Styliser les nombres (Map Viewer Classic)

Remarque :

Un nouveau Map Viewer est désormais disponible. Ouvrez-le à partir du lanceur d’applications pour commencer. Pour en savoir plus, reportez-vous à la documentation d’aide du Map Viewer.

Map Viewer Classic vous permet d'explorer vos données de différentes manières grâce à divers styles cartographiques intelligents. Lorsque vous utilisez Modifier le style dans Map Viewer Classic, la nature de vos données détermine les suggestions de style qui s’affichent par défaut. Une fois que vous avez décidé de la façon dont vous voulez présenter une couche, vous pouvez apporter des modifications qui sont immédiatement appliquées à la carte. Map Viewer Classic vous permet de contrôler certains éléments graphiques, tels que les dégradés de couleurs, l’épaisseur des traits, la transparence et les symboles.

Plusieurs options de stylisation permettent de visualiser les entités en fonction de valeurs numériques présentes dans vos données.

Totaux et montants (Couleur)

Si vous possédez des données numériques, vous pouvez distinguer les entités à l'aide de couleurs graduées pour refléter un total ou un montant. Différents types de dégradés de couleurs sont disponibles. Vous pouvez, par exemple, utiliser un simple dégradé allant des couleurs les plus claires aux plus foncées pour afficher des valeurs de données faibles à élevées, telles que l'âge, le revenu ou la proportion. Il est possible d'appliquer ce type de dégradés de couleurs à des points, des lignes ou des polygones. Vous pouvez ainsi utiliser un dégradé de couleurs des plus claires aux plus foncées pour représenter la proportion de terres agricoles par rapport à la terre totale, en allant de la plus faible à la plus élevée pour chaque comté. Voir un exemple.

Pour styliser des totaux et montants à l'aide de couleurs, procédez comme suit :

  1. Suivez les quatre premières étapes du workflow Modifier le style.
  2. Choisissez un attribut à afficher. Pour ce style cartographique, choisissez un attribut qui contient des valeurs numériques.
  3. Cliquez sur le style Totaux et montants (Couleur) et cliquez sur Options.
  4. Effectuez l'une des opérations suivantes :
    • Si vos données ne sont pas déjà normalisées ou standardisées, utilisez l'option Divisé par pour convertir les données brutes en taux ou pourcentages. X par habitant, Y par kilomètre carré ou un ratio x sur y sont des exemples de données normalisées. En comparaison, les chiffres bruts doivent être standardisés pour être bien visibles à l’aide de couleurs.
    • Choisissez un thème pour le dégradé de couleurs. Plusieurs combinaisons de couleurs sont proposées : High to Low (Elevée à faible), Above and Below (Supérieur et inférieur), Extremes (Extrêmes) et Centered On (Centré sur). Chacune donne des résultats différents en appariant les couleurs aux données de différentes manières.
    • Pour changer la manière dont le dégradé de couleurs est appliqué aux données, utilisez les poignées le long du dégradé de couleurs. Vous pouvez soit faire glisser une poignée, soit cliquer sur le nombre à côté de la poignée et saisir une valeur précise. Adaptez la position des poignées et utilisez l’histogramme et la moyenne calculée Moyenne calculée pour comprendre la distribution des données et affiner le message de la carte.
    • Pour choisir un autre dégradé de couleurs ou pour modifier d'autres paramètres graphiques, tels que la couleur ou l'épaisseur des traits, cliquez sur Symboles et choisissez les paramètres souhaités. Pour plus d'informations, reportez-vous à la rubrique Modifier les symboles.
    • Pour inverser, ou retourner, les couleurs dans le dégradé de couleurs, cliquez sur Inverser.
    • Pour mieux voir les détails affichés dans l'histogramme, cliquez sur Zoom avant.
    • Pour généraliser davantage votre carte, cochez la case Classer les données, choisissez la méthode de classification et le nombre de classes, ou sélectionnez l'intervalle si vous utilisez un écart type. Vous pouvez également cliquer sur Légende pour mettre à jour manuellement les symboles et étiquettes des classes dans la légende de la carte.
    • Si vous cartographiez des symboles ponctuels, vous pouvez faire pivoter les symboles en fonction d'un deuxième champ numérique. Par exemple, la couleur des points peut représenter la température de l'air dans des stations météorologiques et la rotation des points, l'humidité. Le symbole par défaut est rond, ce qui ne décrit pas très bien la rotation. Il est préférable de choisir une forme différente.
    • Pour dessiner des emplacements avec des données manquantes sur la carte, cochez la case Dessiner des entités sans valeur. Décochez la case pour masquer les entités.
    • Pour masquer le dégradé de couleur dans la légende, décochez la case Show in legend (Afficher dans la légende).
      Remarque :

      Cette option n'est pas disponible si vous avez sélectionné Classify Data (Classer les données).

    • Pour calculer et définir la plage visible optimale, cliquez sur Suggérer en regard du curseur Plage visible. Vous pouvez également définir manuellement la plage visible.
    • Pour modifier la transparence, déplacez le curseur Transparence vers la gauche pour la diminuer ou vers la droite pour l'augmenter. Pour régler la transparence des totaux et des montants par entité, cliquez sur Valeurs attributaires et sélectionnez un champ attributaire. Si vous le souhaitez, vous pouvez également choisir un attribut de division (pour normaliser les données) et définir des valeurs de transparence précises. N'utilisez cette option que si des données numériques ou de date sont associées à vos emplacements. Par exemple, si votre couche contient des données de population, vous pouvez régler la transparence de chaque emplacement proportionnellement à sa population. Si vous souhaitez masquer le dégradé de transparence dans la légende, décochez la case Show in legend (Afficher dans la légende).
      Conseil :

      Vous pouvez également utiliser une expression attributaire personnalisée écrite dans Arcade lorsque vous définissez la transparence des entités. Les expressions Arcade sont prises en charge pour tous les styles à l’exception des styles Heat map (Carte de densité), Predominant Category (Catégorie prédominante), Predominant Category and Size (Catégorie prédominante et taille), et Age (Âge). Si la couche a une expression de rendu existante, vous pouvez la sélectionner en bas du menu déroulant. Vous pouvez éventuellement modifier l'expression directement dans Map Viewer Classic en cliquant sur le bouton Mettre à jour l'expression et en apportant des modifications dans la fenêtre de l'éditeur.

      De plus, vous pouvez créer votre propre expression en sélectionnant Nouvelle expression dans le menu déroulant et en utilisant la fenêtre de l'éditeur pour créer l'expression et la nommer. Si une expression a déjà été créée pour que la couche l'utilise dans les étiquettes ou les fenêtres contextuelles, vous pouvez l'utiliser pour concevoir votre expression en la sélectionnant sur l'onglet Existant dans la fenêtre de l'éditeur.

  5. Cliquez sur OK lorsque vous avez fini de personnaliser votre style ou cliquez sur Annuler pour revenir au volet Modifier le style sans enregistrer vos choix.

Totaux et montants (Taille)

Ce style de carte utilise une séquence ordonnable de différentes tailles pour représenter vos données numériques ou catégories classées. Les points, les lignes et les surfaces peuvent tous être tracés à l'aide de cette approche. Les entités surfaciques s'affichent sous forme de points proportionnels sur les polygones. Ces cartes de symboles proportionnels utilisent une logique intuitive selon laquelle les symboles plus grands équivalent à des nombres supérieurs. Ajustez la taille des symboles pour obtenir des résultats plus parlants. Par exemple, vous pouvez utiliser des symboles proportionnels pour afficher la population totale de villes. Voir un exemple.

Pour styliser des totaux et montants en fonction de la taille, procédez comme suit :

  1. Suivez les quatre premières étapes du workflow Modifier le style.
  2. Choisissez un attribut à afficher. Pour ce style cartographique, choisissez un attribut qui contient des valeurs numériques.
  3. Cliquez sur le style Totaux et montants (Taille) et cliquez sur Options.
  4. Effectuez l'une des opérations suivantes :
    • Pour modifier le style des symboles proportionnels (couleur, trait, opacité), cliquez sur Symboles et modifiez les paramètres souhaités. Pour plus d'informations, reportez-vous à la rubrique Modifier les symboles.
    • Pour inverser l'ordre de taille des symboles, cliquez sur Inverser.
      Remarque :

      Par défaut, les valeurs supérieures s'affichent avec des symboles de taille plus importante et les valeurs inférieures apparaissent avec des symboles de taille plus petite. Cliquez sur Inverser pour inverser ce modèle.

    • Pour changer la manière dont les symboles proportionnels sont appliqués aux données, utilisez les poignées le long de l'histogramme. Vous pouvez soit faire glisser une poignée, soit cliquer sur le nombre à côté de la poignée et saisir une valeur précise. Toutes les valeurs au-dessus de la poignée supérieure sont dessinées avec le même symbole (le plus grand). Les valeurs en dessous de la poignée inférieure s'affichent avec le même symbole (le plus petit). Les valeurs intermédiaires sont tracées selon un ordre proportionnel de tailles entre les deux limites. Adaptez la position des poignées et utilisez l'histogramme pour visualiser la distribution des données et affiner le message de la carte.
    • Pour ajuster la taille des symboles, cliquez sur Taille.
    • Si vous cartographiez des données associées à des polygones, sélectionnez l'option d'ajustement automatique de la plage de tailles ou spécifiez une plage. Dans le cas de l'option automatique, les symboles sont optimisés pour le niveau de zoom cartographique initial et ils s'ajustent automatiquement afin d'améliorer leur apparence à un plus grand nombre de niveaux de zoom.
    • Pour mieux voir les détails affichés dans l’histogramme, cliquez sur Zoom avant.
    • Si vous cartographiez des données associées à des polygones, cliquez sur Polygones pour ajuster les propriétés de remplissage et de trait des polygones.
    • Pour généraliser davantage votre carte, cochez la case Classer les données, choisissez la méthode de classification et le nombre de classes, ou sélectionnez l'intervalle si vous utilisez un écart type. Vous pouvez également cliquer sur Légende pour mettre à jour manuellement les symboles et étiquettes des classes dans la légende de la carte.
    • Pour dessiner des emplacements avec des données manquantes sur la carte, cochez la case Dessiner des entités sans valeur. Décochez la case pour masquer les entités.
    • Pour calculer et définir la plage visible optimale, cliquez sur Suggérer en regard du curseur Plage visible. Vous pouvez également définir manuellement la plage visible.
    • Pour masquer le dégradé de taille dans la légende, décochez la case Show in legend (Afficher dans la légende).
      Remarque :

      Cette option n'est pas disponible si vous avez sélectionné Classify Data (Classer les données).

    • Pour modifier la transparence, déplacez le curseur Transparence vers la gauche pour la diminuer ou vers la droite pour l'augmenter. Pour régler la transparence des totaux et des montants par entité, cliquez sur Valeurs attributaires et sélectionnez un champ attributaire. Si vous le souhaitez, vous pouvez également choisir un attribut de division (pour normaliser les données) et définir des valeurs de transparence précises. N'utilisez cette option que si des données numériques ou de date sont associées à vos emplacements. Par exemple, si votre couche contient des zones urbaines, vous pouvez régler la transparence de chaque emplacement proportionnellement à sa taille. Si vous souhaitez masquer le dégradé de transparence dans la légende, décochez la case Show in legend (Afficher dans la légende).
      Conseil :

      Vous pouvez également utiliser une expression attributaire personnalisée écrite dans Arcade lorsque vous définissez la transparence des entités. Les expressions Arcade sont prises en charge pour tous les styles à l’exception des styles Heat map (Carte de densité), Predominant Category (Catégorie prédominante), Predominant Category and Size (Catégorie prédominante et taille), et Age (Âge). Si la couche a une expression de rendu existante, vous pouvez la sélectionner en bas du menu déroulant. Vous pouvez éventuellement modifier l'expression directement dans Map Viewer Classic en cliquant sur le bouton Mettre à jour l'expression et en apportant des modifications dans la fenêtre de l'éditeur.

      De plus, vous pouvez créer votre propre expression en sélectionnant Nouvelle expression dans le menu déroulant et en utilisant la fenêtre de l'éditeur pour créer l'expression et la nommer. Si une expression a déjà été créée pour que la couche l'utilise dans les étiquettes ou les fenêtres contextuelles, vous pouvez l'utiliser pour concevoir votre expression en la sélectionnant sur l'onglet Existant dans la fenêtre de l'éditeur.

  5. Cliquez sur OK lorsque vous avez fini de personnaliser votre style ou cliquez sur Annuler pour revenir au volet Modifier le style sans enregistrer vos choix.

Couleur et taille

Avec ce style, vous choisissez deux attributs dans vos données et finalisez la couleur et la taille des symboles ponctuels sur votre carte. Vous pouvez également utiliser le même attribut deux fois : pour définir la taille des symboles et pour définir les couleurs, en fonction de la partie des données que vous voulez mettre en avant. Ce style est approprié pour afficher des totaux, par exemple le nombre de ménages monoparentaux féminins nuancé par le taux de pauvreté. Voir un exemple.

Vous pouvez également utiliser ce style si vos données contiennent des valeurs de date que vous souhaitez afficher de façon séquentielle comme chronologie continue sur la carte en parallèle à un autre attribut. Si le premier attribut que vous choisissez est une date, la couleur est utilisée pour afficher les valeurs de date tandis que des symboles proportionnels sont utilisés pour représenter l'autre attribut. Si le second attribut que vous choisissez est une date, l'inverse est exact : les dates sont affichées à l'aide de symboles proportionnels et la couleur est utilisée pour représenter l'autre attribut.

Pour styliser deux attributs à l'aide de couleurs et de la taille, procédez comme suit :

  1. Suivez les quatre premières étapes du workflow Modifier le style.
  2. Choisissez le premier attribut à afficher.
  3. Cliquez sur Ajouter un attribut et choisissez le deuxième attribut à afficher.
    Conseil :

    Le premier attribut utilise la couleur et le deuxième attribut utilise différentes tailles de symbole. Changez l’ordre des attributs en cliquant sur le bouton Switch Attributes (Permuter les attributs) Permuter les attributs pour changer les styles appliqués.

  4. Cliquez sur le style Color and Size (Couleur et taille) et cliquez sur Options (Options).
  5. Appliquez les options à Totaux et montants (Couleur) (premier attribut) et Totaux et montants (Taille) (deuxième attribut).
    Remarque :

    Si un de vos attributs contient des valeurs de date, appliquez des options à Chronologie continue (Couleur) ou Chronologie continue (Taille), en fonction de quelle valeur est la première. Pour tout attribut autre qu'une date, appliquez des options à Totaux et montants (Couleur) ou Totaux et montants (Taille).

Comparer A à B

Ce style permet de cartographier le rapport entre deux nombres et d'exprimer cette relation, par exemple sous forme de pourcentages, de rapports simples ou d'un pourcentage global. Vous pouvez ainsi cartographier une estimation de la population en 2025 sous la forme d'un pourcentage de la population connue en 2015 pour observer la tendance de l'évolution de la population. Voir un exemple.

Pour styliser des rapports, procédez comme suit :

  1. Suivez les quatre premières étapes du workflow Modifier le style.
  2. Sélectionnez le premier attribut à afficher.
  3. Cliquez sur Ajouter un attribut et choisissez le deuxième attribut à afficher.
  4. Cliquez sur le style Comparer A à B et cliquez sur Options.
  5. Effectuez l'une des opérations suivantes :
    • Pour modifier les étiquettes dans la légende et l'histogramme, cliquez sur Etiquettes. Vous pouvez basculer entre ratio (rapport), qui affiche le rapport de A sur B, A as percent of A and B (A comme pourcentage de A et B), qui affiche A sous forme d’un pourcentage de A et B, et percent (pourcentage), qui affiche A sous forme de pourcentage de B. Les icônes changent lorsque vous cliquez sur Labels (Étiquettes).
    • Pour centrer l'histogramme, cliquez sur Centrer sura=b . Vous pouvez passer de a=b, pour centrer l’histogramme sur des valeurs égales, à average (moyenne), pour centrer sur la valeur moyenne.
    • Pour changer la manière dont les couleurs sont appliquées aux données, utilisez les poignées le long du dégradé de couleurs. Vous pouvez soit faire glisser une poignée, soit cliquer sur le nombre à côté de la poignée et saisir une valeur précise. Adaptez la position des poignées et utilisez l'histogramme à côté du dégradé de couleurs pour visualiser la distribution des données et affiner le message de la carte.
    • Pour inverser, ou retourner, les couleurs dans le dégradé de couleurs, cliquez sur Inverser.
    • Pour choisir un autre dégradé de couleurs ou pour modifier d'autres paramètres graphiques, tels que la couleur ou l'épaisseur des traits, cliquez sur Symboles et modifiez les paramètres souhaités.
    • Pour mieux voir les détails affichés dans l’histogramme, cliquez sur Zoom avant.
    • Si vous cartographiez des symboles ponctuels, vous pouvez faire pivoter les symboles en fonction d'un deuxième champ numérique. Par exemple, la couleur des points peut représenter la température de l'air dans des stations météorologiques et la rotation des points, l'humidité. Le symbole par défaut est rond, ce qui ne décrit pas très bien la rotation. Il est préférable de choisir une forme différente.
    • Pour dessiner des emplacements avec des données manquantes sur la carte, cochez la case Dessiner des entités sans valeur. Décochez la case pour masquer les entités.
    • Pour calculer et définir la plage visible optimale, cliquez sur Suggérer en regard du curseur Plage visible. Vous pouvez également définir manuellement la plage visible.
    • Pour masquer le dégradé de couleur dans la légende, décochez la case Show in legend (Afficher dans la légende).
    • Pour modifier la transparence, déplacez le curseur Transparence vers la gauche pour la diminuer ou vers la droite pour l'augmenter.

Catégorie prédominante

Ce style de carte est utile si votre couche contient plusieurs attributs associés que vous souhaitez comparer et pour connaître l'attribut prédominant, à savoir celui présentant la valeur la plus élevée, ainsi que l'importance de sa prédominance par rapport aux autres attributs de la couche. Par exemple, au sein d'une couche présentant le revenu personnel par habitant dans les différents comtés des États-Unis sur une période donnée, il est utile de connaître l'année où le revenu personnel par habitant a été le plus élevé dans chaque comté et à quel point la valeur de l'année prédominante est supérieure aux valeurs des autres années. Voir un exemple.

Pour utiliser le style Predominant Category (Catégorie prédominante), choisissez de deux à dix attributs numériques ayant la même unité de mesure (par exemple des dollars américains), représentant chacun une catégorie différente (par exemple, 2006, 2007, 2008 et 2009) associée au thème de la carte (par exemple, le revenu personnel par habitant par comté). Chaque attribut possède une couleur spécifique, par exemple du rouge pour 2006 et du bleu pour 2007, définie par le dégradé de couleurs appliqué à la couche ou par les couleurs que vous appliquez aux catégories d'attributs individuelles.

Ce style utilise la transparence pour afficher l'importance relative de l'attribut prédominant pour chaque entité de la carte. L'importance, ou le niveau, de la prédominance est calculée sous la forme d'un pourcentage de la valeur totale de tous les attributs d'une entité donnée. En règle générale, plus la transparence d'une entité est élevée (plus la couleur est claire), moins le niveau de son attribut prédominant est élevé par rapport au total. Dans l'exemple du revenu personnel par habitant, cela signifie que les comtés pour lesquels l'année prédominante est 2007 sont dessinés dans des nuances de bleu différentes pour refléter la valeur du revenu personnel par habitant de 2007 en tant que pourcentage de la valeur de revenu par habitant totale pour toutes les années.

Remarque :

Ce style est disponible pour les couches d’entités hébergées, les collections d’entités et les couches CSV.

Pour en savoir plus sur l’utilisation de la prédominance avec le smart mapping, explorez cette narration.

Pour styliser des entités en fonction de la catégorie prédominante, procédez comme suit :

  1. Suivez les quatre premières étapes du workflow Modifier le style.
  2. Sélectionnez un attribut à afficher. Pour ce style cartographique, choisissez un attribut contenant des valeurs numériques.
  3. Cliquez sur Add attribute (Ajouter un attribut) et sélectionnez le deuxième attribut numérique à afficher. L'attribut doit représenter une catégorie différente liée au premier attribut et doit posséder la même unité de mesure.
  4. Indiquez jusqu'à huit autres attributs numériques supplémentaires en répétant l'étape précédente pour chacun d'entre eux.
  5. Sélectionnez le style Predominant Category (Catégorie prédominante) et cliquez sur Options.
  6. Effectuez l'une des opérations suivantes :
    • Pour sélectionner un autre dégradé de couleurs ou pour modifier d’autres paramètres graphiques, tels que l’épaisseur de ligne ou le contour, cliquez sur Symbols (Symboles) et modifiez les paramètres souhaités. Pour plus d'informations, reportez-vous à la rubrique Modifier les symboles.
    • Pour personnaliser la couleur des catégories de manière individuelle, cliquez sur le symbole coloré à côté d'une catégorie dans la liste. Selon la nature de vos données (points, lignes ou polygones), les options de style appropriées s’affichent pour chaque type de symbole. Par exemple, si vos données sont des points, vous pouvez modifier la forme, la couleur de remplissage, le trait et la taille du symbole ponctuel.
    • Pour personnaliser des étiquettes de catégories, cliquez sur une étiquette à modifier, saisissez une nouvelle étiquette et appuyez sur Entrée.
    • Si vous cartographiez des symboles ponctuels, vous pouvez faire pivoter les symboles en fonction d’un deuxième champ numérique. Par exemple, la couleur des points peut représenter la température de l'air dans des stations météorologiques et la rotation des points, l'humidité. Le symbole par défaut est rond, ce qui ne décrit pas très bien la rotation. Il vaut donc mieux choisir une autre forme.
    • Pour changer la transparence globale de la couche, déplacez le curseur Transparency (Transparence) vers la gauche (moins de transparence) ou vers la droite (plus de transparence).
    • Pour ajuster la transparence par entité en fonction de l'importance relative de l'attribut prédominant, cliquez sur Pourcentage prédominant. Pour changer la manière dont la transparence est appliquée, utilisez les poignées le long du dégradé de transparence. Les valeurs reflètent l'importance relative de l'attribut prédominant sous la forme d'un pourcentage de la valeur totale de tous les attributs. Vous pouvez soit faire glisser une poignée, soit cliquer sur le nombre à côté de la poignée et saisir une valeur précise. Les entités dont la valeur de pourcentage prédominant est supérieure à la valeur de la poignée supérieure (valeurs élevées) sont dessinées avec la même transparence (plus foncé ou moins transparent). Les entités dont la valeur de pourcentage prédominant est inférieure à la valeur de la poignée inférieure (valeurs faibles) sont affichées avec la même transparence (plus clair ou plus transparent). Les entités avec une valeur de pourcentage prédominant intermédiaire sont dessinées avec une transparence continue entre les deux limites. Adaptez la position des poignées et utilisez la moyenne calculée Calculated average (Moyenne calculée) pour appliquer la transparence de manière efficace.

      Si vous souhaitez masquer le dégradé de transparence dans la légende, décochez la case Show in legend (Afficher dans la légende).

      Pour changer la quantité de transparence appliquée aux valeurs élevées et faibles, saisissez de nouvelles valeurs dans les zones Valeurs élevées et Valeurs faibles. Par défaut, aucune transparence (0 %) n'est appliquée aux valeurs élevées (au-dessus de la poignée supérieure) et une transparence de 85 % est appliquée aux valeurs faibles (sous la poignée inférieure). Cliquez sur OK une fois que vous avez fini de définir la transparence.

    • Pour calculer et définir la plage visible optimale, cliquez sur Suggérer en regard du curseur Plage visible. Vous pouvez également définir manuellement la plage visible.
  7. Cliquez sur OK lorsque vous avez fini de personnaliser votre style ou cliquez sur Annuler pour revenir au volet Modifier le style sans enregistrer vos choix.

Catégorie prédominante et taille

Utilisez ce style de carte pour comparer plusieurs attributs associés ayant la même unité de mesure. Tout comme le style Predominant Category (Catégorie prédominante), ce style utilise de la couleur pour indiquer l’attribut prédominant et de la transparence pour montrer l’importance de la prédominance par rapport aux autres attributs. En outre, le style Predominant Category and Size (Catégorie prédominante et taille) utilise un troisième élément, la taille, pour représenter la somme des attributs de chaque entité. Par exemple, au sein d'une couche présentant la production agricole dans les différents comtés des États-Unis, vous pouvez appliquer ce style pour voir la culture (blé, maïs, soja...) associée à la valeur la plus élevée dans chaque comté et à quel point la valeur de la culture prédominante est supérieure aux valeurs des autres cultures. En outre, si vous appliquez des symboles proportionnels à la couche, vous pouvez comparer la production agricole totale sur les différents comtés et faire ressortir les comtés ayant la production la plus élevée et ceux ayant un rendement plus faible. Voir un exemple.

Pour utiliser le style Predominant Category and Size (Catégorie prédominante et taille), choisissez de deux à dix attributs numériques ayant la même unité de mesure (par exemple les acres), représentant chacun une catégorie différente (par exemple, blé, coton et soja) associée au thème de la carte (par exemple, la production agricole). Chaque attribut possède une couleur spécifique, définie par le dégradé de couleurs appliqué à la couche ou par les couleurs que vous appliquez aux catégories d'attributs individuelles. Tout comme le style Catégorie prédominante, ce style utilise la transparence pour indiquer l'importance relative de l'attribut prédominant (par exemple le blé) par rapport au total. En règle générale, une transparence plus élevée équivaut à une importance moindre, à savoir un pourcentage moins élevé de la valeur totale de tous les attributs. En ce qui concerne l'élément taille de ce style, des symboles proportionnels sont utilisés pour indiquer la somme des catégories (par exemple, la production agricole totale par comté). Plus les symboles sont grands, plus les nombres sont élevés.

Remarque :

Ce style est disponible pour les couches d’entités hébergées, les collections d’entités et les couches CSV.

Pour en savoir plus sur l’utilisation de la prédominance avec le smart mapping, explorez cette narration.

Pour styliser des entités en fonction de la catégorie prédominante et de la taille, procédez comme suit :

  1. Suivez les quatre premières étapes du workflow Modifier le style.
  2. Choisissez un attribut à afficher. Pour ce style cartographique, choisissez un attribut qui contient des valeurs numériques.
  3. Cliquez sur Add attribute (Ajouter un attribut) et sélectionnez le deuxième attribut numérique à afficher. L'attribut doit représenter une catégorie différente liée au premier attribut et doit posséder la même unité de mesure.
  4. Indiquez jusqu'à huit autres attributs numériques supplémentaires en répétant l'étape précédente pour chacun d'entre eux.
  5. Sélectionnez le style Predominant Category (Catégorie prédominante) et cliquez sur Options.
  6. Appliquez des options à Catégorie prédominante (attribut ayant la valeur la plus élevée) et Taille (somme des attributs).

Relation

Le style cartographique intelligent Relationship (Relation) permet de visualiser la relation entre deux attributs numériques de vos données d’entités ponctuelles, linéaires ou surfaciques. Par exemple, vous pouvez déterminer s’il existe une relation entre le tabagisme et l’abus d’alcool aux Etats-Unis, et dans quelles régions cette relation est la plus observée. Basé sur la technique cartographique choroplèthe bivariée, le style Relationship (Relation) applique un dégradé de couleurs distinct aux données classées dans chaque attribut, puis combine les dégradés, ce qui vous permet de voir à quel endroit les attributs peuvent être associés. Vous pouvez explorer la relation à l’aide de diverses options de mise en évidence ; par exemple, vous pouvez vous concentrer sur les régions où tabagisme et abus d’alcool sont élevés ou sur celles où ils sont faibles. Vous pouvez également modifier la méthode de classification et d’autres options. Voir un exemple.

Remarque :

Ce style est disponible pour les ArcGIS Servercouches d’entités ArcGIS Server, les couches d’entités hébergées, les collections d’entités, les couches CSV et les services de cartographie ArcGIS Server 10.6 ou versions ultérieures, dans lesquels les couches dynamiques sont activées.

Pour en savoir plus sur l’utilisation des relations avec le smart mapping, explorez cette narration.

  1. Suivez les quatre premières étapes du workflow Modifier le style.
  2. Sélectionnez dans attribute to show (attribut à afficher) l’attribut qui sera le premier de la relation. Pour ce style cartographique, choisissez un attribut qui contient des valeurs numériques.

    Le style appliqué au premier attribut utilise une couleur pour indiquer sa relation potentielle avec le second attribut.

  3. Cliquez sur Add attribute (Ajouter un attribut) et sélectionnez dans attribute to show (attribut à afficher) un attribut qui sera le second de la relation.

    Le style appliqué au second attribut utilise une couleur pour indiquer sa relation potentielle avec le premier attribut.

  4. Sélectionnez le style Relationship (Relation) et cliquez sur Options.
  5. Dans le menu déroulant Focus, sélectionnez l’une des options suivantes pour définir l’aspect de la relation à mettre en évidence :
    • High values (Valeurs élevées) : la légende se concentre sur les entités comportant des valeurs élevées pour les deux attributs.
    • High values/Low values (Valeurs élevées/valeurs faibles) : la légende se concentre sur les entités ayant des valeurs élevées pour le premier champ et des valeurs faibles pour le second.
    • Low values/High values (Valeurs faibles/valeurs élevées) : la légende se concentre sur les entités ayant des valeurs faibles pour le premier champ et des valeurs élevées pour le second.
    • Low values (Valeurs faibles) : la légende se concentre sur les entités comportant des valeurs faibles pour les deux attributs.
    • None (Aucun) : aucun focus spécifique n’est précisé pour la légende.
  6. Dans le menu déroulant Grid size (Taille de grille), sélectionnez la taille de grille à utiliser pour la légende.

    Plus les numéros de grille sont élevés, plus le dégradé de couleurs appliqué est détaillé.

  7. Dans le menu déroulant Méthode, choisissez la méthode de classification à utiliser pour classifier les valeurs d’attributs dans vos données. Vous pouvez également cliquer sur Légende pour mettre à jour manuellement les symboles et étiquettes des classes dans la légende de la carte.
  8. Effectuez l'une des opérations suivantes :
    • Pour sélectionner un autre dégradé de couleurs ou pour modifier d’autres paramètres graphiques, tels que l’épaisseur de ligne ou le contour, cliquez sur Symbols (Symboles) et modifiez les paramètres souhaités. Pour plus d'informations, reportez-vous à la rubrique Modifier les symboles.
    • Si vos données ne sont pas déjà normalisées ou standardisées, vous pouvez convertir les données brutes en taux ou pourcentages. Lorsque vous cartographiez des relations, il est conseillé de normaliser les données. X par habitant, Y par kilomètre carré ou un ratio x sur y sont des exemples de données normalisées. En comparaison, les chiffres bruts doivent être standardisés pour être bien visibles à l’aide de couleurs. Développez chaque attribut cartographié et sélectionnez une option dans le menu déroulant Divided By (Divisé par). Pour modifier la répartition des données, déplacez les poignées le long de l’histogramme en les faisant glisser ou en cliquant sur le nombre affiché à côté d’une poignée et en saisissant une valeur précise. Vous pouvez également utiliser la moyenne calculée Moyenne calculée pour comprendre la distribution des données et affiner le message de la carte.
    • Pour dessiner des emplacements avec des données manquantes sur la carte, cochez la case Dessiner des entités sans valeur. Décochez la case pour masquer les entités.
    • Si vous cartographiez des symboles ponctuels, vous pouvez faire pivoter les symboles en fonction d’un deuxième champ numérique. Par exemple, la couleur des points peut représenter la température de l'air dans des stations météorologiques et la rotation des points, l'humidité. Le symbole par défaut est rond, ce qui ne décrit pas très bien la rotation. Il vaut donc mieux choisir une autre forme.
    • Pour modifier la transparence, déplacez le curseur Transparence vers la gauche pour la diminuer ou vers la droite pour l'augmenter. Pour régler la transparence des valeurs numériques par entité, cliquez sur Valeurs attributaires et sélectionnez un champ attributaire. Si vous le souhaitez, vous pouvez également choisir un attribut de division (pour normaliser les données) et définir des valeurs de transparence précises. N'utilisez cette option que si des données numériques ou de date sont associées à vos emplacements. Par exemple, si votre couche contient des données de population, vous pouvez régler la transparence de chaque emplacement proportionnellement à sa population. Si vous souhaitez masquer le dégradé de transparence dans la légende, décochez la case Show in legend (Afficher dans la légende).
    • Pour calculer et définir la plage visible optimale, cliquez sur Suggérer en regard du curseur Plage visible. Vous pouvez également définir manuellement la plage visible.
  9. Cliquez sur OK lorsque vous avez fini de personnaliser votre style ou cliquez sur Cancel (Annuler) pour revenir à la fenêtre Change Style (Modifier le style) sans enregistrer vos choix.

Relation et taille

Le style cartographique Relationship and Size (Relation et taille) permet de visualiser la relation entre les attributs numériques de vos données d’entités ponctuelles, linéaires ou surfaciques. Comme le style Relationship (Relation), ce style applique des dégradés de couleurs distincts aux données classifiées de deux attributs, puis combine les dégradés pour afficher les relations entre les attributs. En outre, le style Relationship and Size (Relation et taille) utilise des symboles de tailles différentes pour représenter un troisième attribut numérique que vous spécifiez. Par exemple, vous pouvez déterminer s’il existe une relation entre le diabète et l’obésité aux Etats-Unis, et si les taux d’inactivité physique suivent cette tendance. Ce style cartographique permet également d’identifier visuellement les régions dans lesquelles la relation est plus ou moins observée. Relationship and Size (Relation et taille) vous permet d’explorer les relations dans vos données à l’aide de différentes options de focalisation, de méthodes de classification et d’autres options. Voir un exemple.

Remarque :

Ce style est disponible pour les ArcGIS Servercouches d’entités ArcGIS Server, les couches d’entités hébergées, les collections d’entités, les couches CSV et les services de cartographie ArcGIS Server 10.6 ou versions ultérieures, dans lesquels les couches dynamiques sont activées.

Pour en savoir plus sur l’utilisation des relations avec le smart mapping, explorez cette narration.

  1. Suivez les quatre premières étapes du workflow Modifier le style.
  2. Sélectionnez dans attribute to show (attribut à afficher) l’attribut qui sera le premier de la relation. Pour ce style cartographique, choisissez un attribut qui contient des valeurs numériques.

    Le style appliqué au premier attribut utilise une couleur pour indiquer sa relation potentielle avec le second attribut.

  3. Cliquez sur Add attribute (Ajouter un attribut) et sélectionnez dans attribute to show (attribut à afficher) un attribut qui sera le second de la relation.

    Le style appliqué au second attribut utilise une couleur pour indiquer sa relation potentielle avec le premier attribut.

  4. Répétez l’étape précédente pour sélectionner un troisième attribut numérique dans attribute to show (attribut à afficher).

    Le troisième attribut sera stylisé dans la carte à l’aide de symboles de tailles différentes.

  5. Choisissez le style Relationship and Size (Relation et taille) et cliquez sur Options.
  6. Appliquez des options à Relationship (Relation) (pour les deux premiers attributs) et à Size (Taille) (pour le troisième attribut).