Afficher l'imagerie

Remarque :

Cette fonction est actuellement prise en charge uniquement dans Map Viewer Classic. Elle sera disponible dans une prochaine version de Map Viewer.

Map Viewer Classic vous permet de modifier l’affichage de l’imagerie dans vos cartes web. En tant qu'auteur de la carte, vous choisissez le mode d'affichage des images sur la carte. Vous pouvez modifier les paramètres d’affichage des couches d’images cartographiques, des services d’imagerie ArcGIS Server et des couches d’imagerie hébergées.

Lorsque vous ajoutez une couche d’imagerie à une carte, la carte utilise au départ les paramètres d’affichage par défaut de la couche d’imagerie. Pour changer les paramètres d’affichage, vous pouvez modifier l’affichage, l’ordre d’affichage ou la qualité des images.

Affichage des images

Les options d’affichage des couches d’imagerie dépendent du type de raster ou des données d’imagerie contenues dans la couche et sa source. Les différentes options d’affichage sont appelées moteurs de rendu. Par exemple, le moteur de rendu Stretch (Étirer) utilise l’histogramme des valeurs de pixel dans un raster à une seule bande pour améliorer l’affichage des données continues. Par ailleurs, le moteur de rendu Classify (Classer) vous permet de regrouper des plages de valeurs de pixel dans des classes et d’attribuer des couleurs aux classes spécifiques.

Les services d’imagerie ArcGIS Enterprise sont parfois publiés avec des modèles de traitement, qui apparaissent comme des moteurs de rendu prédéfinis sur la carte. Dans ces cas, vous pouvez choisir l’un des moteurs de rendu prédéfini ou choisir le moteur de rendu défini par l’utilisateur (User Defined Renderer) dans les options d’affichage des images afin de fournir vos propres paramètres d’affichage.

Lorsque vous modifiez des paramètres d’affichage, les options de rendu et de symbologie disponibles dans la carte dépendent des données en entrée.

Composition colorée RVB

Le rendu de données d’imagerie à l’aide de la composition colorée rouge, vert, bleu (RVB) vous permet d’utiliser les informations de plusieurs canaux dans votre imagerie à plusieurs canaux en vue de mettre en évidence certaines entités à l’image. Vous pouvez par exemple utiliser une composition colorée naturelle où les canaux rouge, vert et bleu sont renseignés par les canaux des capteurs rouge, vert et bleu pour rendre l’image comme vous la verriez naturellement. Vous pouvez également utiliser d’autres combinaisons pour mettre en valeur la végétation, l’eau ou les zones urbaines.

Pour modifier l’affichage des images à l’aide de la symbologie RGB composite (Composition colorée RVB), procédez comme suit :

  1. Vérifiez que vous êtes connecté et ouvrez la carte dans Map Viewer Classic.
  2. Cliquez sur Details (Détails), puis sur Contents (Contenu).
  3. Accédez à la couche d’images dont vous souhaitez afficher les images, cliquez sur More Options (Autres options) Autres options, et sur Image Display (Affichage des images)..
  4. Si la couche d’images est un service d’imagerie avec des modèles prédéfinis, sélectionnez User Defined Renderer (Moteur de rendu défini par l’utilisateur) dans le menu contextuel Renderer (Moteur de rendu).
  5. Sous RGB composite (Composition colorée RVB), sélectionnez les canaux que vous voulez afficher dans les canaux rouge, vert et bleu, respectivement.
  6. Si vous le souhaitez, effectuez l’une des opérations suivantes :
    • Sélectionnez un type d’étirement dans le menu déroulant Stretch Type (Type d’étirement).
    • Cochez la case Dynamic range adjustment (Ajustement dynamique de la plage) pour effectuer l’opération d’étirement sélectionnée tout en limitant la plage de valeurs à celle qui se trouve actuellement dans la fenêtre d’affichage. Cette option est toujours activée si la couche d'imagerie ne comporte pas de statistiques globales.
    • Utilisez le curseur Gamma pour changer la valeur gamma, ce qui étire les valeurs centrales dans une image mais conserve les valeurs extrêmes élevées et basses constantes.

    Les améliorations du contraste disponibles déterminent la plage des valeurs affichées.

  7. Cliquez sur Apply (Appliquer) pour appliquer les options d’affichage des images à la couche, sur Reset (Réinitialiser) pour revenir aux options d’affichage par défaut ou sur Close (Fermer) pour fermer l’onglet Image Display (Affichage des images) sans enregistrer vos choix.

Etirer

L’application d’un étirement aux données continues vous permet d’appliquer différents dégradés de couleurs et d’améliorer le contraste dans votre couche d’images. L’étirement est utile pour faire ressortir certaines entités dans un jeu de données continu. Vous pouvez par exemple appliquer un étirement pour montrer clairement les zones d’altitude élevée par rapport à la faible altitude dans un modèle numérique d’élévation (MNE).

Pour modifier l’affichage des images à l’aide de la symbologie Stretch (Étirer), procédez comme suit :

  1. Vérifiez que vous êtes connecté et ouvrez la carte dans Map Viewer Classic.
  2. Cliquez sur Details (Détails), puis sur Contents (Contenu).
  3. Accédez à la couche d’images dont vous souhaitez afficher les images, cliquez sur More Options (Autres options) Autres options, et sur Image Display (Affichage des images)..
  4. Effectuez l'une des opérations suivantes :
    • Sélectionnez l’option Stretch (Étirer) dans le menu déroulant Renderer (Moteur de rendu).
    • Si la couche d’imagerie est un service d’imagerie comportant des modèles prédéfinis, sélectionnez User Defined Renderer (Moteur de rendu défini par l’utilisateur) dans le menu déroulant Renderer (Moteur de rendu), puis Stretch (Étirer) dans le menu déroulant Symbology Type (Type de symbologie).
  5. Sélectionnez un type d’étirement dans le menu déroulant Stretch Type (Type d’étirement).

    Les options disponibles sont les suivantes :

    • Aucun : aucune amélioration d'image supplémentaire ne sera effectuée.
    • Minimum et Maximum : affiche la plage complète de valeurs dans votre image. Modifiez les valeurs de la table de statistiques pour apporter d’autres modifications, selon les besoins. Ces options sont disponibles uniquement lorsque la case Ajustement dynamique de la plage est désactivée.
    • Ecart type : affiche les valeurs entre un nombre spécifié d'écarts types.
    • Percent Clip (Pourcentage de découpage) : définit une plage de valeurs à afficher et exclut les valeurs de pixels les plus élevées et les plus basses de l’étirement. Utilisez les deux zones de texte pour modifier les pourcentages supérieur et inférieur.
  6. Le cas échéant, si Stretch Type (Type d’étirement) est défini sur une option autre que None (Aucun), effectuez l’une des opérations suivantes ou les deux :
    • Cochez la case Dynamic range adjustment (Ajustement dynamique de la plage) pour effectuer l’opération d’étirement sélectionnée tout en limitant la plage de valeurs à celle qui se trouve actuellement dans la fenêtre d’affichage. Cette option est toujours activée si la couche d'imagerie ne comporte pas de statistiques globales.
    • Utilisez le curseur Gamma pour changer la valeur gamma, ce qui étire les valeurs centrales dans une image mais conserve les valeurs extrêmes élevées et basses constantes.
  7. Le cas échéant, si votre couche d’imagerie est une image ou un raster à une seule bande, sélectionnez un dégradé de couleurs dans le menu déroulant Color Ramp (Dégradé de couleurs).
  8. Cliquez sur Apply (Appliquer) pour appliquer les options d’affichage des images à la couche, sur Reset (Réinitialiser) pour revenir aux options d’affichage par défaut ou sur Close (Fermer) pour fermer l’onglet Image Display (Affichage des images) sans enregistrer vos choix.

Valeurs uniques

Le rendu des images à l’aide de valeurs uniques est utile pour afficher des données thématiques ou catégoriques. Cette option d’affichage est prise en charge pour les couches d’images à un seul canal qui ont été publiées avec une table attributaire raster. Vous pouvez fonder le rendu par valeurs uniques sur un ou plusieurs champs attributaires dans le jeu de données. Si les valeurs rouge, vert et bleu sont spécifiées dans les champs respectifs de la table attributaire raster, le jeu de données s’affiche avec ces couleurs par défaut. Ce type d’affichage est souvent utilisé avec les données thématiques telles que l’occupation du sol ou les zones à risque.

Pour modifier l’affichage des images à l’aide de la symbologie Unique Values (Valeurs uniques), procédez comme suit :

  1. Vérifiez que vous êtes connecté et ouvrez la carte dans Map Viewer Classic.
  2. Cliquez sur Details (Détails), puis sur Contents (Contenu).
  3. Accédez à la couche d’images dont vous souhaitez afficher les images, cliquez sur More Options (Autres options) Autres options, et sur Image Display (Affichage des images)..
  4. Effectuez l'une des opérations suivantes :
    • Sélectionnez l’option Unique Values (Valeurs uniques) dans le menu déroulant Renderer (Moteur de rendu).
    • Si la couche d’imagerie est un service d’imagerie comportant des modèles prédéfinis, sélectionnez User Defined Renderer (Moteur de rendu défini par l’utilisateur) dans le menu déroulant Renderer (Moteur de rendu), puis Unique Values (Valeurs uniques) dans le menu déroulant Symbology Type (Type de symbologie).
  5. Sélectionnez le champ que vous souhaitez mapper dans le menu déroulant Field (Champ).
  6. Sélectionnez un dégradé de couleurs dans le menu déroulant Color Ramp (Dégradé de couleurs).
  7. Si vous le souhaitez, modifiez le texte de la colonne Label (Étiquette) et les couleurs de la colonne Symbol (Symbole).
  8. Cliquez sur Apply (Appliquer) pour appliquer les options d’affichage des images à la couche, sur Reset (Réinitialiser) pour revenir aux options d’affichage par défaut ou sur Close (Fermer) pour fermer l’onglet Image Display (Affichage des images) sans enregistrer vos choix.

Classer

L’option Classer vous permet de regrouper les valeurs de pixel ou de cellule dans un nombre spécifié de classes et d’afficher chaque classe avec une couleur donnée. Cette option est prise en charge pour les couches d’images à un seul canal. Vous pouvez par exemple classer un raster de température en régions de températures faibles, modérées et élevées, puis ajouter des couleurs pour distinguer les classes. Si la couche d’images contient des données continues et qu’aucun histogramme n’a été calculé, il sera calculé une fois le moteur de rendu de classes sélectionné.

Pour modifier l’affichage des images à l’aide de la symbologie Classify (Classer), procédez comme suit :

  1. Vérifiez que vous êtes connecté et ouvrez la carte dans Map Viewer Classic.
  2. Cliquez sur Details (Détails), puis sur Contents (Contenu).
  3. Accédez à la couche d’images dont vous souhaitez afficher les images, cliquez sur More Options (Autres options) Autres options, et sur Image Display (Affichage des images)..
  4. Effectuez l'une des opérations suivantes :
    • Sélectionnez l’option Classify (Classer) dans le menu déroulant Renderer (Moteur de rendu).
    • Si la couche d’imagerie est un service d’imagerie comportant des modèles prédéfinis, sélectionnez User Defined Renderer (Moteur de rendu défini par l’utilisateur) dans le menu déroulant Renderer (Moteur de rendu), puis Classify (Classer) dans le menu déroulant Symbology Type (Type de symbologie).
  5. Sélectionnez le champ à utiliser pour classer les pixels dans le menu déroulant Field (Champ).

    Le champ de valeur de pixel, Value, est le champ par défaut.

  6. Sélectionnez la méthode de classement à utiliser pour classer les pixels dans le menu déroulant Method (Méthode).

    Les options disponibles sont les suivantes :

    • Seuils naturels : les bornes de classes sont déterminées statistiquement en recherchant les paires d'entités adjacentes, entre lesquelles l'écart entre les valeurs des données est relativement grand.
    • Intervalles égaux : la plage des valeurs de cellule est divisée en classes de taille égale dans lesquelles vous spécifiez le nombre de classes.
    • Quantile : chaque classe contient un nombre égal de cellules.
    • Intervalle défini : spécifie l'intervalle de division des valeurs de cellule et le nombre de classes sera automatiquement calculé.
    • Manual Interval (Intervalle manuel) : crée les interruptions de classe manuellement en saisissant les plages de valeurs de pixel dans la table des classes.
  7. Spécifiez le nombre de groupes de valeurs de pixel, ou classes, à créer dans la zone de texte Classes.
  8. Sélectionnez un dégradé de couleurs dans le menu déroulant Color Ramp (Dégradé de couleurs).
  9. Si vous le souhaitez, modifiez le texte de la colonne Label (Étiquette) et les couleurs de la colonne Symbol (Symbole).

    Si vous modifiez les valeurs de pixel dans la table des classes, la sélection Method (Méthode) passe automatiquement à Manual Interval (Intervalle manuel) car vous spécifiez à présent des plages de valeurs de pixel manuellement.

  10. Cliquez sur Apply (Appliquer) pour appliquer les options d’affichage des images à la couche, sur Reset (Réinitialiser) pour revenir aux options d’affichage par défaut ou sur Close (Fermer) pour fermer l’onglet Image Display (Affichage des images) sans enregistrer vos choix.

Relief ombré

Le relief ombré est pris en charge pour les couches d’images contenant des données d’altitude. Cette option génère une représentation du terrain en appliquant des dégradés de couleurs intégrés à l’ombrage du terrain, ce qui est utile pour mettre en évidence l’évolution du terrain. Vous pouvez par exemple appliquer un relief ombré pour montrer clairement les zones d’altitude élevée par rapport à la faible altitude dans un modèle numérique d’élévation (MNE).

Pour modifier l’affichage des images à l’aide de la symbologie Shaded Relief (Relief ombré), procédez comme suit :

  1. Vérifiez que vous êtes connecté et ouvrez la carte dans Map Viewer Classic.
  2. Cliquez sur Details (Détails), puis sur Contents (Contenu).
  3. Accédez à la couche d’images dont vous souhaitez afficher les images, cliquez sur More Options (Autres options) Autres options, et sur Image Display (Affichage des images)..
  4. Effectuez l'une des opérations suivantes :
    • Sélectionnez l’option Shaded Relief (Relief ombré) dans le menu déroulant Renderer (Moteur de rendu).
    • Si la couche d’imagerie est un service d’imagerie comportant des modèles prédéfinis, sélectionnez User Defined Renderer (Moteur de rendu défini par l’utilisateur) dans le menu déroulant Renderer (Moteur de rendu), puis Shaded Relief (Relief ombré) dans le menu déroulant Symbology Type (Type de symbologie).
  5. Sélectionnez un type d’ombrage (Hillshade Type) et ajustez les paramètres associés.
    • Le type d’ombrage Traditional (Traditionnel) vous permet de changer les paramètres suivants :

      • Azimuth (Azimut) : position relative du soleil par rapport à l’horizon.
      • Altitude : angle d’altitude du soleil au-dessus de l’horizon.
      • Z Factor (Facteur Z) : facteur de mise à l’échelle utilisé pour convertir l’unité d’altitude ou ajouter une exagération verticale en vue d’un effet visuel.
      • Scaling (Mise à l’échelle) : puissance et facteur de taille de pixel, qui déterminent comment le facteur Z met le résultat de relief ombré à l’échelle.

    • Le type d’ombrage Multidirectional (Multidirectionnel) vous permet de changer les paramètres Z Factor (Facteur Z) et Scaling (Mise à l’échelle).
  6. Sélectionnez un dégradé de couleurs dans le menu déroulant Color Ramp (Dégradé de couleurs).
  7. Cliquez sur Apply (Appliquer) pour appliquer les options d’affichage des images à la couche, sur Reset (Réinitialiser) pour revenir aux options d’affichage par défaut ou sur Close (Fermer) pour fermer l’onglet Image Display (Affichage des images) sans enregistrer vos choix.

Palette de couleurs

La symbologie de palette de couleurs est prise en charge dans les couches d’imagerie ayant été publiées avec une palette de couleurs. Il utilise les valeurs rouge, vert et bleu dans la palette de couleurs pour afficher une couche d’imagerie à une seule bande. Il permet également d’affecter des étiquettes à chaque classe.

Pour modifier l’affichage des images à l’aide de la symbologie Colormap (Palette de couleurs), procédez comme suit :

  1. Vérifiez que vous êtes connecté et ouvrez la carte dans Map Viewer Classic.
  2. Cliquez sur Details (Détails), puis sur Contents (Contenu).
  3. Accédez à la couche d’images dont vous souhaitez afficher les images, cliquez sur More Options (Autres options) Autres options, et sur Image Display (Affichage des images)..
  4. Effectuez l'une des opérations suivantes :
    • Sélectionnez l’option Colormap (Palette de couleurs) dans le menu déroulant Renderer (Moteur de rendu).
    • Si la couche d’imagerie est un service d’imagerie comportant des modèles prédéfinis, sélectionnez User Defined Renderer (Moteur de rendu défini par l’utilisateur) dans le menu déroulant Renderer (Moteur de rendu), puis Colormap (Palette de couleurs) dans le menu déroulant Symbology Type (Type de symbologie).
  5. Modifiez la colonne Label (Étiquette) de manière à générer une nouvelle légende.
  6. Cliquez sur Apply (Appliquer) pour appliquer les options d’affichage des images à la couche, sur Reset (Réinitialiser) pour revenir aux options d’affichage par défaut ou sur Close (Fermer) pour fermer l’onglet Image Display (Affichage des images) sans enregistrer vos choix.

Utiliser un modèle prédéfini

Les couches d’imagerie générées à partir des services d’imagerie sont souvent créées avec un ou plusieurs modèles de traitement associés au jeu de données. Les modèles de traitement sont des paramètres d’affichage prédéfinis ou des chaînes de fonctions raster associés au jeu de données raster. Par exemple, la couche d’imagerie Température du plancher océanique (°C) dans ArcGIS Living Atlas est publiée avec un moteur de rendu cartographique, ainsi qu’un moteur de rendu qui convertit les unités Celsius en unités Fahrenheit et un autre qui convertit les unités Celsius en unités Kelvin. Il ne s’agit pas de services d’imagerie séparés, mais plutôt d’un service d’imagerie pouvant être affiché avec différentes options de traitement déjà appliquées. Vous pouvez choisir d’afficher la couche d’imagerie avec n’importe lequel des modèles prédéfinis.

Remarque :

En tant qu’utilisateur du service d’imagerie, il se peut que vous soyez limité à la consultation des modèles ayant été créés avec le service d’imagerie.

Pour utiliser un modèle de traitement prédéfini pour l’affichage d’images, procédez comme suit :

  1. Vérifiez que vous êtes connecté et ouvrez la carte dans Map Viewer Classic.
  2. Cliquez sur Details (Détails), puis sur Contents (Contenu).
  3. Accédez à la couche d’images dont vous souhaitez afficher les images, cliquez sur More Options (Autres options) Autres options, et sur Image Display (Affichage des images)..
  4. Dans le menu déroulant Renderer (Moteur de rendu), sélectionnez le modèle de traitement prédéfini à utiliser pour rendre la couche d’imagerie.
  5. Cliquez sur Apply (Appliquer) pour appliquer les options d’affichage des images à la couche, sur Reset (Réinitialiser) pour revenir aux options d’affichage par défaut ou sur Close (Fermer) pour fermer l’onglet Image Display (Affichage des images) sans enregistrer vos choix.

Ordre d'affichage des images

Un service d'imagerie publié à partir d'une mosaïque contient une ou plusieurs images. Ces images sont mosaïquées à la volée et se comportent comme une seule image lorsque vous explorez le service. Par exemple, la couche d’imagerie Imagerie USA NAIP : Couleur naturelle de ArcGIS Living Atlas est publiée à partir d’un jeu de données mosaïque.

Lorsque vous utilisez ces types de couches d’imagerie dans une carte Web, vous pouvez modifier l’ordre des images et la manière de résoudre les zones superposées. L'ordre des images désigne la façon dont vous sélectionnez une image lorsque plusieurs images se trouvent sur une même zone. Vous pouvez également déterminer comment afficher les zones où les images se superposent les unes sur les autres dans la couche d’imagerie.

Pour changer l’ordre d’affichage des images pour une couche d’imagerie de jeu de données mosaïque, procédez comme suit :

  1. Vérifiez que vous êtes connecté et ouvrez la carte dans Map Viewer Classic.
  2. Cliquez sur Details (Détails), puis sur Contents (Contenu).
  3. Accédez à la couche d’imagerie dont vous souhaitez modifier l’ordre des images, puis cliquez sur More Options (Autres options) More Options (Autres options) > Image Display Order (Ordre d’affichage des images).
  4. Dans la fenêtre Image Display Order (Ordre d’affichage des images), spécifiez la méthode à utiliser pour hiérarchiser les images.

    Les options disponibles sont les suivantes :

    • Echelle uniquement : cette option permet de hiérarchiser l'ordre des images selon leur échelle. Dans le cas d'images à la même échelle, le champ ObjectID dans les attributs des images détermine l'ordre d'affichage.
    • Un attribut : sélectionnez un attribut pour déterminer l'ordre des images. L'image possédant la valeur la plus élevée selon son attribut s'affiche dessus. Par exemple, pour afficher les images les plus récentes, vous pouvez les afficher selon la date d'acquisition. Utilisez le calendrier pour sélectionner la date d'acquisition. Un autre attribut courant que vous pouvez utiliser est le pourcentage de couverture nuageuse, pour obtenir l'image la plus claire possible.
    • Centre de l'image plus proche du centre de la vue : lorsque les utilisateurs naviguent dans une couche raster mosaïquée, les images qui s'affichent changent. Les images dont le centre est le plus proche du centre de l'écran s'affichent dessus. Ceci est utile si votre public souhaite afficher les entités d'un point de vue plus permanent.
    • Ordre fixe avec les images plus proches du nord-ouest en haut : l'ordre est déterminé en fonction du centre de la distance de chaque image par rapport à l'angle nord-ouest de la couche raster mosaïquée. Puisque cette option présente un affichage statique, elle est utile si vous ne souhaitez pas que les images changent quand vous faites défiler la mosaïque.
    • Emplacement du capteur plus proche du centre de la vue : affiche les images avec une distorsion la plus faible possible. Lorsqu’un capteur capture une image, le point situé à la verticale de l’image, le point nadiral, présente généralement le moins de distorsion et les effets, tels que l’allègement d’un bâtiment, sont minimisés. Les images dont le point nadiral est le plus proche du centre de l'écran s'affichent dessus.
    • Lignes de raccord définies : vous devez avoir créé des lignes de raccord si vous souhaitez que les utilisateurs aient accès à cette option. La priorité des images est définie selon vos lignes de raccord existantes. Si vous sélectionnez cette option, utilisez Fusionner les valeurs de pixel pour résoudre l'éventuelle superposition de pixels.
    • Une liste d'images : si vous êtes intéressé par un petit nombre d'images, vous pouvez les répertorier explicitement dans une liste séparée par des virgules dans l'ordre dans lequel vous voulez qu'elles s'affichent. Cette méthode ignore la contrainte de visibilité des images et force l'affichage des images répertoriées à n'importe quelle échelle, par exemple 1, 2, 5, 7, 9.
    Remarque :
    Les images d'un service d'imagerie sont visibles à certaines échelles. La plage de visibilité correspond à la taille de pixel minimale (MinPS) et à la taille de pixel maximale (MaxPS) dans les attributs de l'image. La visibilité est toujours respectée, sauf lorsque l'option Une liste d'images est sélectionnée.
  5. Si vous le souhaitez, vous pouvez inverser l’ordre de priorité en cochant la case Reverse the order (Inverser l’ordre).
  6. Spécifiez la méthode de résolution de la superposition des pixels.

    Les options disponibles sont les suivantes :

    • Only highest priority (Priorité la plus élevée uniquement) : utilisez la valeur de pixel de l’image à la priorité la plus élevée définie par la méthode de classement par priorité.
    • Minimum of pixel values (Minimum de valeurs de pixel) : affichez la valeur de pixel la plus faible.
    • Maximum of pixel values (Maximum de valeurs de pixel) : affichez la valeur de pixel la plus élevée.
    • Average of pixel values (Moyenne de valeurs de pixel) : affichez la valeur de pixel moyenne.
    • Fusionner les valeurs de pixel : utilisez l'option de fusion pour les zones superposées afin de créer une transition fluide le long des raccords.
  7. Cliquez sur Appliquer pour appliquer les modifications.

Qualité d’image

Vous pouvez changer la qualité d’image des couches d’imagerie dynamique. Pour changer la qualité d’image, vous devez modifier l’algorithme de compression utilisé afin de rendre la couche d’imagerie. Les images de qualité supérieure se traduisent par des fichiers plus volumineux et affectent la vitesse des performances. Trois options de qualité d’image sont disponibles et votre sélection dépend de vos besoins et de votre bande passante.

Pour changer la qualité d’image d’une couche d’imagerie, procédez comme suit :

  1. Vérifiez que vous êtes connecté et ouvrez la carte dans Map Viewer Classic.
  2. Cliquez sur Details (Détails), puis sur Contents (Contenu).
  3. Accédez à la couche d’imagerie dont vous souhaitez modifier l’ordre des images, puis cliquez sur More Options (Autres options) More Options (Autres options) > Image Quality (Qualité d’image).
  4. Il permet de sélectionner le niveau de compression.

    Les options disponibles sont les suivantes :

    • Performances : effectue une compression au format JPEG à une qualité de 50 %. En supposant que l’image originale a une taille de 1034 x 721 (environ 2 Mo), la taille transmise grâce à cette option est de seulement 62 Ko. Cette option est recommandée si vous vous trouvez sur un réseau avec une bande passante faible. Cette option ne prenant en charge aucune transparence, les zones dépourvues de données s'affichent noires.
    • Qualité : effectue une compression au format PNG32 lorsque des pixels NoData sont présents dans la vue en cours et au format JPEG à une qualité de 95 % quand aucun pixel transparent n'est présent. En supposant que l'image originale a une taille de 1 034 x 721 et ne contient aucun pixel transparent, la taille transmise grâce à cette option est de 277 Ko.
    • Equilibrée : effectue une compression au format PNG32 lorsque des pixels NoData sont présents dans la vue en cours et au format JPEG avec une qualité de 75 % quand aucun pixel transparent n'est présent. En supposant que l'image originale a une taille de 1034 x 721 et ne contient aucun pixel transparent, la taille transmise grâce à cette option est de 99 Ko.
  5. Cliquez sur Appliquer pour appliquer les modifications.

Filtrer les couches d’images

Pour les couches d’imagerie contenant plusieurs images, vous pouvez faire appel à des attributs afin de filtrer les images à afficher. Le filtrage est pris en charge pour les services d’imagerie ArcGIS Enterprise publiés à partir d’un jeu de données mosaïque ou les couches d’imagerie hébergées ArcGIS Enterprise générées à partir d’un ensemble d’images.

Filtrez à l’aide de la fenêtre Filter (Filtre) ou Image Filter (Filtre d’images).

  • La boîte de dialogue Filter (Filtre) vous permet de filtrer la couche d’imagerie en fonction d’attributs et d’afficher toutes les images répondant aux critères de filtre, sur toute l’étendue de la couche d’imagerie.
  • La fenêtre Image Filter (Filtre d’images) vous permet de filtrer la couche d’imagerie en fonction d’attributs et de renvoyer toutes les images d’une zone géographique d’intérêt. L’étendue géographique de la recherche est limitée à l’affichage visible sur la carte.

    Appliquer le filtre a pour effet de renvoyer les images sélectionnées dans la fenêtre Image Filter (Filtre d’images) et vous pouvez configurer les résultats pour afficher des miniatures ou des attributs afin d’affiner votre sélection. Une fois votre sélection effectuée, vous pouvez créer une couche et l’ajouter à la fenêtre Contents (Contenu).

Filtre

Pour afficher toutes les images répondant à certains critères, sur toute l’étendue de la couche d’imagerie, procédez comme suit :

  1. Vérifiez que vous êtes connecté et ouvrez la carte dans Map Viewer Classic.
  2. Cliquez sur Details (Détails), puis sur Contents (Contenu).
  3. Accédez à la couche d’imagerie à filtrer, puis cliquez sur Filter (Filtrer) Filter (Filtrer).
  4. Créez votre expression de définition.
    • Les expressions utilisent le format général <Field_name> <Operator> <Value, Field or Unique>. L’attribut de métadonnées <Field_name> permet d’effectuer le filtrage et l’attribut <Operator> contraint les paramètres. Le choix des opérateurs dépend de l’attribut choisi.
    • Vous pouvez créer une expression, plusieurs expressions, ou encore un seul ou plusieurs jeux d'expressions. Un jeu est un groupement d’expressions ; vous pouvez, par exemple, afficher une imagerie ayant une date d’acquisition postérieure au 17/03/2000 et antérieure au 30/09/2000, comme illustré dans l’image suivante. Pour créer un jeu d’expressions, cliquez sur Add a set (Ajouter un jeu).
    • Si vous disposez de plusieurs expressions, choisissez d'afficher dans la couche les entités correspondant à L'ensemble ou à Certaines de vos expressions. Si vous choisissez All (chacune), chacun des critères que vous avez spécifiés doit être vrai. Si vous choisissez Certaines, cela signifie qu’une seule de vos expressions doit être vraie pour que les entités s’affichent. L’ensemble ou certaines de vos expressions peuvent s’appliquer à des expressions spécifiques, un jeu d’expressions ou toutes les expressions comportant votre filtre.
    • Pour la partie Champ de l'expression, cliquez sur la flèche de la liste déroulante Champ et choisissez le champ à interroger dans la liste.
    • Pour la partie Opérateur de l'expression, cliquez sur la flèche de la liste déroulante Opérateurs et choisissez un opérateur dans la liste.
    • Pour filtrer en fonction d’une valeur spécifique, choisissez Value (Valeur) et entrez une valeur dans le champ. La zone de saisie varie selon le type de champ.
    • Pour comparer la valeur d’un champ avec la valeur d’un autre champ, choisissez Field (Champ), cliquez sur la flèche de la liste déroulante et choisissez le champ pour votre expression.
    • Pour filtrer en fonction d’une valeur spécifique dans le champ que vous avez sélectionné pour votre expression, choisissez Unique et sélectionnez une valeur unique dans votre champ. Si cette option n’est pas disponible, il est possible que des restrictions aient été appliquées.
      Remarque :

      Les filtres selon une valeur unique ne sont pas pris en charge dans les champs de date.

    • Pour supprimer une expression dans le filtre, cliquez sur le bouton Delete (Supprimer) Supprimerà droite de votre expression.
  5. Cliquez sur Apply Filter (Appliquer le filtre) pour afficher les images filtrées définies par les expressions figurant dans votre filtre.

Filtre d’images

Pour sélectionner des images à l’aide de l’étendue d’affichage actuelle et des informations d’attribut, procédez comme suit :

  1. Vérifiez que vous êtes connecté et ouvrez la carte dans Map Viewer Classic.
  2. Cliquez sur Details (Détails), puis sur Contents (Contenu).
  3. Sur la carte, effectuez un zoom sur la zone d’intérêt.
  4. Dans la fenêtre Contents (Contenu), accédez à la couche d’imagerie à filtrer et cliquez sur More Options (Autres options) More Options (Autres options) > Image Filter (Filtre d’images).
  5. Dans la fenêtre Image Filter (Filtre d’images), utilisez la zone Attribute (Attribut) pour sélectionner l’attribut et la valeur à utiliser afin de filtrer les images.

    Les images résultantes s’affichent dans la zone Image Filter Results (Résultats du filtre d’images).

  6. Vous pouvez, si vous le souhaitez, utiliser les outils suivants lors de la sélection des images :
    • Configure filter results (Configurer les résultats du filtre) : permet de configurer les informations figurant dans la fiche. Vous pouvez sélectionner jusqu’à quatre champs, ainsi qu’une option permettant d’afficher les miniatures correspondant à chaque résultat.
    • Select all (Sélectionner tout) : permet de sélectionner le nombre maximal autorisé d’images dans le résultat ou de désélectionner toutes les images en un clic. Le nombre d’images maximal est déterminé par la propriété Max mosaic image count (Nombre maximum d’images de mosaïquage) du service.
    • Sort images (Trier les images) : permet de trier les résultats dans l’ordre croissant ou décroissant selon le champ attributaire sélectionné dans le filtre.
    • Zoom to selected images (Zoom sur les images sélectionnées) : permet de zoomer sur l’étendue des images sélectionnées.
  7. Lorsque vous avez terminé, sélectionnez dans les résultats les images que vous souhaitez afficher et cliquez sur l’option Add as a New Layer (Ajouter une nouvelle couche) pour enregistrer la nouvelle couche et l’ajouter à la fenêtre de contenu de la carte en tant que couche.

    La nouvelle couche est ajoutée à la fenêtre Contenu.

  8. Cliquez sur Done (Terminé) pour fermer la fenêtre Image Filter (Filtre d’images) et revenir à la fenêtre Contents (Contenu) de Map Viewer Classic.
Remarque :

La fenêtre Image Filter (Filtre d’images) fonctionne de pair avec la boîte de dialogue Filter (Filtre) de la couche. Si le filtre d’une couche est défini sur la couche d’images, l’option Image Filter (Filtre d’images) respecte la requête de filtre et ne fonctionne qu’avec les images renvoyées par le service pour cette requête. Cela vous permet d’affiner davantage votre sélection de la zone d’intérêt géographique.

Filtre multidimensionnel

Si votre couche d’imagerie est une couche multidimensionnelle, vous pouvez utiliser le filtre multidimensionnel pour spécifier la variable et la valeur de dimension à afficher sur la carte. Par exemple, la couche d’imagerie Température de la surface de la mer (°C) de ArcGIS Living Atlas est une couche d’imagerie multidimensionnelle.

Pour appliquer un filtre multidimensionnel, procédez comme suit :

  1. Vérifiez que vous êtes connecté et ouvrez la carte dans Map Viewer Classic.
  2. Cliquez sur Details (Détails), puis sur Contents (Contenu).
  3. Accédez à la couche multidimensionnelle à filtrer et cliquez sur More Options (Autres options), More Options (Autres options) > Multidimensional Filter (Filtre multidimensionnel).
  4. Sélectionnez la variable à afficher dans le menu déroulant.

    Cliquez sur Par défaut pour utiliser la variable configurée dans le service. L'option Par défaut signifie qu'il n'y a pas de filtrage de variable côté client. Cela peut être dû au serveur lorsqu’une variable par défaut est configurée via des modèles de traitement ou qu’un résultat de traitement est obtenu à partir de plusieurs variables.

  5. Sélectionnez les dimensions pour définir la variable et utilisez le calendrier ou le menu déroulant pour sélectionner les valeurs.
    Remarque :

    Vous devez désactiver les animations temporelles ou dimensionnelles dans la couche avant de définir les dimensions correspondantes pour afficher une valeur ou une plage spécifique.

  6. Cliquez sur Apply (Appliquer) pour appliquer le filtre multidimensionnel.

Modifier le style des données du champ vectoriel

Les services d’imagerie proposant des informations U-V ou de magnitude et de direction peuvent être représentés à l’aide de symboles vectoriels, tels que des flèches. La taille et la couleur des symboles représentent la magnitude. Les angles représentent la direction du flux.

Pour modifier l’affichage des données de champ vectoriel, procédez comme suit :

  1. Vérifiez que vous êtes connecté et ouvrez la carte dans Map Viewer Classic.
  2. Cliquez sur Details (Détails), puis sur Contents (Contenu).
  3. Accédez à la couche de champ vectoriel dans la fenêtre Contents (Contenu) et cliquez sur Change Style (Changer le style) Change Style (Changer le style).
  4. Apportez une ou plusieurs des modifications suivantes :
    • Symbole : choisissez le type de symbole à utiliser pour afficher les données. Les options disponibles sont les suivantes : Simple scalaire, Simple flèche, Barbules de vent, Echelle de Beaufort, Courant marin (quatre ou neuf classes) et Flèche classée. Tous les symboles, à l'exception de Simple scalaire, utilisent la taille ou la couleur du symbole pour représenter la magnitude des données et l'angle de rotation du symbole pour représenter la direction du flux. Chaque symbole est décrit dans le menu déroulant.
    • La direction représente le flux : permet d'afficher la direction des symboles dans les préférences météorologiques ou océanographiques. Les météorologistes affichent les données en tenant compte de la provenance de l'air (flux De). En revanche, les océanographes affichent les données en tenant compte de la direction vers laquelle l'eau s'écoule.
    • Densité du symbole : permet de mettre à l'échelle les modèles que vous observez en déplaçant le curseur vers une densité plus ou moins forte. Lorsque vous déplacez le curseur vers la valeur Faible, chaque symbole représente une zone plus étendue, donc un modèle plus grand. À l’inverse, un paramètre plus dense vous permet de voir des modèles plus petits et plus localisés, chaque symbole représentant les données sur une zone plus restreinte.
    • Mise à l'échelle des symboles : permet de mettre les symboles à l'échelle en déplaçant le curseur vers une valeur minimum ou maximum. Utilisez les paramètres avancés pour définir une plage d'échelle plus précise.
    • Paramètres avancés : permet de définir une plage précise pour les symboles en convertissant la magnitude et en définissant la plage maximum et minimum. Ces paramètres influent sur la taille de symbole minimale et maximale, car la taille utilise l'unité de magnitude convertie. Limitez la plage de données affichées en définissant une valeur minimum et maximum. Les données hors plage sont symbolisées à l'aide des valeurs minimum et maximum.
  5. Cliquez sur Appliquer pour appliquer les modifications.

Configurer une animation temporelle et dimensionnelle

Vous pouvez animer des couches d’imagerie avec des dimensions temporelles ou autres activées avec les paramètres appropriés.

Activer l'animation temporelle et les paramètres

Pour les couches d’imagerie comportant une dimension temporelle, vous pouvez utiliser le curseur temporel et les paramètres temporels afin de contrôler l’animation des images sur une période. Vous devez activer les options d’animation temporelle de la couche d’imagerie.

Activer l'animation temporelle et les paramètres

Pour une couche d’imagerie comportant des dimensions autres que temporelles, vous pouvez utiliser le curseur de dimension afin de sélectionner les dimensions que vous souhaitez animer. Les dimensions courantes incluent l'altitude, la profondeur et la pression. Par exemple, la couche d’imagerie HYCOM - Salinité de l’eau de mer de ArcGIS Living Atlas affiche la salinité à plusieurs profondeurs, outre qu’à plusieurs moments.

  • Dimension : définit la dimension sur laquelle vous souhaitez afficher la variable dans l'animation.
  • Inverser l'animation : change la direction de l'animation dimensionnelle. Vous pouvez définir l’animation pour qu’elle s’affiche des valeurs dimensionnelles maximum vers les valeurs minimum, ou l’inverse.
  • Définir la plage : permet de définir une plage de valeurs grâce au curseur de dimension. Désactivez cette case à cocher pour utiliser une tranche à la fois.
  • Vitesse de lecture : permet de définir la vitesse de l'animation.
  • Plage de dimensions : cette case est cochée par défaut et toutes les tranches sont disponibles pour la visualisation. Désactivez cette case à cocher pour saisir des valeurs spécifiques pour les points de début et de fin.
  • Intervalle : s'apparente à une phase temporelle dans l'animation temporelle, mais il est exprimé en unités dimensionnelles et non pas temporelles. Par exemple, lorsque vous visualisez une variable à différentes profondeurs, définissez l'option Intervalle sur 100 mètres pour afficher la couche représentant la profondeur tous les 100 mètres.

Pour utiliser et configurer le curseur de dimension et les options d’animation, procédez comme suit :

  1. Ajoutez la couche d’imagerie multidimensionnelle à la carte.
  2. Si nécessaire, accédez à la couche d’imagerie dans la fenêtre Contents (Contenu) et cliquez sur More Options (Autres options) More Options (Autres options) > Enable Dimension Animation (Activer l’animation de dimension).
  3. Utilisez le curseur de dimension pour sélectionner la valeur de dimension que vous souhaitez afficher sur la carte.
  4. Cliquez sur Play/Pause (Lecture/Pause) pour lire une animation de la couche d’imagerie à chaque valeur de dimension.
  5. Cliquez sur Previous (Précédent) ou Next (Suivant) pour changer l’affichage en fonction d’une valeur de dimension.
  6. Pour modifier les paramètres d’animation, cliquez sur le bouton Configure (Configurer) et modifier n’importe lesquelles des options suivantes :
    • Dimension : définit la dimension sur laquelle vous souhaitez afficher la variable dans l'animation.
    • Inverser l'animation : change la direction de l'animation dimensionnelle. Vous pouvez définir l’animation pour qu’elle s’affiche des valeurs dimensionnelles maximum vers les valeurs minimum, ou l’inverse.
    • Définir la plage : permet de définir une plage de valeurs grâce au curseur de dimension. Désactivez cette case à cocher pour utiliser une tranche à la fois.
  7. Vitesse de lecture : permet de définir la vitesse de l'animation.
  8. Plage de dimensions : cette case est cochée par défaut et toutes les tranches sont disponibles pour la visualisation. Désactivez cette case à cocher pour saisir des valeurs spécifiques pour les points de début et de fin.
  9. Cliquez sur OK pour appliquer vos modifications ou sur Cancel (Annuler) pour quitter la boîte de dialogue Dimension Settings (Paramètres de dimension) sans enregistrer vos modifications.

Options de la table

Vous pouvez afficher une table d’une couche d’imagerie générée à partir d’un jeu de données mosaïque. La table contient des métadonnées pour chaque image, ce qui peut être utile pour décider quelles catégories utiliser lors de l'application de filtres. Vous pouvez également utiliser la table pour effectuer les opérations suivantes :

  • Afficher les enregistrements sélectionnés ou Afficher tous les enregistrements : ces options permettent d'afficher uniquement les enregistrements que vous avez sélectionnés dans la couche ou la table, ou alors d'afficher tous les enregistrements.
  • Centrer sur la sélection : permet de centrer sur les enregistrements sélectionnés dans la couche.
  • Annuler la sélection : efface la sélection d'images actuelle. Elles restent toutefois visibles dans la carte et dans la table.
  • Afficher/Masquer les colonnes : sélectionnez les colonnes à afficher dans la table.
  • Filtrer : définit le filtre qui permet d'utiliser des requêtes attributaires visant à filtrer les images affichées.
  • Sélectionner des images visibles : sélectionnez les images qui sont visibles dans la carte.
  • Afficher toutes les images : permet d'afficher toutes les images de votre couche sur la carte.
  • Afficher les images sélectionnées : affiche uniquement les images que vous avez sélectionnées.

Lorsque vous utilisez un service d'imagerie comportant un grand nombre d'images, vous pouvez sélectionner une ou plusieurs images spécifiques à afficher. Vous devez filtrer de manière incrémentielle les images à afficher, verrouiller l'affichage sur les images souhaitées, puis réinitialiser l'affichage afin qu'aucune image ne soit sélectionnée.

Pour exécuter ce processus, procédez comme suit :

  1. Filtrez d’abord votre couche d’imagerie en appliquant un filtre, en utilisant la table pour afficher les images visibles (Show Visible Images) ou en cliquant sur un point de la carte lorsque la table est affichée. Une fois les images filtrées, utilisez les options de la table pour afficher les enregistrements sélectionnés.
  2. Affinez votre sélection en cliquant sur des enregistrements de la table. Vous pouvez utiliser la touche Ctrl pour sélectionner plusieurs éléments. Choisissez à nouveau Afficher les enregistrements sélectionnés à l'aide des options de la table.
  3. Utilisez l'option Afficher les images sélectionnées pour verrouiller les images.
  4. Restaurez l'affichage de toutes les images en sélectionnant Afficher toutes les images.

Légende

Si votre service d'imagerie est publié sur un serveur ArcGIS 10.2 ou version ultérieure, vous pouvez afficher une légende dans votre carte. La légende s'affiche par défaut, mais une option permet de la masquer.