Skip To Content

Synthétiser - A l’intérieur

Synthétiser - A l'intérieur L'outil Synthétiser - A l'intérieur permet de calculer des statistiques là où se superposent une couche en entrée et une couche de contours.

Diagramme de workflow

Diagramme de workflow Synthétiser - A l'intérieur

Exemples

  • Une ville désireuse de traiter les dossiers de maintenance en retard veut impliquer les districts d'évaluation de maintenance dans des projets relatifs à la maintenance des réverbères et des pistes cyclables. L'outil Synthétiser - A l'intérieur permet de comptabiliser les réverbères et les kilomètres de pistes cyclables dans chaque district en vue de hiérarchiser efficacement les projets.

    Consultez l'étude de cas Inventaire des ressources par district qui présente le workflow complet.

  • Un câblo-opérateur lance un programme pilote permettant à des étudiants à faibles revenus de bénéficier d'un accès à Internet peu coûteux. L'outil Synthétiser - A l'intérieur servira à déterminer le nombre de familles à faibles revenus dans chaque district universitaire afin que le câblo-opérateur puisse choisir un district pertinent pour son programme pilote.

    Consultez l'étude de cas Districts avec des familles à faibles revenus qui présente le workflow complet.

  • Une société de développement cherche à gagner de l'argent en créant un nouveau complexe immobilier à usage mixte dans un centre urbain. Synthétiser - A l'intérieur permet de synthétiser les zones appropriées au sein des limites de la ville pour trouver la surface totale des zones d'aménagement potentiel.

    Consultez l'étude de cas Aménagement mixte qui présente le workflow complet.

Remarques sur l'utilisation

L'outil Synthétiser - A l'intérieur vous permet d'entrer une couche de surfaces servant de limite pour synthétiser les entités, ainsi qu'une couche de points, de lignes ou de surfaces à synthétiser.

Vous pouvez fournir la couche surfacique à utiliser pour l'analyse ou générer des groupes d'une taille et d'une forme (hexagonale ou carrée) spécifiques, dans lesquels réaliser l'agrégation. La taille des groupes détermine leur ampleur. Si vous optez pour l'agrégation dans des hexagones, la taille correspond à la hauteur de chaque hexagone et la largeur de l'hexagone obtenu est de deux fois la hauteur divisée par la racine carrée de 3. Si vous optez pour l'agrégation dans des carrés, la taille des groupes correspond à la hauteur du carré, qui est égale à la largeur.

Mesures de groupes hexagonaux et carrés
Astuce:

Vous pouvez ajouter une couche qui ne figure pas dans Map Viewer à la fenêtre des outils en sélectionnant Choose Analysis Layer (Choisir une couche d’analyse) dans le menu déroulant.

Une case Nombre de points, Longueur totale ou Surface totale apparaît selon le type d'entités que vous synthétisez dans votre couche. Ces cases sont sélectionnées par défaut. Vous ne pouvez les désélectionner que si le calcul des statistiques est en cours. La mesure de distance par défaut dépend des Unités de votre profil.

TotalEntités en entréePar défautoptions

Nombre de points

Points

Aucun

Aucun

Longueur totale

Lignes

Miles (E.U.) (paramètre standard pour les E.U.) ou Kilomètres (paramètre métrique)

  • Miles
  • Pieds
  • Kilomètres
  • Mètres
  • Yards

Surface totale

Surfaces

Miles carrés (E.U.) (paramètre standard pour les E.U.) ou Kilomètres carrés (paramètre métrique)

  • Miles carrés
  • Kilomètres carrés
  • Mètres carrés
  • Hectares
  • Acres

Les statistiques que vous pouvez calculer dans les champs numériques de la couche à synthétiser sont les suivantes : somme, minimum, maximum, moyenne et écart type. Lorsque vous spécifiez une valeur Champ et Statistique, une nouvelle ligne est ajoutée à la fenêtre de l'outil pour calculer plusieurs statistiques à la fois. Vous pouvez consulter les données synthétisées dans la table ou les fenêtres contextuelles de la couche de résultats.

Vous pouvez également sélectionner un champ de regroupement si vous souhaitez calculer les statistiques séparément pour chaque valeur attributaire unique. Lorsqu'un champ de regroupement est sélectionné, la fenêtre contextuelle de chacune des entités de la couche en sortie présente des diagrammes affichant chaque total ou résumé et statistique par valeur de champ. Un tableau récapitulatif présentant chaque entité et statistique par valeur de champ de regroupement est également créé.

Les cases Ajouter une minorité, majorité et Ajouter des pourcentages sont activées lorsque vous spécifiez un champ de regroupement. La minorité et la majorité correspondent, respectivement, à la valeur la moins dominante et à la valeur la plus dominante du champ de regroupement, la dominance étant déterminée à partir du nombre de points, de la longueur totale ou de la surface totale de chaque valeur. Lorsque vous sélectionnez Ajouter la minorité et la majorité, deux nouveaux champs sont ajoutés à la couche de résultats. Les champs affichent les valeurs du champ de regroupement qui sont la minorité et la majorité de chaque entité de résultat. Lorsque l'option Ajouter des pourcentages est sélectionnée, deux nouveaux champs sont ajoutés à la couche de résultats : ils affichent le pourcentage du nombre de points, la longueur totale ou la surface totale appartenant aux valeurs minoritaires et majoritaires de chaque entité. Un champ de pourcentage est également ajouté à la table de résultats : il affiche le pourcentage du nombre de points, la longueur totale ou la surface totale appartenant à toutes les valeurs du champ de regroupement pour chaque entité.

Si l'option Utiliser l'étendue courante de la carte est sélectionnée, seules les entités de la couche en entrée et de la couche à synthétiser qui sont visibles au sein de l'étendue courante de la carte seront analysées. Si l'option n'est pas sélectionnée, toutes les entités qui se trouvent à la fois dans la couche en entrée et dans la couche à synthétiser seront analysées, même si elles se trouvent en dehors de l'étendue courante de la carte.

Cliquez sur Afficher les crédits avant d'exécuter votre analyse pour savoir combien de crédits seront utilisés.

Limitations

  • Les limites en entrée doivent être des entités surfaciques.
  • Les lignes et les surfaces sont synthétisées à l'aide de proportions. Par conséquent, il est préférable de synthétiser des données absolues (comme la population) plutôt que des données relatives (comme le revenu moyen).
  • Il n'est pas possible de supprimer les limites qui ne sont pas superposées à des points, des lignes ou des surfaces.

Fonctionnement de l'outil Synthétiser - A l'intérieur

Génération de groupes

Il est possible de générer des groupes carrés et hexagonaux pour des zones d’agrégation, plutôt que de synthétiser des entités en une couche de zones en entrée. Les groupes sont générés dans un système de coordonnées projetées personnalisé conservant la zone à l’aide des dimensions de taille spécifiées, ce qui permet de garantir que les tailles sont équivalentes et appropriées pour la zone d’intérêt. Le choix de la projection équivalente appropriée et des paramètres s’effectue en fonction de l’étendue géographique des couches en entrée. Une fois les groupes créés, ils sont reprojetés dans le système de coordonnées des données en entrée avant d’être utilisés dans l’analyse.

Une fois l’analyse terminée, le résultat est projeté dans Web Mercator pour être affiché (par défaut) ou dans la projection de votre fond de carte personnalisé. La projection de vos résultats dans Web Mercator peut sembler déformée, en particulier dans le cas de groupes volumineux ou situés près des zones polaires. Ces distorsions sont présentes sur l’affichage uniquement et ne reflètent pas une analyse inexacte.

Equations

Les valeurs Moyenne et Ecart type sont calculées à l'aide de la moyenne pondérée et de l'écart type pondéré des entités linéaires et surfaciques. Les statistiques des entités ponctuelles ne sont pas pondérées. Le tableau suivant affiche les équations utilisées pour calculer l'écart type, la moyenne pondérée et l'écart type pondéré.

StatistiqueEquationVariablesCaractéristiques

Écart type

Equation de l'écart typeVariables des écarts types

Points

Moyenne pondérée

Equation de la moyenne pondérée

Variables des moyennes pondérées

Lignes et surfaces

Ecart type pondéré

Equation de l'écart type pondéré

Variables des écarts types pondérés

Lignes et surfaces

Points

Les couches de points sont synthétisées uniquement à l'aide d'entités ponctuelles de la limite en entrée. Les résultats sont présentés à l'aide de symboles gradués.

La figure et la table ci-dessous expliquent les calculs statistiques d'une couche de points dans une limite hypothétique. Le champ Population a permis de calculer les statistiques (Sum (Somme), Minimum, Maximum, Average (Moyenne) et Std Deviation (Écart type)) de la couche.

Synthèse d'une couche de points
Les couches de points sont synthétisées uniquement à l'aide de points figurant dans la couche de contours. L'exemple de table attributaire ci-dessus affiche les valeurs à utiliser dans les calculs de statistiques hypothétiques.

StatistiqueRésultats pour le secteur A

Somme

280 + 408 + 356 + 361 + 450 + 713 = 2,568

Minimum

Minimum de :

[280, 408, 356, 361, 450, 713] = 280

Maximum

Maximum de :

[280, 408, 356, 361, 450, 713] = 713

Moyenne

2,568/6 = 428

Ecart type

Ecart type de points
= 150.79

Cette analyse peut être utilisée concrètement pour déterminer le nombre total d'étudiants dans chaque secteur scolaire. Chaque point représente une école. Le champ Type indique le type d'école (élémentaire, primaire ou secondaire) et le champ indiquant la population étudiante correspond au nombre d'étudiants inscrits dans chaque école. Les calculs et les résultats sont indiqués pour le secteur A dans la table ci-dessus. Les résultats indiquent que le secteur A compte 2 568 étudiants. Lorsque vous exécutez l'outil Synthétiser - A l'intérieur, les résultats concernant le secteur B sont également indiqués.

Lignes

Les couches de lignes sont synthétisées uniquement à l'aide des proportions des entités linéaires comprises dans la limite en entrée. Lors de la synthétisation des lignes, utilisez des champs avec des totaux et des montants (et non des taux ou des ratios) afin que les calculs proportionnels aient une signification logique dans votre analyse. Les résultats sont présentés à l'aide de symboles gradués.

La figure et la table ci-dessous expliquent les calculs statistiques d'une couche de lignes dans une limite hypothétique. Le champ Volume a permis de calculer les statistiques (Sum (Somme), Minimum, Maximum, Average (Moyenne) et Std Deviation (Écart type)) de la couche. Les statistiques sont calculées à l'aide de la proportion des lignes comprises dans la limite.

Synthèse d'une couche de lignes
Les couches de lignes sont synthétisées uniquement à l'aide des proportions des lignes comprises dans la limite.

StatistiqueRésultat

Somme

400 + 500 = 900

Minimum

Minimum de :

[400, 500] = 400

Maximum

Maximum de :

[400, 500] = 500

Moyenne

Moyenne pondérée des lignes
= 460

Ecart type

Ecart type pondéré des lignes
= 69.28

Cette analyse peut être utilisée concrètement pour déterminer le volume total d'eau des rivières comprises dans les limites d'un parc national. Chaque ligne représente une rivière qui coule partiellement dans le parc. Les résultats montrent que les rivières coulent sur huit kilomètres (5 miles) dans le parc et que le volume total est de 900 unités.

Surfaces

Les couches de surfaces sont synthétisées uniquement à l'aide des proportions des entités surfaciques comprises dans la limite en entrée. Lors de la synthétisation des surfaces, utilisez des champs avec des totaux et des montants (et non des taux ou des ratios) afin que les calculs proportionnels aient une signification logique dans votre analyse. La couche de résultats s'affiche en dégradé de couleurs.

La figure et la table ci-dessous expliquent les calculs statistiques d'une couche de surfaces dans une limite hypothétique. Les populations ont permis de calculer les statistiques (Somme, Minimum, Maximum, Moyenne et Ecart type) pour la couche. Les statistiques sont calculées à l'aide de la proportion de la surface comprise dans la limite.

Synthèse d'une couche de surfaces
Les couches de surfaces sont synthétisées uniquement à l'aide des surfaces comprises dans la limite.

StatistiqueRésultat

Somme

2,133 + 3,133 + 400 + 3,375 + 1,800 = 10,841

Minimum

Minimum de :

[2,133, 3,133, 400, 3,375, 1,800] = 400

Maximum

Maximum de :

[2,133, 3,133, 400, 3,375, 1,800] = 3,375

Moyenne

Moyenne pondérée des surfaces
= 2,665.53

Ecart type

Ecart type pondéré des surfaces
= 925.91

Cette analyse peut être utilisée concrètement pour déterminer la population d'un voisinage urbain. Le contour bleu représente la limite du voisinage et les zones plus petites représentent des îlots de recensement. Les résultats montrent que le voisinage regroupe 10 841 personnes et que chaque îlot de recensement compte environ 2 666 personnes en moyenne.

Outils semblables

Utilisez l'outil Synthétiser - A l'intérieur pour calculer les statistiques des entités superposées à une couche de contours. D'autres outils peuvent vous aider à résoudre des problèmes légèrement différents.

Outils d'analyse Map Viewer

Si vous essayez de synthétiser des points en ne conservant que les limites dont le total est supérieur à zéro, utilisez l'outil Agréger des points.

Pour synthétiser des entités situées à une certaine distance de vos entités en entrée, utilisez l'outil Synthétiser - A proximité.

outils d’analyse de ArcGIS Pro

L'outil Synthétiser - A l'intérieur permet d'exécuter les opérations des outils Jointure spatiale et Résumés statistiques.