Skip To Content

Partager des couches d’entités et des vues en tant que copies

Les éléments des couches d’entités hébergées ou serveur peuvent être partagés avec l’option de copie des données. Si vous partagez une couche d'entités en copiant des données, un nouvel élément est créé pour les participants à la collaboration et les données copiées servent à la publication d'une couche d'entités pour les participants à la collaboration.

Les vues de couches d'entités hébergées sont des représentations de données de couches d'entités hébergées. Les vues vous permettent de définir quelles entités, quels champs, et quelles zones d’intérêt vous souhaitez rendre disponibles aux personnes visualisant la couche. Les vues, comme les éléments de couche d’entités, peuvent être partagées sous forme de données copiées dans une collaboration. Les données représentées dans la vue sont utilisées pour créer une couche d’entités hébergées sur le portail ArcGIS Enterprise ou l’organisation ArcGIS Online.

Remarque :

Si vous avez partagé la couche d'entités hébergées et la vue associée en copiant les données, les participants de la collaboration recevront deux couches d’entités, une pour chaque élément partagé. La relation de vue entre les deux éléments n’est pas préservée.

Le propriétaire de l’élément source d’origine peut mettre à jour et synchroniser les modifications avec les portails participants selon un intervalle régulier. Pour utiliser cette méthode, l'intervalle de synchronisation doit être défini dans l’espace de travail de collaboration et la synchronisation doit être activée dans les couches d'entités hébergées ou fédérées partagées.

Si la synchronisation n’est pas activée lorsque vous partagez la couche d’entités ou la vue avec l’espace de travail de l’organisation source, les données de l’élément d’origine ne sont pas copiées. Au lieu de cela, la couche d'entités créée pour l'organisation de destination ne référence que les données de l'organisation source. Dans de tels cas, l’organisation source et l’administrateur reçoivent une notification indiquant que l’élément a été partagé en tant que référence et non en tant que copie. Pour résoudre ce problème, le partage de l’élément partagé en tant que copie devra d’abord être annulé dans la collaboration, la synchronisation devra être activée, et l’élément devra à nouveau être partagé dans la collaboration.

Attention :

Lorsqu’une vue de couches d’entités hébergées est partagée en tant que copie, la définition de la vue est utilisée pour déterminer quels éléments seront présents dans la couche d’entités ultérieure des participants. Si des changements ont été apportés à la définition de la vue après son partage, ces changements ne seront pas reflétés dans la couche que reçoivent les participants, même si la synchronisation est activée. Pour que les modifications apportées à la définition de la vue soient reçues par les participants de la collaboration, le partage de la vue doit être annulé dans la collaboration, puis rétabli afin de créer une nouvelle couche d’entités avec la définition vue appropriée.

Types de couches d’entités et de vues pris en charge pour le partage en tant que copies

La liste suivante répertorie les types d’éléments prenant en charge le partage de données en tant que copies :

Remarque :

Les organisations ArcGIS Online participant à une collaboration peuvent seulement partager les vues de couches d’entités en tant que copies avec ArcGIS Enterprise 10.7 ou des portails ultérieurs.

Conditions préalables

L’option de partage des couches d’entités et des vues en tant que copies est disponible si toutes les conditions suivantes sont remplies :

  • Les participants à la collaboration utilisent ArcGIS Enterprise 10.6 ou une version ultérieure et ont accès aux fonctionnalités Send (Envoyer) ou Send and Receive (Envoyer et recevoir) du contenu.
  • Les participants ArcGIS Enterprise doivent répondre aux exigences d’un déploiement ArcGIS Enterprise de base.
  • Les couches d’entités et les vues sont synchronisées. Pour les couches d’entités, ceci peut être fait au cours du processus de publication ou une fois le service publié. Pour les vues, la synchronisation peut être activée en sélectionnant Enable Sync (Activer la synchronisation) dans l’onglet Settings (Paramètres) de l’élément une fois que la synchronisation a été activée pour sa couche source.
    • Pour activer la synchronisation pour une couche d'entités publiée sur un serveur fédéré, les données doivent être correctement préparées dans la géodatabase d'entreprise. Consultez les étapes de préparation des données requises pour les données versionnées et non versionnées.

Propriétés des couches d'entités copiées

Lorsque les participants à la collaboration reçoivent les couches d’entités copiées et les vues de couche d’entités, les propriétés et comportements décrits ci-dessous s’appliquent.

Lecture seule

La mise à jour est désactivée sur les éléments de couches d’entités reçues dans une collaboration, car la synchronisation est exclusivement unidirectionnelle ; les mises à jour sont uniquement synchronisées de l’organisation source aux participants. C'est pour cela qu'il est recommandé de ne pas activer la mise à jour sur la couche dans l'organisation participante ou de créer des vues modifiables (si le participant est une organisation ArcGIS Online) à partir de ces couches d'entités afin de prendre en charge les workflows de mise à jour au sein de l'organisation participante. Les modifications apportées à la même entité dans les organisations hôtes et participantes sont remplacées dans la couche de l’organisation participante lors de la synchronisation.

Suivi de l'éditeur

Activez le suivi de l’éditeur sur les éléments de couches d’entités avant de les envoyer aux organisations participantes. Lorsque les données sont copiées pour la première fois dans les organisations de destination, les valeurs du suivi de l’éditeur sont réinitialisées. Les dates du suivi de l'éditeur sont définies sur l'horodatage actuel en UTC et les créateurs et éditeurs sont définis sur l'utilisateur de publication. Les valeurs de dates, de créateur et éditeur sont réinitialisées, car elles reflètent à quel moment et par qui a été créée la couche dans l’organisation de destination. Au cours de la synchronisation, les dates du suivi de l'éditeur émanant de l'organisation source sont conservées. Par conséquent, à partir du moment où les données sont partagées, la couche créée dans l'organisation de destination contient les dates auxquelles les modifications ont été apportées dans l'organisation source. Les valeurs de créateur et d'éditeur pour les opérations d’insertion et de mise à jour synchronisées dans l'organisation de destination sont définies sur l’utilisateur de publication à partir du moment où la couche d'entités a été copiée.

Vous pouvez activer le suivi de l’éditeur sur certaines couches d’entités dans une organisation source ou laisser d’autres couches d’entités sans activation du suivi de l’éditeur. L’application du suivi de l’éditeur dans l’organisation de destination dépend du type de couche d’entités que vous envoyez et si vous l’envoyez de ArcGIS Enterprise ou de ArcGIS Online :

  • Lorsque vous envoyez plusieurs couches d’entités hébergées, et que le suivi de l’éditeur est activé sur certaines et désactivé sur d’autres, il sera activé sur toutes les couches d’entités hébergées créées dans l’organisation de destination. Cela est vrai lors d’une collaboration depuis ArcGIS Enterprise vers ArcGIS Online.
  • En cas de collaboration depuis ArcGIS Online vers ArcGIS Enterprise et si le suivi de l'éditeur est activé, le suivi de l'éditeur est activé sur toutes les couches d'entités dans ArcGIS Online et ArcGIS Enterprise.
Lorsqu'un service d'entités possède plusieurs couches et que le suivi de l'éditeur est activé sur une couche dans ArcGIS Online, la synchronisation définit les valeurs du suivi de l'éditeur en fonction de l'horodatage actuel et de l’utilisateur de publication.

Si vous activez le suivi de l'éditeur après avoir ajouté la couche d'entités à la collaboration, le suivi de l'éditeur n'est pas activé dans les couches des organisations de destination.

Si vous annulez le partage et partagez la couche avec l'espace de travail de l'organisation source, la couche est recopiée dans les espaces de travail de l'organisation de destination et le suivi de l'éditeur est activé.

Les paramètres de contrôle d'accès sont conservés pour les organisations de destination, mais n'ont aucune conséquence, car toutes les entités sont détenues par l’utilisateur de publication dans les organisations de destination.

Protection contre la suppression

Lorsque vous utilisez les collaborations pour répliquer des éléments entre des portails ArcGIS Enterprise et ArcGIS Online, les organisations de destination peuvent activer la protection contre la suppression sur les couches et vues partagées avec elles en tant que copies. Ceci est recommandé pour les organisations qui souhaitent empêcher la suppression des couches de l'organisation de destination si l'organisation source quitte la collaboration ou supprime les couches partagées dans l'organisation source.

Remarque :

Une fois que l'organisation de destination a activé la protection contre la suppression sur un élément partagé en tant que copie, la synchronisation ne fonctionne plus si l'organisation source désactive le partage sur la couche. Par exemple, si l'organisation source désactive le partage sur un élément de couche partagé, puis qu'elle met à jour la couche et partage de nouveau l'élément avec l'organisation de destination, les mises à jour ne sont pas synchronisées sur la couche dans l'organisation de destination. Pour rétablir la synchronisation sur la couche, l'organisation de destination doit d'abord désactiver la protection contre la suppression et supprimer la couche. Ensuite, l'organisation source doit de nouveau partager l’élément en tant que copie.

Lorsque vous partagez des éléments de couche en tant que copie dans une collaboration depuis ArcGIS Enterprise vers ArcGIS Online, l’organisation de destination ArcGIS Online peut activer la protection contre la suppression sur les couches et vues que vous avez partagées avec elle. Si vous annulez ensuite le partage de ces couches, elles demeurent dans l'organisation ArcGIS Online. Toutefois, les mises à jour que vous apportez aux couches non partagées dans votre portail ArcGIS Enterprise ne sont plus synchronisées avec les couches dans l'organisation ArcGIS Online.

Mouvements de structure

Si vous modifiez la structure d’une couche d’entités ou d'une vue dans l'organisation source ou de destination, ces modifications ne sont pas appliquées lorsque l'espace de travail est synchronisé. Les mouvements de structure incluent notamment l’ajout ou la suppression de champs, l’ajout ou la suppression de couches dans une couche d’entités, et l’activation ou la désactivation de pièces jointes. L'opération de synchronisation de l'espace de travail inclut uniquement les mises à jour (opérations d’insertions, de mise à jour et de suppression) apportées aux couches ou tables qui étaient disponibles au moment où la couche d'entités a été partagée avec l'espace de travail. En cas de différences de structure, la synchronisation applique les mises à jour aux parties correspondantes de la structure. Par exemple, si un champ est ajouté dans l'organisation source, le nouveau champ est ignoré lorsque des mises à jour sont appliquées à la copie de l'organisation de destination au cours de la synchronisation. Pour envoyer des mouvements de structure aux organisations de destination, annulez le partage de la couche avec l’espace de travail de l’organisation source, puis rétablissez ce partage.

Paramètres de temps

Lorsque vous copiez des couches d’entités et des vues pour lesquelles des paramètres de temps sont activés, le temps n’est pas activé sur la couche d’entités copiée dans les organisations de destination.

Données versionnées

Si les données de la couche d'entités ou de la vue dans l'organisation source émanent d'une géodatabase d'entreprise versionnée, les mises à jour apportées à la version publiée sont envoyées lorsque l'espace de travail est synchronisé.

Remarque :
Une couche d’entités versionnée sera partagée en tant que référence si elle est configurée avec l’option de déplacement des mises à jour vers la base, car cette configuration ne prend pas en charge la réplication de géodatabase. Pour plus d’informations sur l’inscription de données comme versionnées avec l’option de déplacement des mises à jour vers la base, reportez-vous à l’article Présentation rapide de l’inscription et de la désinscription de données comme versionnées.