Skip To Content

Créer des cartes hors connexion

Explorer est une application qui permet de visionner des cartes et ne propose pas d’expérience de création. En revanche, vous pouvez créer des cartes avec vos propres données et les utiliser dans Explorer.

Lorsque vos utilisateurs travaillent dans des zones où la connectivité est intermittente, faible, voire nulle, créez une carte hors connexion qu’ils peuvent télécharger et utiliser localement sur leurs appareils. Alors qu’ils ne reçoivent que les mises à jour des cartes téléchargées s’ils suppriment les cartes de leurs appareils et les retéléchargent, les cartes hors connexion permettent aux utilisateurs de continuer à utiliser les données SIG que vous avez partagées avec eux, même sans connexion aux données. Pour créer des cartes hors connexion à utiliser dans Explorer, créez un paquetage de cartes mobiles (MMPK) dans ArcGIS Pro.

Remarque :

Si vos utilisateurs ont toujours une connexion aux données, reportez-vous à la section Créer des cartes en ligne.

Créer une carte hors connexion

Pour créer des cartes hors connexion pour Explorer, vous devez utiliser ArcGIS Pro et créer un paquetage de cartes mobiles (MMPK) à l’aide des étapes suivantes :

  1. Créez un projet dans ArcGIS Pro.
  2. Ajoutez vos données à la carte, ainsi qu’un fond de carte.

    Vous devez utiliser des données vectorielles stockées dans des fichiers locaux pour pouvoir les inclure dans la carte. Cela comprend les géodatabases fichiers et les fichiers de formes. Si les utilisateurs de la carte ont besoin d’afficher les détails des entités, créez des fenêtres contextuelles pour les entités. Ajoutez également des étiquettes si nécessaire pour les utilisateurs.

  3. Vous pouvez éventuellement configurer la recherche d’entités en ajoutant un fournisseur de localisation ou en créant un localisateur.
  4. Créez le paquetage de données à l’aide de l’outil de géotraitement Créer un paquetage de cartes mobiles.
  5. Partagez votre carte.
  6. Dans Explorer, téléchargez la carte, ouvrez-la et utilisez-la hors connexion comme n’importe quelle autre carte.

Partager la carte

Après avoir créé une carte hors ligne, vous pouvez la rendre accessible dans Explorer de deux façons :

  • Partagez-la via votre organisation ArcGIS et téléchargez-la via Explorer.

    Les cartes hors connexion partagées via votre organisation peuvent être laissées en mode privé pour être réservées à votre usage personnel, partagées avec vos groupes ou votre organisation, ou rendues publiques. Vous pouvez partager la carte hors connexion à l’aide d’ArcGIS Pro en utilisant l’outil de géotraitement Partager un paquetage. Vous pouvez aussi vous connecter au portail ArcGIS de votre organisation et importer le fichier .mmpk. (Reportez-vous à la rubrique Partager des éléments dans l’aide ArcGIS Online ou ArcGIS Enterprise.)

  • Transférez-la sur l’appareil où vous utilisez Explorer.
    • Pour les iPad et iPhone : utilisez iTunes, accédez à votre appareil, et sélectionnez Apps (Applications). Dans la section File Sharing (Partage de fichiers) de la page, sélectionnez Explorer et copiez le fichier .mmpk dans ce dossier.
    • Pour les appareils Android : utilisez l’explorateur de fichiers de votre ordinateur, accédez à votre appareil, et copiez le fichier .mmpk dans le dossier ArcGIS/mmpks.
    Une fois chargée sur votre appareil, la carte apparaitra en tant que carte stockée On Device (Sur l’appareil) au prochain lancement de l’application ou lorsque la liste des cartes disponibles sera actualisée.

Astuces

Les astuces suivantes vous aideront à créer des cartes hors connexion de meilleure qualité :

  • Permettez aux utilisateurs de rechercher des entités. Par défaut, les cartes prennent en charge la recherche de lieux, d’adresses et de coordonnées. Il arrive fréquemment que les utilisateurs souhaitent rechercher les entités visibles sur une carte. Lorsque vous créez une carte, vous pouvez faire appel à deux méthodes pour permettre la recherche d’entités, selon les besoins liés à votre carte.
    • Ajouter un fournisseur de localisation.

      L’outil Localiser d’ArcGIS Pro permet d’ajouter un fournisseur de localisation pour permettre aux utilisateurs de rechercher des entités. Ajoutez-en un pour chaque couche pouvant faire l’objet d’une recherche. Un fournisseur de localisation permet de lancer une recherche sur plusieurs champs d’une couche. Vous définissez un mode de recherche pour chaque champ accessible à la recherche. Les fournisseurs de localisation ne prennent pas en charge les suggestions de recherche. Leur utilisation n’entraîne pas d’augmentation de la taille de fichier de la carte hors ligne. Reportez-vous à la rubrique Rechercher une entité à l’aide de la fenêtre Localiser dans l’aide d’ArcGIS Pro.

    • Créer un localisateur.

      Vous pouvez créer un localisateur dans ArcGIS Pro pour permettre aux utilisateurs de rechercher des entités. Créez-en un pour chaque couche pouvant faire l’objet d’une recherche. Chaque localisateur recherche les données dans un seul champ. Les localisateurs peuvent inclure des suggestions de recherche. Les localisateurs augmentent la taille de fichier de la carte hors ligne. Reportez-vous à la rubrique Créer un localisateur dans l’aide d’ArcGIS Pro.

  • Ajoutez des fenêtres contextuelles pertinentes. Les fenêtres contextuelles que vous avez créées s’affichent lorsque les utilisateurs visualisent des informations sur les entités de la carte. Lorsque vous créez votre carte, ajoutez une fenêtre contextuelle contenant les informations dont les utilisateurs ont besoin. Reportez-vous à la rubrique Configurer les fenêtres contextuelles dans l’aide d’ArcGIS Pro.
    Remarque :

    C’est grâce aux fenêtres contextuelles que les utilisateurs peuvent interagir avec les entités de la carte.

  • Incluez des étiquettes. Voir des étiquettes sur la carte peut être utile aux utilisateurs. Pour cela, vous devez configurer des étiquettes pour les couches d’entités. Reportez-vous à la rubrique Principes de base de l’étiquetage dans l’aide d’ArcGIS Pro.
  • Utilisez un paquetage de tuiles vectorielles pour le fond de carte. Les paquetages de tuiles vectorielles utilisent des tuiles de données, et non des données brutes. Ils transforment toutes les couches de la carte en une seule couche optimisée qui a la même apparence, mais s’affiche plus rapidement. Par conséquent, les données contenues dans ces paquetages ne possèdent pas d’attributs et ne peuvent pas faire l’objet de recherches. De plus, vous ne pouvez pas créer de fenêtres contextuelles. Si vous ne modifiez pas régulièrement les données du fond de carte utilisé dans votre carte, les paquetages de tuiles vectorielles vous permettent de traiter les données une seule fois pour en faire un fond de carte que vous pouvez réutiliser chaque fois que vous mettez à jour le MMPK. Cela rend la création des MMPK beaucoup plus rapide, et vous permet de mettre à jour vos données opérationnelles régulièrement sans devoir recommencer le traitement des couches du fond de carte à chaque génération du MMPK.
  • Utilisez le même nom pour le titre de la carte et le nom du fichier .mmpk. Avant le téléchargement d’une carte hors connexion, le titre affiché dans Explorer provient des détails des éléments et correspond au nom du fichier .mmpk. Une fois la carte téléchargée, son nom est affiché dans la zone de titre. En utilisant le même nom de carte dans ArcGIS Pro et dans le fichier .mmpk, vous aiderez les utilisateurs à comprendre le lien entre les éléments téléchargés et ceux qui sont maintenant disponibles sur leur appareil.
  • De la même façon, utilisez la vignette par défaut pour cet élément sur votre portail pour qu’elle ne soit pas remplacée lors du téléchargement de la carte hors connexion.

Limitations

La création de cartes hors connexion pour Explorer est soumise à différentes limitations répertoriées ci-après.

  • Les paquetages de cartes mobiles (MMPK) peuvent uniquement inclure des données vectorielles stockées dans des fichiers locaux (y compris les fichiers de forme et les géodatabases fichier) et les paquetages de tuiles (TPK) d’imagerie et d’autres données raster.
    Remarque :

    L’imagerie et les autres données raster contenues dans un TPK sont compatibles avec les MMPK créés avec ArcGIS Pro 2.1 ou une version ultérieure.

  • Les systèmes de coordonnées du TPK et de la carte doivent correspondre, faute de quoi, le TPK ne s’affichera pas.
  • Si vous utilisez une version de ArcGIS Pro antérieure à la version 2.1, toutes les données du fond de carte doivent provenir d’une même géodatabase.
    Astuce:

    Si votre fond de carte contient des données issues de plusieurs géodatabases et que vous ne voulez pas le restructurer, vous pouvez créer un paquetage de tuiles vectorielles et l’utiliser comme fond de carte de votre carte hors connexion.

  • L’ajout de services dans une carte hors connexion n’est pas pris en charge.

Exercice : Créer un MMPK des magasins parisiens

La création d’un MMPK pour Explorer est similaire à la méthode utilisée pour Navigator for ArcGIS. Si vous préférez être guidé étape par étape lors de la création du MMPK, faites l’exercice Créer une carte avec uniquement vos propres données Navigator. Il contient des étapes qui ne concernent que Navigator, et dont vous pouvez ne pas tenir compte si votre carte est destinée à Explorer. Vous n’avez pas besoin de créer ni de tester un mode de déplacement personnalisé. Vous pouvez créer un localisateur pour permettre la recherche d’entités (comme indiqué dans l’exercice), ou activer cette fonctionnalité en ajoutant un fournisseur de localisation. Au lieu de tester la carte dans Navigator, testez-la dans Explorer.