Pratiques conseillées pour les créateurs de cartes

ArcGIS Online offre les ressources nécessaires pour partager efficacement vos informations spatiales avec le monde entier via des cartes en ligne interactives. Le partage d'une carte Web est une option puissante qui permet de communiquer graphiquement avec quiconque possédant un navigateur Web, un périphérique mobile ou une visionneuse bureautique.

En tant qu'auteur de cartes, vous souhaitez communiquer efficacement votre message et répondre aux besoins des personnes et applications qui les consommeront. Pour cela, vous devez choisir les couches qui répondent au mieux à vos besoins et à ceux des personnes avec lesquelles vous partagez votre carte. Il se peut que vous deviez également modifier les propriétés de la couche pour mieux communiquer vos idées dans la carte.

Choisissez le type de couche qui offre les fonctionnalités dont vous avez besoin et répond aux exigences de performances que vous demandez. La rubrique Tuiles ou entités explique la différence générale entre ces deux types de couche. La rubrique Optimiser vos cartes en cas de forte demande explique quels types de couche et configurations peuvent améliorer les temps de réponse de votre carte.

Décidez ensuite si vous devez modifier le style ou d'autres propriétés des couches que vous incluez dans votre carte. La rubrique Appliquer des configurations différentes à une couche explique quand il peut être intéressant d'enregistrer une ou plusieurs copies d'une couche pour vous permettre d'appliquer vos propres paramètres sans modifier ou dupliquer les données sous-jacentes. La rubrique Appliquer votre propre style à une couche de tuiles vectorielles explique quand modifier le style de la carte et copier la couche pour créer un fichier de style distinct.

Tuiles or entités ?

Vous devez déterminer les couches à utiliser dans votre carte parmi celles mises à votre disposition. Chaque type de couche offre des fonctionnalités différentes : affichage rapide, requêtes complexes et mise à jour multiutilisateurs. Un type de couche approprié communique efficacement votre message dans la carte, peut accélérer le chargement de votre carte par les applications en cas de forte demande ou peut autoriser les utilisateurs de la carte à contribuer au contenu.

Si vous disposez de privilèges de publication, vous pouvez créer les types de couche qui répondent à vos besoins. Si ce n'est pas le cas, vous devez rechercher des couches existantes qui répondent à vos besoins. Gardez ce qui suit à l'esprit lorsque vous recherchez du contenu dans vos groupes, dans votre organisation, dans ArcGIS Living Atlas of the World et dans d'autres sources :

  • Les couches de tuiles prennent en charge la visualisation rapide des jeux de données volumineux car les données sont stockées dans des images de tuile prédéfinies. Ces types de couche sont souvent utilisés comme couches de référence dans les cartes et ne peuvent pas être mis à jour.

    Si les entités à inclure dans votre carte couvrent une vaste zone ou sont complexes, l'utilisation d'une couche de tuiles hébergée ou d'une couche de tuiles vectorielles hébergée permet de réduire le temps nécessaire à la représentation des entités dans votre carte. Vous pouvez également utiliser une couche d'images en cache ou une couche d'images de carte qui représente les entités dont vous avez besoin car ces couches utilisent également des caches de données prédéfinis.

  • Les couches d’entités (comme leur nom l'indique) mettent l'accent sur les entités et leurs attributs. Par exemple, elles vous permettent d'appliquer des styles différents à la couche en fonction des attributs d'entité, d'appliquer des filtres à la couche pour n'afficher que certaines entités, d'agréger des points en fonction d'attributs communs ou de configurer des fenêtres contextuelles qui présentent les informations attributaires. Si les propriétaires le permettent, vous pouvez mettre à jour les données.

    Les couches d’entités sont plus flexibles et interactives que les couches de tuiles, mais cela a un coût. La plupart des fonctionnalités des couches d'entités nécessitant d'accéder aux attributs d'entité, l'application doit communiquer fréquemment avec les données source, ce qui peut ralentir la représentation des entités. Toutefois, si la carte que vous créez est destinée à permettre aux utilisateurs de collecter ou mettre à jour des données ou que vous souhaitez filtrer ou symboliser les entités en fonction d'attributs spécifiques, vous devez utiliser une couche d’entités dans votre carte.

Astuce :

Appliquez des filtres de couches si vous cherchez à vous assurer que les résultats de la recherche contiennent les types de couche dont vous avez besoin.

Vous pouvez utiliser des couches de tuiles et d’entités dans les cartes hors connexion. Toutefois, les couches et votre carte doivent être activées pour une utilisation hors connexion.

Optimiser vos cartes en cas de forte demande

Si votre carte est utilisée par les réseaux sociaux et consultée simultanément par des milliers, voire des millions d'utilisateurs, son chargement doit être aussi rapide que possible. Suivez les directives ci-après pour optimiser les couches de vos cartes en vue de réduire le temps de chargement de la carte en période de forte activité (par exemple, lorsque des milliers de clients y accèdent simultanément).

  • Utilisez les couches de tuiles hébergées plutôt que les couches d’entités hébergées dans vos cartes. Les tuiles permettent d'afficher rapidement les jeux de données volumineux.
  • Si vos données comportent plus de 4 000 entités ponctuelles ou 2 000 entités surfaciques ou linéaires, ou si elles sont d’une taille supérieure à 10 Mo, publiez-les en tant que couche d’entités hébergée et vérifiez que la mise à jour est désactivée. Lorsque la mise à jour est activée, le navigateur effectue des requêtes plus importantes pour inclure l'intégralité de la géométrie de la couche d'entités hébergée, ce qui ralentit l'affichage de la couche. Si vos données doivent être modifiées, créez une vue de votre couche d’entités hébergée. La vue peut rester en lecture seule avec la mise à jour désactivée lorsque votre couche d’entités principale est partagée avec des individus spécifiques qui apporteront des modifications.
  • Supprimez les filtres de vos couches d’entités hébergées et définissez une entité ou une définition de champ à la place.
  • Si les données de votre couche d’entités hébergée publiquement ne sont pas fréquemment mises à jour et que la mise à jour et la synchronisation ne sont pas activées sur la couche, envisagez d’ajuster le cache de la couche afin d’améliorer les performances.

Appliquer des configurations différentes à une couche

Les propriétaires de couche définissent les propriétés stockées avec la couche, telles que le titre, la plage de visibilité et le style. Lorsque vous trouvez le type de couche qui contient les données dont vous avez besoin et que vous l'ajoutez à votre carte, vous pouvez décider d'appliquer vos propres configurations à la couche afin de personnaliser ce que vous présentez dans votre carte. Vous pouvez modifier un grand nombre de ces propriétés directement dans la carte, mais qu'advient-il si vous souhaitez utiliser la même couche dans votre carte, mais en appliquant des styles ou des filtres différents ? Dans ces cas-là, effectuez une copie de la couche dans votre carte et modifiez les paramètres de chaque copie.

Par exemple, vous souhaitez que votre carte affiche les entreprises dans votre centre-ville. Vous disposez d'une seule couche d'entités hébergée qui contient les sites des entreprises, leur nom, leur type et des informations sur la location et les licences commerciales. Vous souhaitez afficher des couches différentes qui représentent le centre-ville pour diverses périodes. Modifiez le style de la couche d’entités afin d'utiliser des symboles différents pour les divers types d'entreprise. Ensuite, créez et enregistrez trois copies de la couche, une pour chacune des périodes suivantes, et nommez ces copies en conséquence : entreprises de 1900 à 1939, entreprises de 1940 à 1989 et entreprises de 1990 à ce jour. Appliquez un filtre à chaque copie enregistrée pour afficher les informations commerciales relatives à ces périodes. Vous disposez maintenant de trois représentations différentes de la même couche dans votre carte.

Lorsque vous copiez la plupart des types de couche, votre copie référence toujours les données de la couche d'origine. Pour savoir quand effectuer une copie et quand enregistrer votre copie, reportez-vous à la rubrique Copier et enregistrer des couches.

Appliquer votre propre style à une couche de tuiles vectorielles hébergée

Map Viewer vous permet de modifier le style des couches de tuiles vectorielles dans vos cartes. Cette opération est similaire à la modification du style d'une couche d’entités dans votre carte car le style n'est appliqué que dans cette carte spécifique.

Si vous souhaitez que le même style soit disponible dans d'autres cartes sans avoir à le redéfinir dans chaque carte, enregistrez une copie de la couche, téléchargez le fichier de style de la couche à partir de la page des éléments de la couche, modifiez le style et mettez à jour votre copie de la couche de tuiles vectorielles hébergée pour utiliser le nouveau style.

Pour les instructions de modification des styles dans Map Viewer et les liens vers les instructions de modification d'un fichier de style, reportez-vous à la rubrique Mettre à jour le style de couche de tuiles vectorielles.

Tout comme les copies que vous créez pour appliquer des configurations différentes, la copie d'une couche de tuiles vectorielles hébergée que vous enregistrez fait toujours référence aux tuiles vectorielles d'origine. Si le propriétaire de la couche de tuiles vectorielles hébergée supprime la couche ou arrête de la partager avec vous, vous n'avez plus accès aux données. De même, si le propriétaire de la couche de tuiles vectorielles hébergée remplace le contenu de la couche par une couche qui n'inclut pas votre nouveau style, le style que vous avez défini sur votre copie risque de ne plus fonctionner.