Skip To Content

Créer des cartes en ligne

Explorer est une application qui permet de visionner des cartes et ne propose pas d’expérience de création. En revanche, vous pouvez créer des cartes avec vos propres données et les utiliser dans Explorer.

Si vos utilisateurs bénéficient toujours d’une connexion aux données, même sur le terrain, procurez-leur des cartes en ligne. En étant connectés, les utilisateurs utilisent des données aussi précises que celles que vous utilisez au bureau. Si vous utilisez déjà ArcGIS Online ou ArcGIS Enterprise, vous savez déjà comment créer des cartes en ligne à utiliser dans Explorer. Vous créez des cartes à utiliser dans l’application de la même manière que les cartes à utiliser dans votre portail.

Remarque :

Si vos utilisateurs travaillent dans des zones où la connectivité est intermittente, faible, voire nulle, reportez-vous à la section Créer des cartes hors connexion. Les cartes hors connexion sont générées dans ArcGIS Pro en créant un paquetage de cartes mobiles (MMPK) et peuvent être utilisées sans connexion aux données.

Créer une carte en ligne

Explorer permet de manipuler les mêmes cartes que lorsque vous travaillez dans un navigateur. Créez votre carte dans Map Viewer avec votre compte ArcGIS. Si vous n’avez encore jamais créé de carte pour le Web, reportez-vous à la rubrique Prise en main des cartes (ArcGIS Online ou ArcGIS Enterprise), suivez la leçon Démarrer avec Map Viewer.

Pour inclure vos données dans une carte, elles doivent être disponibles en ligne. Vous devez donc les publier en tant que couches d’entités hébergées, ou sous forme de service ArcGIS Server. Reportez-vous aux rubriques Publier des couches d’entités hébergées (ArcGIS Online ou ArcGIS Enterprise) ou A propos de la publication de services (ArcGIS Server). Vous pouvez utiliser Explorer pour ouvrir la carte que vous avez créée, et qui contient la couche ou le service publié.

Partager la carte

Une fois la carte créée, vous pouvez la laisser en mode privé pour la réserver à votre usage personnel, la partager avec vos groupes ou votre organisation, ou la rendre publique. Reportez-vous à la rubrique Partager des éléments (ArcGIS Online ou ArcGIS Enterprise).

Astuces

Les astuces suivantes vous aideront à créer des cartes en ligne de meilleure qualité :

  • Permettez aux utilisateurs de rechercher des entités. Par défaut, les cartes prennent en charge la recherche de lieux, d’adresses et de coordonnées. Il arrive fréquemment que les utilisateurs souhaitent rechercher les entités visibles sur une carte. Lorsque vous créez une carte, prévoyez une fonctionnalité permettant aux utilisateurs de trouver des emplacements en recherchant des entités dans chaque couche. Vous devez fournir une astuce textuelle, activer la recherche pour chaque couche accessible à la recherche, et spécifier les champs pouvant faire l’objet d’une recherche. Par exemple, si vous créez une carte de bouches d’incendie dans laquelle les utilisateurs veulent pouvoir trouver les bouches en indiquant leur ID, vous devez inclure une couche qui contient les bouches d’incendie et leur ID. Dans les détails de la carte affichés dans le navigateur, fournissez une astuce textuelle, telle que Hydrant ID (ID de la bouche d’incendie) et indiquez que les recherches effectuées sur la couche des bouches d’incendie doivent porter sur le champ qui contient les ID. Vous pouvez autoriser les correspondances exactes, ou permettre de trouver les bouches d’incendie dont l’ID contient la chaîne saisie par l’utilisateur dans le champ de recherche. Pour en savoir plus, reportez-vous à la rubrique Configurer la recherche d’entités (ArcGIS Online ou ArcGIS Enterprise).
  • Ajoutez des fenêtres contextuelles pertinentes. Les fenêtres contextuelles que vous avez créées s’affichent lorsque les utilisateurs visualisent des informations sur les entités de la carte. Lorsque vous créez votre carte, ajoutez une fenêtre contextuelle contenant les informations dont les utilisateurs ont besoin. Pour plus de détails, reportez-vous à la rubrique Configurer les fenêtres contextuelles (ArcGIS Online ou ArcGIS Enterprise). N’oubliez pas d’accepter les modifications apportées à votre fenêtre contextuelle et d’enregistrer votre carte une fois la fenêtre contextuelle mise à jour.
    Remarque :

    C’est grâce aux fenêtres contextuelles que les utilisateurs peuvent interagir avec les entités de la carte.

  • Incluez des étiquettes. Voir des étiquettes sur la carte peut être utile aux utilisateurs. Pour cela, vous devez configurer des étiquettes pour les couches d’entités. Pour plus de détails, reportez-vous à la rubrique Créer des étiquettes (ArcGIS Online ou ArcGIS Enterprise).

    Vous pouvez aussi créer des étiquettes dans vos données dans ArcGIS Desktop avant de publier la couche concernée. Les étiquettes configurées dans ArcGIS Desktop sont prises en charge uniquement dans les services de carte. Reportez-vous à la rubrique Principes de base de l’étiquetage dans l’aide d'ArcGIS Pro.

Limitations

La création de cartes en ligne pour Explorer est soumise à différentes limitations répertoriées ci-après.

  • Fonds de cartes et couches non prises en charge : les fonds de carte et les couches que vous pouvez ajouter à votre carte ne fonctionnent pas tous sur un appareil mobile. Les éléments suivants ne sont pas pris en charge sur les appareils iPad, iPhone ou Android :
    • Fonds de cartes Bing (non pris en charge sur Android)
    • Couches CSV via une URL
    • Couches GeoRSS
    • Couches KML
    • Couches KMZ
    • Couches de service en mode continu
    • Couches temporelles (vous pouvez les inclure dans vos cartes, mais vous n’aurez pas accès aux propriétés temporelles.)
    • Couches WFS
    • Couches WMS
  • Les couches et les services sécurisés via une authentification par jeton, une authentification HTTP basic/digest HTTP ou une authentification Windows sont prises en charge.
  • Expressions Arcade dans les fenêtres contextuelles : dans Explorer, les expressions Arcade sont prises en charge dans les étiquettes, mais pas dans les fenêtres contextuelles. Cette fonctionnalité sera disponible dans une version à venir.