtiments et inclut l’équipement d’éclairage et l’aménagement du paysage, utilisez cette carte pour les affectations de l’équipement d’éclairage (mais pas de l’aménagement du paysage).

    4. Sélectionnez les types d’affectation ou le projet avec lesquels l’intégration sera associée, puis cliquez sur Done (Terminé).

      Une coche verte s’affiche en regard de Explorer for ArcGIS. Les types d’affectation associés ainsi que le nom de la carte s’affichent sous le nom de l’application. Lorsque vos opérateurs de terrain lancent Explorer au moyen de l’un de ces types d’affectation, la carte s’ouvre et est centrée sur l’emplacement de l’affectation.

  5. Comme Navigator for ArcGIS est configuré par défaut, une coche verte apparaît en regard de son nom. Si vous souhaitez le désactiver, cliquez sur Supprimer en regard de son nom.
  6. Vous avez la possibilité d’ajouter et de configurer Survey123 for ArcGIS.
    1. Cliquez sur Ajouter en regard du nom de produit.

      La boîte de dialogue Étape 1 sur 3 : intégrer Survey123 for ArcGIS s’ouvre, affichant les enquêtes que vous pouvez configurer pour fonctionner avec votre projet. Les enquêtes affichées sont celles prises en charge par Survey123 qui sont partagées avec votre organisation ou un groupe dont vous êtes membre. Il est impossible d’intégrer les enquêtes publiques (partagées avec tout le monde) à Workforce.

    2. Cliquez sur une enquête que vos travailleurs mobiles doivent utiliser pour mener à bien leurs affectations dans ce projet. Par exemple, s’ils localisent des baleines, vous devez configurer Survey123 pour utiliser une enquête des espèces de baleines observées.

      Dans l'idéal, cette enquête doit être partagée avec le groupe du projet Workforce pour s'assurer qu'elle est accessible à tous les utilisateurs participant au projet.

    3. Cliquez sur Next (Suivant).

      La boîte de dialogue Étape 2 sur 3 : intégrer Survey123 for ArcGIS s’ouvre, affichant les types d’affectation que vous pouvez associer à cette enquête. Vous pouvez choisir un ou plusieurs types d’affectation, ou vous pouvez choisir d’intégrer l’enquête avec tous les types d’affectation du projet. Par exemple, si votre projet concerne uniquement les baleines, utilisez cette même carte pour tous les types d’affectation. Si votre projet concerne l’observation de la faune et que les types incluent diverses espèces, utilisez la carte pour les affectations d’observation de baleines (mais pas pour les observations d’oiseaux).

    4. Sélectionnez les types d'affectation ou le projet avec lesquels l’intégration sera associée, puis cliquez sur Next (Suivant).

      La boîte de dialogue Step 3 of 3: Integrate Survey123 for ArcGIS (Étape 3 sur 3 : intégrer Survey123 for ArcGIS) s’ouvre et vous pouvez y définir à quelle condition et à quel moment Survey123 doit utiliser l’ID global, l’ID de l’affectation et son emplacement dans Workforce en tant que réponses à des questions dans le cadre d’une nouvelle enquête.

    5. Spécifiez la question à laquelle chaque valeur répond, le cas échéant (en veillant à cliquer sur Add (Ajouter) Ajouter). Cliquez sur Done (Terminé).
      Remarque :

      Vous devez transmettre l’ID global, l’ID de l’affectation et l’emplacement aux questions texte puisqu’il s’agit de champs de type chaîne dans Workforce. Veillez à ce que la longueur des questions sur lesquelles porte l’intégration soit suffisante pour contenir les informations transmises à partir de Workforce.

      Une coche verte s’affiche en regard de Survey123 for ArcGIS, les types d’affectation associés ainsi que le nom de votre enquête s'affichent sous le nom de l'application. Lorsque vos travailleurs mobiles lancent Survey123, l'enquête s'ouvre et un géopoint est créé à l'emplacement de l'affectation.

Une fois vos intégrations définies, vous aurez peut-être besoin de les mettre à jour. Vous pouvez choisir d’associer l’application intégrée avec tous les types d’affectation d’un projet ou un seul en particulier ; vous pouvez aussi modifier l’utilisation du GlobalID, de l’ID de l’affectation et de son emplacement dans l’application intégrée. En revanche, vous ne pouvez pas changer la carte ou l’enquête intégrée. Pour ce faire, supprimez l’intégration concernée et recréez une intégration avec la nouvelle carte ou enquête.

Si une carte ou une enquête change après son intégration avec Collector ou Survey123 et entraîne la disparition d’un champ ou d’une question, un message d’erreur s’affiche dans l’onglet Advanced (Avancé) : One or more integrations reference a layer or field that is missing from the Collector map (Une ou plusieurs intégrations font référence à une couche ou à un champ manquants dans la carte Collector) ou One or more integrations reference a question that is missing from the survey form (Une ou plusieurs intégrations font référence à une question manquante dans le formulaire de l’enquête). Dans ce cas, vous devez mettre à jour l’intégration pour utiliser un autre champ ou une autre question, ou bien mettre à jour la carte ou I’enquête pour inclure le champ ou la question souhaités.

Conseils sur la gestion d’un projet

Conseil : automatiser la création des affectations

Votre organisation peut émettre le souhait d'automatiser la création des affectations pour gagner du temps ou alléger la charge de travail. Par exemple, certaines de vos commandes de travail peuvent être créées dans un autre système et vous souhaitez créer une affectation pour chacune dans Workforce. Ou encore, vous possédez peut-être une feuille de calcul des tâches d'un projet en particulier et vous souhaitez créer une affectation en fonction de chaque ligne. Faites appel à l’automatisation et aux scripts dans Workforce pour personnaliser la façon exacte dont vos affectations sont créées. Des exemples de scripts pour l’administration des projets Workforce sont disponibles sur GitHub. Ils expliquent comment créer des affectations.

Conseil : supprimer ou archiver des affectations

Selon votre workflow, il n'est peut-être pas nécessaire que les affectations demeurent dans Workforce une fois que vous les avez terminées. Par exemple, votre workflow peut entraîner des mises à jour des données avec Collector, et cela inclut les informations que vous devez conserver à l'avenir. Ou vous souhaitez peut-être transférer les entités vers un service d’entités différent pour les archiver. Workforce ne permet pas de supprimer ou d’archiver les affectations via l’interface web, car le superviseur qui utilise l’application n’est généralement pas la personne chargée de ce travail. En revanche, le propriétaire du projet peut automatiser Workforce et écrire des scripts pour apporter les modifications, ce qui offre une plus grande souplesse qu’une expérience intégrée à l’application. Des exemples de scripts pour l’administration des projets Workforce sont disponibles sur GitHub. Ils expliquent comment supprimer des affectations ou les copier vers un autre service d'entités. Les scripts peuvent s'exécuter dans le projet Workforce et effacer toutes les affectations qui répondent à la requête.

Conseil : contrôler la taille de la couche de suivi de l'emplacement

Si votre projet effectue le suivi de vos travailleurs mobiles, la couche de suivi de l'emplacement peut devenir très volumineuse. Elle enregistre régulièrement un point correspondant à l’emplacement de chaque opérateur de terrain, ce qui génère un grand nombre de données. Pour contrôler la taille de la couche de suivi de l'emplacement, procédez comme suit :

  • Si vous n’avez pas besoin du suivi dans votre projet, désactivez le suivi des opérateurs de terrain. Tout en configurant votre projet, accédez à l'onglet Avancé, développez la section Suivi de l'emplacement, puis décochez Activer.
  • Définissez l'intervalle de suivi de manière aussi peu fréquente que possible, tout en continuant à générer les journaux de suivi dont votre organisation a besoin. Pour certaines organisations, le suivi s'effectuera toutes les 30 secondes, mais d'autres organisations peuvent être en mesure d'accepter un intervalle de 5, 10 ou même 15 minutes. Un intervalle plus long permet de limiter la croissance de la couche. Tout en configurant votre projet, accédez à l'onglet Avancé, développez la section Suivi de l'emplacement, puis déplacez le curseur sur l'intervalle voulu. Cliquez sur Mettre à jour.
  • Tronquez, effacez ou archivez régulièrement la couche d'intervalle du suivi de l'emplacement. Pour cela, vous pouvez automatiser Workforce et écrire des scripts.

Conseil : supprimer des utilisateurs d’un projet

Si vous ajoutez par erreur un superviseur ou un travailleur mobile au projet, s'ils sont réattribués à un autre projet, ou s’ils ne font plus partie de votre organisation, vous pouvez les supprimer du projet et révoquer leur accès.

  1. Lorsque vous configurez le projet, cliquez sur l’onglet Utilisateurs.
  2. Recherchez l'utilisateur (le superviseur ou le travailleur mobile) que vous devez supprimer.
  3. Cliquez sur le bouton Supprimer Supprimer à droite de son nom.

    Si la mention Activé s’affiche à la place du bouton de suppression Supprimer en regard de son nom, il ne peut pas être supprimé. Pour les travailleurs mobiles, la mention Activé apparaît si des affectations leur sont attribuées. Vous devez réattribuer ces affectations avant de supprimer le travailleur mobile. Les superviseurs présentent la mention Activé s'ils ont créé ou attribué des tâches.

Conseils destinés à aider les travailleurs mobiles

Conseil : se connecter à d'autres applications Esri pour des transitions harmonieuses

Bien que les applications Esri fonctionnent ensemble, lorsque Workforce lance les applications que vous avez associées à votre projet, les informations d'identification ne sont pas transmises entre elles. Par conséquent, les opérateurs de terrain risquent de se retrouver connectés aux applications sur un seul appareil avec différents noms d’utilisateurs. Cela se produit si votre organisation partage des appareils et si le dernier utilisateur ne s’est pas déconnecté de Collector. Si le travailleur mobile doit vous connecter à Workforce, puis lancer Collector, il est possible qu'il n'ait pas accès à la carte requise ou qu'il collecte par inadvertance des données avec un nom d'utilisateur incorrect. Les organisations ont connu des résultats positifs en demandant aux travailleurs mobiles de se connecter à toutes les applications intégrées qu'ils vont utiliser au début de la journée. Ils ont ainsi pu se connecter à Workforce en étant assuré que les identités appropriées sont utilisées dans chaque application.

Conseil : utiliser des fonds de carte et des couches pris en charge sur les appareils mobiles

Tous les fonds de carte et couches que vous pouvez ajouter à votre carte dans l'application web ne fonctionnent pas sur un appareil mobile. Lorsque vous créez la carte des travailleurs mobiles, veillez à ce qu'elle fonctionne pour tous ces utilisateurs.

Les éléments suivants ne sont pas pris en charge sur les appareils iPad, iPhone ou Android :

  • Fonds de carte Bing privés (les fonds de carte Bing sont compatibles si la publicité partagée est activée)
  • Couches GeoRSS
  • Couches KML
  • Couches KMZ
  • Couches WMS
  • Couches WMTS
  • Couches WFS
  • Couches de service en mode continu