Localiser les régions

Disponible avec ArcGIS Image for ArcGIS Online.

L'outil Localiser les régions identifie les meilleures régions du raster en entrée, qui répondent aux exigences de taille et aux contraintes spatiales spécifiques.

La sortie correspond à une couche d'imagerie hébergée.

En savoir plus sur le fonctionnement de l’outil Localiser les régions

Exemples

Scénarios d’exemple utilisant une surface créée à partir d’un modèle d’adéquation pour identifier les meilleures régions pour les éléments suivants :

  • L’habitat préféré des cerfs à préserver. Huit parcelles d’habitat (régions) sont nécessaires pour conserver une population viable et chaque région doit être constituée d’environ 50 acres contigus. Pour soutenir la reproduction au sein de la harde, les régions doivent être suffisamment proches les unes des autres pour pouvoir être facilement reliées par des couloirs de circulation pour la faune sauvage.
  • Les meilleurs emplacements d'exploitation forestière pour une opération d'abattage. Pour être financièrement viables, les surfaces (régions) concernées doivent être constituées d'au moins 250 acres contigus et chaque région doit se trouver à 1 mile maximum des autres.
  • La localisation idéale d’un nouveau centre commercial. Le centre commercial nécessite les 60 acres les mieux adaptés. Cependant, pour la construction, les surfaces doivent être contiguës et la forme du site de construction (région) doit être la plus compacte possible.

Remarques sur l’utilisation

L’outil Locate Regions (Localiser les régions) comporte des configurations pour les couches en entrée, les paramètres de localisation, les critères d’évaluation, les exigences des régions, les spécifications de croissance des régions et la couche de résultat.

Couches en entrée

Le groupe Input layers (Couches en entrée) comprend les paramètres suivants :

  • Le paramètre Input raster (Raster en entrée) est le raster d’utilité dont découle les régions.

    Plus la valeur du raster en entrée est élevée, plus grande est l'utilité.

    Le raster peut être de type entier ou à virgule flottante.

Le groupe Optional regions layer (Couche de régions facultative) comprend le paramètre suivant :

  • Le paramètre Input raster or feature of existing regions (Entité ou raster en entrée des régions existantes) identifie l’endroit où se trouvent déjà les régions.

    L’entrée peut être un raster ou une entité. Si l'entrée est un raster, tout emplacement du raster ayant une valeur valide est considéré comme étant déjà attribué. Tous les autres emplacements sont définis sur NoData.

    Dans l’algorithme de croissance de région paramétrée (PRG), aucune région ne grandit à partir d’une localisation identifiée en tant que région existante. Les régions existantes sont utilisées pour la croissance et l’évaluation des paramètres Minimum distance between regions (Distance minimale entre les régions) et Maximum distance between regions (Distance maximale entre les régions), comme énoncé dans les descriptions correspondantes ci-dessous.

Paramètres de localisation

Le groupe Locate settings (Paramètres de localisaiton) inclut les paramètres suivants :

  • Le paramètre Total area (Surface totale) spécifie la surface totale de toutes les régions.

    Si aucune valeur n’est saisie pour ce paramètre, le calcul repose sur 10 % des cellules en entrée dans l’étendue de traitement.

  • Le paramètre Area unités (Unités de surface) définit les unités de surface utilisées pour les paramètres Total area (Surface totale), Region minimum area (Zone minimale de la région) et Region maximum area (Zone maximale de la région).

    Les options disponibles et leurs unités correspondantes sont les suivantes :

    • Square map units (Unité de carte au carré) : carré des unités linéaires de la référence spatiale en sortie. Il s’agit de l’option par défaut.
    • Miles carrés
    • Kilomètres carrés
    • Hectares
    • Ares
    • Mètres carrés
    • Yards carrés
    • Pieds carrés
  • Le paramètre Number of regions (Nombre de régions) spécifie le nombre de régions sur lesquelles la valeur Total area (Surface totale) est distribuée.

    Le nombre maximal de régions pouvant être spécifiées est de 30. La valeur par défaut est 1.

Critères d’évaluation

Le groupe Evaluation criteria (Critères d’évaluation) comprend les paramètres suivants :

  • Le paramètre Shape/Utility tradeoff (%) (Compromis forme/distribution [%]) identifie la pondération des cellules lors de la croissance des régions candidates dans l’algorithme de croissance de région paramétrée. Le choix de la pondération repose sur un compromis entre la contribution d’une cellule à la préservation de la forme de la région et l’utilité de la valeur attributaire de la cellule.

    Les valeurs les plus élevées indiquent que la préservation de la forme de la région est plus importante que la sélection des valeurs d'utilité les plus élevées. Les valeurs de pourcentage acceptables vont de 0 à 100 (inclus). La valeur par défaut est 50.

    Ce paramètre permet d’identifier les régions candidates réalisables. Les régions candidates sélectionnées par l'algorithme sont contrôlées par le paramètre Méthode d'évaluation.

  • Le paramètre Evaluation method (Méthode d’évaluation) identifie les critères d’évaluation à utiliser pour déterminer quelles sont les régions candidates préférées parmi celles identifiées par l’algorithme de croissance de région paramétrée. La préférence peut reposer sur une statistique spécifique des valeurs d'utilité ou sur la disposition spatiale des cellules au sein des régions.

    Les options disponibles sont les suivantes :

    • Highest average value (Valeur moyenne la plus élevée) : sélectionne les régions en fonction de la valeur moyenne la plus élevée. Il s’agit de l’option par défaut.

    • Highest sum (Somme la plus élevée) : sélectionne les régions en fonction de la somme la plus élevée.

    • Highest median value (Valeur médiane la plus élevée) : sélectionne les régions en fonction de la valeur médiane la plus élevée.

    • Highest value (Valeur la plus élevée) : sélectionne les régions en fonction de la valeur de cellule individuelle la plus élevée contenue dans la région. Cette option permet de s'assurer que les meilleures cellules individuelles sont sélectionnées.

    • Lowest value (Valeur la plus faible) : sélectionne les régions en fonction de la valeur de cellule individuelle la plus faible contenue dans la région. Cette option permet de s’assurer que les régions sélectionnées contiennent des cellules de faible utilité.

    • Greatest core area (Plus grande zone principale) : sélectionne les régions en fonction de la plus grande zone principale. Toute cellule éloignée de plus d’une cellule de la limite de la région est considérée comme faisant partie de la zone principale. La distance de la limite peut être contrôlée par la taille de cellule d'analyse. Définir une taille de cellule moins élevée permet d'augmenter la zone principale.

    • Highest sum of core utility values (Somme la plus élevée de valeurs d’utilité de la zone principale) : sélectionne les régions en fonction de la somme cumulée la plus élevée des valeurs d’utilité pour la zone principale. La distance de la limite peut être contrôlée par la taille de cellule d'analyse.

    • Greatest edge (Plus grande limite) : sélectionne les régions en fonction de la plus grande quantité de limites à l’aide du rapport P1, qui est le rapport entre le périmètre de la forme et le périmètre d’un cercle de la même surface. Le rapport P1 d'un cercle est de 1.

Exigences des régions

Le groupe Region requirements (Exigences des régions) comprend les paramètres suivants :

  • Le paramètre Region shape (Forme de région) définit les caractéristiques de forme des régions en sortie.

    Les régions sont créées à partir de localisations de cellules initiales et grandissent vers l’extérieur en donnant la préférence aux cellules permettant de conserver la forme souhaitée.

    Les options de forme disponibles sont les suivantes : Circle (Cercle), Ellipse (Ellipse), Equilateral triangle (Triangle équilatéral), Square (Carré), Pentagon (Pentagone), Hexagon (Hexagone) et Octagon (Octogone). La valeur par défaut est Circle (Cercle). Lorsqu’une forme est spécifiée, les cellules qui préservent les régions de la forme spécifiée bénéficient d’une plus grande pondération.

  • Le paramètre Region orientation (Orientation des régions) détermine l’orientation de la forme définie. Les régions grandissent vers l'extérieur à partir des emplacements initiaux, avec une préférence pour les cellules permettant de conserver l'orientation souhaitée des formes des régions.

    Les valeurs d'orientation sont exprimées en degrés d'une boussole, entre 0 et 360, et elles augmentent dans le sens horaire à partir du nord. La valeur par défaut est 0.

    La valeur par défaut 0 oriente les formes de la manière suivante :

    • Circle (Cercle) : aucun effet.
    • Ellipse (Ellipse) : l’axe mineur est orienté nord-sud.
    • Triangle (Triangle) et Pentagon (Pentagone) : un point se trouve au sommet.
    • Square (Carré), Hexagon (Hexagone) et Octagon (Octogone) : un côté plat est orienté est-ouest.

    Si la forme Région (Région) est définie sur Circle (Cercle), le paramètre d’orientation Region (Région) n’est pas disponible.

  • Le paramètre Region minimum area (Zone minimale de la région) définit la surface minimale autorisée pour chaque région.

    Les unités utilisées sont celles spécifiées par le paramètre Unités de surface.

  • Le paramètre Region maximum area (Zone maximale de la région) identifie la surface minimale autorisée pour chaque région.

    Les unités utilisées sont celles spécifiées par le paramètre Unités de surface.

  • Le paramètre Minimum distance between regions (Distance minimale entre les régions) définit la distance minimale autorisée entre les régions. Deux régions ne peuvent pas se trouver à cette distance l’une de l’autre.

    Ce paramètre influence l’algorithme de croissance de région paramétrée. Si une cellule a le potentiel pour être ajoutée à une région candidate, mais qu'elle se trouve à l'intérieur de cette distance à partir d'une région individuelle du jeu de données spécifié par le paramètre Entité ou raster en entrée des régions existantes, elle n'est pas prise en compte pour la région candidate. Le paramètre de distance minimale ne s'applique pas aux emplacements exclus (cellules NoData).

    Les unités utilisées sont celles spécifiées par le paramètre Unités de distance.

  • Le paramètre Maximum distance between regions (Distance maximale entre les régions) définit la distance maximale autorisée entre les régions. Aucune région ne peut se trouver plus loin que cette distance à partir d'au moins une autre région.

    Lorsque vous sélectionnez des régions de façon séquentielle, si la meilleure région suivante se trouve à plus de cette distance d’une autre région déjà sélectionnée, elle n’est pas prise en compte pour le moment, mais elle peut être sélectionnée ultérieurement lorsque plus de régions sont sélectionnées.

    La distance maximale est appliquée au jeu de données spécifié dans le paramètre Entité ou raster en entrée des régions existantes. Au moins l'une des régions sélectionnées doit se trouver à l'intérieur de la distance maximale à partir des régions existantes. Le paramètre de distance maximale ne s’applique pas aux zones exclues (cellules NoData) et n’a aucun effet sur l’algorithme de croissance de région paramétrée.

    Les unités utilisées sont celles spécifiées par le paramètre Unités de distance.

  • Le paramètre Distance units (Unités de distance) définit les unités de distance qui vont être utilisées pour les paramètres Minimum distance between regions (Distance minimale entre les régions) et Maximum distance between regions (Distance maximale entre les régions).

    Les options disponibles et leurs unités correspondantes sont les suivantes :

    • Map units (Unités de carte) : pour les unités linéaires de la référence spatiale en sortie. Il s’agit de l’option par défaut.
    • Milles
    • Kilomètres
    • Mètres
    • Yards
    • Pieds

Spécifications de croissance des régions

Le groupe Region growth specifications (Spécification de croissance des régions) comprend les paramètres suivants :

  • Le paramètre Number of neighbors to use in growth (Nombre de voisins à utiliser dans la croissance) définit quelles cellules voisines utiliser pour la croissance des régions.

    Les options disponibles sont les suivantes :

    • Four (Quatre) : seuls les quatre voisins directs (orthogonaux) de la région sont pris en compte pour la croissance de la région.
    • Eight (Huit) : les huit voisins les plus proches (orthogonaux et diagonaux) sont pris en compte pour la croissance de la région. Il s’agit de l’option par défaut.
  • Le paramètre Islands not allowed in regions (Îlots non autorisés dans les régions) indique si des îlots sont autorisés ou non dans les régions potentielles.

    • Activé : l'algorithme de croissance de région paramétrée garantit que les régions ne contiennent pas d'îlot. Il s’agit de l’option par défaut.

      Un algorithme de remplissage par diffusion est implémenté en post-traitement, une fois les régions créées, mais avant leur sélection. Si une région contient des îlots, ceux-ci sont remplis et leurs cellules rejoignent la région. Étant donné que l’opération de remplissage se produit avant le processus de sélection, l’utilité des cellules des îlots est ajoutée à la région et leurs valeurs sont incluses dans le processus de sélection des régions et dans les statistiques des régions en sortie. Suite au processus de remplissage, il est probable que la surface totale allouée dépasse la valeur spécifiée par le paramètre Surface totale.

    • Désactivé : les îlots sont autorisés.

  • Le paramètre Number of seeds to grow from (Nombre à partir duquel augmenter les valeurs initiales) définit le nombre de valeurs initiales à partir desquelles faire grandir les régions potentielles.

    Les options disponibles sont les suivantes :

    • Based on input (En fonction de l’entrée) : le nombre de valeurs initiales repose sur le nombre de cellules du raster en entrée. Il s’agit de l’option par défaut.

      Lorsque le raster en entrée comporte 100 000 cellules ou moins, l’outil utilise le nombre maximal de valeurs initiales. Lorsque le raster en entrée comporte plus de 100 000 cellules, l’outil utilise le petit nombre de valeurs initiales.

    • Small (Petit) : le nombre de valeurs initiales est égal à 10 % du nombre de cellules dans le raster en entrée, une fois les cellules NoData exclues, mais il ne doit pas dépasser 1 600.
    • Medium (Moyen) : le nombre de valeurs initiales est égal à 20 % du nombre de cellules dans le raster en entrée, une fois les cellules NoData exclues, mais il ne doit pas dépasser 2 500.
    • Large (Grand) : le nombre de valeurs initiales est égal à 30 % du nombre de cellules dans le raster en entrée, une fois les cellules NoData exclues, mais il ne doit pas dépasser 3 600.
    • Maximum (Maximal) : la croissance des régions a lieu au niveau de chaque cellule disponible dans le raster en entrée. Les cellules disponibles sont toutes les cellules qui ne sont pas NoData et qui ne sont pas identifiées en tant que région existante.
  • Le paramètre Resolution of the growth (Résolution de la croissance) définit la résolution à laquelle la région grandit.

    Le raster en entrée est rééchantillonné en fonction de la résolution déterminée par le nombre de cellules identifiées par ce paramètre. Une fois les régions sélectionnées à partir du raster intermédiaire rééchantillonné, les régions sélectionnées sont rééchantillonnées sur la taille de cellule de l’analyse, soit spécifiée par Environment settings (Paramètres d’environnement), soit calculée en interne par l’outil, à partir des entrées fournies.

    Les résolutions cibles identifiées ci-dessous peuvent être ajustées si le nombre de cellules de la taille de région moyenne souhaitée est trop petit ou trop grand. Cet ajustement permet de s’assurer que chaque région souhaitée contient suffisamment de cellules ou qu’un traitement inutile n’a pas lieu. En conséquence, le nombre total de cellules du raster rééchantillonné intermédiaire pour chaque résolution spécifiée ci-dessous peut être inférieur ou supérieur au nombre cible de cellules.

    Si l’entrée comporte moins de 147 356 cellules ou que la valeur Maximum (Maximal) est sélectionnée, aucun rééchantillonnage n’a lieu et la croissance des régions se produit sur toutes les cellules du raster en entrée. Si le raster en entrée comporte moins de 147 356 cellules, les options Low (Faible), Medium (Moyen) et High (Élevé) n’ont aucun effet.

    Les options disponibles sont les suivantes :

    • Based on input (En fonction de l’entrée) : la résolution repose sur le nombre de cellules du raster en entrée. Il s’agit de l’option par défaut.

      Lorsque le raster en entrée comporte 500 000 cellules ou moins, l’outil utilise la résolution maximale. Lorsque le raster en entrée comporte plus de 500 000 cellules, l’outil utilise la résolution basse.

    • Low (Faible) : l’analyse est effectuée sur un raster intermédiaire contenant 147 356 (384 x 384) cellules distribuées selon le même rapport de x et y que le raster en entrée.

    • Medium (Moyen) : l’analyse est effectuée sur un raster intermédiaire contenant 262 144 (512 x 512) cellules distribuées selon le même rapport de x et y que le raster en entrée.

    • High (Élevé) : l’analyse est effectuée sur un raster intermédiaire contenant 589 824 (768 x 768) cellules distribuées selon le même rapport de x et y que le raster en entrée.

    • Maximum (Maximal) : l’analyse porte sur toutes les cellules du raster en entrée.

  • Le paramètre Region selection method (Méthode de sélection des régions) identifie la façon dont les régions sont sélectionnées.

    Les options disponibles sont les suivantes :

    • Based on number of regions (En fonction du nombre de régions) : la méthode de sélection est basée sur le paramètre Number of regions (Nombre de régions). Si la valeur du paramètre Number of regions (Nombre de régions) est inférieure ou égale à huit, la méthode Combinatorial selection (Sélection combinatoire) est utilisée. Si le paramètre Number of regions (Nombre de régions) est supérieur à huit, la méthode Sequential selection (Sélection séquentielle) est utilisée. Il s’agit de l’option par défaut.

    • Combinatorial (Combinatoire) : sélectionne les meilleures régions en fonction de la méthode d’évaluation spécifiée, tout en respectant les contraintes spatiales, en testant toutes les combinaisons du nombre souhaité de régions spatiales au sein des régions candidates à partir de l’algorithme de croissance de région paramétrée.

    • Sequential (Séquentiel) : sélectionne de façon séquentielle les meilleures régions en fonction de la méthode d’évaluation et qui répondent aux contraintes spatiales jusqu’à ce que le nombre souhaité de régions soit atteint.

Couche de résultat

Le groupe Result layer (Couche de résultat) comprend les paramètres suivants :

  • Le paramètre Output raster name (Nom du raster en sortie) spécifie le nom de la couche raster en sortie allant être créée et ajoutée à la carte.

    Le nom doit être unique. Si une couche du même nom existe déjà dans votre organisation, l’outil échoue et vous êtes invité à utiliser un autre nom.

  • Le paramètre Output layer type (Type de couche en sortie) détermine le type de raster en sortie à créer. La sortie peut correspondre à une couche d’imagerie tuilée ou une couche d’imagerie dynamique.
  • Le paramètre Save in folder (Enregistrer dans un dossier) indique le nom d’un dossier de My Content (Mon contenu) dans lequel est enregistré le résultat.

Environnements

Les paramètres d’environnement d’analyse sont des paramètres supplémentaires qui affectent les résultats d’un outil. Vous pouvez accéder aux paramètres d’environnement d’analyse de l'outil à partir du groupe de paramètres Environment settings (Paramètres d'environnement).

Cet outil respecte les environnements d'analyse suivants :

Crédits

Cet outil consomme des crédits.

Utilisez le paramètre Estimate credits (Estimer les crédits) pour calculer le nombre de crédits requis pour exécuter l’outil. Pour plus d’informations, reportez-vous à la rubrique Comprendre les crédits pour l’analyse spatiale.

Sortie

La sortie est un raster de régions. Chaque région est numérotée de manière unique avec des valeurs supérieures à zéro. Les cellules n'appartenant pas à une région sont définies sur zéro.

La sortie est toujours un raster de type entier.

Licences requises

Cet outil requiert les licences et configurations suivantes :

  • Type d’utilisateur Creator ou GIS Professional
  • Rôle d’éditeur, de facilitateur ou d’administrateur, ou rôle personnalisé équivalent
  • ArcGIS Image for ArcGIS Online

Ressources

Référez-vous aux ressources suivantes pour en savoir plus :