Portfolio (Portefeuille)

Utilisez le modèle Portfolio (Portefeuille) pour présenter différents types de contenus ArcGIS associés. Créez et réorganisez des sections auxquelles les utilisateurs peuvent accéder pour afficher des cartes, des scènes, des applications, des fichiers PDF, des fichiers image et des pages Web incorporées (par exemple, des liens vidéo de Vimeo et de YouTube). À l’aide de la barre de navigation, les utilisateurs peuvent choisir les éléments avec lesquels ils souhaitent interagir ou opter pour la lecture automatique afin de parcourir automatiquement le contenu. (Pour en savoir plus, reportez-vous à l’article de blog sur l’utilisation de Portfolio (Portefeuille)).

Exemples

Sélectionnez ce modèle afin de créer une application pour des cas d'utilisation tels que ceux des exemples suivants :

  • Comparez l’évolution dans le temps de la population et de l’emploi dans une zone géographique à l’aide de plusieurs cartes.
  • Créez une présentation sur les parcs nationaux les plus visités.
  • Partagez avec le public des actualités sur le développement des transports dans une région.

Conditions requises pour les données

L’application Portfolio (Portefeuille) ne possède aucune exigence en matière de données. Si vous ajoutez une section à l’aide d’une URL d’un site web, la page web doit répondre aux exigences de sécurité suivantes pour s’afficher en tant qu’intégration dynamique dans la scène principale de l’application.

  • La page web doit utiliser le protocole HTTPS.
  • Le contenu de l’URL spécifiée doit autoriser l’incorporation. (Si l’incorporation est restreinte, un message apparaît dans la fenêtre de configuration pour vous en informer.)
  • La page web ne peut pas héberger de fichier PDF. (Pour inclure un fichier PDF dans l’application, ajoutez à la place une section directement à partir du fichier.)

Fonctionnalités de l’application

La liste suivante inclut les paramètres et fonctionnalités clés que vous pouvez configurer pour cette application :

  • Play (Lecture) : procurez un bouton de lecture aux utilisateurs de l’application pour qu’ils puissent parcourir les sections. Vous pouvez également choisir de masquer les boutons Suivant et Précédent du panneau de configuration pour naviguer dans les sections.
  • Preload (Précharger) : charge le contenu de toutes les sections lorsque les utilisateurs ouvrent l’application au lieu de charger le contenu en ouvrant chaque section.
  • Bookmarks (Géosignets) : effectue un zoom et un déplacement sur la carte vers une collection d’étendues prédéfinies enregistrées dans la carte.
  • Cover page (Page de couverture) : créez une page qui apparaît lorsque les utilisateurs ouvrent l’application et qui inclut des informations pour établir l’objet de votre application.
  • Map location options (Options de localisation sur la carte) : définissez une localisation initiale pour les cartes et les scènes lorsque les utilisateurs les affichent dans l’application ou autorisez les utilisateurs à rechercher leur localisation.
  • Multiple layouts (Plusieurs mises en page) : permet de remplacer la mise en page par défaut vidéorama par la mise en page accordéon ou à onglets en fonction de la quantité d’informations que vous fournissez dans la barre de navigation. La mise en page accordéon affiche des sections développables dans un volet latéral, ce qui laisse plus d’espace pour les descriptions détaillées. La mise en page à onglets est bien adaptée au contenu dépourvu de miniatures.
  • Section descriptions (Descriptions des sections) : donnez des descriptions personnalisées ou affichez le contenu des détails des éléments ArcGIS. Vous pouvez également masquer le contenu associé aux conditions d’utilisation et exclure le lien permettant d’ouvrir les cartes dans Map Viewer ou Scene Viewer.

Tous les modèles Instant Apps possèdent des paramètres pour un bouton Home (Accueil) et des contrôles de zoom, une légende et la possibilité d’effectuer des recherches dans la carte ou les données.