Joindre les entités

Entités jointes L’outil Join Features (Entités jointes) transfère les attributs d'une couche ou d’une table vers une autre en fonction de relations spatiales et attributaires. Les statistiques peuvent éventuellement être calculées pour les entités jointes.

Diagramme de workflow

Diagramme de workflow Entités jointes

Exemples

Un analyste possède des données relatives à la criminalité dans l'ensemble de la ville. Afin d'analyser et d'étudier l'impact de ces crimes, l'analyste doit comprendre la relation entre les emplacements des crimes et les différentes juridictions de la ville, telles que les secteurs scolaires, les maraudes de police, les quartiers, etc. Grâce à l'outil Entités jointes, les informations complémentaires concernant chaque emplacement peuvent être ajoutées à chaque crime, et l'impact sur diverses juridictions peuvent être étudiées et analysées plus en profondeur.

Astuce :

Les couches des états et des comtés de ArcGIS Living Atlas of the World comprennent des données démographiques qui peuvent être jointes à vos données de criminalité.

Remarques sur l'utilisation

L'outil Entités jointes permet de transférer et ajouter des informations d'une couche vers une autre. Les informations qui sont transférées s'appuient sur le type de relation spatiale définie ou basée sur un attribut commun partagé par les deux jeux de données.

Astuce :

Vous pouvez ajouter une couche qui ne figure pas dans Map Viewer à la fenêtre des outils en sélectionnant Choose Analysis Layer (Choisir une couche d’analyse) dans le menu déroulant.

Vous pouvez joindre des entités selon une relation spatiale, une relation attributaire ou une combinaison des deux.

OptionDescription

Choisir une relation spatiale Choose a spatial relationship (Choisir une relation spatiale)

Relation spatiale qui va déterminer si les entités sont jointes les unes aux autres. Les relations disponibles dépendent du type de géométrie (point, ligne ou surface) des couches jointes. Les relations spatiales disponibles sont les suivantes :

  • Identique à
  • Intersecte
  • Contient complètement
  • Complètement dans
  • Dans une distance de

Choisir les champs à apparier Choose the fields to match (Choisir les champs à apparier)

Relation attributaire qui va déterminer si les entités sont jointes les unes aux autres. Les entités sont appariées lorsque les valeurs de champ de la couche de jointure sont identiques à celles de la couche cible.

L’opération de jointure détermine le mode de traitement des jointures entre la couche cible et la couche de jointure si plusieurs entités de la couche de jointure présentent la même relation à la couche cible. Vous avez le choix entre les deux opérations de jointure suivantes :

  • Join one to one (Joindre un vers un) : cette option joint les entités de la couche cible à une seule entité de la couche de jointure. Le nombre d’entités jointes est ajouté par défaut. Si vous ajoutez des statistiques à l’aide du paramètre Add statistics (Ajouter des statistiques), les entités appariées jointes sont récapitulées dans chaque entité de la couche cible. Si l’enregistrement correspondant est défini à l’aide du paramètre Define which record is kept (Définir l’enregistrement à conserver), vous pouvez choisir de conserver le premier enregistrement correspondant (par défaut) ou de conserver un enregistrement correspondant basé sur une expression. Une expression peut utiliser soit un champ numérique (option pour l’enregistrement le plus grand ou le plus petit), soit un champ de date (option pour le plus récent ou le plus ancien).
  • Joindre un vers plusieurs : cette option joint toutes les entités appariées de la couche de jointure à la couche cible. La couche de résultat contiendra plusieurs enregistrements de l’entité cible.

L'option Keep all target features (Conserver toutes les entités cible) sert à déterminer si la sortie inclut uniquement les entités appariées ou toutes les entités d'une couche donnée. Lorsque cette option est désactivée (par défaut), seules les entités appariées entre la couche cible et la couche de jointure sont renvoyées dans la sortie (jointure interne). Lorsqu'elle est activée, toutes les entités de la couche cible sont renvoyées dans la sortie, même si la couche cible n'a pas d'appariement dans la couche de jointure (jointure externe gauche).

Exemple de jointure un vers plusieurs et un vers un
Exemple de jointures attributaires un vers un et un vers plusieurs, avec la case Keep all target features (Conserver toutes les entités cible) cochée ou non. Dans cet exemple, les jointures un vers un incluent l’enregistrement par défaut, la somme des Occupants et le maximum d’Occupants.

Si l'option Utiliser l'étendue courante de la carte est sélectionnée, seules les entités visibles au sein de l'étendue courante de la carte seront analysées. Si elle n'est pas sélectionnée, toutes les entités qui se trouvent à la fois dans la couche cible et dans la couche de jointure seront analysées, même si elles se trouvent en dehors de l'étendue courante de la carte.

L’option Create results as hosted feature layer view (Créer des résultats en tant que vue de couche d’entités hébergée) permet aux données de rester à jour en cas de modification des données source. Les vues de couches d’entités hébergées contenant des jointures sont en lecture seule et ne consomment pas de crédits pour l’analyse et le stockage. Si les statistiques sont incluses dans la sortie, la vue de couche d’entités hébergée comprend une couche tabulaire supplémentaire accompagnée de statistiques. Les pièces jointes de la couche cible sont conservées si les pièces jointes sont activées sur cette dernière et si elle est dotée d’un champ GlobalID. Pour plus d’informations sur les vues de couches d’entités hébergées, reportez-vous à la rubrique Limitations.

Astuce :

Cliquez sur Afficher les crédits avant d'exécuter votre analyse pour savoir combien de crédits seront utilisés.

Limitations

Vous pouvez calculer des résumés statistiques uniquement si une opération Joindre un vers un est spécifiée.

Vous pouvez créer une vue de couche d’entités hébergées à partir des résultats d’analyse si toutes les conditions suivantes sont remplies :

  • Vous êtes le propriétaire des deux couches.
  • Les deux couches sont des couches d’entités hébergées.
  • Vous effectuez une jointure attributaire.

Les limitations supplémentaires suivantes s’appliquent pour les vues de couches d’entités hébergées :

  • La création de résultats en tant que vue de couche d’entités hébergée est disponible uniquement pour les jointures attributaires.
  • Lors du stockage des résultats en tant que vue de couche d’entités hébergée, l’option Use current map extent (Utiliser l’étendue courante de la carte) n’est pas disponible.

Il est impossible de créer des jointures à l’aide de champs d’ID tels que FID, OID ou ObjectID. Si les valeurs d’un champ d’ID doivent être utilisées dans une jointure, vous pouvez créer un nouveau champ entier et calculer le champ à partir de l’ID.

Fonctionnement de l’outil Entités jointes

Equations

L'écart type est calculé à l'aide de l'équation suivante :

Equation de l'écart type
Variables des écarts type

Calculs

Les statistiques sont calculées uniquement pour les entités correspondant à la relation spatiale ou attributaire utilisée dans l’opération Joindre un vers un. Vous pouvez calculer des statistiques de chaîne et numériques. Par défaut, seul le Count est calculé. À l’aide de la table ci-dessus, des statistiques numériques ont été calculées sur le champ Occupants et des statistiques de chaîne sur le champ Building_Namepour les valeurs de l’option Apartments (Appartements) du champ Type.

Statistique numériqueRésultats pour Occupants du type Appartement

Totaux

Total de :

[130, 8, 250] = 3

Somme

130 + 8 + 250 = 388

Minimal

Minimum de :

[130, 8, 250] = 8

Maximum

Maximum de :

[130, 8, 250] = 250

Moyenne

388/3 = 129,333

Ecart type

Ecart type
= 121,0014
Remarque :

La statistique de total calcule le nombre de valeurs nonnull. Le total de [0, 1, 10, 5, null, 6] = 5.

Outils semblables

L'outil Entités jointes permet de transférer les attributs d'une couche ou table vers une autre en fonction des relations spatiales et attributaires. D'autres outils peuvent vous aider à résoudre des problèmes légèrement différents.

Outils d'analyse Map Viewer

L'outil Enrichir la couche permet d'obtenir les données démographiques et de paysage correspondant aux personnes, lieux et entreprises associés aux emplacements de vos données ponctuelles, linéaires ou surfaciques.

Outils d'analyse ArcGIS Pro

L’outil Join Features (Entités jointes) permet d'exécuter les opérations des outils Spatial Join (Jointure spatiale), Add Join (Ajouter une jointure) et Summary Statistics (Résumés statistiques).