Détails de l'élément

Chaque élément dans ArcGIS Online inclut une page d’élément avec une variété d’informations, d’actions, d’options et de paramètres organisés par onglet : Overview (Vue d’ensemble), Data (Données), Visualization (Visualisation), Usage (Utilisation) et Settings (Paramètres). Les onglets que vous voyez, ainsi que les options et les informations disponibles sur les onglets, dépendent du type d'élément, de vos privilèges et du fait de savoir si vous êtes le propriétaire ou l'administrateur de l'élément.

Les pages d'éléments vous permettent d'explorer les éléments en profondeur de différentes façons. Par exemple, une table attributaire interactive intègre des pièces jointes et des enregistrements associés, ce qui facilite la mise à jour des données d’attribut et leur exploration, ainsi que l’affichage global de tous les aspects d’un champ, notamment les valeurs de champ, les résumés statistiques et les paramètres. Les créateurs de contenu et les administrateurs peuvent changer les paramètres d'un élément sans avoir à se déplacer sur le site. Par exemple, vous pouvez configurer une application à partir d'une scène sur l'onglet Overview (Vue d'ensemble) ou modifier les paramètres de l'application directement dans l'onglet Settings (Paramètres). Les styles de couches d’entités, les fenêtres contextuelles et autres propriétés de couche peuvent être configurés dans l’onglet Visualization (Visualisation) comme alternative pour ouvrir la couche dans Map Viewer.

Pour accéder à une page d'élément, cliquez sur Details (Détails) sous la miniature d'un élément ou, dans la bibliothèque, placez le curseur de la souris sur la miniature et cliquez sur Details (Détails). Si l'élément vous appartient, vous pouvez accéder à la page de l'élément via l'onglet My Content (Mon contenu) de la page de contenu.

Dans une couche d'entités, chaque couche d'entités à sa propre page de détails. Ces pages contiennent des informations et des fonctionnalités qui s'appliquent et n'affectent que la sous-couche concernée. Pour accéder aux détails d'une sous-couche, ouvez la page des détails de la couche d'entités et cliquez sur la sous-couche dans la liste Layers (Couches) de l'onglet Overview (Vue d'ensemble). Pour revenir aux détails de la couche d'enttiés, cliquez sur son nom dans la bannière, en haut de la page des détails.

Depuis la page des détails d'une sous-couche, vous pouvez effectuez les opérations suivantes :

  • Renommer la couche. Cliquez sur le bouton Edit (Mise à jour) en regard du nom de la couche dans la bannière de la page des détails de la couche et saisissez son nouveau nom.
  • Ajouter un résumé spécifique de cette couche en particulier.
  • Ajouter une descri^tionspécifique de cette couche en particulier.
  • Indiquer les informations attributaires de la couche. Il n'est pas rare que chaque couche ait une origine ou une source différente. Vous pouvez mentionner la personne ou l'agence qui a créé les données pour chaque couche.
  • Copier l'URL de la sous-couche afin de pouvoir référence la couche individuelle dans une autre application.
  • Ouvrir la couche dans Map Viewer.
  • Afficher et modifier les métadonnées de la couche.
  • Utiliser des données attributaires de la couche.
  • Visualiser la couche.

Les fonctionnalités suivantes sont disponibles pour les couches des couches d'entités hébergées uniquement : Sauf indication contraire, vous devez être le propriétaire de la couche u un administrateur pour effectuer ces actions.

Afficher et modifier les informations de la vue d'ensemble

L’onglet Overview (Vue d’ensemble) comprend des informations de vue d’ensemble concernant un élément, comme sa description, des balises, des informations de source de données, une date de création, une taille, un état de partage et si l’élément a été désigné pertinent ou déconseillé. Il comprend également une barre d’état et une liste de vérification interactive qui aide les propriétaires de l’élément et les administrateurs à fournir des informations plus complètes sur l’élément. La plupart des informations sur l'onglet Vue d'ensemble peuvent être modifiées par les propriétaires, les administrateurs de l'élément ainsi que par d'autres personnes possédant les privilèges adéquats. D'autres personnes peuvent utiliser les informations de la vue d'ensemble afin de les aider à mieux comprendre l'élément avant de l'utiliser.

L’onglet Overview (Vue d’ensemble) comprend également les options visant à ouvrir, ajouter aux favoris, classer l’élément, partager l’élément, modifier les métadonnées et ajouter des évaluations et des commentaires. Certains types de page d’élément ont des options supplémentaires ; par exemple, vous pouvez publier les applications à partir de la page d’élément des applications configurables, mettre à jour ou télécharger des fichiers tels que des fichiers CSV (valeurs séparées par des virgules), créer une application à partir d’une carte web ou d’une scène web et exporter des données à partir de couches d’entités hébergées activées pour l’exportation. Si vous disposez des privilèges adéquats, vous pouvez publier les cartes et les données en tant que couches Web hébergées. Les administrateurs et ceux qui disposent des privilèges adéquats peuvent également changer le propriétaire d'un élément dans leur organisation.

Ouvrir les éléments

Par défaut, les éléments s'ouvrent dans l'application la plus adéquate. Par exemple, les cartes s’ouvrent dans Map Viewer, les scènes s’ouvrent dans Scene Viewer et les paquetages de couches s’ouvrent dans ArcGIS Pro. Vous pouvez parfois choisir une autre option. Vous pouvez, par exemple, choisir d’ouvrir une carte dans ArcGIS Pro plutôt que dans Map Viewer. Certains éléments peuvent être seulement téléchargés, et d'autres ont une option d'ouverture et de téléchargement. Les boutons d'action que vous voyez à droite de la page d'élément de l'onglet Vue d'ensemble dépendent du type d'élément. L'option la plus appropriée pour ouvrir, télécharger, etc., est disponible en tant que bouton de première action.

Actuellement, vous ne pouvez ouvrir les sous-couches d'une couche d'entités que dans Map Viewer.

Pour consulter la liste complète des éléments pris en charge, reportez-vous à la rubrique Quels éléments ajouter dans ArcGIS Online ?

Titre

Le titre est le nom que les utilisateurs voient lorsqu’ils accèdent à l’élément et que vous voyez dans l’onglet My Content (Mon contenu) sur la page de contenu. Le titre doit refléter le contenu de l'élément.

Résumé

Cette brève description est renvoyée dans la liste des résultats lorsque les utilisateurs recherchent du contenu sur le site Web. À ce stade, le résumé du contenu des couches d'une couche d'entités multicouche n'est pas inclus dans les résultats de la recherche.

Description

Les utilisateurs voient cette description détaillée de l'élément lorsqu'ils ouvrent la page d'élément. Lorsqu'un utilisateur ouvre les détails d'une couche au sein d'une couche d'entités, il peut voir la description de cette couche en particulier.

Image miniature

Une image miniature est créée par défaut lorsque vous ajoutez l'élément au site. Elle apparaît dans les bibliothèques, dans les résultats de recherche, dans les contenus et sur la page d'élément. Vous pouvez créer et charger une autre image si l'image par défaut ne véhicule pas les informations souhaitées. Cliquez sur Edit Thumbnail (Mettre à jour la miniature) pour utiliser une miniature personnalisée pour votre élément.

Vous pouvez faire glisser une image ou accéder à un fichier. Pour de meilleurs résultats, ajoutez une image de 600 pixels de largeur sur 400 pixels de hauteur, ou d’une taille supérieure avec des proportions de 3:2, dans un format de fichier web tel que PNG, JPEG ou GIF. Appliquez un déplacement et un zoom sur ce qui doit figurer dans votre miniature. Selon la taille et la résolution de votre fichier image et le niveau de zoom avant appliqué pour personnaliser la miniature, l’image peut être rééchantillonnée et mise à l’échelle lors de son enregistrement. Si vous ajoutez une image au format GIF ou JPEG, elle est convertie en PNG lors de son enregistrement.

Pour certains types d’éléments, vous pouvez créer une miniature personnalisée en choisissant un fond de carte et en configurant une étendue de la carte et un niveau de zoom, au lieu de charger une image. Pour cette option, cliquez sur Create thumbnail from map (Créer une miniature à partir de la carte).

Conditions d’utilisation

Cette section indique les modalités d'utilisation de l'élément et identifie les utilisateurs autorisés. Par exemple, une restriction d'utilisation pour une couche de carte peut exiger que d'autres personnes affichent les informations de copyright sur toute capture d'écran qui inclut la couche.

Métadonnées

Si une organisation a activé les métadonnées, un bouton Metadata (Métadonnées) s’affiche sur l’onglet Overview (Vue d’ensemble) des pages d’éléments. Au départ, seuls le propriétaire de l’élément et l’administrateur peuvent voir le bouton. Lorsque le propriétaire ou l’administrateur clique sur le bouton Metadata (Métadonnées) pour accéder à un éditeur intégré et inclure des métadonnées normalisées supplémentaires, quiconque a accès à l’élément voit également un bouton Metadata (Métadonnées) sur lequel il peut cliquer pour afficher les métadonnées dans le style de métadonnées configuré par l’organisation.

Un bouton Metadata (Métadonnées) apparaît également dans l'onglet Overview (Vue d'ensemble) de la page des détails d'une couche individuelle dans un couche d’entités. Lorsqu'il y accède à partir de la page des détails, le propriétaire de la couche d’entités hébergée ou l'administrateur peut ajouter ou mettre à jour les métadonnées de la couche. Le bouton permet à tous les autres utilisateurs d’afficher les métadonnées de la couche dans le style de métadonnées configuré par l’organisation. De la même manière, si une table est publiée avec les métadonnées, vous verrez un bouton Metadata (Métadonnées) dans la pages des détails de la table.

Si l’organisation désactive les métadonnées, celles-ci font toujours partie de l’élément et des couches, mais vous ne pouvez plus mettre à jour les métadonnées dans ArcGIS Online.

Informations sur l’élément

Vous pouvez aider les autres utilisateurs à trouver, comprendre et utiliser vos éléments en fournissant des informations complètes sur les éléments. La section Item Information (Informations sur les éléments) aide les propriétaires d’éléments et les administrateurs à identifier les informations manquantes ou incomplètes des éléments et fournit des suggestions pour les améliorer, comme l'ajout de plus de balises ou d’une synthèse. Cliquez sur la suggestion Top Improvement (Amélioration principale) pour accéder directement à la section où vous aurez le plus grand impact, ou cliquez sur Learn more (En savoir plus) pour parcourir une liste de vérification entièrement interactive d'améliorations suggérées. À mesure que vous apportez des améliorations (en ajoutant des conditions d’utilisation ou en allongeant la description, par exemple), la liste de contrôle effectue le suivi des sections mises à jour et la barre d’état change pour refléter votre progression.

Changer de propriétaire

Si vous êtes administrateur de votre organisation ou que vous disposez des privilèges appropriés, vous pouvez modifier le propriétaire d'un article dans votre organisation.

Emplacement de dossier

Les dossiers vous aident à organiser vos éléments en facilitant leur recherche. Le fait d’organiser les éléments dans des dossiers facilite également l’identification des éléments associés. Par exemple, vous pouvez créer un dossier dans lequel stocker des éléments dépendants. Placez des éléments tels que les fichiers sources et les couches qui en résultent, un ensemble de cartes et de scènes Web qui contiennent ces couches, ainsi que toutes les applications créées par vos soins qui contiennent ces cartes, dans le même dossier. Ainsi, vous savez que tous les éléments de ce dossier sont liés et interdépendants. Vous pouvez également créer des dossiers dans lesquels stocker les éléments que vous créez pour des projets spécifiques, puis déplacer les éléments pertinents dans le dossier de projet correspondant.

Si vous préférez anticiper, vous pouvez cliquer sur le bouton Create new folder (Créer un nouveau dossier) dans My Content (Mon contenu) pour créer les dossiers dont vous avez besoin. Ensuite, lorsque vous ajoutez des éléments, publiez des couches, ou créez des cartes ou des applications, il vous suffit de choisir le dossier correspondant dans lequel stocker l’élément.

Il arrive cependant parfois qu’il ne soit pas possible de créer tous les dossiers nécessaires avant la création des éléments. Vous pouvez alors déplacer les éléments que vous possédez d’un dossier à un autre. Vous pouvez déplacer un élément vers un nouveau dossier à partir de l’onglet Overview (Aperçu) de la page des éléments ou déplacer plusieurs éléments vers le même dossier à partir de l’onglet My Content (Mon contenu) de la page de contenu. Lorsque vous déplacez des éléments, vous pouvez sélectionner un dossier existant ou en créer un.

Pour déplacer un ou plusieurs éléments que vous possédez vers un autre dossier, procédez comme suit :

  1. Sur l’onglet My Content (Mon contenu) de la page de contenu, cochez la case située en regard de chaque élément à déplacer vers un nouveau dossier et cliquez sur Move (Déplacer).
  2. Dans la fenêtre Move Item (Déplacer l’élément), si vous devez créer un dossier pour les éléments, cliquez sur Create new folder (Créer un nouveau dossier), saisissez le nom du dossier et appuyez sur Entrée. Votre nouveau dossier est ajoutée à la liste des dossiers.
  3. Sélectionnez un dossier dans la liste et cliquez sur Save (Enregistrer).

    Les éléments sont déplacés vers le dossier que vous avez sélectionné.

Catégories

Les catégories permettent aux autres utilisateurs de trouver plus facilement du contenu dans votre organisation. Si votre organisation a configuré des catégories, vous pouvez attribuer jusqu’à 20 catégories à votre élément. Si vous détenez des privilèges de mise à jour du contenu de l’organisation, vous pouvez également classer les éléments appartenant aux autres membres de l’organisation. Pour créer ou mettre à jour les catégories d’un élément, cliquez sur Edit (Mettre à jour) figurant à côté de Categories (Catégories) et sélectionnez les catégories que vous voulez attribuer. Il est possible également d’utiliser la case Filter categories (Filtrer les catégories) pour limiter les catégories. Cliquez sur Save (Enregistrer) lorsque vous avez terminé.

Balises

Les balises aident les utilisateurs à trouver vos éléments lorsqu’ils lancent une recherche. Les balises que vous spécifiez doivent correspondre aux mots-clés que, selon vous, les utilisateurs stipuleront pour rechercher votre élément. Les membres d’une organisation, les personnes extérieures à l'organisation et les utilisateurs publics peuvent également utiliser ces balises pour filtrer le contenu lorsqu’ils recherchent ou parcourent des éléments. Les membres d’un groupe peuvent utiliser le filtre Tags (Balises) pour rechercher les éléments partagés avec les groupes auxquels ils appartiennent.

Crédits (Attribution)

Votre élément peut contenir des données issues d'agences ou d'individus différents. Vous pouvez ici mentionner les fournisseurs de données.

URL

Vous pouvez copier et coller l’URL d’une application, d’une couche ArcGIS Server ou d'une couche hébergée et l’utiliser ultérieurement. Par exemple, les développeurs peuvent inclure l'URL d'une couche Web hébergée dans les applications qu'ils établissent.

Pour les éléments d’images qui sont partagés avec le public (tout le monde), le champ URL permet également d’inclure l’image dans des fenêtres contextuelles.

Ajouter des évaluations et des commentaires

Chaque page d'élément inclut une évaluation. Les évaluations s'appuient sur une moyenne pondérée à cinq étoiles, une seule étoile reflétant un élément peu intéressant et cinq étoiles un élément très intéressant. La valeur d'évaluation fournit une moyenne pondérée qui prend en compte le nombre d'évaluations qu'un élément a reçues, ainsi que l'évaluation moyenne. Par conséquent, un élément avec deux évaluations de quatre étoiles chacune possède une évaluation supérieure à un élément doté d'une seule évaluation de quatre étoiles. Pour évaluer un élément, vous devez être connecté. Vous pouvez évaluer uniquement les éléments que vous ne possédez pas. Vous pouvez ajouter une seule évaluation par élément. Vous pouvez modifier votre évaluation, mais le nombre reste le même. Pour évaluer un élément, cliquez sur l'étoile appropriée dans la zone Détails à droite de l'onglet Vue d'ensemble.

Les pages d’éléments peuvent aussi inclure une section pour les commentaires selon que votre organisation choisit de les autoriser ou non. Les commentaires s'affichent dans le bas de l'onglet Vue d'ensemble et ils peuvent être ajoutés par le propriétaire de l'élément ou par d'autres utilisateurs connectés. Une fois que vous avez publié un commentaire, vous pouvez le supprimer, mais vous ne pouvez pas le modifier. Les personnes connectées peuvent également répondre à un commentaire. Les propriétaires d'élément reçoivent des notifications par e-mail des nouveaux commentaires et ils peuvent supprimer les commentaires publiés pour les articles dont ils sont propriétaires. Les commentaires peuvent être triés du plus récent au plus ancien (Nouveau) ou selon la réponse la plus récente (Réponse la plus récente). Vous pouvez vous abonner à un flux RSS de commentaires concernant un élément qui est partagé avec tout le monde (public). Vous ne pouvez pas vous abonner à des commentaires sur un élément qui est partagé uniquement avec votre organisation (ou qui est privé).

Ajouter aux favoris

Vous pouvez établir une liste de favoris à partir des éléments que vous avez ajoutés et que vous voyez dans les résultats de recherche, sur la page d’une bibliothèque, sur le site Web Living Atlas et dans d’autres applications ArcGIS. Afficher votre liste à partir de l'onglet Mes favoris sur la page de contenu et lorsque vous recherchez des couches à ajouter à votre carte.

Pour marquer un élément comme favori, cliquez sur Ajouter aux favoris en dessous de l'onglet Vue d'ensemble.

Pour supprimer un élément favori de votre liste, cliquez sur Supprimer des favoris en dessous de la miniature de l'élément.

Partager l'élément

Selon vos privilèges, vous pouvez partager votre élément directement depuis le bouton Share (Partager) sur la page d’éléments.

Partager la page des éléments via Facebook ou Twitter

Si votre organisation autorise le partage en dehors de l'organisation et que vous disposez des privilèges appropriés pour partager avec le public, les pages d'éléments incluent les boutons Facebook et Twitter. Utilisez les boutons pour partager une page d’éléments via vos comptes Facebook et Twitter. Vous pouvez partager la page d’éléments de tout élément dans le site Web, notamment ceux dont les autres sont propriétaires. Il est conseillé de partager uniquement les pages des éléments que vous savez être partagés avec tout le monde. Sinon, certains utilisateurs ne pourront pas accéder aux liens. Lorsque vous utilisez les liens Facebook et Twitter sur une page d’éléments, vous partagez la page des éléments et non l’élément lui-même. Pour partager une carte (par opposition à sa page d'élément), utilisez le bouton Partager sur la carte.

Partager une page d’éléments à l’aide d’une brève URL

Si vous souhaitez partager la page d’un élément avec d’autres utilisateurs en fournissant un lien vers la page, utilisez le bouton Short URL (URL courte) URL courte dans la section Details (Détails). Le fait de cliquez sur le bouton Short URL (URL courte) génère une URL courte pour la page de l’élément, URL que vous pouvez copier et coller dans des courriers électroniques, des messages texte et d'autres communications. Vous pouvez partager la brève URL de la page d’éléments pour tout élément dans le site Web, notamment ceux dont les autres sont propriétaires. Cependant, avant de partager la brève URL, veillez à ce que l’élément soit partagé avec les destinataires du lien ; sinon, certaines personnes risquent de ne pas avoir accès à l’URL. Par exemple, si vous fournissez l’URL courte à des personnes à l’intérieur et à l’extérieur de votre organisation, mais que l’élément n’a été partagé qu’avec l’organisation, les personnes extérieures à l’organisation ne pourront pas accéder à l’élément.

Mettre à jour

Cliquez sur Mettre à jour pour remplacer un fichier par une version mise à jour provenant de votre ordinateur. Les noms de fichier doivent correspondre. Lorsque vous mettez à jour un élément, le compteur de téléchargement est maintenu. Utilisez Overwrite (Écraser) pour mettre à jour les couches d'entités hébergées.

Utiliser des données attributaires

À l’aide de l’onglet Data (Données), vous pouvez utiliser la table attributaire d’une couche d’entités, ainsi que les données de la table. Vous pouvez afficher la table attributaire dans l’onglet Data (Données) à l’aide des options suivantes :

  • Table : lorsque vous affichez la table attributaire avec cette option, vous voyez tous les champs (colonnes) et lignes de la table, les champs et lignes des tables associées, ainsi que toutes les données attributaires. Cette vue de la table est idéale pour consulter, trier ou mettre à jour ou supprimer les données attributaires stockées dans la table et pour afficher et ajouter des pièces jointes, telles que les photos associées ou d’autres fichiers. Les propriétaires des couches, les administrateurs de l’organisation, les organisateurs de données et les membres du groupe de mise à jour partagée peuvent mettre à jour ou supprimer des données attributaires.

    Vous pouvez également en apprendre plus sur les champs individuels, comme voir si un champ est requis ou afficher sa valeur par défaut, en cliquant sur l’en-tête de colonne du champ qui vous intéresse et en sélectionnant Show Detailed View (Afficher la vue détaillée). La table se réduit à un affichage plus détaillé du champ que vous avez sélectionné, avec une section Summary (Résumé), une section Settings (Paramètres) regroupant les règles attributaires de champ, tels que les champs obligatoires et la valeur par défaut, et une section Details (Détails) avec des informations telles que le nom de champ et le type de champ. Les informations que vous voyez dans chaque section dépendent du type de champ et de vos privilèges. Par exemple, dans la section Summary (Résumé), vous verrez un histogramme des champs numériques, ou une liste des 10 valeurs principales uniques et les informations de compte associées pour les champs textuels.

    Pour choisir un champ différent à explorer, sans avoir à revenir sur la table entière, cliquez sur le bouton Options Options sur la gauche, puis sélectionnez un champ différent. Lorsque vous avez fini d'afficher les informations détaillées concernant un champ, vous pouvez revenir à la vue tabulaire complète en cliquant sur le bouton Close (Fermer) (x).

  • Fields (Champs) : cette vue de la table est plus utile pour les propriétaires de couches ou les administrateurs d’organisations qui doivent voir ou manipuler la structure de la table attributaire.

    Lorsque vous affichez la table sur la page Fields (Champs), vous voyez la liste de tous les champs de la table attributaire, notamment les champs masqués et les champs issus des tables associées. Vous pouvez appliquer un filtre sur des types de données en particulier et changer l’ordre de la liste des champs sur la page Fields (Champs) en cliquant sur le bouton Sort by (Trier par). Pour afficher plus d’informations sur un champ en particulier, cliquez sur le paramètre Display Name (Nom complet) du champ.

    Le propriétaire de la couche ou l’administrateur de l’organisation peut ajouter des champs ou supprimer des champs des couches dans une couche d’entités hébergée sur la page Fields (Champs). Le propriétaire ou l’administrateur peut également configurer le nom complet d’un champ. Par défaut, le nom complet et le nom du champ sont identiques, mais le propriétaire de la couche ou l’administrateur peut le modifier afin que le nom du champ soit plus facilement lisible et compréhensible pour ceux qui consultent la table attributaire. Par exemple, pour un champ nommé AVG_POP, le nom complet peut être défini sur Average Population.

    Le propriétaire de la couche ou un administrateur peut également fournir une description de chaque champ et définir le type de données stocké dans le champ. Avant d’utiliser la couche, les autres membres de l’organisation peuvent consulter l’onglet Data (Données) pour consulter ces informations. Ceci leur permet de savoir comment représenter les champs sur leurs cartes et quelles informations sont nécessaires lors de la mise à jour des attributs dans la couche.

Remarque :

Pour les couches d'entités contenant plusieurs couches, vous pouvez utiliser les attributs et les champs des couches individuelles en sélectionnant tout d'abord la couche à partir du menu déroulant Couche. Si vous ouvrez l'onglet Data (Données) dans la page des détails d'une sous-couche en particulier, le menu déroulant Layer (Couche) n'est pas disponible. Tous les changements apportés aux données (Data (Données)) d'une sous-couche s'applique uniquement à celle-ci et vous ne pouvez pas passer d'une sous-couche à une autre.

Visualiser la couche

L’onglet Visualization (Visualisation) vous permet de modifier les propriétés par défaut d’une couche d’entités sans avoir à l’ouvrir dans Map Viewer. Vous pouvez modifier le style de couche, appliquer un filtre, configurer les fenêtres contextuelles ou étiqueter les entités dans la couche. Vous pouvez également masquer la couche dans la légende ou modifier l'intervalle de réactualisation. Comme dans Map Viewer, l’onglet Visualization (Visualisation) met à disposition des outils de navigation qui permettent d’explorer la couche et d’accéder à la bibliothèque de fonds de carte. Il fournit également une zone de recherche afin de trouver une adresse ou un site.

Si vous êtes le propriétaire de l'élément, vous pouvez enregistrer les changements apportés à la couche. Le propriétaire de l'élément et les utilisateurs disposant des privilèges de création de contenu peuvent également choisir d'enregistrer une copie de la couche comme nouvel élément dans My Content (Mon contenu).

Pour travailler avec une couche d'entités à l'aide de l'onglet Visualisation, effectuez une des opérations suivantes :

Remarque :

Si la couche d'entités contient plusieurs couches, sélectionnez tout d'abord la couche à partir de laquelle vous souhaitez travailler via le menu déroulant Couche. Si vous ouvrez l'onglet Visualization (Visualisation) à partir de la page des détails de la sous-couche, le menu déroulant Layer (Couche) n'est pas disponible. Toutes les modifications que vous apportez sont automatiquement appliquées à la sous-couche.

  • Cliquez sur le bouton Change Style (Modifier le style) Modifier le style pour modifier le style par défaut de la couche.
  • Cliquez sur le bouton Filter (Filtre) Filtre pour appliquer un filtre à la couche.
  • Cliquez sur le bouton Configure Pop-up (Configurer la fenêtre contextuelle) Configurer la fenêtre contextuelle pour configurer les fenêtres contextuelles de la couche.
  • Cliquez sur le bouton Create Labels (Créer des étiquettes) Créer des étiquettes pour étiqueter les entités de la couche.
  • Cliquez sur le bouton More Options (Autres options) Autres options, puis sur Zoom to (Zoomer sur) pour afficher toutes les entités de la couche.
  • Pour les couches d’entités dont le suivi des modifications est activé, cliquez sur le bouton More Options (Autres options) Autres options, puis sur Filter Edits (Filtrer les mises à jour) pour filtrer les mises à jour que vous voyez sur la carte.
  • Cliquez sur le bouton More Options (Autres options) Autres options, puis sur Hide in Legend (Masquer dans la légende) pour masquer la couche dans la légende.
  • Cliquez sur le bouton More Options (Autres options) Autres options, puis sur Refresh Interval (Intervalle d’actualisation) pour définir l’intervalle d’actualisation de la couche.Cette option n’est pas disponible dans la pages des détails d'une sous-couche.
  • Cliquez sur le bouton Rechercher sur la carte et saisissez une adresse ou un nom de lieu pour trouver des emplacements ou des entités spécifiques.
  • Déplacez la carte ou utilisez les outils de navigation pour zoomer ou accéder à l'étendue par défaut.
  • Cliquez sur le bouton Basemap Gallery (Bibliothèque de fonds de carte) Bibliothèque de fonds de carte sur la carte pour sélectionner un autre fond de carte.
  • Cliquez sur Enregistrer la couche pour enregistrer les modifications que vous avez apportées à la couche. Ce bouton est disponible pour les propriétaires, administrateurs d’élément ou pour les membres du groupe mise à jour partagée.
  • Si vous disposez des privilèges de création de contenu, cliquez sur Enregistrer en tant que nouvelle couche pour enregistrer une copie de la couche comme nouvel élément dans Mon contenu. Dans la fenêtre Enregistrer en tant que nouvelle couche, ajoutez un titre, des balises et un résumé et choisissez un dossier afin d'enregistrer l'élément, le cas échéant, puis cliquez sur Enregistrer. Si la couche d'entités a plusieurs entités, vous avez la possibilité d'enregistrer toutes les couches ou uniquement la couche actuelle.

Surveiller l'utilisation

Pour les propriétaires et les administrateurs de l'élément, l'onglet Utilisation fournit les modalités d'utilisation concernant un élément qui vous permet d'évaluer sa popularité. Les modalités d'utilisation indiquent le nombre de fois où un élément a été utilisé au cours de la période que vous sélectionnez. Les informations d'utilisation historique sont disponibles pour l'année précédente. Selon le type d'article, les modalités d'utilisation peuvent inclure le nombre de vues, de demandes ou de téléchargements ainsi que la moyenne du nombre de vues, de demandes ou de téléchargements par jour.

Le nombre d'affichages indique le nombre de fois qu'un élément a été consulté ou ouvert. Pour les cartes, les scènes, les couches non hébergées et les applications web, le décompte de vues est incrémenté de un dès lors que vous ouvrez la page d’élément ou l’élément lui-même dans Map Viewer. Par exemple, si vous ouvrez la page d'élément pour une couche d'images de carte et si vous cliquez sur le bouton Ouvrir dans la visionneuse de carte, le nombre d'affichages augmente de deux. Pour tous les autres éléments, (applications mobiles, KML, etc.), ce nombre est incrémenté de un quand vous ouvrez l'élément mais pas lorsque vous accédez à la page de détails des éléments.

Pour les couches Web hébergées (entité, tuile et scène), le nombre de demandes est fourni à la place des vues. Les demandes font référence au nombre de fois où une demande est faite pour les données de la couche. Par exemple, quelqu'un pourrait ouvrir une application contenant une couche d'entités hébergée. Le fait d'ouvrir l'application compte comme une vue pour l'application, mais plusieurs demandes peuvent être nécessaires pour dessiner toutes les entités dans la couche hébergée et sont comptabilisées ainsi.

Pour les types d’élément de fichier téléchargeables tels que CSV, SHP, etc, le nombre de téléchargements s'affiche. Pour les applications enregistrées, l'onglet Usage (Utilisation) affiche également le nombre de fois où les utilisateurs se sont connectés à l'application.Les applications autorisant l'accès au contenu Abonnés via un abonnement d'organisation présentent l'utilisation par crédits. Vous pouvez modifier le cadre temporel de la période de rapport de l'utilisation des crédits.

Remarque :

Le nombre de vues présenté dans les résultats de recherche peut être inférieur au nombre figurant sur la page des détails. La page des détails affiche un nombre plus exact.

Modifier les paramètres

Selon vos privilèges et le type d’élément, vous pouvez utiliser l’onglet Settings (Paramètres) pour configurer les paramètres sur un élément et joindre le code aux applications, modifier l’étendue, créer une liste ArcGIS Marketplace, autoriser d’autres utilisateurs à enregistrer une copie de l’élément, etc. Les couches d'entités hébergées incluent des paramètres supplémentaires permettant de définir les personnes autorisées à mettre à jour et à exporter vos couches. L’onglet Settings (Paramètres) est également l’endroit où les propriétaires d’éléments peuvent supprimer leurs éléments. Les paramètres pour les vues du localisateur sont également configurés dans l'onglet Settings (Paramètres).

paramètres généraux

Les paramètres généraux suivants peuvent être configurés.

Statut du contenu

Les éléments peuvent être désignés comme officiels ou déconseillés. Désigner les éléments comme officiels ou obsolètes permet aux autres utilisateurs de trouver plus facilement des éléments officiels tout en décourageant l’utilisation d’éléments dépassés.

Les administrateurs de l’organisation et les utilisateurs disposant des privilèges d’administrateur permettant de mettre à jour du contenu peuvent utiliser le bouton Mark as Authoritative (Marquer comme officiel) pour désigner un élément comme étant officiel. Un élément désigné comme officiel est signalé aux membres de l’organisation par la présence d’un badge Authoritative (Officiel) dans l’onglet Overview (Vue d’ensemble). Si votre organisation est vérifiée, les éléments qui sont partagés avec tout le monde (le public) et signalés comme officiels affichent le nom de l’organisation comme propriétaire de l’élément dans l’onglet Overview (Vue d’ensemble).

Les membres de l’organisation peuvent utiliser le filtre Status (Statut) pour rechercher du contenu marqué comme officiel lorsqu’ils parcourent ou recherchent du contenu dans leur organisation. Le filtre Status (Statut) est également accessible aux utilisateurs non membres d’une organisation vérifiée qui partage le contenu officiel avec tout le monde. Le contenu officiel est intégré aux résultats de recherche et les utilisateurs peuvent limiter les recherches aux couches signalées comme officielles lorsqu’ils ajoutent des couches à une carte dans Map Viewer.

Si vous êtes l’administrateur ou le propriétaire de l’élément ou que vous disposez des privilèges d’administrateur permettant de mettre à jour du contenu, vous pouvez utiliser le bouton Mark as Deprecated (Marquer comme obsolète) pour désigner un élément comme obsolète. Les éléments marqués comme obsolètes sont identifiables, par tous les utilisateurs, grâce à un badge Deprecated (Obsolète). Les membres de l’organisation peuvent utiliser le filtre Status (Statut) pour rechercher du contenu marqué comme obsolète lorsqu’ils parcourent ou recherchent du contenu dans leur organisation.

Activer la protection

Sélectionnez cette option si vous ne voulez pas que l'élément soit supprimé accidentellement du site, par exemple, s'il s'agit d'une couche utilisée dans une carte proposée dans votre bibliothèque.

Supprimer l’élément

Pour supprimer votre élément du site, cliquez sur Delete (Supprimer). Pour éviter la suppression accidentelle d'un élément faisant partie du contenu proposé par votre organisation, par exemple, une couche dans une carte à l'affiche, vous pouvez activer la protection contre les suppressions en tant que paramètre de l'élément.

Etendue

L'étendue est la limite géographique que vous spécifiez pour l'élément. Vous pouvez définir une étendue pour permettre la recherche de votre élément par localisation. Pour les éléments de carte et de couche, le paramètre d’étendue détermine aussi l’emplacement affiché par défaut à l’ouverture de l’élément.

Pour définir ou modifier l’étendue d’un élément que vous possédez ou administrer, procédez comme suit :

  1. Cliquez sur Set Extent (Définir l’étendue) (pour définir l’étendue de l’élément pour la première fois) ou sur Edit Extent (Modifier l’étendue) (pour modifier l’étendue de l’élément).
  2. Dans la fenêtre Set Extent (Définir l’étendue), effectuez l’une des actions suivantes pour définir l’étendue de l’élément :
    Remarque :

    Vous pouvez utiliser les boutons de zoom si nécessaire pour vous aider à accéder à l’étendue de votre choix.

    • Pour créer une étendue basée sur l’étendue par défaut spécifiée pour l’organisation, cliquez sur Organization's extent (Étendue de l’organisation).
    • Pour créer une étendue basée sur la région spécifiée pour l’organisation, cliquez sur Organization's region (Région de l’organisation).
    • Pour créer une étendue basée sur l’étendue définie dans la source de données (pour les éléments de couche d'entités hébergée et de couche d'entités ArcGIS Server uniquement), cliquez sur Current features in layer (Entités actuelles dans la couche).
    • Pour accéder à un lieu ou une adresse, entrez des mots-clés dans la zone de recherche. Il peut s’agir d’adresses, d’intersections de rues, de sites, de points d’intérêt et de coordonnées de longitude et de latitude. L’étendue est centrée sur le site ou l’adresse que vous spécifiez.
    • Pour dessiner une forme représentant l’étendue, cliquez sur Drawing Tool (Outil de dessin) et tracez une zone sur la carte.
    • Pour créer une étendue en spécifiant les valeurs des coordonnées (en degrés décimaux) des limites de l’étendue, cliquez sur Coordinates (Coordonnées) et saisissez les coordonnées dans les zones Top (Haut), Bottom (Bas), Left (Gauche) et Right (Droite).
  3. Apportez éventuellement des modifications à l’étendue en faisant glisser l’un des sommets de la zone de l’étendue ou en cliquant à l’intérieur de la zone et en faisant glisser cette dernière vers un nouvel emplacement.
  4. Cliquez sur Save (Enregistrer).

Marketplace

Vous pouvez créer une liste ArcGIS Marketplace de vos éléments privés si vous disposez des privilèges adéquats.

Paramètres de la carte Web

Les paramètres suivants sont disponibles pour les cartes Web.

Hors connexion

Si votre carte peut être utilisée en mode hors connexion (c’est-à-dire si l’utilisation hors connexion a été activée sur toutes les couches de la carte au moment de son enregistrement), la section Offline (Hors connexion) apparaît dans l’onglet Settings (Paramètres) avec la touche bascule Enable offline mode (Activer le mode hors connexion) activée par défaut. Si le mode hors connexion est activé, vous avez la possibilité de modifier les options hors connexion avancées par défaut en cliquant sur Advanced Options (Options avancées). Pour désactiver le mode hors connexion sur votre carte, désactivez la touche bascule Enable offline mode (Activer le mode hors connexion).

Pour les cartes qui seront utilisées hors connexion, nous vous conseillons de créer des zones cartographiques afin d’empaqueter les données de zones spécifiques sur la carte à l’avance. Les zones cartographiques accélèrent et simplifient le processus de téléchargement de cartes pour les utilisateurs sur le terrain. Sous Map Areas (Zones cartographiques), cliquez sur Manage Areas (Gérer les zones) pour créer des zones cartographiques ou gérer celles qui existent.

Pour plus d’informations sur l’utilisation des cartes hors connexion et sur la création et la gestion des zones cartographiques, reportez-vous à la rubrique Utiliser les cartes en mode hors connexion.

Enregistrer sous

Cochez cette case pour permettre à d'autres d'enregistrer une copie de votre carte. Désélectionnez cette option si vous voulez que votre carte apparaisse telle que vous l'avez configurée et que vous ne souhaitez pas qu'elle soit facilement copiée et enregistrée par d'autres.

Paramètres de l'application

Définissez les options cartographiques pour le calcul d’itinéraire, la mesure, la recherche d’emplacements et d’autres outils et fonctionnalités disponibles dans les applications ArcGIS.

Paramètres de la couche

Recourez aux utilitaires de cette section pour procéder à la mise à jour par lots des URL des couches de votre carte comme il convient.

  • Update layers to HTTPS (Mettre à jour les couches vers HTTPS) : en tant que propriétaire ou administrateur d’une carte web, vous pouvez mettre à jour toutes les couches de la carte web de façon à utiliser le protocole HTTPS. Il est préférable que toutes les couches soient accessibles via HTTPS, qui chiffre les informations de la couche lorsqu’elle est transmise par Internet. Pour utiliser HTTPS lors de l’accès aux couches, cliquez sur Update Layers to HTTPS (Mettre à jour les couches vers HTTPS) et cliquez sur Update Layers (Mettre à jour les couches) pour confirmer la modification. ArcGIS Online inspecte chaque couche de la carte pour déterminer si elle doit être mise à jour vers HTTPS. Si des couches utilisent le protocole HTTP, ArcGIS Online tente d’émettre une requête vers la même couche utilisant HTTPS, puis met à jour la carte et les éléments de couche associés qui vous appartiennent ou que vous administrez. Si une couche ne prend pas en charge HTTPS, vous en êtes informé et la couche n’est pas mise à jour sur la carte. Si la couche ne prend pas en charge le protocole HTTPS, contactez le propriétaire de la couche, qui peut soit la configurer de façon à ce qu’elle prenne en charge le protocole HTTPS, soit fournir une autre ressource.
    Remarque :

    Lorsque vous essayez de mettre à jour des couches dans votre carte de façon à utiliser le protocole HTTPS, les symboles personnalisés qui utilisent HTTP sont automatiquement mis à jour pour utiliser HTTPS si la source des symboles personnalisée le prend en charge. Les autres personnalisations de couches, telles que les images incorporées dans les fenêtres contextuelles, ne sont pas mises à jour vers HTTPS. Pour mettre à jour ces références pour utiliser HTTPS, ouvrez la couche (ou la carte) dans Map Viewer et mettez les références à jour ici.

  • Update ArcGIS Server site references (Mettre à jour les références du site ArcGIS Server) : si vous déplacez vos couches ArcGIS Server d’un site intermédiaire vers un site de production ou les migrez vers un nouveau domaine, cliquez sur Update References (Mettre à jour les références) pour mettre à jour les URL des couches et référencer le nouveau site. ArcGIS Onlineinspecte les couches de la carte et présente les sites ArcGIS Server pouvant être mis à jour. Les couches qui utilisent la référence que vous sélectionnez sont mises à jour de sorte à utiliser le nouveau site spécifié en remplacement. ArcGIS Onlinemet à jour toutes les couches ArcGIS Server qui font référence au site, ainsi que les éléments de couche associés qui vous appartiennent ou que vous possédez ou administrez.
    Remarque :

    Les couches situées sur le site de remplacement spécifié doivent correspondre exactement aux couches existantes. Si les couches ne correspondent pas, elles risquent de ne pas être représentées ou de fonctionner comme prévu. ArcGIS Online établit une connexion avec le site de remplacement pour confirmer que les couches y sont disponibles. Si tel n’est pas le cas, vous en êtes informé et les couches non disponibles ne sont pas mises à jour.

Paramètres des scènes Web

Le paramètre suivant est disponible pour les scènes web.

Paramètres de la couche

En tant que propriétaire ou administrateur d’une scène Web, vous pouvez utiliser l’utilitaire Update Layers to HTTPS (Mettre à jour les couches vers HTTPS) pour mettre à jour par lots toutes les couches de la scène web de sorte à utiliser le protocole HTTPS. Il est préférable que toutes les couches soient accessibles via HTTPS, qui chiffre les informations de la couche lorsqu’elle est transmise par Internet. Pour utiliser HTTPS lors de l’accès aux couches, cliquez sur Update Layers to HTTPS (Mettre à jour les couches vers HTTPS) et cliquez sur Update Layers (Mettre à jour les couches) pour confirmer la modification. ArcGIS Online inspecte chaque couche de la scène pour déterminer si elle doit être mise à jour vers HTTPS. Si des couches utilisent le protocole HTTP, ArcGIS Online émet une requête vers la même couche utilisant HTTPS, puis met à jour la scène et les éléments de couche associés qui vous appartiennent ou que vous administrez. Si une couche ne prend pas en charge HTTPS, vous en êtes informé et la couche n’est pas mise à jour sur la scène. Si la couche ne prend pas en charge le protocole HTTPS, contactez le propriétaire de la couche, qui peut soit la configurer de façon à ce qu’elle prenne en charge le protocole HTTPS, soit fournir une autre ressource.

Remarque :

Lorsque vous mettez à jour des couches dans votre scène de façon à utiliser le protocole HTTPS, les symboles personnalisés qui utilisent HTTP sont automatiquement mis à jour pour utiliser HTTPS si la source des symboles personnalisés le prend en charge. Les autres personnalisations de couches, telles que les images incorporées dans les fenêtres contextuelles, ne sont pas mises à jour vers HTTPS. Pour mettre à jour ces références de façon à utiliser HTTPS, ouvrez la page des éléments de la couche et procédez à la mise à jour dans l’onglet Visualization (Visualisation).

Paramètres de l'application : recherche d’emplacements

Pour que les utilisateurs puissent trouver plus facilement des emplacements et des entités dans une scène qui vous appartient ou que vous administrez, vous pouvez configurer des couches spécifiques de la scène afin de rendre les recherches possibles. Par exemple, la configuration de la recherche d’entités sur une couche de bâtiments permet aux utilisateurs de rechercher des bâtiments spécifiques dans cette couche.

Paramètres des couches Web hébergées

Les couches d’entités hébergées, les couches de tuiles hébergées et les couches de scènes hébergées ont des paramètres supplémentaires pour gérer les données.

Paramètres d'application

Les paramètres suivants s'appliquent aux applications. Certains paramètres s'appliquent uniquement aux types d'applications spécifiques.

  • URL : vous pouvez modifier l'URL de votre application de mappage web, mobile ou d'extension d'application. Par exemple, si l'URL de votre application change, vous pouvez utiliser le paramètre URL pour pointer l'élément d'application vers la nouvelle URL.
  • Pièce jointe de code : vous pouvez joindre un code (tel qu'un fichier ZIP) à vos applications Cela peut être utile si vous partagez un exemple ou une application configurable et que vous voulez que d'autres aient accès à votre code.

    Pour mettre à jour une pièce jointe de code sans réinitialiser le compteur de téléchargement relatif à l'élément, utilisez Mettre à jour le code et téléchargez un fichier ZIP portant le même nom que le fichier ZIP original. Si vous souhaitez joindre un nouveau fichier, commencez par supprimer le fichier existant, puis cliquez sur Ajouter du code. Cela réinitialise le compteur de téléchargement relatif à l'élément.

  • Objectif : pour les applications de mappage web, mobiles ou de bureau, spécifiez l'objectif de l'application que vous venez d'ajouter.
  • Plate-forme : pour les applications de bureau, spécifiez la plate-forme de l'application que vous avez ajoutée.
  • API : pour les applications web, spécifiez l'API sur laquelle votre application est basée.
  • SDK : pour les applications mobiles, spécifiez le SDK sur lequel votre application est basée.
  • Paramètres de configuration : vous pouvez ajouter des paramètres de configuration à votre application configurable lorsque son Objectif est défini sur Configurable.
  • Enregistrement de l'application : vous pouvez enregistrer votre application pour permettre aux autres de se connecter à ArcGIS. Vous pouvez également afficher et mettre à jour les informations d'enregistrement et afficher les détails sur les personnes qui se sont connectées à l'application et le nombre de crédits consommés.

Paramètres des vues de localisateurs

Dans ArcGIS Online, vous pouvez créer une nouvelle vue de ArcGIS World Geocoding Service de façon à rechercher uniquement des types d’emplacement en particulier au sein d’une zone d’intérêt. Une fois la vue du localisateur créée, vous devez la configurer dans la section Locator (view) Settings (Paramètres de la vue du localisateur) de l’onglet Settings (Paramètres). Si vous la partagez avec votre organisation ou avec le public, un administrateur peut ensuite rendre votre vue du localisateur accessible pour que les membres l’utilisent dans le cadre de recherches géographiques et de géocodages par lots.

Protocole d’URL pour des services sécurisés avec identifiants de connexion incorporés

Si vous possédez ou détenez des privilèges permettant d’administrer des services sécurisés avec identifiants de connexion incorporés, tels qu’une couche d’entités ArcGIS Server ou un service d’impression ou de géocodage, vous pouvez remplacer http par https comme protocole d’URL de la source de données du service sécurisé. Il est préférable que tous les services soient accessibles via HTTPS uniquement, qui chiffre les informations du service lorsqu’il est transmis par Internet.